Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.




Partagez | 
Juste une petite faim, ou une petite frayeur? [Nemesis]
avatar
Chillin
▌Espèce : Poséidon - Dieu de la Mythologie Grecque
▌Messages : 62
▌Age : 24
▌Double(s) Compte(s) : Eva Kaos

MessageSujet: Juste une petite faim, ou une petite frayeur? [Nemesis]   Mer 9 Déc - 21:36

Another NORMAL day.

UN CERTAIN JOURLevé du pied gauche, UN PEU COMME D'HABITUDE en réalité. Bon j'ai aucun besoin de dormir mais c'est pour la forme, pour pas dire ouaaais je suis pas mainstream moi je dors pas je vous assure! Saleté de hipster de merde. Il est quelle heure? Ah ça va il était avant midi, j'ai le temps d'aller faire quelques courses en ville, et me dégourdir les jambes. Ou pas trop, je sais plus quand est ce que j'ai cours...
Bon tant pis ce serait pas la première fois que j'y vais pas. Maintenant vas falloir se préparer pour sortir. Au moins ça va vite, vu ma véritable nature je n'ai pas besoin de me laver, de toute façon je sens le poisson pané quand même.
Non en réalité je ne transpire pas vraiment et je peux m'auto nettoyer, mais pas comme un chat hein, j'ai pas trop trop l'envie de me lécher de partout. Mais je peux changer de texture et me laver! Bon ça fait un mec qui se cherche des excuses pour pas paraître moins immonde. trêve de conneries. Je me levais, m'habillais, tentais de me coiffer, j'ai bien dis "tentais" hein. Maintenant retrouver ce foutu portefeuille, compter l'argent que j'ai et se demander si je vais devoir attendre un peu pour bouffer ou alors pouvoir me prendre une connerie pas trop chère.
Mais il aura fallut au moins vingt bonnes avant de mettre la main dessus, mais au moins de constater une bonne surprise, il me restait de la maille YES, JUST SAY YES.

Dans la précipitation je refermais la porte en oubliant les clés à l'intérieur, bien joué mec, vas falloir rentrer en dégommant la porte ou trouver une stratégie habituelle vu que tu les oublis souvent. Bon avant tout la bouffe car j'avais la dalle , la porte ce sera pour une prochaine fois.
Il caillait dehors, et ça se répercutait sur moi, j'ai du mal avec les changements de températures brutales, oui je me plains non stop même quand je suis avec moi-même, mais ça je le vis bien. Pour le moment.
Peu de monde dans les rues, surement à cause du froid, ou peut-être que contrairement à moi ils avaient des boulots ou des cours? C'est une forte probabilité, mais en parlant de probabilité, quelle serait la probabilité aujourd'hui qu'une météorite s'écrase sur notre planète et ravage tout? Mindfuck pourquoi je pense à ça?

Rapidement je réussis à rejoindre le centre ville. Maintenant il fallait trouver un endroit ou acheter de la bouffe, ou alors choisir de se poser quelque part sans penser à comment rentrer tout en défonçant la porte? Non fuck, je vais me poser dans un endroit pour bouffer. Mais une mauvaise sensation me traversait, ma plus grande peur se réveillait comme si j'allais croiser un fantôme aujourd'hui, merde. Non, je ne suis pas défonce ça va aller, en plus c'est la pleine journée qu'est qui peut se passer en pleine journée hein? Bon d'accord plein de trucs mais no stress...
Me dirigeant toujours vers un petit fast-food, je commençais à me méfier des rares passants qui passaient à côté de moi. Mon regard de thug les suivaient, mais dans l'histoire c'était sans doute moi qui leur faisait peur.
Il restait moins de 100 mètres avant d'arriver et j'avais juste une petite rue déserte à traverser, qu'est qui peut se passer maintenant hein? Pfeuh rien! Dit-je en essayant de me rassurer...

© VAL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : Hannya - Légende de type Japonaise (Yokai)
▌Messages : 15
▌Localisation : In my swamp.
▌Double(s) Compte(s) : None.

MessageSujet: Re: Juste une petite faim, ou une petite frayeur? [Nemesis]   Jeu 10 Déc - 3:45
what a spoopy day

C'EST AU MOMENT OÙ TU VOIS UN MOUSTIQUE SE POSER SUR TES TESTICULES QUE TU TE RENDS COMPTE QU'IL Y A MOYEN DE RÉGLER CERTAINS PROBLÈMES AUTREMENT QUE PAR LA VIOLENCE.

Tu es mature jusqu'à ce que tu vois du papier bulle et c'est justement mon cas. Je vous vois vous dire, mais quel est le rapport ? Aucun. J'adore seulement ce genre de papier et en parler me fait du bien. C'est magnifique, ça calme et ça me permet de passer le temps alors que j'ai un chapitre à rédiger et que la date limite est bientôt. Je vous le jure, ma capacité de concentration est si courte que... Oh un papillon ! Non, sérieusement, je perds souvent du temps et mon agent me déteste pour ça. Je le comprends quand même, il est souvent dans le caca par ma faute. Je suis quand même contente que ça ne soit pas moi qui se fasse engueuler. Injuste la vie, non ?

Pour lui laisser tout de même un moment de repos, j'ai décidé de m'y mettre, d'enfin commencer à écrire ce chapitre de la mort, mais bien évidemment, j'ai abandonné après avoir écrit un paragraphe. Syndrome de la page blanche, quand voudras-tu me laisser rédiger en paix ? J'ai donc passé une nuit blanche à regarder mon écran d'ordi et à jouer aux dames en ligne alors que je déteste ce jeu. C'est rageant tout de même.

Du coup, je vais me remettre à rédiger un peu plus tard, pour le moment, j'avais trop faim et c'était absolument impossible pour moi de me concentrer avec le ventre vide. C'est quelque chose de primordiale pour moi, vous voyez ! Puis, je devais faire l'épicerie, il n'y a plus rien dans le réfrigérateur. Non en fait, j'pense que je vais seulement m'acheter un truc dans un fast-food ou quelque chose dans le genre, je n'ai pas envie de me casser la tête.

Mon cher ventre adoré, je sais que tu as faim, je peux déjà t'entendre crier famine, mais tu vas devoir attendre encore un moment. Je me fis donc un petit chemin à l'extérieur de mon bureau qui était aussi pire qu'un dépotoir. Livre par-ci, feuille par-là, il était impossible de savoir de quelle couleur était le planché. Au moins, il n'y avait que cette pièce qui était crottée. Normal, je passe la majorité de mon temps-là. Une fois sortie, je pris une douche histoire de me nettoyer le corps un peu. Il y a des déodorants efficaces pendant 72 heures, mais les douches, c'est bien aussi, voir un peu mieux même.

Va savoir pourquoi, j'ai passé 1 heures sous la douche. Ça va me coûter cher en eau. C'est juste que c'est impossible pour moi de prendre une douche sans penser à des trucs philosophiques comme ; qu'arriverait-il au nez de Pinocchio s'il dit qu'il va grandir ? Si on échappe un savon au sol, est-ce que le savon devient sale ou le planché qui devient propre ? Si je me frappe et je me fais mal, suis-je trop fort ou trop faible ? Saviez-vous que pour dormir, on doit faire semblant de dormir ? C'est fou, non ?

En tout cas, je ne vais pas vous décrire en détail mon chemin vers l'extérieur de mon appartement parce que ça serait du temps perdu pour rien, mais je tiens à vous prévenir que je me suis pris les pieds dans ma serviette en sortant de la douche et j'ai fait une chute spectaculaire à la cinéma américaine.

Il était donc temps de prendre direction vers mon fast-food préféré. Il était plutôt loin de mon appartement alors je me devais de marcher longtemps, parce que oui, j'étais trop pauvre pour m'acheter une voiture et oui, je déteste les transports en commun. Je suis quand même écrivaine, je ne gagne pas un salaire de fou. Je suis déjà surprise que je sois en mesure de vivre de ça et que je n'aille pas besoin de vendre mon corps pour gagner plus de pognon.

Bref, le chemin a été long et mon ventre me le faisait savoir en faisant de drôle de bruit que je n'avais jamais entendu. J'avais presque peur qu'un monstre soit en train de se former dans mon ventre pour en sortir tout d'un coup sans me prévenir et de me laisser là. Ouaip, je sais, j'ai une imagination de fou, huhu.

Ma destination était tout près, il ne me restait qu'une simple ruelle à traverser et j'y étais. Je pouvais même déjà sentir l'odeur des chiens chauds et des burgers en train de griller, ça m'en faisait saliver. Je partis donc à la course, passant à toute vitesse à côté d'un jeune homme, qui, tout comme moi, semblait se diriger vers ce paradis ambulant.

« Burger, burger, burger, burger ! ♥ »
© GASMASK


love the way it hurts


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1022-i-ll-share-a-bone-with-you-nemesis
avatar
Chillin
▌Espèce : Poséidon - Dieu de la Mythologie Grecque
▌Messages : 62
▌Age : 24
▌Double(s) Compte(s) : Eva Kaos

MessageSujet: Re: Juste une petite faim, ou une petite frayeur? [Nemesis]   Jeu 10 Déc - 16:13

Another NORMAL day.

UN CERTAIN JOURLégèrement stressé à l'idée qu'un événement surnaturel se produise, mais tout allait bien du moins jusqu'à ce qu'une jeunne femme me dépasse à vitesse grand v, immédiatement je me retournais derrière pour voir si un monstre la poursuivait ou ce qu'il se passait?! Mais non rien tout redevenait calme, étrange, j'aurais pourtant dis qu'au moment ou elle passa à côté de moi quelque chose de maléfique planait à côté? Bon mon imagination doit me jouer des tours ou alors tout simplement la faim. Elle semblait courir également vers le fast-food ou je me dirigeais, tout ceci n'est qu'un complot, je suis persuadé que lorsque je mettrais mon pied dedans on voudra me manger, me cuir, me transformer en poisson! Ok c'était pas drôle du tout en réalité. Mais je reste quand même sur mes gardes, sait t-on jamais. J'ai pas envie de finir en burger, même si techniquement c'est pas possible.

Franchissant le pas, j'inspiras un grand coup avant de rentrer, mais une fois dedans l'endroit était comment dire, bondé un train Indien... Oui bon d'accord la comparaison est merdique mais c'est pas péjoratif, l'endroit était réellement remplis de monde, je comprenais mieux pourquoi il n'y avait personne dehors, TOUT LE MONDE ÉTAIT ICI, mais pourquoi aujourd'hui?! Je fais un effort de sortir en dehors de mon appart et des cours, et je vois tout ce monde. Chiotte.

Je ne prêtais pas attention au monde qu'il y avait je me dépêchais simplement de faire le parachutiste dans les différentes queue pour réussir à commander, les gens gueulaient derrière moi, mais ça c'était pas trop mon problème, si ils étaient plus malins ils seraient passés avant! C'est comme les dauphins, si ils étaient plus malins ils ne se laisseraient pas attraper par les Japonais! Merde je crache sur une espèce que je dois défendre? Un jour j'irais couleur leur archipel pour sauver les dauphins, quand j'aurais pas la flemme. Pour le moment la seule chose que je dois sauver était mon ventre. Mais très rapidement sortis de mes pensées on me demande ce que je prenais.

"Deux gros burgers, la totale, sauce complète, frites et soda."

Les gens tout autour et derrière moi se poussait et hurlaient leur rage sur moi, pour les avoir discrètement doublé pendant qu'ils se disputaient mutuellement, moi je regardais la salle pour tenter de trouver une table, mais avec tout le monde qu'il y avait, ça allait être tout un miracle, suuuuuper. Ma commande arriva et je pris le plateau en fonçant à travers les gens à la recherche d'une table, de mes yeux je scrutais la moindre personne et j'hésitais même à aller squatter des tables avec des gens m'enfin bon, non. Quand tout d'un coup un miracle se produisit. Une table se libéra, en un réflexe éclair je posais mon plateau en grognant dans ma tête, ça c'est mon territoire trop tard les loosers! Ah je pouvais à présent manger mes burgers, sans que personne ne me fasse chier, du moins je l’espérais, même si la sensation terrifiante planais encore dans l'air.

HRP:
 

© VAL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : Hannya - Légende de type Japonaise (Yokai)
▌Messages : 15
▌Localisation : In my swamp.
▌Double(s) Compte(s) : None.

MessageSujet: Re: Juste une petite faim, ou une petite frayeur? [Nemesis]   Jeu 10 Déc - 18:22
what a spoopy day

ALORS QU'ELLE ÉTAIT ALLONGÉ À CÔTÉ DE MOI, UNE PETITE VOIX ME DISAIT "TU N'ES PAS LE PREMIER DOCTEUR QUI COUCHE AVEC UNE DE SES PATIENTES", MAIS UNE AUTRE VOIX ME RÉPÉTAIT : "HOWARD, TU ES VÉTÉRINAIRE !".

C'était la catastrophe, un véritable enfer. Moi qui voulais simplement relaxer en mangeant ce savoureux cheese burger deluxe que j'aimais tant, je me retrouvait en plein cœur des batailles des plaines d'Abraham, ou peut-être du film 300. Cependant, je peux vous affirmer que je ne me sens pas du tout du coin des gagnants. C'était l'anarchie, j'avais l'impression d'être dans une boîte de sardines tellement le fast-food était nombreux et que les gens se tortillaient telle des poissons hors de l'eau. J'en grimaçais, c'était décourageant.

C'était l'anarchie, j'avais l'impression d'être dans une boîte de sardines tellement le fast-food était nombreux et que les gens se tortillaient telle des poissons sous l'eau. J'avais si faim, plus j'avais faim, plus ma patience diminuait et plus j'avais envie de foncer dans le tas et de prendre ma commande. Bien évidemment, même si j'en avais une envie folle, ce n'était absolument pas mon genre. J'avais tout de même du respect pour les autres porcs affamés dans la pièce. Qu'est-ce que je peux être gentille quand je le veux.

Cependant, avez-vous déjà eu cette impression que lorsque vous mettez en fil, vous prenez toujours la plus longue ? C'était mon cas. Je voyais les autres fils avancer comme la vitesse du son alors que moi, je n'avais absolument pas l'impression de bouger, mais stupide comme je suis, je préférais rester à ma place, au cas où je disais de changer et que soudainement, mon ancienne chaîne se met à aller plus vite et que j'attende plus longtemps.

Plus le temps passait, plus j'avançais, j'en apercevais même certains qui développaient des stratégies de ninja pas si ninja et qui se faufilaient de fil et fil pour pouvoir arriver plus vite au comptoir. Tant qu'à se faire engueuler par les gens, vaudrait mieux rester à sa place et attendre comme tout le monde, mais bon, certaines personnes s'en battent les couilles des opinions des autres. De plus, je ne sais même pas pourquoi je me plains, je suis mal placé pour dire que ce que les autres font est mal, si vous saviez.

« Ah ! »

C'était bientôt mon tour, il ne restait que cette personne âgée devant moi qui comptait son argent, d'une manière lente, très lente même. Pièce par pièce, elle les comptait comme si elle était seule au monde, comme si rien ne pressait même s'il y avait un long regroupement de personne derrière moi que je pouvais déjà entendre chialer. De toute façon, je ne pouvais rien faire d'autre à part pleurer de l'intérieur et maudire le fait que j'aurais dû aller faire l'épicerie plutôt, ça m'aurait évité ce calvaire et je serais sans doute déjà en train de manger des nouilles ramens en ce moment.

Le moment tant attendu était enfin arrivé, j'étais enfin devant la caisse et j'étais tellement heureuse que j'en allais pleurer. La caissière me dévisageait alors que je bafouillais ma commande tellement je n'arrivais plus à contrôler mes émotions. C'était la fête dans mon estomac. Vous pensez que j'exagère ? Aucunement. Le bouffe, c'est primordial pour moi.

Une fois ma commande prise et celle-ci terminé, je me poussais de la vue des gens pour essayer de me trouver un coin où m'asseoir. Bien évidemment, toutes les tables étaient occupées, même ma table préférée, celle où je vais relaxer normalement en prenant mon café le matin. Elle était occupée par un groupe de jeune qui se lançait des frites. Vous avez sali mon lieu sacré, je ne vous le pardonnerais jamais. Je n'avais donc pas le choix d'aller m'asseoir avec quelqu'un, mais c'était plus difficile que prévu, tout le monde semblait s'être levé du pied gauche et à chaque fois que je m'approchais, ils m'envoyaient ce regard glacial. On se calme, je ne vais pas voler ton repas.

C'est alors que mon regard se posa sur une table où se trouvait un jeune homme seul, du moins, je l'espérais, il n'avait pas l'air accompagné puisqu'il n'y avait que son cabaret sur la table. Je pris donc une chance, m'approchant de celui-ci avec un sourire amical sur les lèvres, histoire de ne pas lui faire trop peur.

« Pardon du dérangement, mais toutes les places semblent prises et comme je suppose que vous êtes seul, puis-je m'asseoir avec vous ? »
© GASMASK


love the way it hurts


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1022-i-ll-share-a-bone-with-you-nemesis
avatar
Chillin
▌Espèce : Poséidon - Dieu de la Mythologie Grecque
▌Messages : 62
▌Age : 24
▌Double(s) Compte(s) : Eva Kaos

MessageSujet: Re: Juste une petite faim, ou une petite frayeur? [Nemesis]   Jeu 10 Déc - 21:32

Another NORMAL day.

UN CERTAIN JOURT'observais les autres depuis ta forteresse inébranlable, chercher des places parmi les gens, la plupart réussissais mais toi pour rien au monde tu ne voudrais partager ta place, t'avais non seulement la chance d'avoir une banquette des deux côtés de la table, mais surtout une position superbe, derrière un petit muret isolant ainsi les jérémiades des gosses, et surtout contre les divers projectile. Depuis ta forteresse, bon d'accord c'est juste une table de fast-food merde! Tu les dévisageai en regardant par quoi commencer à dévorer, la bonne odeur te faisait déjà saliver, et surtout et surtout! C'est à ce moment la qu'une vois m'interpella et me sortit de mes pensées. Merde mais qu'est que?! je tournais la tête partout puis je vis une jeune femme me demander si cela me dérangeais qu'elle s'installe ici par manque de place. Je la dévisageai et venais de me rappeler que c'était elle qui était passée comme une furie en courant vers le fast-food juste avant. Mouahaha j'ai donc gagné et maintenant tu crois vraiment que je vais te laisser venir sur mon territoire? J'ai travaillé dur pour l'avoir cette table, je me suis battu contre maintes dangers, j'ai affronté des rivaux et des adversaires plus terribles les uns que les autres, je ne peux me résoudre à donner une place ainsi!
Puis je revenais à moi-même en la regardant une nouvelle fois, et bien entendu en bon guerrier et dieu que je suis mes yeux se posèrent d'abord sur ses pare choc avants pendant quelques secondes, puis bien évidemment sur l'arrière train. Merde?! Qu'est que je fais c'est pas bien! Ah oui mais ca me ressemble bien en réalité donc ça va.
J'allais refuser en disant, brave dame, je suis désolé, mais ce bastion est à moi quand tout d'un coup.

"Yo, vas-y installe toi!"


T'es trop gentil mec, ta gentillesse te perdra...
Bon d'accord c'est pas grand chose que d'avoir accepté ça surtout après l'avoir maté de partout comme si elle passait une épreuve, et puis non seulement ça remplira ton quota de gentillesse mais également ton quota de sociabilité, enfin ça, ça allait dépendre de si t'allais oui ou non engager la discussion. Mais pour le moment t'attendais qu'elle s'installe en bouffant tes frites, puis d'un coup je décidais de prendre la parole.

"Au faite, je t'ai vu courir tout à l'heure à toute vitesse, j'avais eu un mauvais pressentiment à ce moment-là haha, mais bref c'est quoi ton prénom? Et sorry si je te tutoie, tu peux le faire aussi y'a pas de soucis."

D'ailleurs ce pressentiment ne me quittais pas, de nature je suis méfiant mais bon, ici en publique devant autant de moi je ne pense pas que quelque chose allait se passer. Peut-etre que j'ai tort, mais bon on verra bien, pour le moment pour tuer le temps j'avais décidé d'ouvrir le dialogue et puis la bouffe à deux c'est toujours plus sympa.
J’espérais seulement qu'elle ne soit pas froide en ne veuille pas parler, manquerai plus que ça...

© VAL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : Hannya - Légende de type Japonaise (Yokai)
▌Messages : 15
▌Localisation : In my swamp.
▌Double(s) Compte(s) : None.

MessageSujet: Re: Juste une petite faim, ou une petite frayeur? [Nemesis]   Mar 9 Fév - 1:15
what a spoopy day

IL Y EN A QUI SONT FAITS POUR COMMANDER ET D'AUTRES POUR OBÉIR. MOI JE SUIS FAIT POUR LES DEUX: CE MIDI, J'AI OBÉI À MES INSTINCTS EN COMMANDANT UN QUATRIÈME HAMBURGER.

Plus je restais planté là à observer le jeune homme, plus je me disais que j'allais regretter ce choix. Cependant, j'en avais aucune idée pourquoi. Mon instinct peut-être ? De toute façon, soit c'était lui, soit c'était le vieux pouilleux de la table voisine. Le choix n'était pas réellement difficile. M'enfin, peut-être que le pouilleux était sympathique, mais l'odeur qui venait de lui ne l'était pas vraiment. On pouvait même le sentir d'ici. Bon, oui, je sais, ce n'est pas très gentil de dire ça, mais bon. Il ne m'entend pas.

C'est quelques secondes plus tard que je me rendis compte qu'en réalité, je n'allais pas trop apprécier ce jeune homme. Pourquoi dites-vous ? Je savais qu'il allait refuser. Son regard ne disait rien de bon et il semblait être le genre de mec à tout garder pour lui, mais bon, là n'est pas mon point. Ça m'arrive parfois d'être égoïste, je l'admets. Ce qui m'a attiré l'attention, c'est justement l'attention que mon derrière ainsi que ma poitrine semblait lui offrir. Je n'étais pas réellement enchanté par tout ça. M'enfin, n'importe quelle fille ne serait pas très heureuse de se faire mater ainsi, mais bon. Il ne faut pas avoir trop d'attente venant d'un homme, c'est sûr et certain qu'il allait vous juger par vos plus beaux atouts.

Cependant, même si ça était désagréable, je n'avais pas grande raison de me plaindre. Si c'était pour me donner une place, me faire mater le cul et les seins ne me dérangeait pas plus que ça. Je n'aurais qu'à lui mater le cul et les parties comme ça, on sera quitte.

« Yo, vas-y installe toi! »

« Oh ! Merci, c'est gentil. »

Il me donnait donc le feu vert que mes tatas passaient le test et je pris place sur la banquette devant lui, déposant mon plateau sur la table. Une fois installé, je ne perdis pas une seule seconde et je commençais donc à déguster ce merveilleux repas. Ce repas si délicieux en bouche. Ce repas, qui... okay j'arrête mon délire, c'est juste un hamburger. C'est pendant que je dégustais mon repas qu'il se mit à commencer une conversation. Bon bien évidemment, je me suis assis à sa table, un peu de blabla n'était donc pas évitable. Je n'avais pas particulièrement envie de lui parler, surtout de la manière dont il m'observait, mais bon, je n'avais pas trop le choix si je ne voulais pas trop paraître chiante.

« Vraiment ? M'enfin, tu n'es pas le premier à me dire ça. Je ne suis pas si méchante que ça pourtant et t'inquiète pas, tu peux me tutoyer, il n'y a aucun problème avec ça. Je n'aime pas trop mon prénom, alors fait juste m'appeller Nem, et toi ? »

Même malgré son côté voyeur, je ne pouvais pas nier le fait que son apparence était attirante et qu'il était plutôt mignon.

HRP : c'est tout court, pardon, j'ai honte ;W; je ferais mieux la prochaine fois !
© GASMASK


love the way it hurts


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1022-i-ll-share-a-bone-with-you-nemesis
avatar
Chillin
▌Espèce : Poséidon - Dieu de la Mythologie Grecque
▌Messages : 62
▌Age : 24
▌Double(s) Compte(s) : Eva Kaos

MessageSujet: Re: Juste une petite faim, ou une petite frayeur? [Nemesis]   Mar 16 Fév - 15:38

Another NORMAL day.

UN CERTAIN JOURElle était plutôt méfiante au début, logique vu ma réaction de crétin, justifions ça par le fait que j'avais faim! Ou simplement par celui que je suis complètement débile! Well, au moins elle semblait être cool, en plus elle s’appelait Nem, comme la bouffe. Super la blague, la prochaine fois fais un one man show à Detroit t'auras surement des gosses qui viendront te dire que t'es leur idole connard.
Bref. Je réfléchissais surtout à ce qu'elle disait, elle n'était pas méchante? Oui enfin je n'ai jamais prétendu une telle chose, et puis avec le temps j'ai appris à me méfier des apparences. Si moi je peux avoir une apparence humaine, il doit bien y avoir d'autres personnes qui l'ont également. Une chose était sûr quelque chose clochait, je le sentais de ma place, c'est pas très dur de me mettre mal à l'aise, mais la c'était différent, enfin qu'importe en publique je ne pense pas qu'il allait m'arriver quelque chose.

"Nem alors, c'est cool comme prénom, et désolé je voulais pas t'offenser, parfois je délire un peu, l'aura des gens me fait cet effet haha. Sinon tu peux m’appeler Poss, tu fais quoi de beau dans la vie?"

Une discussion amicale ne peut pas faire de mal, et puis ça se trouve on a des choses en commun, ça pourrait d'autant être plus cool d'en discuter autour d'un repas comme maintenant. 
Mais le soucis avec moi c'est que je suis obstiné, et que j'aime bien mettre les gens à l'épreuve surtout quand je ressens un truc étrange en face, jouons un peu Nem. 
Tournant ma tête de droite à gauche pour voir si nous étions à l'abri des regards ou non. Pas de caméra qui regarde dans ce coin, et puis avec le chaos ambiant personne ne remarquerait. Et puis une opportunité en or se présenta, un gosse mit à se hurler en se roulant par terre en faisant son caprice, que quasiment tout les regards se portaient vers lui. Regardant la jeune femme assise en face de moi, je renversais mon soda vers moi, d'un geste malencontreux.

"Ah minceeee."

Puis je mettais ma main pour l'absorber d'un seul coup, faisant comme si de rien n'étais, Poss l'essuie tout. Bon c'était certain qu'elle l'avait grillé et c'était le moment de voir sa réaction, tout en jouant au plus con.

"Euh oui désolé, donc tu disais tu faisais quoi déjà dans la vie?"

© VAL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Juste une petite faim, ou une petite frayeur? [Nemesis]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Juste une petite faim, ou une petite frayeur? [Nemesis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite Faim? ♦ft. Ambroise.
» Une petite faim ?
» Petite faim pendant la nuit [Libre]
» Une petite faim ? (On partage ? *musique kinder*)
» Insomnie et petite faim (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Centre-ville :: Grandes artères-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsg