Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.




Partagez | 
Un cœur révélateur | Hjort
avatar

▌Espèce : Eikthyrnir. Élément mythique d'Yggdrasil, le cerf est celui qui, de ses bois, a offert les fleuves ayant créer le monde. Il vivait au pied de Walhalla et portait l'eau jusqu'à Hvergelmir, créant ainsi tous les cours d'eau.

Profusion aquatique | Transformation en cerf | Création stellaire | Purification
▌Messages : 1
▌Double(s) Compte(s) : //

MessageSujet: Un cœur révélateur | Hjort   Lun 25 Avr - 5:11




THOMAS HJORT

24 ans - Groenlandaise - Poète, performeur, cracheur de feu, chapelier, dessinateur - Eikthyrnir, cerf de l'Yggdrasil - Chillin

Pouvoirs : Profusion aquatique. Il parvient à transformer n'importe quel liquide en eau douce ou à extraire l'eau de sol stérile.

Transformation en cerf. Il peut faire pousser sur sa tête humaine les bois d'un cerf et s'y amuse particulièrement, mais il peut également prendre la forme de cet animal. Dans ce cas il échange sa conscience humaine avec celle du mythe et chaque transformation est effacée de sa mémoire, laquelle sombre dans les ténèbres à la fin de l'utilisation. Il lui faut alors une bonne heure de repos. Lorsque le cerf prend forme, ses pas laissent constamment derrière des flaques d'eau.

Création stellaire. Thomas peut créer de petites étoiles, de petites galaxies, de poussière stellaire dans la paume de sa main qui disparaissent immédiatement lorsqu'il referme ses doigts.

Purification. Il peut purifier des zones toxiques, infectées, mais ne peut le faire sur l'homme.

Faiblesses : La création stellaire et la purification sont ses pouvoirs les plus simples et seule la purification ne fonctionne que sur la nature. La création stellaire ne peut pas se déplacer de sa paume.

Ses transformations en cerf lui retirent à chaque fois une partie de sa mémoire humaine et lorsque Thomas se réveille, un grand trou noir fait place à son esprit durant quelques secondes et il ne parviendra jamais à se rappeler de ce qu'il a oublié ni ne pourra le récupérer. La mémoire du cerf ne lui appartient pas. Garder trop longtemps ses bois sur la tête, lorsqu'il est humain, finit par lui donner des migraines et ils sont, il faut l'avouer, plutôt encombrant lorsqu'il désire passer dans les cadres de porte.

Miroir de l'âme
▌Description du caractère : C'est un désordre qui se collectionne. Doux, calme et patient, il s'installe lentement autour des murs, se love dans les interstices, glisse contre les fenêtres et balance ses petits airs sur les tables. À petits pas, malicieusement, il s'insère confortablement dans ce minuscule appartement et Thomas, avec toute sa bonté paisible, lui ouvre la porte et l'accueille avec plaisir. Ne rien jeter. Tout collectionner. Les années s'empilent doucement, balançant leurs jambes au bord de la fenêtre, entre les livres et les toiles.

Sous son œil attentif, observateur, créatif, il ajuste ses lunettes rondes sur l'arête de son nez, entame sa performance une énième fois, sans jamais se ressembler. Il vit.

Et sous sa tignasse rebelle, son esprit s'entrechoque de pensées hétéroclites, des petits anges, des petits démons, des médiateurs. Caché sous ses airs placides, sous sa voix suave et douce, une pulsation aussi puissante qu'une étoile pulsar bat de plein rythme, ses pensées en atomes coursant aussi vite que les pistes de l'accélérateur de particules. Et les débats s'enflamment, le camp du oui et le camp du non se propulsent à l'atomique, engouffrant comme des trous noirs toutes les idées qui se recroquevillent. C'est un véritable capharnaüm psychique dans son esprit déjanté. Où le ciel entrevoit les abysses de la terre endiablée. Un big bang à l'état miniature. Thomas n'arrive pas à classer ses idées aussi vives que les électrons, déboulant sur ses lèvres comme des petits séismes.

Mais il reste calme, toujours à l'aise, peu crédule, peu tangible bien que son corps si mou use de sa souplesse afin de ployer sous le moindre coup. Son corps confortablement calé contre son dossier, les jambes en indien, sur la table, le papier posé, l'encrier plein et la plume bavante, il vague au travers des mythes et des légendes, déambule entre curieux et sceptiques, offrant quelques prestations hétéroclites, particulières, et emplissant sa mémoire de rires par-dessus rires. Et il bouge. De position en position, de contorsion en contorsion, Thomas joue les sculptures déformées de l'art conceptuel, son imaginaire comme seule tutelle.

Telle une caméra à l'obturation digne du célèbre Flash, il assimile les connaissances, structurant, restructurant sans cesse. Puis par-dessus tout, par amour, par loyauté, par souvenir, Thomas conservera en mémoire, jusqu'à ce que ces poussières s'envolent, une carte astronomique du ciel qui l'appelle. Le regard illuminé, les rêves effervescents, il voue une poésie tendre vers ses lucioles, ses fées, ses feux follets, aux histoires riches, aux créations oniriques et scientifiques. Thomas se sent vivre et vibrer lorsque ses yeux s'irisent de lumières stellaires.

Vite. Grisée, sa voix fourche, douce, et ses idées s'empilent à la sortie de son esprit. Les connaissances fusent comme mille et un feux d'artifices, sa vie s'anime.

Comment. Dis-moi seulement comment parviendrais-tu à vivre si au-dessus de toi, les lumières célestes devaient s'éteindre. Tu ne survivrais pas. Tes lueurs, tes espoirs, tes infimes croyances, tu les puises, comme un assoiffé à une gourde, en ce ciel infini où tes galaxies, tes nébuleuses, tes Beltegeuse, Rigel, Sirius illuminent l'espace en un feu éternel.

La tête dans les étoiles, les mains poétiques dansant sur le parchemin, des roulettes de téléscope antiques, des trésors verbaux dans des écrins, Thomas n'a d'autre envie que d'expirer l'air de ses poumons jusqu'au-delà de l'inconnu et dans toute sa bonne réceptivité, il gagne à ne désirer de l'existence que ce que ses beautés ont à lui offrir. Ni jugements, ni dégoûts. « Ah? Dis-m'en plus alors. » Parce que de beauté n'est pas uniquement celle des parfaites formes sculptées. Thomas décèle en le laid toute la richesse de ses profondeurs cosmiques, tel un Baudelaire aux jours euphoriques.

Le printemps d'un réveil galvanisé. L'été d'une coulante chorégraphie. L'automne d'un souffle déjanté. L'hiver d'un froid délicat en féérie. Et la ronde reprend.

Le jour se lève, constellé des flammes de l'existence au-dessus des têtes. Une découverte, une re-découverte. Un thé en main, Thomas glisse doucement son regard vers l'horizon, la tête chargée de ses passions. Accoté au rebord de la fenêtre, il salut le monde d'un rire et d'une toile, ouvrant la porte au lendemain chargé d'aventures, d'escapades oniriques.

En route, en marche, il trotte, il danse, il gambade, il chantonne et dans l'air du temps, sa voix résonne. Il vole, déambule, bat la cadence vivante de ses pas agiles. À nouveau on se rencontre. À nouveau on s'écoute. À nouveau on s'étonne.

On chemine. On change.

▌Aimez vous votre condition de monstre ? Ecrire ici

▌Que pensez-vous des humains ? Ecrire ici

▌Êtes-vous bien intégré à la société ? Si oui, avez-vous un métier ? Et si vous êtes étudiant, qu'étudiez-vous ? Si vous ne faites rien de cela, que faites-vous ? Ecrire ici

Décrivez l'endroit où vous passez le plus de temps (une pièce chez vous, au travail, un endroit à l'extérieur, etc). Ecrire ici

Quelle est votre plus grande peur ? Ecrire ici

▌Physionomie : (Cela peut être une liste de spécificités au lieu d'un paragraphe, si vous le voulez. Si vous avez des particularités à signaler (cicatrices, traces, tâches, etc), c'est ici qu'il faut l'indiquer. De même pour le style vestimentaire.
Les particularités physiques de certains monstres (par exemple des dents pointures, des pupilles allongées, une couleur d'yeux ou de cheveux différente, des plumes ou des écailles sur certaines parties) sont à différencier des capacités spéciales. Pour plus d'informations, allez voir la FAQ)

Autre apparence : (facultatif ; il s'agit de votre forme de monstre, si vous en avez une.)


Histoire
▌Quand et où êtes-vous né (précisez quelle époque si elle n’est pas ‘actuelle’) ? Ecrire ici

▌Quelle est la situation sociale de la famille dans laquelle vous avez grandi ? A-t-elle changé pour vous ? Ecrire ici

Quels ont été vos premiers amours ? Y a-t-il eu des litiges avec vos tuteurs ou avec d'autres personnes à ce propos ? Et en ce moment, où en êtes-vous ? Ecrire ici

Où logez/vivez-vous en ce moment ? Pourquoi avoir choisi cet endroit ? Ecrire ici

Avez-vous un but que vous souhaitez atteindre à tout prix ? Si oui, où en êtes-vous  ? Ecrire ici

Quel est votre plus grand regret ? Ecrire ici

▌Il nous est tous arrivé des événements marquants. De grandes peurs, d’immenses surprises ou des joies qui font ce que nous sommes à présent. Quant à vous, quel genre d’événement vous a vraiment marqué ? Ecrire ici

▌Êtes vous né monstre ? Si oui, comment cela se passait-il chez vous ? Et en compagnie des humains ? Si non, qu’est-il arrivé ?  Ecrire ici.


Et vous êtes ?
Pseudo Persilée.

Age 19 ans.

Comment vous êtes vous retrouvé sur DM ? Par partenariat et top-site. :)

Personnage sur l'avatar : Oc's Monkeydaly.

Un mot de la fin, une suggestion ? Offrez des cakes aux Wanna fight, ils deviendront peut-être gentils ?/Camion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Really Curious

▌Espèce : [Ecrivez ici l'origine de votre personnage (conte, légende, divinité, folklore, etc) ainsi que ses capacités et faiblesses]
▌Messages : 99
▌Double(s) Compte(s) : Inscrivez ici le/les pseudo(s) de vos autres comptes. Si vous n'en avez pas, écrivez simplement /

MessageSujet: Re: Un cœur révélateur | Hjort   Lun 25 Avr - 8:31
Bienvenue à toi petit cerf o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chillin
▌Espèce : Descendante du couple légendaire d'Hewan Reinkarnasi - Peut se transformer en serpent - Mord - Craint le froid - Et la sécheresse aussi.
▌Messages : 1101
▌Localisation : Juste derrière toi, chaton...
▌Double(s) Compte(s) : /

MessageSujet: Re: Un cœur révélateur | Hjort   Lun 25 Avr - 11:31
Belle fiche...
Enfin, de ce que j'ai pu voir. Beau choix de légende, aussi, j'approuve complètement. /O/

Bienvenue ici ma belle. ;p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un cœur révélateur | Hjort   
Revenir en haut Aller en bas
 
Un cœur révélateur | Hjort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un cœur révélateur | Hjort
» Mugabe : le révélateur de nos hypocrisies
» Constitution européenne: un détail révélateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: ADMINISTRATION :: Présentations :: En cours-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsg