Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.




Partagez | 
schrödinger. fill your dreams to the brim with fright.
avatar
Chillin
avatar by kahsha & sign by which witch

▌Espèce : jeune vampire
+ ne vieillit pas △ immunité aux maladies △ sens décuplés (ouïe et vue nocturne) △ régénération (les petites blessures guérissent rapidement)
- régime limité (ne peut boire que du sang) △ insomnie △ sensibilité à la lumière du soleil (et autres lumières fortes) △ incontrôlable face au sang △ absence d'image △ malaise devant les choses sacrées et la foi.
▌Messages : 65
▌Age : 27
▌Double(s) Compte(s) : aucun.

MessageSujet: schrödinger. fill your dreams to the brim with fright.   Dim 6 Déc - 22:43
fill your dreams to the brim with fright
schrödinger & faith oswell
Ça faisait bien une éternité que Faith avait pas parcouru les grandes artères ou le centre-ville dans son entièreté. Il fallait dire qu’elle évitait généralement les endroits populeux, de crainte de perdre le contrôle. Il y avait aussi d’autres craintes qui venaient se greffer à celle-ci, notamment le fait qu’elle pouvait croiser des connaissances avec qui elle avait coupé les ponts depuis sa transformation, mais surtout, une crainte bien particulière, celle d’une personne (ou d’un monstre plutôt). À la base, elle n’avait rien de quelqu’un de brave, sans doute que la personne qu’elle était devenue après sa transformation aurait pu effrayer la personne qu’elle était auparavant. Seulement, elle se rendait rapidement compte qu’il y avait plus effrayant qu’elle. Constance était un exemple, malgré une bouille qui ne laissait rien présager avait ses moments. Après tout, il s’agissait d’un vampire bi-millénaire qui pouvait aisément vider n’importe qui de son sang et qui avait changer sa vie comme si de rien n’était. Et pourtant, même Constance faisait pale figure devant sa récente découverte de… Cerbère ? Oh elle était terrifiée rien que d’y penser et ça expliquait d’ailleurs le soin avec lequel elle évitait le centre-ville.

Seulement, cette fois, elle se sentait brave, elle se sentait d’attaque pour affronter une de ses grandes peurs. Ou du moins pour se pousser à se rendre dans un lieu où elle était susceptible de le faire. La raison de sa présence était tout autre, elle voulait acheter du maquillage (surtout du fond de teint pour camoufler l’air blafard qu’elle devait se taper en tout temps)  et malheureusement ce qu’elle recherchait ne se trouvait pas dans tous les magasins, encore moins dans ceux qu’elle pouvait trouver à proximité de son appartement. Puis, vaguement en possession de ses moyens depuis qu’elle avait droit à une alimentation plus ou moins constante grâce aux bons soins du maire, Faith pouvait écarter le scénario où elle attaquerait quelqu’un pour se nourrir (quelque chose qui était arrivée un peu trop souvent dans les derniers temps). Il restait la possibilité de croiser le monstre à trois têtes qui lui rappelait qu’elle n’était qu’un plancton dans la chaine des monstres. Elle y pensait parfois et généralement, le souvenir suffisait pour venir troubler les quelques heures de sommeil qui étaient déjà peu nombreuses.
Ce qui expliquait finalement sa présence dans le centre-ville alors que le soleil était couché depuis quelques temps à parcourir les rues à la recherche de la boutique qui avait ce qu’elle recherchait. C’était précis, c’était même rare, les restes de la vie à laquelle elle avait eu complètement droit en vivant dans les jupons de sa mère - la véritable. Seulement depuis qu’elle volait de ses propres ailes, il était plus difficile de se procurer ce genre de produit.

Enfin, pour le coup, Faith faisait preuve d’une motivation en bravant ses craintes. Ou du moins elle aurait pu le faire. Elle avait beau être particulièrement motivée à l’idée de pouvoir se procurer l’une de seules choses qui lui donnaient un air presque humain, sa motivation tomba en chute libre lorsque le coin de son oeil repéra quelque chose d’anormal. Une, non deux têtes en trop sur les épaules d’une demoiselle à la chevelure azure. « Oh non, pitié » Elle avait marmonné le tout dans une barbe inexistante alors que son instinct lui disait de fuir. Elle ne savait pas si le monstre représentait véritablement un danger pour elle, mais elle savait bien que la réponse à cette question se trouvait dans la bonne volonté de ce qu’elle craignait. Si bien qu’éviter tout contact semblait être la bonne chose à faire. Sans doute qu’elle pourrait se faire repérer assez rapidement. Elle n’avait rien de la subtilité ou de l’adresse dont faisait preuve Constance. Elle avait l’air d’un éléphant dans un magasin de porcelaine lorsqu’elle fit soudainement demi-tour pour s’éloigner. Et encore, elle faisait bien attention de ne pas prendre ses jambes à son cou, un soucis de subtilité me direz-vous.  
electric bird.


i wake up, it's a bad dream no one on my side i was fighting but i just feel too tired to be fighting guess i'm not the fighting kind wouldn't mind it if you were by my side but you're long gone
I wake up, it's a bad dream
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t772-faith-oswell-we-ll-be-lucky-if-we-ever-see-the-sun http://detroit-monsters.forumactif.fr/t775-faith-oswell-carnet-de-bord
avatar
Wanna Fight

ava par Ash & Rehana & Harry & Mina (thx♥️♥️)
▌Espèce : Cerbère ☲ Chien géant méchant à trois têtes
▌Messages : 86
▌Double(s) Compte(s) : Xia He Zhao

MessageSujet: Re: schrödinger. fill your dreams to the brim with fright.   Jeu 10 Déc - 16:43

Schrödinger, comme souvent, s'ennuie. C'est l'hiver, la nuit est tombée tôt, et son appartement bien trop grand pour elle lui semble d'un vide abyssal. Pourtant il contient bien des choses qui pourraient l'occuper, une télévision, des consoles, quelques livres mais pas trop, de l'alcool et sans doute plus de drogues que de raison. Mais rien à faire, Cerbère s'ennuie.

Un rapide coup d'oeil sur son téléphone lui apprend par le biais des caméras de surveillance que Harry est au labo, occupé à faire mumuse sur... un être rendu inidentifiable mais qui semblait bien trop poilu pour être un humain à la base. Rien d'intéressant donc, Schrö hausse les épaules et verrouille son portable.

Avec un nouveau soupir elle scrute le décor (la déchetterie) qui l'entoure et, soudain prise à la gorge, se décide à sortir. Elle ne supporte plus de rester enfermée, les grands espaces lui manquent, le vent, la foule mouvante et changeante. En quelques minutes elle enfile les premiers vêtements qui lui tombent sous la main, des habits noirs comme toute sa garde-robe, s'allume une cigarette et s'engouffre dans le couloir en claquant la porte derrière elle. Il est interdit de fumer dans les parties communes de l'immeuble, bien sûr, mais elle s'en fout. Et il n'est pas encore né celui qui viendra emmerder Cerbère avec son problème de tabagisme passif.

Dès qu'elle arrive dans la rue, Schrödinger se sent revivre. Les odeurs par milliers lui agressent désagréablement le nez – les ordures, les parfums, les pots d'échappement, la nourriture, les boissons, la maladie, le sang –, les bruits toujours plus bruyants lui vrillent les oreilles – les rires, les cris, les voitures, la musique, les sonnettes, les travaux, les discussions –, le froid lui mord cruellement les joues, les mains et le bout du nez. Le paradis. Machinalement, elle amène sa clope à sa bouche et tire dessus, observant vaguement la braise rougeoyer avant de s'élancer dans la populace toujours nombreuse du centre-ville. Il est encore tôt, plusieurs heures de déambulation l'attendent avant qu'elle ne doive se rendre à son travail dans les bas quartiers. Alors elle ne se presse pas, marche lentement droit devant elle, bouscule quelques passants et s'arrête devant certaines vitrines. Le nouvel an est passé mais elle prend presque plaisir (presque, parce que Cerbère est jamais vraiment contente) à regarder les décorations animées que les humains se plaisent tant à perfectionner d'année en année et n'ont toujours pas enlevé. Il faut vraiment avoir rien d'autre à foutre. Un sourire sans joie étire ses lèvres bleuies par le vent et elle jette sa cigarette au sol sans l'écraser – la foule s'en chargera pour elle. Elle expire une dernière bouffée fumeuse et inspire profondément quitte à s'en meurtrir les sinus. Schrö s'ennuie toujours, et le manque d'occupation la pousse à la nostalgie, ce qui l'irrite. Les souvenirs, elle préfère quand elle les oublie.

Soudain, une odeur connue vient titiller ses narines et la sortir agréablement de ses ruminations. Une odeur de mort. Mais de mort récente, pomponnée, un peu faiblarde, couplée à une légère fragrance de sang frais. Un nouveau sourire éclaire son visage, un sourire plein de malice, que certains pourraient même qualifier de cruel. Faith. Se retournant vivement, elle cherche son jouet préféré du regard, sans succès. Parfois, ne voir qu'en noir et blanc ce n'est pas très pratique, surtout quand on cherche une aiguille dans une botte de foin. Mais qu'à cela ne tienne ; Schrödinger se retient d'allumer une nouvelle cigarette (qui lui trouble l'odorat) et prend une nouvelle longue et profonde inspiration. Le sens du vent indique le bas de la rue. Elle ne sait pas si la petite vampire l'a repérée, si oui le jeu n'en est que plus amusant. Qui gagnera ? Elle en la retrouvant ou Faith en lui échappant ? Calmement, les mains enfoncées dans ses poches, Cerbère se met en chasse.


Cerbère, créature mortelle et terrifiante:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t923-i-m-gonna-make-you-fall
avatar
Chillin
avatar by kahsha & sign by which witch

▌Espèce : jeune vampire
+ ne vieillit pas △ immunité aux maladies △ sens décuplés (ouïe et vue nocturne) △ régénération (les petites blessures guérissent rapidement)
- régime limité (ne peut boire que du sang) △ insomnie △ sensibilité à la lumière du soleil (et autres lumières fortes) △ incontrôlable face au sang △ absence d'image △ malaise devant les choses sacrées et la foi.
▌Messages : 65
▌Age : 27
▌Double(s) Compte(s) : aucun.

MessageSujet: Re: schrödinger. fill your dreams to the brim with fright.   Ven 18 Déc - 22:58
fill your dreams to the brim with fright
schrödinger & faith oswell
Avait-elle été naïve en se disant que se diriger dans une direction opposée suffirait à la faire échapper des griffes de Schrödinger ? Sans doute oui, c’était même une évidence. Elle avait au moins réussi à ne pas commencer à courir dans un grand coup d’éclat. Faith n’avait pas de capacité particulière, elle n’avait même pas repérer l’autre monstre avant de l’apercevoir. Sauf que maintenant qu’elle paniquait, qu’elle écoutait son instinct, elle se découvrait un peu plus compétente. Peut-être était-ce l’adrénaline… Si seulement c’était une chose possible pour quelqu’un qui n’avait techniquement plus de battements cardiaques pour propager l’hormone dans son corps. Enfin, là n’était probablement pas la question, sa transformation était sans doute pour beaucoup. Elle se surprit même à se demander si finalement, elle ne risquait pas de devenir une véritable chasseuse avec le temps. Si elle se découvrait un instinct maintenant, que se passerait-il quand elle aurait la faim lui trouant le ventre ?
Toutes questions furent soudainement chassées lorsqu’une odeur vint lui chatouiller les narines. Elle s’était enfuie, elle s’était bien éloigné et on voyait la preuve de sa naïveté à cet instant précis. En effet, parce qu’elle n’avait plus Schrödinger dans son champ de vision, elle avait bien cru à cette naïve idée selon laquelle elle était hors de danger. Force était de constater, avec cette odeur, que ce n’était pas le cas. Elle n’était pas saine et sauve, elle ne pouvait être certaine de rien. C’était maintenant le moment de fuir de plus belle, d’appuyer sur l’accélérateur pour se donner une chance de s’en sortir. C’était toujours de la naïveté de croire que le simple fait de marcher un peu plus vite suffirait à distancer Schrödinger si cette dernière décidait de la pister. Il fallait dire que malgré le fait qu’elle était maintenant vampire depuis quelques temps, elle n’avait pas appris tout le nécessaire. Peut-être qu’un petit cours de survie avec Constance était nécessaire.

Le pire, c’est qu’avec la panique, Faith risquait de s’aventurer dans les pires endroits pour échapper à quelqu’un. Certes, elle connaissait suffisamment Détroit pour ne pas s’y perdre, mais il ne fallait pas sous-estimer la possibilité qu’elle prenne un mauvais tournant et se retrouve nez-à-nez avec un mur. Au moins, ses sens nouvellement développés par sa transformation lui permettait d’aller dans la direction opposée, toujours en s’éloignant de ce qu’elle fuyait. Une utilité nouvelle, sans doute fort pertinente lorsqu’il s’agissait de repérer du sang à quelque part, mais qui risquait de se retourner contre elle si elle ne faisait pas attention. Après tout, aller dans une direction opposée c’était une chose, mais il fallait aussi regarder devant elle. La preuve, alors qu’elle croyait enfin être débarrassée (surement grâce à quelqu’un qui avait une odeur corporelle suffisamment brutale pour brouiller le parfum particulier de Cerbère), elle se retrouva dans une ruelle, puis une autre et finalement, un grillage. Oh. Ce n’était pas bon signe, pas du tout. Pouvait-elle seulement l’escalader ? Faith n’avait jamais été particulièrement douée pour ce qui nécessitait une quelconque coordination (la majorité des activités physiques entrant dans cette catégorie) si bien qu’elle doutait être capable de s’enfuir en grimpant. À moins que sa transformation ne lui avait donné de soudains pouvoirs supplémentaires qui lui permettraient de se hisser. Manifestement pas, puisque devenir vampire ne lui avait apporter que des problèmes, si bien qu’il ne lui restait qu’une option : faire demi-tour. C’était à ses risques et périls, parce que ça la rapprochait de Schrödinger, du moins potentiellement. Sauf que c’était toujours mieux de se donner une chance de fuir et au pire, si elle la repérait à nouveau, il lui restait toujours la possibilité de prendre ses jambes à son cou pour de vrai cette fois.
electric bird.


i wake up, it's a bad dream no one on my side i was fighting but i just feel too tired to be fighting guess i'm not the fighting kind wouldn't mind it if you were by my side but you're long gone
I wake up, it's a bad dream
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t772-faith-oswell-we-ll-be-lucky-if-we-ever-see-the-sun http://detroit-monsters.forumactif.fr/t775-faith-oswell-carnet-de-bord
avatar
Wanna Fight

ava par Ash & Rehana & Harry & Mina (thx♥️♥️)
▌Espèce : Cerbère ☲ Chien géant méchant à trois têtes
▌Messages : 86
▌Double(s) Compte(s) : Xia He Zhao

MessageSujet: Re: schrödinger. fill your dreams to the brim with fright.   Lun 21 Déc - 17:26

Cerbère avance sans se presser, ses mains douillettement glissées dans ses poches, son regard glissant sans s'attarder sur le décor autour d'elle. Son nez seul lui suffit à se guider, tantôt grâce au parfum caractéristique de Faith, tantôt grâce à celui plus commun mais aussi plus puissant de sa peur. La petite vampire l'a donc vraisemblablement repérée, cette idée lui fait monter un sourire peu rassurant aux lèvres. Mais elle continue de marcher lentement, histoire de pimenter les choses. En vrai, attraper Faith serait un jeu d'enfant, surtout à cause de son inexpérience, mais cela lui gâcherait le plaisir.

À sa gauche une tapisserie richement éclairée attire son attention sur une farandole de sucreries plus attrayantes les unes que les autres et Cerbère accélère brièvement la cadence pour s'en éloigner. Foutus gâteaux. Elle leur doit tellement de ses échecs à ces délicieuses horreurs ! Plus jamais elle n'y touchera ! Elle grogne à cette pensée et réalise alors que l'odeur s'est faite plus ténue, ce qui la fait grogner de plus belle : elle s'est laissée distraire ! Encore ! Schrödinger se met à trottiner, narines au vent, bousculant sans ménagement toute personne sur son passage. Elle fini par trouver une trace plus récente de la vampire et s'engouffre dans une ruelle à sa suite, rassurée de l'avoir retrouvée et enjouée par la tournure que prennent les choses. Des ruelles obscures ? Génial ! L'odeur est de plus en plus forte et elle songe à ralentir quand, soudain, on lui rentre dedans à un croisement. Elle connaît l'identité de l'infortunée avant même que ses yeux ne croisent les siens, enivrée comme elle est par son parfum.

« Faith ? Quelle surprise, je ne m'attendais pas à te trouver ici ! »

Grand sourire carnassier et mensonge éhonté ; sa devise. Devant elle la rue est coupée en son centre par un grillage, lui expliquant muettement pourquoi la vampire est revenue sur ses pas. Cette vision la déçoit un peu et elle fait une moue contrariée.

« Tu es au courant que tu as une force surhumaine n'est-ce pas ? demande-t-elle à sa compagne qui s'est déjà éloignée. Je veux dire, ce genre d'obstacle t'es censée le sauter en dix secondes maxi.

Petite pause, le temps de plonger ses yeux dans son regard effrayé, puis retour du sourire carnassier.

_ Papa et maman ne t'ont donc rien appris ? Comment es-tu censée chasser tes proies et fuir tes prédateurs si tu es bloquée par un simple grillage en acier ? »

Cerbère fait deux pas inquiétants dans sa direction, la coinçant toujours plus dans la ruelle, avant de faire une pause dramatique et sortir son téléphone portable de sa poche.

« Bon, déclare-t-elle tranquillement, je vais jouer le rôle de la maman pour cette fois. Je te donne 30 secondes d'avance, ensuite je viens te chercher. »

Elle regarde l'heure, puis range l'appareil avant de se tourner vers Faith.

« C'est parti. »


hrp:
 


Cerbère, créature mortelle et terrifiante:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t923-i-m-gonna-make-you-fall
avatar
Chillin
avatar by kahsha & sign by which witch

▌Espèce : jeune vampire
+ ne vieillit pas △ immunité aux maladies △ sens décuplés (ouïe et vue nocturne) △ régénération (les petites blessures guérissent rapidement)
- régime limité (ne peut boire que du sang) △ insomnie △ sensibilité à la lumière du soleil (et autres lumières fortes) △ incontrôlable face au sang △ absence d'image △ malaise devant les choses sacrées et la foi.
▌Messages : 65
▌Age : 27
▌Double(s) Compte(s) : aucun.

MessageSujet: Re: schrödinger. fill your dreams to the brim with fright.   Sam 26 Déc - 23:12
fill your dreams to the brim with fright
schrödinger & faith oswell
Tomber nez-à-nez avec Schrödinger était exactement ce qu’elle aurait voulu éviter, pourtant Faith n’était pas à la hauteur pour l’éviter. Sans doute aurait-elle du prévoir ce moment où elle figea après lui avoir rentré dedans. Pourtant rien de tout ça n’avait traversé son esprit, comme si elle avait cru qu’elle pouvait vraiment y échapper. Elle trembla légèrement en entendant la voix de l’autre monstre. Elle craignait pour sa vie (enfin si on pouvait qualifier cela ainsi) ou tout du moins pour sa liberté, sans compter le fait que les trois têtes avaient le don de la rendre anxieuse. Que pouvait-elle bien répondre à quelqu’un qui lui faisait ainsi peur ? Rien ou du moins, pas grand chose d’intelligible. « Oui… en fait, c’est que… » Ça ne voulait absolument rien dire, mais franchement, tout ce qu’elle voulait, c’était prendre ses jambes à son cou et s’enfuir. Seulement, maintenant qu’elle se trouvait devant la personne qu’elle avait cherché à fuir dès le départ, elle doutait fortement de ses chances de pouvoir accomplir la chose. Autant essayer de le faire subtilement, en s’éloignant peu à peu.

Puis, la vampire baissa les yeux à la nouvelle remarque de Schrödinger, un peu comme si elle se faisait gronder. Une force surhumaine ? Visiblement, elle ne l’avait pas vu à l’oeuvre pour dire ça. « Je n’ai pas vraiment… de force surhumaine ? » Ou si elle avait cette capacité, elle ne s’était ni développée encore, ni dévoilée. Elle était vraiment une piètre excuse pour un vampire, mais c’était impossible de faire différemment, elle n’avait que la base pour seule capacité. Si bien qu’entendre parler de proies ou de prédateurs ne lui plaisait pas particulièrement. Elle n’avait pas vraiment de proie ou elle essayait de ne pas en avoir. Pour ce qui était des prédateurs elle avait bien raison, elle ne pouvait pas les fuir. Elle n’avait donc rien à répondre, rien qui expliquerait son échec de la fuir. Faute de réponse intelligence, Faith tenta simplement de se reculer à nouveau, s’enfonçant inconsciemment vers cette ruelle, cet endroit où elle risquait fort bien d’être coincée à nouveau. Elle recula à nouveau lorsque Schrödinger fit deux pas dans sa direction. Elle ne réalisait toujours pas qu’elle se mettait dans la pire situation possible, mais ça ne risquait pas de tarder. C’est finalement lorsque son pire cauchemar reprit la parole que la vampire remarqua qu’elle était dans de beaux draps. Oh, elle qui avait pu croire que l’autre monstre se désintéresserait de sa personne en regardant son téléphone, la voilà bien déçue. Ce que disait Cerbère ressemblait fort bien à une condamnation, en raison de ce qui allait arriver après les trente secondes qui lui étaient offertes. C’était une horreur que d’y penser et même si Faith eut envie de protester, elle ne perdit pas de temps en entendant le début du décompte. Elle s’accorda néanmoins un petit « Mais… » Sans avoir de meilleur choix, elle dut se diriger vers la grille d’acier, l’escaladant tant bien que mal (surtout mal) et manquant de tomber une fois en haut. Au moins, elle avait réussi, ce qui lui avait semblé impossible dès le départ. Les trente secondes étaient sans doute déjà écoulées et elle n’avait franchi qu’une infime distance, c’était donc le moment de s’enfuir le plus rapidement possible.
electric bird.


i wake up, it's a bad dream no one on my side i was fighting but i just feel too tired to be fighting guess i'm not the fighting kind wouldn't mind it if you were by my side but you're long gone
I wake up, it's a bad dream
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t772-faith-oswell-we-ll-be-lucky-if-we-ever-see-the-sun http://detroit-monsters.forumactif.fr/t775-faith-oswell-carnet-de-bord
avatar
Wanna Fight

ava par Ash & Rehana & Harry & Mina (thx♥️♥️)
▌Espèce : Cerbère ☲ Chien géant méchant à trois têtes
▌Messages : 86
▌Double(s) Compte(s) : Xia He Zhao

MessageSujet: Re: schrödinger. fill your dreams to the brim with fright.   Mar 29 Déc - 19:23

La petite chouine qu'elle n'a pas de force surhumaine et Cerbère se contente de rouler des yeux. Ces nouveaux transformés, tous les mêmes, toujours à trembler d'effroi sans même remarquer les capacités nouvelles courants dans leurs veines. Enfin, passons, elle va pas lui faire un cours théorique non plus.

Au début de son décompte Faith semble vouloir vaguement protester mais abandonne avant même d'avoir terminé sa phrase. Bien, elle a compris que ce serait gâcher un temps précieux (ou que Schrödinger est une tête de mule bornée qui ne l'écoutera pas une seconde, au choix). Alors elle s'élance vers la grillage, grimpe maladroitement, glisse, manque tomber, arrive au sommet, manque tomber encore, agrippe plusieurs mailles pour descendre jusqu'au sol, fini par enfin arriver par terre. Schrödinger la fixe, atterrée. Elle a rarement vu vampire plus nul, et pourtant elle a de l'expérience en la matière. Cette gamine aurait même du mal à boire le sang d'un enfant de trois ans. Comment avait-elle fait pour survivre aussi longtemps avec aussi peu d'instinct de survie ? Un coup d’œil à son portable lui annonce que vingt-cinq secondes sont déjà passées, avec une avance pareille Constance serait déjà sans doute à trois blocs d'elle en train de se faufiler dans un de ces passages obscurs dont elle a le secret. Cerbère se rappelle à l'ordre ; rien ne sert de penser à Constance maintenant, il y a clairement un océan pacifique entre elle et Faith et aucune relation d'aucune sorte ne pouvant les unir. Si ce n'est qu'elles boivent toutes les deux du sang, ce qui a tendance à devenir terriblement commun de nos jours.

Vingt-huit secondes, Faith reprend toujours son souffle (ce qui est inutile puisqu'elle est morte) et ses esprits, avant d'apparemment réaliser l'urgence de sa situation. Elle fait un pas de côté, décidée à fuir et Schrödinger esquisse un de ces sourires sauvages qui sont sa marque de fabrique.

« Petite astuce : tu cours plus vite que tu ne le crois. »

Faith part en courant et Cerbère s'avance calmement vers le fond de la ruelle. Sans prendre la peine d'escalader le grillage, elle se contente de saisir deux mailles et tirer dessus, le déchirant comme une feuille de papier dans un froissement de métal assourdissant. Honnêtement, en temps normal elle serait passée par-dessus, mais elle est d'humeur théâtrale et l'idée que ce bruit angoissant soit arrivé jusqu'aux oreilles délicates de la petite vampire l'amuse. Peut-on vraiment la blâmer de prendre autant de plaisir à terrifier une jeune fille effrayée et (presque) sans défense ? Sans doute que oui. Ce qui n'empêche nullement son sourire de s'agrandir encore.

Tranquillement, le nez au vent, Schrödinger se met en trottiner à la recherche de sa proie.


Cerbère, créature mortelle et terrifiante:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t923-i-m-gonna-make-you-fall
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: schrödinger. fill your dreams to the brim with fright.   
Revenir en haut Aller en bas
 
schrödinger. fill your dreams to the brim with fright.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Présentation] Schrödinger
» Sujet inutile : les significations de vos prénoms :P
» Mes poèmes (By Dreams-of-poetry)
» Live your dreams
» DB Dreams !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Centre-ville :: Grandes artères-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsg