Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.




Partagez | 
Don't Stop Me Now | PV Dion
avatar
Chillin
▌Espèce : Marchand de sable | Contrôle le sommeil et les rêves des autres, mais pas les siens. | Peut visiter les rêves et y prendre la forme qu'il souhaite, mais ce n'est pas sans danger (cf la fiche pour les détails). | Vend son sable et son pouvoir comme de la drogue.
▌Messages : 29
▌Localisation : Dans tes rêves.
▌Double(s) Compte(s) : -

MessageSujet: Don't Stop Me Now | PV Dion   Dim 16 Aoû - 2:49


« Allez, chérie, tiens le coup. On y est presque. »

Ce n'était pas à Dionysus, le divin, le Libérateur, roi des barmen et saint patron des filles en talons aiguilles qui se dandinent lascivement sur les comptoirs, que Morphée s'adressait de la sorte. Non, Dion n'aurait sans doute pas apprécié et il était inutile de le contrarier davantage, maintenant qu'il apparaissait que Morphée avait eu tort lorsqu'il avait affirmé qu'il y avait largement de quoi atteindre Detroit en roulant sur la réserve d'essence de sa moto. Le bon adverbe aurait été « presque ». Ils étaient en effet parvenus jusqu'aux abords occidentaux de la Eight Mile Road, autant dire quasiment sur le pas de la porte, sauf quand on était à pieds.

Grimaçant sous son casque bol et ses lunettes d'aviateur, Morphée força sur sa Harley chérie – parce qu'il avait voulu se la jouer parfait américain – au maximum, jusqu'à ce que le bruit caractéristique de son moteur ne se fane comme dans une complainte. Il fut forcé de se ranger sur le bas côté, par trop conscient de la présence de son ami dans son dos. Il n'osa même pas le regarder dans les yeux.

« Je crois qu'on est en panne. »

Et c'était bien leur veine, alors qu'il était près de trois heures du matin et qu'ils se retrouvaient sur une portion quasi déserte de la route. Morphée remonta ses lunettes sur son casque et fouilla dans la poche de son blouson à la recherche de son téléphone. Bien évidemment, il était déchargé. Pourquoi avait-il fallu qu'il passe son temps à jouer à Virtual Beggar pendant que Dion parlait affaires avec le propriétaire du vignoble ? C'est qu'il n'y comprenait rien lui, aux cépages et à tout ce jargon d’œnologues. Il n'avait accepté de conduire Dion à son rendez-vous à Fennville que parce que l'idée d'une virée à moto le tentait bien. De Detroit à Fennville, il y avait à peine trois heures de route pour les simples mortels – à moto, Morphée en mit plutôt deux, et ce en choisissant de passer par la route la plus droite, plutôt que la plus courte. Morphée aimait tant les longues routes américaines, il aimait tant oublier sa propre matérialité lorsqu'il filait comme le vent pendant des dizaines de minutes, des heures parfois... Bien sûr, s'il avait été pragmatique pour une fois, il ne se serait pas retrouvé en panne d'essence à l'entrée de la ville. Il aurait peut-être évité de boire inconsidérément tout ce que le vigneron avait bien voulu lui faire goûter, et de se resservir au dîner auquel l'homme les avait conviés Dion et lui, si bien qu'il n'avait pas pu reprendre la route avant minuit passé. Certes, il cuvait plus vite qu'un mortel, mais même lui n'était pas inconscient au point de prendre le guidon lorsqu'il le voyait double. Ils étaient peut-être immortels, mais ça ne voulait pas dire qu'ils ne pouvaient pas se faire mal. Et là, coincés sur le bord de la route, ils semblaient bien petits pour des dieux.

« Je. Hm. Merde. T'as ton téléphone ? »

Il avait failli s'excuser mais, quand même, 'fallait pas pousser.





Morphée cause teal

Secret identity + theme songs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t563-morphee-o-the-dreamers-can-still-shake-hands
avatar
Chillin


▌Espèce : Divinité de l'Antiquité.
Une unique goutte de son sang vous fait connaitre l'extase, vous libère du monde matériel. Cependant, sans prière ni offrandes, le dieu déchu s'affaiblit de plus en plus.
▌Messages : 49
▌Double(s) Compte(s) : Nope

MessageSujet: Re: Don't Stop Me Now | PV Dion   Mer 19 Aoû - 22:09
Ha ! Il ne savait pas pourquoi mais il s’y attendait à celle-là ! La journée s’était trop bien passée, c’était louche. Ça ne ratait jamais, à chaque fois qu’il sortait avec Morphée, ils leurs arrivait une bricole. A croire que Morphée lui portait la poisse. Ou alors il le faisait exprès. Ou les deux. Franchement, Dion en était à se demander pourquoi il continuait à traîner avec lui.

“Je sais pas ce qui me retient de t’étrangler !”, grogna Dionysus, exaspéré. Il le fusilla du regard, même s’il faisait dos à lui et descendit de la Harley tout en grâce. Évidemment, il fallait que ça leur arrive en pleine nuit, sur une route quasi déserte à cette heure avancée. Il n’avait pas peur de marcher, ça non, mais c’est surtout qu’il n’en avait absolument pas l’envie. Surtout en compagnie de Morphée qui allait probablement être insupportable.

“Je. Hm. Merde. T'as ton téléphone ?”

Son oeil tiqua. Question idiote, il l’avait toujours sur lui. Surtout quand il partait en dehors de Detroit alors que l’Ambrosius était ouvert. Oh il faisait confiance à son manager mais Dionysus tenait à être au courant du moindre problème qui pouvait subvenir. Il sortit donc son portable et s’aperçut avec agacement qu’il n’avait pas de réseau.

“Évidemment, comme par hasard je ne capte rien. On se croirait dans un mauvais scénario de série B !”

Dionysus soupira et leva les yeux au ciel. Au moins en ressortissait-il une bonne chose de tout ça, la nuit était belle, malgré la pollution lumineuse. C’était quelque chose qu’il regrettait de son époque. Avant, on pouvait voir tellement plus d’étoile, et le ciel était d’un noir profond. A cette époque-ci, il était d’un noir grisâtre et les étoiles semblaient plus pâles. Il repéra la Couronne boréale par habitude et pensa avec tendresse à sa mère, un petit sourire aux lèvres.

Il reposa ensuite son regard sur Morphée et il se sentit de nouveau agacé.

“Il fallait vraiment que tu prennes le chemin le plus long, hein ?”, ronchonna-t-il en lui donnant une petite claque derrière la tête pour la forme.

(Pardon c'est pas fantastique x____x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t509-prepare-yourselves-for-the-roaring-voice-of-the-god-of-joy-dionysus http://detroit-monsters.forumactif.fr/t510-dionysus-carnet-de-bord
avatar
Chillin
▌Espèce : Marchand de sable | Contrôle le sommeil et les rêves des autres, mais pas les siens. | Peut visiter les rêves et y prendre la forme qu'il souhaite, mais ce n'est pas sans danger (cf la fiche pour les détails). | Vend son sable et son pouvoir comme de la drogue.
▌Messages : 29
▌Localisation : Dans tes rêves.
▌Double(s) Compte(s) : -

MessageSujet: Re: Don't Stop Me Now | PV Dion   Ven 28 Aoû - 17:47
(C'était très bien, et sorry d'être lente :c)

« Évidemment, comme par hasard je ne capte rien. On se croirait dans un mauvais scénario de série B ! »

Morphée piétina nerveusement. D'accord, il se sentait un peu stupide. Mais demander pardon à Dion, ce serait quasiment un acte de soumission. Hors de question. Sa grosse tête divine n'avait pas besoin de ça. Il le fixa en faisant une moue grognonne et le vit avec surprise leva la tête vers les étoiles, un doux sourire aux lèvres. Et on disait que Morphée était dans la lune ? Et puis Dion baissa à nouveau les yeux vers lui. Retour à la réalité et au moment présent qui, même s'il serait oublié en un clin d’œil par ces deux immortels, était à cet instant un problème.

« Il fallait vraiment que tu prennes le chemin le plus long, hein ? »

Morphée eut un petit mouvement de recul en anticipation du geste de Dion. Son regard trahissait une certaine irritation, mais de là à savoir s'il était énervé au point de le frapper franchement ou... Non, ça allait, c'était plutôt amical comme claque. Morphée s'exclama quand même « hey ! » pour la forme, en se frottant l'arrière du crâne.

« Ben, oui, écoute. J'avais des raisons », répliqua-t-il en sachant pertinemment que Dion n'était pas dupe. Sa seule raison était qu'il avait envie, comme presque à chaque fois que quelque chose tournait mal. Il n'eut pas de mal à se persuader que ça avait valu le coup, mais ça aurait été peine perdue d'essayer de le faire admettre à l'autre. Morphée savait bien que tous les deux n'avaient pas les mêmes sources d'exaltation et n'avait pas besoin que Dion le comprenne, ni même qu'il ne le pardonne. Il espérait juste qu'il ne boude pas trop.

« Bon !  fit-il en frappant dans ses mains. On peut continuer à pieds ou... aller sonner chez des humains. Mais ils doivent dormir, ça leur dira peut-être pas de nous ramener en voiture.  »

Non, tu crois, Morphée ? Il regarda autour de lui pour voir s'il y avait de la lumière à la fenêtre d'une des maisons à sa droite, mais elles semblaient toutes endormies comme leur propriétaires. Il savait qu'ils avaient dépassé deux églises, dont une seulement à quelques mètres. Là, ils se trouvaient plutôt à côté d'un cimetière. Dans une ville infestée de « monstres » comme Détroit, une balade nocturne dans un cimetière n'était pas forcément sans danger, mais Morphée y voyait parfois traîner des gamins en quête de sensations. Il reporta son attention sur Dion. Quand même, il lui devait peut-être de trouver une solution. Même si le problème de réseau n'était vraiment pas sa faute.

« Sinon, les gars dans les églises, ils aident les gens non ? »

Morphée ne s'était pas beaucoup intéressé à la religion majeure des États-Unis – lui, il n'avait jamais vu ce prétendu dieu unique, on ne la lui faisait pas –, mais il avait déjà regardé la télé et il en avait retenu quelques bribes d'information, plus ou moins conformes à la réalité, concernant les relations entre églises et fidèles. Il s'imaginait qu'un pasteur devait sûrement être en train de veiller, attendant d'accueillir le premier venu à bras ouvert, quelque part à l'intérieur de ces murs de pierre.




Morphée cause teal

Secret identity + theme songs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t563-morphee-o-the-dreamers-can-still-shake-hands
avatar
Chillin


▌Espèce : Divinité de l'Antiquité.
Une unique goutte de son sang vous fait connaitre l'extase, vous libère du monde matériel. Cependant, sans prière ni offrandes, le dieu déchu s'affaiblit de plus en plus.
▌Messages : 49
▌Double(s) Compte(s) : Nope

MessageSujet: Re: Don't Stop Me Now | PV Dion   Mar 27 Oct - 14:00
« Bon ! On peut continuer à pieds ou... aller sonner chez des humains. Mais ils doivent dormir, ça leur dira peut-être pas de nous ramener en voiture.  »

« No shit Sherlock. », répliqua-t-il sans émotion.

Dion soupçonnait Morphée d'abuser un peu trop de sa propre cam pour lui sortir des bêtises pareilles. Le grec s'alluma ensuite une clope, histoire de s'occuper les mains et tendit le paquet à son compagnon, parce que oui, ça lui arrivait d'être poli et bien élevé.

« Sinon, les gars dans les églises, ils aident les gens non ? »

Dion lui jeta un regard méprisant, agacé que Morphée avait eu l'audace de lui proposer de mettre les pieds dans une église.

« Hors de question que je demande de l'aide à un de ces....prêtres ! », protesta aussitôt le dieu du vin. Rien que l'idée de poser le pied dans la prétendue « maison de Dieu » lui collait des sueurs froides.  « De toute manière le pasteur ne sera sûrement plus à l'église à cette heure là. Tu crois quoi ? Qu'il dort aux pieds de Jésus ? »

Le grec observa un instant la fumée s'échapper de ses lèvres puis poussa un soupir.

« Enfin je suppose qu'on peut toujours faire un tour au cimetière d'à côté. J'ai entendu dire qu'il y'avait toujours des crétins qui trainent dans ce genre d'endroit dans l'espoir de croiser des monstres. », conceda-t-il, sur un ton moqueur. « D'ailleurs je crois bien que c'est toi qui m'en a parlé. »

N'attendant pas sa réponse, Dion avança en direction du dit cimetière, pas franchement ravi. La vue des croix et des anges pleureurs ou priant était suffisante pour lui donner l'envie de tourner les talons. C'est comme s'il était allergique à tout ce qui était chrétien. Et juif. Et musulman. Après tout Dionysus avait une bonne raison de détester autant ce dieu unique. C'était à cause de lui que la plupart des panthéons avaient été réduits au misérable état de simples mythes. En plus de ça, Dion le trouvait particulièrement snob ce dieu unique, il ne se montrait jamais, et ignorait la plupart des prières de ses fidèles. Franchement, il ne comprenait pas pourquoi les humains vouaient un culte à un être aussi froid et indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t509-prepare-yourselves-for-the-roaring-voice-of-the-god-of-joy-dionysus http://detroit-monsters.forumactif.fr/t510-dionysus-carnet-de-bord
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Don't Stop Me Now | PV Dion   
Revenir en haut Aller en bas
 
Don't Stop Me Now | PV Dion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05_ i just can't stop loving you
» Dion Phaneuf
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion
» ♍ I Can't Stop - Flux Pavilion ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: ZONE SAUVAGE :: 8 Mile Road-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsg