Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.




Partagez | 
Quand la camionnette sert d'engrais (PV Mina)
avatar
Chillin
▌Espèce : Sorcière de Salem

Puissance: Influence de la flore - perception des désirs et besoins - savoir en potions

Faiblesse: Corps humain - dépérit loin de la terre ou du soleil

▌Messages : 13
▌Double(s) Compte(s) : non

MessageSujet: Quand la camionnette sert d'engrais (PV Mina)    Dim 7 Fév - 14:16
Alors voilà. Au moment de ramener un arbre phœnix de la ferme en camionnette, Hope était montée à l'arrière en chantant. Et l'arbre avait réagit. Un peu trop. A tel point qu'il avait poussé dans le plancher et qu'il l'avait explosé allègrement. Ca, et les conduites d'échappement qui y couraient. Le véhicule était désormais inutilisable. C'était la raison de la présence de Hope en ces lieux, face à la devanture du garage.

Henry, le farmer, l'avait aidé à amener l'épave jusque là en camion. S'il avaient débarrassé l'arbre de l'intérieur, le désincrustant au passage. S'ils n'avaient pas pu enlevé toutes les petites branches coincées et Hope se demandait comment elle allait devoir expliquer la situation au garagiste. Elle ne lui mentirait pas. Mais bon, au mieux elle lui ferait peur et au pire elle passerait pour une folle. Ou alors elle allait tomber sur une monstre. Elle croisa les doigts pour que la conversation ne dérive pas sur de la politique quand à la place des monstres dans la société dans ce cas.

Elle entra, regardant à droite, à gauche.

-Bonjouuuur... Je suis Hope Jerry, j'ai appelé un peu plus tôt dans la journée... Ma camionnette de travail est HS.

Elle observa ce qui se trouvait autours d'elle. Il faisait vachement sombre et l'odeur de cambouis lui assailli les narines sans la moindre pitié. Elle avait vraiment du mal à supporter ce genre d'endroit. Il y avait trop de bitume, trop de machines...

Elle plongea sa main dans son sac, en sortant une poigne de terre humide, y plaçant une graine, l'encourageant à pousser. Bientôt, elle sentit le végétal lui chatouiller les mains, se sentant soudainement mieux.

Une silhouette féminine s'approcha. Plutôt mignonne la demoiselle.

-Bonjour ! Désolée d'arriver que maintenant, le transport à été... Tumultueux.

Elle lui offrit un grand sourire, sortant de son sac un bol pour y mettre la plante avant de s'essuyer la main dans un mouchoir pour serrer la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : Minotaure de type bovidé, doté d'une forme surhumaine mais handicapé par sa claustrophobie.
▌Messages : 22
▌Age : 24
▌Localisation : Ici c'est Paris ! Paris est ma-... Nan, ta gueule, ta gueule.
▌Double(s) Compte(s) : Aucun !

MessageSujet: Re: Quand la camionnette sert d'engrais (PV Mina)    Dim 7 Fév - 19:44

C’était un petit coin de paradis, dans la ceinture extérieure de Détroit. On pouvait le voir, planté là, au sortir de la grande autoroute qui encerclait la ville comme un rempart de fortune. La peinture du bâtiment était un peu écaillée, et les grandes portes en ferraille étaient tâchées de rouille, deçà-delà. Des mélodies plutôt violentes en sortaient matin et soir. Le bruit des outils, des moteurs et de diverses ponceuses et perceuses rythmaient le tout dans un orchestre endiablé.  Cet endroit que l’on pourrait penser hostile était le havre de paix de Mina, qui y passait le plus clair de son temps, à bricoler, bidouiller, tester … Ça sentait bon le gazole, la ferraille, la peinture, le chaud. Elle y travaillait seule, malgré l’ampleur de la tâche. Il y avait toujours quelque chose à faire, lorsque ce n’était pas rénover des vieilles carcasses.  De toutes les inventions de l’Homme, la voiture était celle qui avait le plus fasciné notre monstre antique. Cette mécanique, cet enchaînement parfait de rouages et de pistons, ça la passionnait.

C’était une journée comme les autres, et le Minotaure était bien occupé à serrer des boulons sous un vieux modèle de Ford, allongée sur sa planche à roulettes, quand elle entendit du bruit à l’extérieur. Il y avait toujours du chahut à proximité, normal, lorsque l’on habite à côté d’une autoroute très fréquentée. Mais là, c’était plus près. Fronçant les sourcils, elle posa sa lourde clé pour « rouler » de sous le plancher du véhicule. Vêtue d’un vieux jean et d’un débardeur sali par le cambouis et la graisse qui laissait apparaître ses muscles impressionnants et ses tatouages qui ne laissaient presqu’aucune parcelle de peau visible, un torchon dont on ne distinguait même plus la couleur d’origine accroché à sa ceinture de cuir, assortie à ses bottes à peine attachées, Mina s’extirpa de la pénombre, intriguée. Elle vit alors quelqu’un approcher, et s’essuya les mains sur le tissu de son torchon pour paraître un peu présentable, malgré ses joues noircies par le cambouis à force de s’y essuyer le dos des mains, ses cheveux noués à la va-vite et ses ongles sales. La jeune demoiselle – car c’est ce qui semblait rentrer dans son garage – semblait vouloir faire du jardinage. Haussant un sourcil, l’imposante femme de plus de deux mètres s’approcha et répliqua à ses salutations de sa voix grave :

« Bonjour … Je peux savoir ce que vous faites ? Vous êtes mon nouveau jardinier … ? »

N’ayant pas l’habitude de ce genre de comportement, Mina ne put se retenir d’émettre un petit rire moqueur en analysant l’attitude de la demoiselle face à elle. Pourquoi plantait-elle des bourgeons dans son garage ? Quelque chose chez elle clochait, mais elle ne savait pas encore dire quoi. Ses cornes n’étaient pas apparentes, pourtant le Minotaure se sentait mis à nu – sans mauvais jeu de mot, bien qu’elle n’aurait pas refusé de le faire au sens propre du terme – par la jeune femme. Le sourire aux lèvres, elle enchaîna :

« Ce n’est pas un souci, j’ai trouvé de quoi m’occuper en attendant. Je peux savoir où vous avez trouvé mon numéro ? Je n’ai pas l’habitude d’être appelée par de nouveaux clients. Et je ne crois pas m’être inscrite sur un site de rencontres … »

Lâchant à nouveau un petit rire, elle songea. Le garage n’était pas inscrit dans les annuaires, et elle n’avait aucune page internet, car elle se faisait connaître – la plupart du temps – par des habitués, des personnes auprès desquelles on l’aurait recommandée, et, à quatre-vingt-dix pourcents du temps, il s’agissait de monstres. Alors elle attendait la réponse avec une certaine impatience, mais aussi une pointe d’agacement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1044-envie-d-un-ami-cornu-o-mina
avatar
Chillin
▌Espèce : Sorcière de Salem

Puissance: Influence de la flore - perception des désirs et besoins - savoir en potions

Faiblesse: Corps humain - dépérit loin de la terre ou du soleil

▌Messages : 13
▌Double(s) Compte(s) : non

MessageSujet: Re: Quand la camionnette sert d'engrais (PV Mina)    Dim 7 Fév - 21:45
Grave. Sa voix était grave. Pourquoi est ce que cela marqua autant Hope ? Bonne question. Elle avait une sorte de sensibilité en matière de voix, un peu comme les plantes avec la sienne.

-Bonjour … Je peux savoir ce que vous faites ? Vous êtes mon nouveau jardinier … ?

A la remarque, Hope ne pu s’empêcher de rire. Oui, ça devait paraître étrange comme réaction. Il aurait suffit d’un tout petit peu plus de soleil pour qu’elle se sente un peu plus à l’aise. Mais bon, point positif, la garagiste avait l’air des plus avenantes.

Lorsque Hope s’excusa du temps qu’elle avait mis, la réponse acheva de la réconforter. Ca et le rire moqueur de son interlocutrice.

-Ce n’est pas un souci, j’ai trouvé de quoi m’occuper en attendant. Je peux savoir où vous avez trouvé mon numéro ? Je n’ai pas l’habitude d’être appelée par de nouveaux clients. Et je ne crois pas m’être inscrite sur un site de rencontres …

Elle lui offrit un sourire immense, affichant un air presque un peu gênée malgré elle.

-Vous êtes la garagiste de ma mère. Sky Jerry. Elle a une vieille voiture qui tombe souvent en panne.

A cause des esprits qui la suivent et qui foutent la merde de partout. Mais ça… Sky n’avait pas précisé si la jeune femme avait une quelconque affinité avec le surnaturel. Donc, plutôt que mentir, autant ne rien dire.

-Et heu, désolée pour la plante… Je me sens assez mal loin d’elle, du coup j’emporte souvent de quoi en avoir près de moi. Au cas où. Mais si vous voulez un jardinier, ça peut toujours s’arranger.

Le tout agrémenté d’un petit clin d’œil. Elle se tourna vers le farmer qui attendait dehors.

-Est-ce qu’on peut juste faire entrer l’engin, je suis censée laisser Will partir… Il faut qu’il retourne à sa ferme.

Elle fit signe à l’homme de rappliquer avec la camionnette et ils déchargèrent sur les indications de la jeune femme. Pendant que Hope se tournait les pouces. La main dans son sac, jouant avec la plante, elle détaillait la jeune femme. Masculine. Musclée. Tatouée. Visiblement forte de caractère, bon goûts musicaux même si un peu exclusifs à en juger par la bande son. Grande. Très grande. Et cette espèce de sentiment de besoins de… Elle ne saurait le décrire. C’était vieux, ancestral… Elle doutait de plus en plus de l’humanité de la garagiste. Non pas que cela change quelque chose, mais cela demandait de pousser l’investigation. Quel créature si elle n’était pas homo sapiens sapiens ? Légende unique ? Être surnaturel multiple ? Descendant d’être puissants, comme elle ?

Lorsque Will eu fini, il salua Hope et la demoiselle avant de s’en aller. Bon. Hope allait attendre un diagnostic, un coût et… Les questions du type : comment se fait-il qu’une plante ai poussé à travers votre plancher et se soit incrusté dans la conduite d’échappement ? Elle travaillait déjà à une réponse. Parfois, quand elle parlait de magies à certaine personne, les réactions pouvaient être violentes. Pourtant, elle n’avait pas à se cacher. Ses ancêtres l’avaient trop fait.

-Y’en aura pour combien vous penser ? En réparation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : Minotaure de type bovidé, doté d'une forme surhumaine mais handicapé par sa claustrophobie.
▌Messages : 22
▌Age : 24
▌Localisation : Ici c'est Paris ! Paris est ma-... Nan, ta gueule, ta gueule.
▌Double(s) Compte(s) : Aucun !

MessageSujet: Re: Quand la camionnette sert d'engrais (PV Mina)    Ven 12 Fév - 21:45
Mina avait réussi à la faire rire, c’était un bon début. Encore fallait-il résoudre ce soucis qui semblant si préoccupant aux yeux de cette jeune femme étrange. Car une marque sur son front l’intriguait, et elle n’arrivait pas encore à la distinguer dans la pénombre ambiante de la pièce. Sa réponse quant à la façon dont elle avait trouvé son numéro la conforta quelque peu. S’avançant alors vers l’entrée du garage, elle sourit à la fille.

« Oh, vous êtes la fille de Sky. Cela explique votre troisième œil. Votre mère a de la chance, je sais reconnaître les mauvais tours des esprits lorsque je les vois. Un garagiste lambda n’aurait jamais pu réparer sa voiture. »

À la lumière, elle avait remarqué l’anomalie – enfin plutôt, le don – de la belle inconnue. Elle cligna un œil, faisant disparaître momentanément l’une de ses pupilles rougeâtres, et tourna la tête vers l’extérieur, son cou paraissant robuste et tendu. Sans même regarder sa nouvelle petite cliente, elle enchaîna :

« Pas grave, pour la plante, mais ne salissez pas mon garage, je vous prie. – elle marqua une pose avant de reprendre – Un peu de verdure ne me ferait pas de mal, je pense. Je pense qu’on trouvera un arrangement. »

À ces mots, elle eut un petit sourire. Elle imaginait déjà toutes les allusions salaces qu’elle allait pouvoir faire, jubilant intérieurement. Puis, elle fit signe au fermier d’avancer la voiture jusqu’à l’intérieur du grand hangar principal et la déchargea, analysant l’étendue des dégâts en en faisant le tour. Après avoir remercié l’ami de la jeune femme, elle s’avança vers elle et ne répondit pas encore à sa question concernant le coût des réparations.

« Hum … Si vous permettez, tout d’abord … – elle fit apparaître ses cornes, relâchant la métamorphose qu’elle maintenait depuis le début pour les camoufler – Ça me fatigue de les cacher tout le temps. Autant me transformer en entier, ça passe, mais une petite partie du corps, c’est crevant ! – elle avança sa main, que dis-je, sa paluche énorme, et serra vigoureusement celle de Hope – Enchantée, je suis Mina Astérios. Aussi connue sous le nom de Minotaure. »

Elle se retourna vers l’auto et se frotta l’arrière de la tête en réfléchissant. Puis, le monstre antique se racla la gorge et rétorqua :

« Mh … Vous ne vous êtes pas loupée, ma belle … Je ne sais pas comment je vais pouvoir arranger ça. – elle s’approcha du véhicule et le souleva par l’arrière avec une aisance impressionnante – Ça a carrément percé le plancher … Heureusement, le radiateur, la servodirection et le maître-cylindre ne sont pas touchés. Malheureusement, j’ai peur que le circuit d’échappement et l’arbre de transmission soient touchés, et il faut que je voie si le convertisseur hydraulique a été percé. Ça peut vous coûter cher … Entre la main d’œuvre et les pièces – elle se tourna et grimaça en direction de la jeune femme – J’ai bien peur qu’il y en ait pour plus de mille dollars. Mais, comme je vous l’ai dit, on peut trouver un arrangement. Alors, si vous avez des plantes sympa’ contre la mauvaise haleine et le soin des ongles, je marche. Ou peut-être m’accorderiez-vous le plaisir d’aller boire un verre ensemble, un de ces soirs ? »

Elle fit son plus beau sourire, puis, ne constatant aucune réaction, elle interjeta :

« Je plaisante, ne faites pas cette tête ! J’en aurais pour quelques jours, le temps de commander les pièces et de faire le nécessaire. Vous voulez que je vous ramène chez vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1044-envie-d-un-ami-cornu-o-mina
avatar
Chillin
▌Espèce : Sorcière de Salem

Puissance: Influence de la flore - perception des désirs et besoins - savoir en potions

Faiblesse: Corps humain - dépérit loin de la terre ou du soleil

▌Messages : 13
▌Double(s) Compte(s) : non

MessageSujet: Re: Quand la camionnette sert d'engrais (PV Mina)    Mer 17 Fév - 11:07
Bon, bon point, déjà la jeune femme semblait accoutumée au surnaturel. Elle avait même identifié l’œuvre des esprits. Sorcière ? En tout cas, quelqu’un de renseigné. La taille et les yeux étaient autant d’indices qui perturbaient la jeune femme.

-Pas grave, pour la plante, mais ne salissez pas mon garage, je vous prie. Un peu de verdure ne me ferait pas de mal, je pense. Je pense qu’on trouvera un arrangement.

Salir un garage avec une plante et de la terre ? Hope fit une moue boudeuse. La terre, ça n’était pas sale. La jeune femme releva la tête, l’air satisfaite. Lui sourire en coin de la garagiste lui indiqua qu’au final elle n’était pas la seule à mater. Bah. Quel que soit l’arrangement, elle était plutôt partante. Elle lui rendit son sourire alors qu’elle se lançait dans l’examen minutieux de la camionette.

-Hum … Si vous permettez, tout d’abord … Ça me fatigue de les cacher tout le temps. Autant me transformer en entier, ça passe, mais une petite partie du corps, c’est crevant ! Enchantée, je suis Mina Astérios. Aussi connue sous le nom de Minotaure.

Hope fut surprise par les jolies cornes qui pointaient depuis le sommet de son crâne. Ainsi elle était le minotaure ? Elle se serait plus attendue à un mâle mais après tout, tout était possible dans ce monde ! D’autant plus que cela expliquait beaucoup de choses, notamment l’impression d’ancienneté.

Elle lui sera vigoureusement la main avant de retourner vers le véhicule.

-Mh … Vous ne vous êtes pas loupée, ma belle … Je ne sais pas comment je vais pouvoir arranger ça.

Elle venait de soulever la carlingue comme si de rien était avec une aisance troublante.

-Ça a carrément percé le plancher … Heureusement, le radiateur, la servodirection et le maître-cylindre ne sont pas touchés. Malheureusement, j’ai peur que le circuit d’échappement et l’arbre de transmission soient touchés, et il faut que je voie si le convertisseur hydraulique a été percé. Ça peut vous coûter cher … Entre la main d’œuvre et les pièces.

Hope fit la moue. Elle s’y attendait mais c’était cher payé l’élan enthousiaste. La prochaine fois, elle ne chaterait pas en entrant dans quoi que ce soit de fermé et de fragile. A vrai dire elle ne s’attendait pas à ce que la plante réagisse autant… Du coup… Il allait s’agir de payer. En plante, selon le prix, elle voyait plus ou moins quoi lui offrir. A cet endroit, certains lierres se sentiraient comme chez eux.. Les arbres à fleurs plus difficilement. Il fallait visiblement quelque chose de cher mais de solide. Restait donc à savoir : forte valeur magique ou forte valeur marchande ?

-(…) m’accorderiez-vous le plaisir d’aller boire un verre ensemble, un de ces soirs ?

Elle releva la tête. Elle avait complètement décroché de ce que lui avait dit la jeune femme, émergeant de nouveau au moment où elle parlait d’aller boire un verre. Ah, heu… Bah oui bien sûr ! Mais quel était le rapport avec le paiement ?

-Je plaisante, ne faites pas cette tête ! J’en aurais pour quelques jours, le temps de commander les pièces et de faire le nécessaire. Vous voulez que je vous ramène chez vous ?

Plaisanter ? Ah bah non… C’était trop bête. Hope lui offrit son plus beau sourire.

-Hmmmm… Non. Je vais prendre le verre de tout de suite. Je suis sans véhicule, vous conduisez ?

Elle lui fit un clin d’œil. Hope, innocente ? Pas pour un sous. Douce, légèrement chaste en apparence, oui. Prude ? Ah, la bonne blague. La jeune femme lui plaisait et elle plaisait visiblement à la jeune femme. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

-C’est moi qui offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand la camionnette sert d'engrais (PV Mina)    
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la camionnette sert d'engrais (PV Mina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Quartiers divers-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsg