Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.




Partagez | 
Δ nice arse. | pv : Valentin
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Δ nice arse. | pv : Valentin   Mar 28 Juil - 19:26
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

Le jour où notre histoire commence, l’horoscope des Taureaux, du site internet mon-horoscope-du-jour.com, annonçait :

Taureaux, 21 avril – 20 mai.

Humeur ★★★✰✰ : Un irrépressible besoin de dialogue vous pousse en avant. C'est le moment de mettre vraiment cartes sur tables.

Premier décan (né(e) entre 21 avril au 01 mai) : Les contacts avec l'étranger, les personnes étrangères et la Nature sont favorisés sous cette influence large d'esprit. Vous prenez plaisir à savourer des plaisirs très personnels, comme la vision de votre film préféré ou une escapade bienfaisante dans un endroit inexploré.

Tout était exact, même si Charlie ne croyait pas vraiment à ces conneries astrales.


La fin du monde sera programmée pour aujourd’hui, à huit heures. Pour une occasion comme celle-là, l’Écossais aurait préféré rester couché. Déjà parce qu’il avait des heures de sommeil à rattraper ; mais aussi parce que les images de sa petite virée nocturne dans le Lac Huron l’avaient empêché le dormir.
Oh il n’avait rien vu de compromettant – et il voyait plutôt bien en général – sinon peut-être une créature qui semblait toute droite sortie d’un conte d’Andersen.
Oh put… Nice, pensa-t-il.
Une sirène, vous y croyez, vous ? Et on était bien loin de la représentation d’Homère. C’était plutôt la version gender bender d’Ariel, en blond... Avec une chute de reins à couper le souffle, il fallait l’avouer.
Et dans la confusion, il avait failli le bouffer. Le pauvre.


Ce matin, il y avait dans les yeux de Charlie cette espèce de fatigue mêlée à l'incertitude et à l’appréhension. Car bien sûr, pour ajouter un peu de piment à cette histoire déjà bien tirée par les cheveux, il avait fallu que la sirène, l’ondin, l’homme-poisson en question soit tout simplement l’un des étudiants avec qui il suivait un cours de mathématiques appliquées et on était bien loin des études de fonctions, des intégrales et des dérivées partielles : ça, c’était niveau bébé qui apprend à compter.
Pour la première fois depuis le début de l’année, il arriva (en retard) dans un amphithéâtre déjà plein. Pendant un instant, parce qu’il ne le trouvait pas, il se  demanda s’il n’avait pas confondu le garçon d’hier avec quelqu’un d’autre.
« Monsieur, veuillez-vous trouver un siège et vous asseoir s’il vous plait. » La voix du professeur le sortit de ses pensées et Charlie s’exécuta sans un mot ni excuse.
Affublé de son plus beau tee-shirt à l’effigie de Nessie – qui était à moitié caché par une chemise à carreaux grise et froissée, mais il espérait le clin d’œil aussi discret qu’efficace – il monta lentement les marches de l’amphithéâtre en baladant son regard de droite à gauche, toujours à la recherche de la sirène.
Par chance, il repéra le blond de la veille ainsi qu’une place libre juste à ses côtés. Sans plus de cérémonie, Charlie prit place et installa ses affaires sur la minuscule planche qui leur servait de table.
« 'xcuse-moi p'hier soir. » finit-il par murmurer en profitant d'une pause dans la démonstration du professeur.
Un coup d’œil en coin vers son camarade (et sa chute de reins, simple vérification) accompagnait cette demande de pardon teintée d’appréhension et de doute alors que son visage était tout simplement dénué d’expressions.
La fin du monde on vous disait, mais pour qui.
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Ven 31 Juil - 3:14
Des dents. Toute une ribambelle de gigantesques dents, toutes alignées sur une mâchoire toute aussi massive, elle-même encastré dans un crâne faisant au moins deux-mois le mien. Peut-être trois ? Il faisait sombre quand je l’ai vu.
Voilà ce qui m’a empêché de dormir convenablement hier soir – pas par crainte, mais par stupéfaction. La question me trotte toujours dans la tête : qu’est-ce que c’était que ça ?
Je ne vais pas si souvent au lac Huron, mais la dernière fois que j’y suis allé, il n’y avait pas de dinosaure qui y nageait. Ni les fois d’avant. Ou alors je ne l’avais pas vu ? Ça, par contre, ça fait froid dans le dos.

Depuis hier, ça me travaille. Est-ce que j’ai bien vu, est-ce que j’ai confondu ? Non, c’était beaucoup trop gros pour que je voie mal. Et ce que j’ai vu, hier, dimanche soir, dans le lac Huron, c’était un dinosaure.
Une sirène, ça peut paraître incroyable, soit. Mais une créature aussi ancienne ? Elles ne sont pas un mythe, alors comment ?

Même là, assit au milieu de l’amphithéâtre pendant un cours de math que je devrais attentivement écouter, je n’arrive pas à comprendre ce que j’ai vu si ce n’est les faits : une bouche géante qui a failli se refermer sur moi.
Je ne vois pas les regards que me lance le professeur. Il a l’air un peu concerné peu mon attitude inhabituelle. Ça fait trois ans que je l’ai, et je suis toujours assidu, non loin du premier rang. Mais bon sang, un di-no-saure !
Ce que j’ignore également, c’est l’arrivée pas si discrète d’un retardataire. Même lorsqu’il s’assoit à côté de moi je le regarde à peine, le regard dans le vague planté sur un point imaginaire du grand tableau. Il me faut un moment avant de comprendre qu’il m’a parlé, un autre pour assimiler les (semblants de) mots.

« Quoi ? »  vient ma réponse, heureusement basse. En sortant de ma torpeur, j’aurais été capable de parler à voix haute. Il faut croire que j’ai plus de jugeote que je ne le pensais.

Bref, je tourne enfin la tête vers lui. Je le reconnais (j’ai une bonne mémoire des visages) : c’est un type avec qui j’ai cours depuis le début de l’année. Je le reconnais à ses taches de rousseur. On s’est deux-trois fois adressé la parole, ‘bonjour’, ‘tu aurais une feuille en rab ?’,  ‘après-toi’ ; rien de bien phénoménal.
Mais plus important : de quoi il me parle ? Mes sourcils se froncent et mon regard se tâche de confusion.

« Quoi hier soir ? » Quoi hier soir… Hier soir j’ai vu un dinosaure.

A part ça, rien de notable.
Mes yeux tombent sur son t-shirt où je distingue une drôle de forme qui, pour une raison que j’ignore, m’interpelle. Mais je ne la vois pas complètement à cause de pans des sa chemise.
Pourquoi j’ai une impression bizarre ? Toujours avec le même regard interrogatif, peut-être les sourcils encore plus froncés, je remonte vers son visage. J’ai l’impression que ce type sait beaucoup de choses qui pourrait répondre à nombre de mes questions.

« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Ven 31 Juil - 3:22
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

L’irrésistible envie de dialogue’ et ‘le moment de mettre les cartes sur table’, c’était fait. ‘Les contacts avec les personnes étrangères’, il commençait. Finalement l’horoscope de ce matin ne disait pas que des âneries et l’esprit semi-cartésien de Charlie n’en était que plus perplexe.
Il ne connaissait personne dans cet amphithéâtre, essentiellement parce qu’il suivait son véritable cursus – soit environ 80% de son temps – sur l’autre campus (qui était fichtrement loin à pieds) et la seule fois où il avait parlé à son voisin de cours actuel, c’était pour lui demander sa gomme (et c’était il y a plusieurs semaines, du moins, c'est ce dont il croyait se souvenir). On ne faisait pas plus impersonnel comme interaction.
Heureusement, aujourd’hui, il avait une bonne raison de débuter la conversation. Conversation qui avait suscité une réaction plutôt surprise chez son interlocuteur, à son grand non-étonnement.
« Quoi ? »
Moment de flottement pendant lequel Charlie ne dit rien et s’occupait de prendre une photo du tableau avec son Lumix pour ne pas louper une seule ligne des rappels de géométrie symplectique déjà inscrits au tableau (de la joie de débarquer avec quinze minutes de retard). Par chance, il avait assez de facilités en mathématiques pour se permettre de retrouver la logique de la démonstration tout seul à tête reposée.
« Quoi hier soir ? »
Son regard croisa longuement celui de son voisin. Maintenant qu’il avait attiré son attention, le doute le prit un instant. Sa vue l’avait-elle trompé ? Ou avait-il été trop vague ? Il hésita longuement sur la phrase à choisir : j’ai essayé de te bouffer, tu t’rappelles et une chute de reins comme la tienne, je la remarque à dix miles étaient des options envisageables mais il les jugeait beaucoup trop directes ou étranges pour une première fois. Il ne savait pas quel était le caractère de celui qui était en face de lui après tout.
« T’s’rais pas allé t’baigner dans l’Lac Huron ? » finit-il par dire. « A t’hasard. »
Smooth, avec les r roulés typiques de l’accent écossais en prime. Maintenant qu’il avait lancé le sujet, il était trop tard pour reculer. S’il s’était trompé de gars, il allait devoir inventer un bobard pour se rattraper et c’était hors de question qu’il se fatigue à le faire.
« C’que j’vu quelqu’un qui t’ressemblait là-bas vers 22h30, 'lors j’me posais la question. » précisa-t-il.
Ressembler était un euphémisme pour exprimer avec quelle conviction il savait que c’était bien la même personne et il espérait avoir été assez clair pour ne pas avoir à le dire cash aux yeux et aux oreilles des autres étudiants suivant le cours.
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Ven 31 Juil - 3:49
Tu parles d’un rollercoaster.
Taches de rousseur lève les bras pour prendre une photo du tableau, me permettant pendant un instant de distinguer clairement le motif de son t-shirt. Un imprimé noir qui se révèle être plus qu’un motif pour moi. Mes yeux s’arrondissent. Evidemment que je connais cette tête. Je l’ai vue de près il y a quelques heures ! La bouche ouverte en prime, bordel.
La mienne aussi s’entrouvre légèrement et je me mords la lèvre avant d’échapper un quelconque son en l’écoutant. Maintenant, il a absolument toute mon attention. Se baigner ? Dans le lac Huron ? 22h30 ? Holy shit.
La réalisation doit se voir au milieu de mon visage comme le nez au milieu de la figure. Un peu de crainte, aussi, et beaucoup, beaucoup d’hésitation. Je n’ai probablement jamais autant fixé une personne de ma vie – comme si je le passais au microscope.
Est-ce qu’il veut dire par là qu’il est l’énorme machin qui a voulu me bouffer hier ? Cet homme est-il secrètement un dinosaure ? Est-ce qu’il peut se transformer en dinosaure ? Il est comme moi ? Des dizaines de questions papillonnent dans ma tête, très loin du cours qui se déroule sans moi. J’aurais pu avoir un énorme « comment ? » écrit au milieu du front, l’effet aurait été le même.

« Attend. » Je me tourne complètement vers lui, un coude appuyé sur la maigre table d’amphithéâtre. Mes épaules sont tendues, mais toutes cette histoire n’a pas l’air de grandement le perturber, lui. Contrairement à moi, évidemment. On ne change pas les vieilles habitudes. « … Attend. » Bien, ton élocution, Valentin ? Ça commence à faire beaucoup de fois que tu perds tes moyens, non ? Il serait temps de te ressaisir.  « Tu veux dire que c’était toi ? Dans le lac ? Sous l’eau ? »

Entre temps, je me suis penché vers lui et ma voix n’est qu’un souffle, parce que c’est évidemment une conversation qu’il faut garder entre nous. Nous n’aurions pas eu de public, j’aurais certainement été bien plus bruyant – à coup de grandes exclamations de surprises et de jurons sous le coup de la stupéfaction. Je me connais. Mais il est trop tôt pour littéralement péter une durite – je me contente de déglutir en le regardant fixement. Il est très calme. Sa posture est normale. Est-ce qu’il me fait marcher ? Le suspens me tue, en tout honnêteté.
Impossible. Son t-shirt ne peut pas être là par hasard. Il connaît trop de détails. En tout cas, ma réponse est plutôt claire : oui, c’était moi hier soir. Et toi, taches de rousseur ? As-tu essayé de me bouffer, oui ou non ?

« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Ven 31 Juil - 16:45
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

Il appuya sur le bouton lecture de son appareil photo et vérifia le cliché qu’il avait pris du tableau. Il serait fâcheux qu’il confonde les d des dérivées du temps et le ∂ des dérivées partielles du théorème de Noether que le professeur démontrait. De là où il était, c’était déjà assez difficile de voir la différence, alors sur un appareil moyenne gamme, il n’imaginait pas.
Un lourd silence s’était installé entre les deux voisins et Charlie profita de ces quelques secondes de latence pour commencer à écrire la suite du cours, dessinant ses lettres en pattes de mouche indéchiffrables dont il avait seul le secret.
Il attendait patiemment la suite de ce « Attends » qui avait percé derrière les lèvres du blond. Pas trop longtemps.
« Tu veux dire que c’était toi ? Dans le lac ? Sous l’eau ? »
L’Écossais le fixa longuement, droit dans les yeux, avec autant d’expressions sur le visage que Lilith accrochée à son crucifix dans Evangelion (non, il n’avait pas sept yeux, il se suffisait bien de deux).
Bien sûr, Captain Obvious, pensa-t-il.
Poker face un peu soulagé à vrai dire, puisque le garçon lui avait confirmé ce qu’il pensait depuis le début. C’était bien lui qui l’avait semé hier soir, à son grand désarrois.
« Aye. »
Oui, tout simplement.
Le professeur termina la démonstration générale et ouvrit une parenthèse sur quelques applications du théorème qu’ils verraient dans les prochains cours : la conservation de l’énergie (ce qui intéressait très fortement Charlie pour ses cours de thermodynamique et de mécanique) et les transformations conformes (qui étaient plus de l’apanage de l’astrophysique dans leur cas).
Le brun profita de cet instant de répit pour se tourner vers son voisin, le coude appuyé contre la table. Il toisa le visage quelque peu décomposé en face de lui, les lèvres un peu pincées.
« Étonné ? » Question stupide qui ne méritait même pas une réponse à vrai dire.
« J’aurais pu t’prendre par derrière s’tu nageais pas aussi vite. » murmura-t-il à nouveau.
Même s’il était un pro de la natation, Charlie n’avait aucun mal à avouer être du genre plutôt longuet dans sa nage et la poussée d’Archimède n’était pas non plus une aide suffisante pour lui permettre de bouger son corps imposant aussi rapidement qu’il ne l’aurait espéré.
C’était une simple constatation accompagnée d’un double-sens assez osé qu’il n’avait même pas calculé. Charlie avait pour nature de toujours nommer les choses comme elles étaient. Appelez ça du rentre-dedans, du bourrin, comme vous voulez. En l’occurrence, là, il avait été un peu trop subtil à son propre goût.
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Sam 10 Oct - 20:21
Je suis loin d’être un génie. Que ce soit pour les répliques à la con, mais aussi pour les études. Je ne suis pas crétin, mais je dois étudier beaucoup pour bien tout comprendre. Les maths, j’aime ça, mais ils ne me sont malheureusement pas innés. Ce n’est pas une honte, loin de là, mais ça me demande beaucoup. De temps, d’attention et de volonté. J’ai surtout la dernière – c’est la principale, paraît-il, comme c’est joli. Et puis j’ai aussi une autre sorte de facilité. La maladie ou la vieillesse ne sont pas un danger pour moi. Du coup, je relativise.
Ce que je relativise beaucoup aussi, c’est l’importance du cours que je suis en train de suivre – et par extension le nombre d’heure que je devrais prendre pour rattraper. Quel est son sujet ? Je peux faire deux choses en même temps, mais là, non.

« Aye, » me fait-il comme s’il que le magma, ça brûle. Le sujet du cours est loin, très loin, parce que ce mec est un dinosaure. Quelque chose de bizarre se passe dans mon ventre, une torsion imaginaire, alors que je réalise. Mon stylo que je tenais droit depuis le début, tombe à plat sur la maigre table. Si je suis étonné ? Bien sûr que je suis étonné.
Ma bouche s’ouvre, sûrement sur le point de prononcer quelque chose sans aucun intérêt, mais il continue en parlant avec cet accent bizarre que je n’arrive pas à reconnaître. J’aurais peut-être apprécié les r un peu roulés si la question posée n’était pas si bizarre.

Mes yeux se plissent sans que j’arrête de le fixer, une petite alerte se fait entendre dans ma tête et je me penche légèrement en arrière en ignorant le regard étrange du type assit devant nous. Honnêtement je ne comprends pas vraiment ce qu’il se passe, mais la sûreté passe avant la certitude. « Et, » je commence avec toute la circonspection du monde dans ma voix, « tu retenterais ta chance si tu en avais l’occasion, ou je dois changer de lac ? »
Il a un visage assez doux qui va bien avec sa voix, et il a l’air plus petit que moi. Mais ça ne veut rien dire surtout avec ce qu’il s’est passé hier soir. D’ailleurs, son choix très avéré de mots m’aurait peut-être fait rire en temps normal (ou plus vraisemblablement mis mal à l’aise, surtout de la part d’un inconnu), mais on ne pas dire que ce soit le cas, là.

« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Sam 10 Oct - 21:22
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

Il marqua un point sur sa feuille et stoppa nette la trajectoire de son stylo. S’il voulait retenter sa chance ? Il y avait tellement de réponses possibles à cette question. Des salaces, des moins salaces, des subtiles, des graveleuses… Il pourrait par exemple lui sortir un magistral « Sous le bureau ou dans les chiottes, oui, pourquoi pas. Si c’est ton kiff, j’te jugerai pas, après tout, chacun ses goûts. ». Mais Charlie préférait garder tout cela pour lui, même si le faible sourire qui éclairait son visage pouvait laisser presque transparaitre son amusement.
Il se tourna à 90° sur sa chaise en ignorant le regard bizarre que leur lançaient leurs voisins respectifs : en haut, en bas, à la droite de Charlie ou encore à la gauche de Valentin. Si les deux compères ne voulaient pas suivre le cours, c’était leur problème. Justement, ils s’étaient tous les deux penchés l’un vers l’autre pour mieux échanger leurs chuchotements et éviter de déranger leurs camarades.
Sur la question du changement de lac, il répondit à voix basse, un peu étonné par la remarque :
« Pourquoi changer d’lac ? L’Huron est bien assez grand pour deux, non ? Et puis il est profond. »
Il laissa la première question en suspens quelques instants. La question l’amusait, mais entre un dinosaure habitué à manger des mollusques, des petits poissons et des pierres (pour la digestion, comme les vaches), et un dinosaure élevé à l’écossaise, là étaient toutes les différences.
« ‘Pis, c’que j’préfère mon poisson cuit avec de la bread sauce, en général. »
Difficile d’en dire plus lorsqu’on n’est pas du genre à parler de soi comme Charlie. La seule évocation de la bread sauce trahissait encore plus ses origines outre-Atlantique.
« T’pas à t’inquiéter, j’suis pas un Hannibal Lecter junior. »
Le ton se voulait rassurant. Il ne tenait pas particulièrement à le manger et dans tous les cas, il ne se livrait pas au cannibalisme (si on pouvait appeler ça comme ça).
« J’dû t’faire peur. Excuse-moi encore. »
Même si faire des blagues dans le Loch Ness avait toujours été sa spécialité, il tenait à ce que cela reste ainsi : des blagues. Ficher la frousse aux autres, ce n’était pas ce qu’il aimait le plus, au contraire. Il était trop timide pour le faire délibérément.
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Sam 10 Oct - 22:03
A sa réponse, je me détends visiblement. Mes épaules retombent doucement en même temps que mon soupir soulagé. Au moins, je n’aurais plus à craindre d’être dévoré vivant, malgré le souvenir frais dans ma mémoire qui me donne encore des frissons dans le dos. Je ne crains pas la morsure du temps, par contre les véritables morsures, celles qui sont fatales, me font bien flipper. Honnêtement, la possibilité mourir en se faisant dévorer par quelque chose me terrifie. Je crois. C’est pire que de mourir dans un crash d’avion ou sous les roues d’un camion, pour moi, ou même d’une chute. Il paraît que pour pas mal de personnes, mourir noyé est une véritable crainte. Ha ha.
Sa remarque sur la bread sauce (mince, ça vient d'où ça ?) me fait rire doucement alors que je me rassois convenablement sur mon siège. Je ne me tourne pas pour autant vers le tableau, parce que la discussion est loin d’être terminée.

Je l’imite et je me penche en avant cette fois, comme pour lui faire une confidence – au fond c’est un peu ça, je n’ai pas envie que toute la salle soit au courant. Déjà qu’il semblerait qu’on ait eu quelques coups d’œil principalement agacés de la part des autres. Oups.
Je le regarde. Je suis curieux, et je le dévisage comme si j’allais me mettre à la tâche laborieuse que serait de compter l’intégralité des taches de rousseur sur son nez. Ce serait compliqué.
Maintenant que la situation est clarifiée, je laisse les questions affluer dans mes pensées. Qui aurait cru que j’étais en module de math avec une telle personne ?

« Mh-mh, c’est du passé. »

Je suis bien moins sur le qui-vive que tout à l’heure. Ses excuses, et ce qu’il a dit avant (oui, même l’invocation du nom d’un cannibale fictif) me font déduire qu’il a simplement dû me confondre avec un poisson (à juste titre) avant de constater que non et de ne pas me poursuivre.

« Mais du coup, je suis intrigué. »

Mes yeux se plissent, et peut-être qu’une lueur de malice serait apparue dans mes yeux si je n’avais pas un regard de merlan. J’espère qu’un sourire fera passer le ton.

« Tu as essayé de me bouffer, tu peux bien me donner quelques réponses, non ? Alors, tu sors d’où ? Tu es quoi ? »
« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Sam 10 Oct - 22:11
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

Un sourire suffisant pour laisser apparaitre très légèrement ses fossettes éclaira son visage lorsqu’il comprit que ses excuses étaient acceptées. À vrai dire, il était soulagé et tout aussi intrigué que son interlocuteur.
Parce que tout au long de sa vie il n’avait jamais voulu faire de vague (au sens figuré du terme puisque certains avaient cru le voir plusieurs fois dans le Loch dans des remous), avait préféré rester discret et ne déranger personne. Il était comme ça le Monstre du Loch Ness. Du moins, quand on ne le connaissait pas, ce qui était le cas du garçon juste à côté de lui.
Pour une fois, ce n’était pas Charlie qui était le centre d’attention de quelqu’un de manière unilatérale. L’Écossais était curieux de savoir ce qu’était vraiment monsieur Sirène (à moins que la réponse évidente ne soit véritablement le mot « sirène ») et il se doutait que c’était réciproque, surtout lorsqu’il était aussi fixé et détaillé du regard qu’en cet instant.
Qui aurait pu imaginer que deux monstres se pouvaient se retrouver dans le même module de maths ? Pour Charlie, la probabilité de rencontrer d’autres personnes dans son cas avait toujours été quasi nulle. Se pourrait-il qu’ils soient en fin de compte plus nombreux ? Combien ont une forme comme la sienne ? N’était-il donc pas le seul rescapé de la Préhistoire ?
Mille questions se bousculaient dans sa tête et il était presque excité à l’idée de les lui poser, mais son cerveau arrivait tout de même à faire le tri, l’éducation qu’il avait reçue une fois sur Terre prenait le dessus sur le reste et il gardait cette expression de neutre si caractéristique malgré ses émois intérieurs.
« Charlie MacKintosh. »
Pas de réponses pour toi. HAHA. La première chose à faire quand on rencontre quelqu’un pour la première fois c’était bien ça non ? Se présenter.
« C’comme ça que j’m’appelle. Et toi ? »
Contrairement au stéréotype du rustre écossais qui soulève le kilt devant l’armée anglaise, Charlie avait été bien élevé et avant toute chose, il se devait au moins de connaitre le prénom de celui à qui il allait avouer sa véritable identité.
« J’ai pas cours après, on pourrait… J’sais pas… S’prendre un thé ou un café que’que part ? »
C’est que c’était ni l’endroit ni le moment pour parler de ça. Les oreilles sont baladeuses et Charlie ne tenait pas particulièrement à ce qu’on les écoute.
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Sam 10 Oct - 23:16
Mon sourire s’élargit de manière incontrôlable alors que je sens une connexion se faire. Jauger l’humeur de gens de déceler leur sincérité, ça, je sais bien le faire si j’y mets un peu du mien. Ses fossettes me disent qu’il est honnête. J’ai l’impression de m’être fait un nouveau pote.
Je n’ai pas de réponse à ma question, mais un nom et un prénom. Charlie. Oui, ça lui va très bien à la tête, alors j’opine deux fois avant de répondre.

« Valentin Pommier. »

MacQuelque-chose. C’est britannique, non ? Dans les films, tous les MacMachins viennent de là. Ca expliquerait l’accent, mais vous ai-je déjà dit que j’étais une bille en géographie ? Je suis pas américain pour rien, heh. Non et puis, bread sauce. Définitivement britannique.
Sa proposition me fait souffler par le nez dans un rire inaudible. Le sourire tellement qu’on commence à voir mes dents. Il est comme moi, alors je ne prends pas la peine de les cacher, de peur avoir l’air trop ‘bizarre’. Mes gencives ne sont pas tout à fait roses. En tout cas, il est maladroit et ça sonne incroyablement comme un rencard – j’aurais fait la remarque si je n’étais pas aussi impatient d’en apprendre plus. Il n’a pas répondu à mes questions, mais ce n’est que partie remise.
Et dire que sur le moment, je ne tique même pas sur les noms de familles.

« Carrément. Et ça tombe bien, moi non plus. »

Un quasi-rencard chopé au début du cours de maths. Si j’avais su. Avec la personne qui a essayé de me manger hier, qui plus est. La vie universitaire est vraiment pleine de surprises.
Soudainement, je me souviens. Effectivement, nous sommes en cours. Un bref regard vers le tableau, et mes yeux s’arrondissent. Je n’ai strictement rien suivi, et on est très loin de là où je m’étais arrêté. Mon sourire disparaît un instant pour mieux revenir, et je me tourne de nouveau vers mon agresseur-par-erreur-friend-material.

« Je t’attendrai en sortant, Charlie. » Wink.

Le clin d’œil (volontairement) ridicule est plus que flagrant et je me retourne tout sourire vers le tableau, rendant la plaisanterie évidente. En l’honneur du choix de mot de tout à l’heure.
« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.



DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Sam 10 Oct - 23:23
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

« Super ! »
Il avait un peu haussé le ton de sa voix dans son enthousiasme, s’attirant l’attention rapide du professeur qui commençait à repérer les deux inattentifs du cours. Si en plus l’Anglais n’était pas fidèle à sa réputation de discrétion, où allait le monde. Mais Charlie n’était pas Anglais, mais Ecossais. Et les Ecossais étaient parfois connus pour être plus bruyants que les autres, avec les Irlandais et les Gallois. Les Celtes, tous pareils hein.
Le moment était venu de couper un peu court à la conversation.
« J’attends ce moment avec impatience, Valentin. »
Il lui rendit son clin d’œil, le regard plein d’une malice discrète, surtout à la vue du sourire de son compère de cours, puis il reporta son attention sur sa feuille et le tableau jusqu’à la fin du cours.
L’heure et demie restante lui parût être une éternité face aux questionnements en suspend qu’ils avaient tous les deux laissés.
Il n’y avait rien d’exceptionnel dans une rencontre comme la leur sinon que les questions classiques tels que ‘d’où tu viens ?’ pouvaient être agrémentées d’une touche de récit fantastique. C’était ce qui avait toujours un peu manqué dans la vie de Charlie avant sa découverte de la scifi, d’Asimov et de tout le reste. Ses premières années sur Terre il les passa à apprendre la langue, s’imprégner de la culture et enchainer les séances d’ostéopathie parce que 65 millions d’années dans la même position, ça coince quelques os.
Bref. Pour une fois qu’il était excité par quelque chose d’autre que les plans techniques de Blade Runner.
Charlie regarda son portable toutes les cinq minutes en se languissant du ‘ce sera tout pour aujourd’hui’ du professeur qui finit enfin par les libérer. L’Écossais rangea ses affaires dans son sac à bandoulière et quitta la salle une fois la foule sortie. Il détestait se retrouver comprimé au milieu des autres et c’était fatiguant de piétiner de toute façon.
À son tour, il rejoignit les portes et chercha du regard ce cher Valentin qui, comme prévu, l’attendait non loin dans le couloir.
« T’me paraissais plus p’tit hier. » La remarque popa sans quand il ne s’en rende compte. Oops. « Cafétéria ? »
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Dim 11 Oct - 0:15
J’ai l’impression de retomber dans mes années de lycée. D’attendre en trépignant que la dernière heure de cours se termine pour rejoindre des amis sur un terrain de basket ou se coller devant la PS en multi. Sauf que là, c’est différent, et c’est avant tout la curiosité qui m’anime. Ma jambe gauche se met à trépigner sporadiquement. Normalement c’est un mauvais signe – la nervosité, l’anxiété, l’attente. Mais là, pas du tout.
Je suis au courant que les monstres, les créatures existent. Cette vidéo, aussi effrayante soit-elle, n’est pas truquée, j’en suis persuadé. Je veux dire, ma mère est druidesse, mon père est comme moi (ou plutôt, je suis comme lui) de même que ma sœur (qui va très probablement entendre parler de ma nouvelle rencontre via une avalanche de sms, prépare-toi Alcyone). Depuis le début, il n’y a aucune raison pour que d’autres personnes comme moi n’existent pas.
Pourtant, si les croiser est probablement commun, savoir ce qu’elles sont est une tâche bien plus ardue. Je suis au courant pour Elséar. Quant aux autres, aucune idée.
Mais aussi impressionnantes les dents d’Elséar puissent-elles être, Charlie ici peut devenir un di-no-saure. C’est dingue ! Complètement incroyable !
Calme ton euphorie, Valentin.

Le cours est long. D’habitude, je souhaite que ça dure. Un cours qui finit, ça annonce un cours suivant. Le dernier cours, ça annonce le boulot. Autant dire qu’entre l’unif’ et ça, le choix est vite fait.
Mais là, non. Je vais prendre le thé avec un dinosaure. Enfin, c’est plus qu’un dinosaure, évidemment. Mais il faut un peu me comprendre aussi.
Le prof achève et je cours presque en dehors de la salle pour l’attendre dans le couloir. Je fais tout mon possible pour avoir l’air calme. Quand il arrive, je l’accueille avec un grand sourire, et rit à sa remarque – raté, l’air détendu. Effectivement, niveau taille, c’est maintenant moi qui gagne la médaille. Il fait presque une tête de moins.

« Tu me paraissait plus menaçant, hier. C’est peut-être les dents. » Vraiment, j’ai plus souri sincèrement en une heure que la semaine dernière. « Ouais, c’est parti. »

La cafétéria est bruyante – et tant mieux, c’est plus discret, on va pouvoir parler sans regarder sans arrêt par-dessus nos épaules. Je commande un thé, n’importe lequel (ils ont tous le même goût ici, de toute façon) et, une fois mon gobelet en carton à la main, vais m’assoir à une table pour deux.

« Alors, » je commence une fois que Charlie est en face de moi, « dis-moi tout. »
« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.



DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Dim 11 Oct - 0:26
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

Un petit soupir amusé s’échappa d’entre ses lèvres. Son père (adoptif, mais il le considérait comme son père. De toute façon, Charlie venait d’un œuf, on ne pouvait pas faire pire niveau absence parentale de base) disait souvent que ce n’était pas la taille qui comptait mais la façon dont on s’en servait – allez savoir s’il parlait de quéquette, de pelle, de tournevis ou de anche de cornemuse. Cependant, il se garda bien de faire cette remarque et suivit son camarade de module de maths jusqu’à la cafétéria, légèrement en retrait cependant. Il lui laissait le choix de la table sur laquelle ils allaient se mettre.
C’était la pause de 10/11h, la cafétéria était blindée. Charlie n’était pas fan du bruit et de l’agitation en général mais pour cet occasion, c’était nécessaire. Il ne faudrait pas qu’on puisse capter leur conversation si particulière. Pour sa part, il ne prit rien puisqu’il avait toujours la bonne idée d’apporter son propre thermos de son propre thé avec lui. À part les frites, tout était infect à l’Université, que ce soit à l’Uni’ générale de Detroit où il faisait son vrai cursus ou à la Wayne pour ses modules d’astrophysique, cosmologie et compagnie.
Il s’installa en face de lui dans le brouhaha ambiant et sortit le thermos de son sac. Le thé de mi matinée, c’était sacré et il prit le temps de se servir et de profiter d’une gorgée.
« Dis-moi tout. »
Tout ? Même le motif de mes sous-vêtements ? Parce que là c'est celui où y'a marqué « Pull down in case of emergency » sur les fesses.
Finalement, il préféra répondre sérieusement et se garda cette remarque pour lui.
« J’suis c’qu’on appelle le ‘Monstre du Loch Ness’. Enfin, t’as pas b’soin que j’te fasse une description. »
Il ne s’attardait pas sur la broderie. Charlie disait les choses comme elles étaient et le tact aux abonnés absents de temps à autres. Et puis, il était assez connu comme ça non ?
« Tu me poses une question et je te pose une question. On fait comme ça ? »
Il but une nouvelle gorgée de thé. Il brûlait d’envie de lui poser des questions lui aussi.
« Et toi tu es un prince de la mer, comme Ariel ? »
Il n’avait jamais vu les sirènes sous cette forme que dans le film de Disney et ce n’était peut-être pas une référence.
« Comment tu as fait si tu as toujours ta voix ? »
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Dim 11 Oct - 0:37
J’avale une gorgée brûlante de thé (d’eau chaude) avant qu’il ne prenne la parole. Et je fais bien.
Ma bouche s’ouvre de surprise et je le regarde avec les sourcils haussés et les yeux ronds. Le Monstre du Loch Ness ? Nessie ?!
Une nouvelle fois, mes yeux retombent sur son t-shirt que je vois à présent beaucoup mieux qu’il est parfaitement en face. Mon regard fait deux allées retour entre le motif et lui, puis je me refixe sur son visage. Ce type vient de me lâcher une bombe. Je sais pas si je vais m’en remettre.
Incapable de dire quoi que ce soit pendant quelques secondes – Charlie a fait son petit effet, je lui accorde ça, il est très difficile de me couper le sifflet – je l’écoute de nouveau prendre la parole. Ça remet un peu mes neurones gelés en place et je lui réponds en rigolant un peu. Comme j’ai toujours l’étonnement peint partout sur mon visage, ça sonne un peu bizarre. Mes muscles faciaux sont en train de partir hors de contrôle.

« Tu viens de me dire que tu es Nessie et tu t’attends à ce que je pose qu’une seule question à la fois. »

Parce que je le crois absolument. Je ne remets pas un seul instant en question ce qu’il vient de me dire, pas après l’avoir vu d’aussi près hier.
Des questions, ça j’en ai. Je suis impressionné, aussi, et ça doit également se voir sur ma tête. Nessie. Ce n’est pas n’importe qui quand même. Quand je vais dire ça à ma mère, elle va sauter au plafond.
Mais je dois me maîtriser. Allez. Calme, Val. Joue la cool.
Je prends sur moi pour ne pas hausser la voix très fort.
Sa question me fait sourire, puis rire de bon cœur tant elle est adorable et innocente. Par réflexe, alerte quant au monde dans la cafétéria, cette fois je cache mes dents avec ma main avant de l’abaisser pour répondre après avoir acquiescé à sa suggestion.

« Non, bien sûr que non, je ne suis pas prince. Mais je suis un ondin, oui, comme Ariel, j’ai juste appris à avoir temporairement des jambes. Un peu comme toi je suppose, non ? D’ailleurs. »

Je prends une nouvelle gorgée avant de me pencher un peu au-dessus de la table sans que je ne m’en rende vraiment compte. Charlie a absolument toute mon attention.

« Tu es vraiment un dinosaure ? C’est dingue ! Quel âge tu as ? »

Nessie Nessie Nessie Nessie Nessie. Ça tourne en boucle dans ma tête.
« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Dim 11 Oct - 0:41
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

Valentin avait l’air plus de surpris. Charlie était persuadé qu’avec la bouche ouverte comme il l’avait là, il était possible pour l’Américain d’enfourner au moins trois ou quatre énormes cookies en une fois.
Le temps de réfléchir à ça de manière mathématique (surfaces de disque cookie + surface des pépites de chocolat comprises), le silence s’était installé entre les deux garçons. Il avait dû faire son effet, mais ce n’était pas ce genre de réaction à laquelle il s’était attendu. Il devait rencontre quelle réaction d’ailleurs ? Il n’avait jamais connu d’autres espèces que lui alors comme savoir.
Valentin n’était pas un prince. Dommage. Pourtant cette main cachant nonchalamment son rire lui donnait presque l’impression d’être aussi raffiné qu’un membre d’une famille royale.
Charlie afficha une moue un peu déçue et finalement acquiesça doucement à sa remarque sur la transformation.
« Pas que les jambes mais oui. »
S’il ne devait avoir que les jambes humaines, il serait une créature assez cocasse à regarder, on se l’accorde. Un peu comme la girafe de la pub Orangina, version Crétacé.
Il sort une capsule de lait qu’il a piqué sur les étalages de la cafétéria et en verse le contenu dans le couvercle de son thermos – faisant office de tasse. De la même manière, il touilla le tout à l’aide d’une des spatules en plastique fournie.
Son visage se fige quelques secondes dans une expression mi interloquée mi pantoise. Son âge ? Ce n’était pas la première question à laquelle il s’attendait mais plutôt à quelque chose du genre ‘c’est vraiment toi sur les photos ?’.
« Hm … »
Il réfléchit, regardant un peu ailleurs.
« J’ai 65 millions d’années … environs. »
Vu le chiffre, Valentin allait tomber à nouveau dénue. Mais Charlie était plein de surprises malgré son visage (encore) peu expressif.
« Je suis sacrément bien conservé par vrai ? »
Son expression restait neutre mais il y avait cette étincelle d’amusement dans le regard qui laissait clairement apercevoir qu’il plaisantait. Il boit une nouvelle gorgée de thé. À son tour maintenant.
« Tu connais beaucoup de gens … comme nous ? »
Pour lui qui eut la révélation quelques heures auparavant, il n’osait plus penser que la réponse était non.
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Dim 11 Oct - 0:56
Je n’ai même pas le temps de m’attarder sur sa petite moue déçue, parce que…

Soixante-cinq millions d’années. Bordel de Dieu.
Je le regarde, complètement abasourdi – une fois encore. Je pourrais dire qu’il ne fait pas âge en plaisantant, mais c’est vrai. Dans sa façon d’être et de parler, il a l’air d’un mec de ma génération – et avec des parents comme les miens, je sais de quoi je parle. C’est déroutant. Peut-être pense-t-il différemment qu’eux ? Qu’il sait vivre avec son temps ?
Loin de moi, amertume.

« Plutôt, oui, » je lâche en m’adossant au dossier de ma chaise sans le lâcher des yeux. Conservé, c’est le mot.

Est-ce qu’il s’est déplacé sur terre aussi longtemps ? Quelle vie a-t-il eu, quelles expériences a-t-il vécu ? Qu’est-ce qu’il fiche en face de moi, assit dans une cafétéria pleine d’étudiants qui ne sont probablement pas tous humains non plus ?

Je bois une gorgée pour reprendre contenance. La chaleur m’aide un peu à redescendre sur terre. Je lâche un petit « wow » qui exprime parfaitement l’ampleur de ma stupéfaction, et à quel point je suis impressionné. Je ne suis même pas sûr que ma voix lui soit parvenue.
Puis je fronce les sourcils. Il n’a jamais croisé personne d’autre pendant tout ce temps ? Après soixante-cinq million d’années ? Ça me paraît improbable.

« J’en connais quelques-unes, mais elles se comptent sur le doigt de la main. » Famille comprise. Ou des deux mains, peut-être. Mais ce n’est qu’une expression. « Et puis je suis certain qu’il y en a d’autres pour qui je suis simplement pas au courant. »

On dirait une famille coincée qui parle de qui pourrait faire partie de la communauté LGBT dans notre entourage. Quel tableau. J’enchaîne avec un sourire.

« Et maintenant ça fait un de plus. »

Je joue un peu avec le liquide à peine ambré et chaud dans mon gobelet, le faisant tourner en le remuant doucement. Je ne m’attarde pas sur le mouvement satisfaisant de l’eau et le regarde de nouveau.

« Mais du coup, qu’est-ce que tu fais là ? A Detroit et à l’université, d’ailleurs. Tu n’étais pas en Grande-Bretagne, au départ ? »
« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Dim 11 Oct - 0:57
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

Il l’écouta, très attentivement. S’il le pouvait il boirait ses paroles. Charlie s’était cru intégré à la société humaine mais se croire seul au monde dans son genre, ce n’était pas un peu égoïste ? Il n’avait jamais vraiment cherché à savoir si d’autres personnes comme lui existaient : que ce soit dans les légendes (traditionnelles ou urbaines ; écrites ou orales). Il s’était toujours conforté dans sa vie « normale » en Ecosse entre le pensionnat, la cornemuse, les kilos de poissons et les séances natation dans le Loch.
À en croire la réponse, il fallait croire que les gens dans leur genre n’étaient pas aussi répandus qu’il le pensait. C’était bien ce qu’il avait cru comprendre au fil des années. Maintenant qu’il savait qu’il n’était plus seul, il y avait comme une espèce de poids qui se détachait de son abdomen. Il se sentait plus léger.
Valentin ne connaissait pas plus de cinq personnes dans leur genre : lui, sans doute ses parents … cela faisait déjà trois.
Mais les questions de cryptozoologie se terminèrent là et Valentin enchaîna sur les études. C’était un sujet sur lequel Charlie était plus à même de répondre et il l’en remerciait intérieurement.
« Hm … si. Mais j’veux travailler pour la NASA plus tard. C’plus simple d’être ici. Ils connaissent mieux les universités américaines. »
Il haussa les épaules. L’Ecosse lui manquait quand même un peu même si beaucoup d’Américains se revendiquaient de cette bonne vieille Calédonie dès qu’ils entendaient le son de sa cornemuse (il en avait acheté une avec ses dernières économies en arrivant mais il n’avait pas encore trouvé un endroit pas trop loin en transport pour jouer sans déranger ou s’attirer des ennuis avec son instrument « bizarre ». On ne savait jamais à Detroit)
Il aurait volontiers dit que oui, il aurait pu faire ses études au Royaume-Uni ou en France et qu’il préférait s’attaquer directement au sol américain parce qu’il y avait ce petit truc aux États-Unis qui le fascinait, mais il se garda bien de développer pour l’instant. Il ne connaissait pas vraiment celui avec qui il parlait et même s’il lui semblait sympathique et agréable, il restait méfiant.
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Ven 16 Oct - 23:11
Derrière mon gobelet en carton, mon sourire devient immense. Le genre de sourire que ma mère m’a toujours dit de ne pas faire, du moins pas en public – et nulle part ailleurs pour ne pas en prendre l’habitude. Ça peut paraître cruel, mais les gencives un peu bleutées, ça fait un drôle d’effet.

« C’est bien vrai, » je lui réponds avec entrain avant de baisser mon regard vers le thé que je bois ensuite. Il ne manquerait plus que je m’en mette partout.

Alors comme ça, on souhaite la même chose. C’est peut-être dangereux de ressentir de la joie. Si ça se trouve, je devrais voir ça comme une compétition, après tout, n’importe qui ne peut pas entrer là-bas. Mais là, sur le moment, je trouve ça fantastique. C’est un bel enchaînement, non ? En repensant à toute la discussion qu’on vient d’avoir, ça fait un point commun en plus. C’est chouette. Mais je ne m’étale pas sur le sujet, par peur de faire une trop grande parenthèse.
Mais c’est vrai que jusqu’ici je n’ai pas vraiment fait attention aux autres personnes qui suivent les cours avec moi – du moins, pas autant que je le devrais, visiblement. Je ne suis pas quelqu’un d’asocial, mais je suppose que j’ai autre chose à penser. Je relève les yeux, et je continuer de l’observer derrière l’arc de cercle en carton. Je retombe sur son t-shirt. Nessie, hein… qui l’eut cru.

Voyant qu’il ne dit plus rien, je repose le récipient presque vide et je soupire. « Pardon, je m’emporte un peu. » Je m’adosse à ma chaise et croise les jambes. Je cogne mon genou sous la table au passage – bam, dans la rotule -  que je ne manifeste que par une brève grimace. Oui Val, tu t’emportes.

« C’est à toi. »

Quitte à faire le jeu des questions, autant ne pas sauter de tour. Intérieurement, ça me fait beaucoup rire. On dirait cette stupide technique de drague par sms niveau collégien. Il faut bien faire avec les moyens du bord, hein.
« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Ven 16 Oct - 23:18
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

Il remarquait bien que Valentin n’était pas… menaçant. On était très loin de la vidéo qui circulait sur internet. Celle-là par contre, Charlie s’était demandé si cela n’avait pas été un gros fake magistral monté de toute pièce par des petits cons ou si elle était vraie. Difficile de spotter les éventuelles erreurs de raccords même pour des yeux aussi perçants que ceux de Charlie. Du coup il avait tout simplement décidé qu’il n’en penserait rien. La violence à Detroit, c’était quotidien de toute façon.
Il secoua négativement la tête, signifiant que cela ne le dérangeait pas si Valentin s’emportait comme il disait. Avec tout ça, il en avait oublié que c’était à lui de poser une question.
« ‘t toi t’es né ici ? »
Mais il en avait tellement que cela devait difficile de n’en poser qu’une seule à la fois. Ah là là là le profiteur.
« T’es dans quel programme ? Parce que j’t’ai jamais vu ailleurs que dans l’cours de maths. »
Ca s’était bien vrai. Il était certain que Valentin n’était pas en robotique ni dans son cours de programmation ni en électronique ni en mécanique ni en tous ses autres cours (et Charlie était le seul maso à étudier les disciplines de l’astronomie en plus du programme déjà bien chargé. Mais il avait des facilités dans les matières calculatoires alors il arrivait à s’en sortir). En plus, son programme à lui était déjà en accéléré, et il voyait trop de gens et de niveaux différents pour se souvenir de chaque tête à par celles de ses partenaires de projets.
Seul l’ondin avait véritablement attiré son attention dans cette classe, en particulier par le grisé peu commun de sa peau. C’était d’autant plus facile qu’il se servait généralement de ce pauvre Valentin pour savoir s’il était arrivé dans le bon amphi. lol
« Et les gens qu’tu connais (comme nous), ils sont comment ? »
Trois questions qu’il avait réussies à mettre à peu près dans l’ordre en espérant que le blond ne remarquerait pas que Charlie avait un peu abusé sur le hors-jeu pour satisfaire sa curiosité.
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Lun 19 Oct - 13:03
« Ouais, à Detroit, et je suis en astrophysique. Et toi ? »

Une si petite phrase - tant de choses à développer derrière. Après tout, le fun commencera dans deux ans, et pas à la Wayne.
Ces histoires de cursus me fatiguent, mais la Wayne State est privée. C’est (très) cher, c’est pas forcément le top, mais on y entre facilement et ça prépare aux quatre années intenses qui vont arriver – si j’arrive à entrer à l’université du Michigan. Pour l’instant, c’est surtout maths, physique, travail philosophique (ou quel que soit le nom que ça porte), maths, et maths. En plus des modules obligatoires, évidemment, il serait bête de perdre la main. Et puis, « astrophysique », c’est un raccourci. Autant dire que j’ai plutôt hâte de commencer la cosmologie. J’aime bien ce que je fais là, mais je me languis.
Mais Charlie n’a pas spécialement besoin d’entendre tout ça, même si le soupir que je pousse en dit probablement long.

De retour sur le sujet des monstres, je me redresse. Je me rends soudainement compte que je bouge beaucoup sur ma chaise – je me penche, reviens en arrière, croise et décroise mes jambes. Malgré les cernes qui se creusent sous mes yeux et la fatigue omniprésente, je ne peux pas être inactif. Je sais pas trop si c’est nerveux ou pas. Charlie, lui, a l’air calme. On forme un assez drôle de duo, comme ça l’un en face de l’autre, avec moi monté sur ressort et lui qui ne bouge pas plus qu’il ne faut.
Après cette courte pause, je finis par répondre à sa question.

« Comme toi, il y a des légendes ‘connues’, » je mime les guillemets avec mes doigts, « et d’autres des ‘espèces génériques’. » De nouveau le même geste. « Excuse, je suis pas pro avec ces termes-là. En tout cas il y a de tout, et de tous âges. Même si pour le coup, tu remportes carrément la palme. »

Je donne deux petits coups distraits sur ma tasse, du bout des doigts. Il faut croire que ça m’aide à réfléchir, de gesticuler. Est-ce que je fais ça aussi en cours sans m’en rendre compte ? J’espère que je n’ai dérangé personne.

« Après on en croise sûrement tout le temps, mais ils se cachent. Je pense. En tout cas, je te félicite, je n’aurais jamais deviné au premier coup d’œil. Moi, on me demande toujours si je suis malade. Et d’ailleurs, tu n’as jamais rencontré quelqu’un d’autre de ‘bizarre’ ? »

Le vocabulaire fourni de Valentin Pommier.
« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Lun 19 Oct - 14:54
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

« En robotique. J’fais le cursus accéléré. »
Entre les maths, la physique, l’électronique, la programmation et les simulations, il ne sait plus ‘qui’, ‘où’, ‘quoi’, ‘comment’, mais il voyait désormais pourquoi ils avaient des cours ensemble.
L’astrophysique c’était quand même le pied. Pour sa part, Charlie avait depuis longtemps commencé les applications concrètes. Le cours de maths qu’il avait avec Valentin était plus comme un complément. Même s’il préférait le concret à l’abstrait, en partiel, on lui demandait de temps en temps de faire les démonstrations et ce n’était pas vraiment les choses qu’il retenait le mieux. Apprendre par cœur certaines règles, ça lui « cassait les couilles » comme on dit dans le jargon.
Mais revenons au plus important. Au final, la robotique pouvait très bien servir à l’aérospatiale et pas seulement à divertir le public telle Courtney Gears dans Ratchet et Clank 3. Ca s’était cool. Ils se complétaient bien sur ce point d’après lui. Tout autant qu’ils se complétaient par leur façon d’être respective. Est-ce qu’il avait toujours eu autant la gigite que ça le Valentin ?
Il laisse échapper un petit soupir amusé. Pour remporter la palme, il la remporte et à des années-lumière de tout le monde.
« Oh, d’accord. Je vois. J’crois. »
Il écoute tranquillement ses paroles, une lueur un peu passionnée dans le regard.
« Mais t’peux rien faire pour ta peau ? S’tu peux avoir une queue d’poisson, t’pourrais avoir un truc pour lui donner une meilleure couleur, non ? »
Lui il se connaissait par cœur et voir une autre espèce, c’était trop intrigant pour ne pas en profiter pour lui poser des questions sur son fonctionnement, même si d’un autre côté, il s’emportait peut-être lui aussi.
« Excuse-moi. J’te pose peut-être trop d’questions indiscrètes. »
Il se gratta la nuque. S’il était gêné, c’était uniquement pour Valentin, pas pour lui.
« Mais non. J’ai jamais rencontré quelqu’un d’bizarre. ‘Fin… Y’a des gens bizarres ici mais c’pas l’même genre de bizarre que nous. ‘Fin, tu vois… »
un peu l’image, non ?
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Mar 20 Oct - 13:37
« Oh, c’est super, ça, » je lui annonce à lui ainsi qu’aux cinq autres bâtiments entourant la cafétéria. Quelques têtes se tournent vers nous avec un regard intrigué avant de constater qu’il n’y a rien à signaler et de retourner à leurs occupations. Un mec qui s’exclame tout d’un coup est loin d’être la chose la plus bizarre qui puisse avoir lieu ici.
Je me racle la gorge en fermant les yeux un instant. Je suis peut-être un peu trop enthousiaste et lancé comme je suis, j’ai du mal à tourner le bouton off. Ça arrive. Pour en revenir à nos moutons – j’ai choisi mon cursus parce que je cosmos me passionne, mais la technologie c’est aussi mon dada. Que serait l’aérospatiale sans la robotique ? Rien.
Apaisant un peu ma voix, je reprends.

« Tu as tout mon respect pour le cursus accéléré, en tout cas. »

Je n’ai personnellement pas assez de facilités (ni les moyens financiers, ahah) pour ce genre de cursus, mais c’est super si ça lui convient ! Et tu m’étonne qu’il pouvait se permettre d’arriver comme ça en cours de maths et de papoter sans trop se soucier de ce que disait l’intervenant. Juste une photo, hop. Nessie serait-il un génie, en fait ? La classe.

J’hausse ensuite les épaules avec un air résigné. « Non, c’est déjà assez chaud de garder mes jambes parfois. Pour le reste, pas que je sache. Mais bon, c’est moins voyant que si elle était verte ou bleue. »

En tout cas, ça veut dire qu’il avait remarqué mon teint inhabituel. Je me demande vraiment comment personne n’est encore venu me demander cash ce que j’étais.

« Pas de problème, ça n’me dérange pas du tout ! Sinon, hum. Est-ce que tu vis dans le lac ? Question con, mais… »

Avec tout ce qu’on raconte sur Nessie et le Loch Ness, il y a de quoi s’interroger.
« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Mar 20 Oct - 17:06
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

Il cachait très bien le fait que ces ‘compliments’ lui allait droit au cœur. Charlie appréciait énormément qu’on le reconnaisse pour ce qu’il était, même si c’était par le simple ‘bravo pour avoir choisi le cursus le plus chaud à faire’ d’un ‘étranger’ (plus si étranger que ça, mais pour voir le véritable Charlie, va falloir te battre mon coco. Et tu vas surtout vite déchanter quand tu vas voir la tronche de son appartement).
« Oh, ta véritable forme c’est avec la queue ? »
Il pensait que c’était l’inverse. Étonné, il cligna un peu des yeux en le fixant quelques instants avant de se laisser choir contre le dossier de sa chaise, le coin des lèvres légèrement relevé lorsque Valentin aborda la question de son habitation.
La question était amusante mais loin d’être bête. Même lui, il n’aurait pas pensé à la poser, c’était dire.
« Non, j’ai un appartement que l’bas quartiers. J’aime bien vivre sur terre. Mais je pourrais te retourner la question. »
Valentin était aussi une créature aquatique et il pouvait sans doute deviner par le regard amusé de Charlie à quel point l’Ecossais était en train de gentiment se moquer de lui. Et qu’est-ce qu’il ferait de sa vie sans son pc, ses jeux, Pizza Hut, Sergent Pepeproni et son magasin de Comics préféré hein.
Il jouait distraitement avec le bâton en plastique servant de touillette pour le thé en se demandant s’il devait en dire plus sur le lieu de son habitation. Il observa son compère assis en face de lui pendant une bonne minute sans rien dire, droit dans les yeux, comme s’il voulait sonder son âme.
Finalement, il avait jugé qu’il allait rester évasif sur la question tout en agrémentant la conversation, lui donna seulement le nom de sa rue. Après tout, elle était tellement longue qu’il y avait peu de chance pour que la sirène vienne le hanter pendant la nuit.
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
avatar
Chillin (admin)


Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Mar 20 Oct - 21:03
Un rire reniflé, et je finis mon gobelet d’une traite. Puis je grimace. C’est amer. Le fond d’un thé en sachet n’est jamais très bon.

« C’est ça, et je dois avouer que l’art de marcher n’est pas toujours évident. Mais bon ! Ça sert. »

C’est vrai que mes jambes me semblent vraiment étrangères, parfois. Chaque matin, j’ai toujours un petit moment d’adaptation avant de pouvoir me mettre debout juste après m’être transformé. Ou parfois j’oublie de le faire et je m’étale lamentablement. Dur. Je suis sûr que si je n’avais pas de pantalon en cours (quelle étrange pensée que voilà), je me retransformerais sans faire attention.
Alors que j’entreprends distraitement de déchirer le gobelet en carton en petits morceaux égaux (je rate on regard moqueur et c’était tant mieux, je l’aurais sûrement mal pris), je relève subitement la tête à l’entente du nom de ma rue.

« Ah, euh, oui, je vis là bas, » je lui réponds de manière un peu précipitée. On doit entendre l’étonnement dans la voix, et je fronce un peu les sourcils. C’était imprudent. Balancer comme ça le nom de ma rue… je mériterais des claques, parfois.

En tout cas c’est bizarre, et c’est surtout un sacré hasard. Une pensée subite me traverse – est-ce qu’il fait exprès ? Est-ce que je dois être suspicieux ? Ce serait vraiment dommage, je commence à bien l’aimer. Non, je suis sûrement parano. Le quartier est grand, les rues et avenues tout autant.

« C’est marrant. Je connaissais quasiment aucun de mes voisins, il y a deux mois alors que ça fait un baille que j’y habite. Et en ce moment, j’en rencontre plein subitement. »

Cette phrase était principalement pour moi-même et ne veut probablement rien dire pour Charlie. Je continue avec un sourire mi sincère, mi distant.
Allez, Val. Donne-lui une chance.

« Si tu me dis qu’on crèche dans le même bâtiment, je… » je quoi ? Je réfléchis pendant un instant, arrêtant tout mouvement. « Je t’offre une pizza. » Hah, oui, bien. Le summum de la virilité.

De toute façon il y a peu de chances qu’on habite dans le même bâtiment, onc ça me fait plus rire qu’autre chose.
« Nice arse » ✩
Charlie & Val
electric bird.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel


incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin http://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
avatar
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   Mar 20 Oct - 21:13
— RAINY MONDAYS —
They sailed up an' they sailed doon, sae stately, blythe, an' free till they spied the kings high Reindeer like a leviathan on the sea. Gae hame, gae hame, ye tinkers. Tell ye your king fae me though he reign king upon good dry land, I will reign king upon sea.

Δ Δ Δ

Il haussa les sourcils à la réponse. Il habitait là-bas !? Sans déconner. Detroit était une grande ville. Charlie n’avait pas cherché à calculer la probabilité de cette possibilité (et ça le faisait chier de toute façon) mais elle devait être sans doute extrêmement faible.
Il mit quelques secondes à imaginer, comme son compère, la possibilité qu’ils soient tous les deux dans le même bâtiment mais la rue était tellement longue que c’était peu probable. Mais l’idée de la pizza gratuite lui avait fait prendre une toute autre voie de réflexion (bien que la probabilité d’avoir effectivement la pizza était faible. Comme on l’avait dit plus haut : la rue était longue de chez longue et à l’image des rues américaines. Avec des parallèles et des perpendiculaires)
M’enfin, l’Écossais ne crachait jamais sur quelque chose de gratuit, c’était connu.
« J’pourrais avoir la pizza même si on n’est pas dans l’même immeuble ? »
Qui ne tente rien à rien et Charlie était suffisamment à l’aise maintenant (ou suffisamment fauché) pour oser ce genre de mouvement. La bonne vieille radasse écossaise qu’il était avait parlé et même plus vite que son esprit. Tenter des trucs pour avoir de la bouffe gratuite, il savait faire et il n’était pas si imprévisible que ça quand on y pensait.
Il rangea son thermos dans son sac pour garder le reste du thé pour la pause de midi.
« T’es à quel numéro ? »
S’il lui demandait ça c’était pour s’éviter de dire l’endroit exact de son propre bâtiment. L’art de rester évasif quand il le faut et Valentin n’était pas obligé de savoir où Charlie habitait exactement. La pizza, ça serait chez Val, c’était sous-entendu.
Prépare malgré tout tes dollars Valentin, on ne sait jamais.
« Je te préviens, j’mange beaucoup. »
Il avait de l’espoir l’Ecossais.
CHARLIE MACKINTOSH


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Δ nice arse. | pv : Valentin   
Revenir en haut Aller en bas
 
Δ nice arse. | pv : Valentin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Ne frappe surtout pas le visage, c'est trop visible ! [Valentin]
» Voir Nice Sous la Pluie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Quartiers divers :: Lycées & Universités :: Wayne State University-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsg