Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.




Partagez | 
flynn. i'm hungry for some unrest.
avatar
Chillin
avatar by kahsha & sign by which witch

▌Espèce : jeune vampire
+ ne vieillit pas △ immunité aux maladies △ sens décuplés (ouïe et vue nocturne) △ régénération (les petites blessures guérissent rapidement)
- régime limité (ne peut boire que du sang) △ insomnie △ sensibilité à la lumière du soleil (et autres lumières fortes) △ incontrôlable face au sang △ absence d'image △ malaise devant les choses sacrées et la foi.
▌Messages : 65
▌Age : 26
▌Double(s) Compte(s) : aucun.

MessageSujet: flynn. i'm hungry for some unrest.   Lun 16 Nov - 22:46
i'm hungry for some unrest
FLYNN NORWOOD & FAITH OSWELL
La journée avait été longue et épuisante. Ce n’était pas surprenant, après tout c’était courant pour la majorité des gens, mais Faith n’en avait plus l’habitude. Autant elle voyait le temps passer à une lenteur inquiétante (heureusement elle n’en était pas encore à avoir des siècles derrière elle), elle trouvait le moyen de passer le temps en lisant des bouquins ou en s’attardant sur toute chose qui pouvait occuper son esprit. Et pourtant, cette journée était différente parce qu’elle n’arrivait pas à trouver cette chose, ce qui pourrait lui changer les idées de manières significatives. Elle soupirait constamment, guettait l’arrivée de quelqu’un d’intéressant, n’importe qui ferait l’affaire à vrai dire, mais bizarrement c’était le calme plat. Enfin, c’était surtout un flot d’inconnus qui passait devant elle et elle n’en avait que faire. Elle tâchait plutôt de se concentrer  sur le livre qu’elle avait pris dans un rayon au hasard. Rien de ce qu’elle lisait ne l’intéressait vraiment, mais faute d’avoir du travail dont il fallait qu’elle s’occupe, elle pouvait se laisser aller un peu.
Le problème restait tout de même complètement autre, il venait du fait que la faim lui tiraillait le ventre. Ce n’était pas une envie de frites ou même quelque chose qu’un biscuit pourrait faire taire. C’était plus insidieux, c’était plus violent, c’était dangereux. Elle savait que c’était un risque qu’elle soit même présente à l’université, mais elle ne se voyait pas faire autrement. Son travail était sa seule occupation durant la journée, elle qui n’arrivait pratiquement jamais à trouver les bras de Morphée. Entre tourner en rond dans son appartement et avoir la chance d’un minimum de compagnie, le choix était rapidement fait. Si bien qu’elle se trouvait là à passer de son livre aux gens qui passaient et s’installaient aux tables.

Et puis le temps passa, lentement mais surement et la bibliothèque commença à se vider avec un flot constant. Les gens rentraient chez eux alors que le soleil se couchait - heureusement très rapidement, merci l’hiver - et Faith restait là. Non pas parce qu’elle ne pouvait pas partir, une fois que le soleil quittait le ciel, elle avait beaucoup plus de liberté, mais bien parce que pour une fois, elle était officiellement celle qui devait fermer la bibliothèque. Elle n’était pas cette employée un peu étrange qui était trop déterminée à rester à des heures pas possibles. Elle était donc dans la normalité si ce n’était de l’envie qui se faisait sentir d’attaquer un étudiant, ce qu’elle n’avait alors jamais fait. Sauf que la faim se faisait sentir à nouveau de manière plus forte et elle devenait soudainement plus consciente du fait que chaque étudiant était en fait un garde-manger ambulant. Les paroles de Constance lui revenaient alors en tête, elle qui disait qu’un petit humain il n’y avait que ça de vrai. Elle commençait à avoir envie de tester (ce qui ne faisait que rajouter au malaise qu’elle ressentait depuis sa transformation), et elle devait alors réaliser à quel point le fait que la bibliothèque ne se vide était en fait une véritable chance, celle de ne pas risquer la peau d’un élève. Tout en commençant à fermer la bibliothèque - sans passer par l’étape oh combien importante de verrouiller les portes - elle se dit qu’il fallait vraiment qu’elle se nourrisse et que cette fois un fast-food ne serait pas suffisant. Elle avait l’impression que ses crocs lui faisaient mal et elle avait l’impression que la première personne sur qui elle tomberait lui servirait de repas. Elle se transformait peu à peu en véritable monstre et elle n’aimait pas ça.  
electric bird.


i wake up, it's a bad dream no one on my side i was fighting but i just feel too tired to be fighting guess i'm not the fighting kind wouldn't mind it if you were by my side but you're long gone
I wake up, it's a bad dream
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t772-faith-oswell-we-ll-be-lucky-if-we-ever-see-the-sun http://detroit-monsters.forumactif.fr/t775-faith-oswell-carnet-de-bord
avatar
Chillin

▌Espèce : Loup garou
[+] Sens développés
[+] Guérison un peu plus rapide
[-] Transformation partielle (oreilles, queue) parfois incontrôlée
[-] Affecté par les objets en argent.
▌Messages : 65
▌Double(s) Compte(s) : Elséar Nillan

MessageSujet: Re: flynn. i'm hungry for some unrest.   Dim 22 Nov - 21:17


I'm hungry for some unrest.

Uune journée ordinaire se finissait enfin. Flynn n'avait jamais autant apprécié les journées normales que ces derniers temps : pas de transformation intempestive, pas d'enlèvement, pas de nouvelles de ce casse-pieds d'Adrian qui tenait absolument à l'entraîner à devenir un loup. Rien de surnaturel, d'aucune sorte. Lui qui trouvait la fac ennuyeuse ! Il était bien content de pouvoir retourner y déambuler dans le flot des étudiants et de passer moins de temps à ruminer. Il n'avait jamais autant savouré la foule : Dieu sait qu'il détestait pourtant ça. Pas dernièrement. Se sentir ordinaire avait de très bons côtés et il les regrettait désormais beaucoup.

Le jeune homme s'était plu à s'ennuyer dans l'amphi, à y dormir, à régler des soucis informatiques en deux minutes là où certains y passaient des heures et des heures. Les cours de ses professeurs ne semblaient plus si chiants que ça. Retrouver ce cadre lui faisait plaisir, sans compter les copains qui, eux, ne l'obligeraient pas à aller dans une forêt sordide, à assister à des écarts de violence, ni rien. Il lui avait fallu un petit temps pour sortir enfin de chez-lui. Sa grand-mère ne supportait plus de l'avoir dans les pattes. Parce qu'en plus d'apprécier les cours, monsieur devenait serviable : trop serviable. À tel point que la vieille femme l'avait elle-même renvoyé devant son ordinateur. Seulement voilà, Flynn avait besoin d'oublier ce qui faisait de sa vie un cauchemar et il ne pouvait pas en parler.

Pour autant, le voir dans cet état inquiétait beaucoup sa grand-mère. Cette dernière avait fait part de son inquiétude à ses parents, lors d'un appel téléphonique. Le garçon avait signalé que tout allait bien dans sa vie, mais elle n'était pas assez dupe : quelque-chose clochait chez son petit-fils. Allez parler à un gamin de cet âge pour lui tirer les vers du nez... Son défunt mari aurait eu sans doute plus de succès...

- Merde, j'ai oublié mon bouquin à la bibliothèque, jura Flynn alors qu'il suivait ses amis sur le chemin du retour.

- T'iras le chercher demain, non ? T'avais pas dit que tu ferais le chemin avec nous ? râla un peu l'un d'eux.

- T'en as de bonnes, toi, déjà que j'ai loupé pas mal de cours à cause de cette foutue grippe, si en plus j'rends pas les devoirs...
protesta le jeune loup-garou en faisant volte-face.

- Comme tu le sens, on s'voit demain alors !

La grippe, oui. Comme si trouver mieux pouvait fonctionner en tant qu'excuse ! Effectuant un signe de la main pour leur dire au revoir, Flynn retourna sur ses pas et traversa les couloirs pour rejoindre le lieu qu'il cherchait. Il fallait espérer que ça ne serait pas fermé... Ce serait trop bête. C'est d'ailleurs en pensant à ça qu'il parvint enfin dans le coin qu'il recherchait. Pas un bruit dans le couloir, tout le monde qui se dirigeait vers la sortie ou bien ses prochains cours... Pourvu que la porte soit encore ouverte !

Ce fut avec tout le soulagement du monde que le jeune homme se rendit compte qu'il avait été exaucé. La poignée se pressa sans opposer de résistance et il n'eut besoin que de pousser la porte pour pénétrer dans le lieu complètement désert. Presque désert. À la vue de la bibliothécaire, il fit mine d'entrer et de se diriger rapidement vers le bureau qu'il avait occupé, quelques instants plus tôt.

- Pardon m'dame, j'ai oublié quelque-chose, je repars aussi vite que je suis arrivé ! s'exclama-t-il en passant devant elle.

Evidemment, il n'avait pas pris le temps de regarder son visage et ne remarqua pas tout de suite que sa journée ne serait peut-être pas aussi tranquille qu'il l'avait imaginé. Contournant le bureau de bois, Flynn se saisit de l'ouvrage laissé pour compte et reprit rapidement son chemin vers la sortie : avec un peu de chance, il rattrapera peut-être les autres.

- Euh... Est-ce que ça va... ? demanda-t-il en se figeant brusquement à distance, à quelques mètres entre le bureau de son interlocutrice et la porte par laquelle il venait d'entrer.

Cette fois, il avait remarqué... et ça n'avait pas l'air très folichon.

© VAL


Don't mess with Moon Moon's power

 
by Minibouh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t294-flynn-norwood-damn-it-moon-moon
avatar
Chillin
avatar by kahsha & sign by which witch

▌Espèce : jeune vampire
+ ne vieillit pas △ immunité aux maladies △ sens décuplés (ouïe et vue nocturne) △ régénération (les petites blessures guérissent rapidement)
- régime limité (ne peut boire que du sang) △ insomnie △ sensibilité à la lumière du soleil (et autres lumières fortes) △ incontrôlable face au sang △ absence d'image △ malaise devant les choses sacrées et la foi.
▌Messages : 65
▌Age : 26
▌Double(s) Compte(s) : aucun.

MessageSujet: Re: flynn. i'm hungry for some unrest.   Mar 1 Déc - 22:23
i'm hungry for some unrest
FLYNN NORWOOD & FAITH OSWELL
Si elle avait, si seulement elle avait pu prévoir, Faith aurait sans doute penser les choses autrement. Ça n’aurait probablement pas changer quoi que ce soit dans son état. Il avait déjà été bien miraculeux qu’elle n’ait pas manquer de retenue auparavant. Un accident était si vite arrivé et malheureusement, vu sa nouvelle condition, ce genre d’accident risquait de couter la vie d’une personne innocente. Décidément, elle faisait pitié à voir. Un pied dans sa condition de monstre avec des envies qu’elle n’arrivait qu’à contrôler en cas de miracle, mais toujours avec un pied dans l’humanité avec une tonne de scrupules qui ne cessaient de se faire entendre. Ce n’était pas un problème en soit, c’était même la partie d’elle-même qu’elle préférait et de loin. Sauf qu’elle n’était plus humaine, elle n’était rien. Elle était un monstre sans les envies et les moyens. Elle était une pale copie qui faisait sans doute bien honte à celle qui lui avait donné la mort (même si Constance lui disait plutôt qu’elle devenait finalement intéressante).
Et histoire de taire cette envie, il fallait qu’elle se dépêche. Elle trouverait bien une façon de se procurer un repas digne de ce qu’elle devenait. Peut-être pourrait-elle faire appel à Constance ou à Ryan. Le maire de la ville était une ressource des plus importantes pour elle puisqu’il pouvait réussir à se procurer du sang pour elle. Juste le fait d’y penser n’aidait en rien la chose. Elle imaginait le liquide couler dans sa gorge et la sensation de bien-être que ça pourrait lui procurer et elle en voulait, maintenant. S’imaginer était tout aussi pire que si elle avait du sang frais sous les yeux. Ce n’était peut-être pas aussi vivant, mais elle pouvait très bien se remémorer le gout de sa dernière dégustation. Elle commença alors à bâcler son travail, soucieuse de quitter les lieux le plus rapidement possible, concentrée sur la possibilité de s

Et comme si le destin entendait ses prières, ses demandes de nourriture fraiche, la porte de la bibliothèque s’ouvrit. Oh, comme elle aurait souhaité que ce soit la vieille peau qui lui gâchait la vie avec ses commentaires incessants sur son teint pale ou sa perte de de poids. Peut-être qu’elle n’aurait pas eu de réticence à l’attaquer, peut-être n’aurait-elle pas eu de remords ou peut-être même qu’elle n’aurait pas eu envie de s’abreuver sous sa peau plissée. Sauf que ce n’était pas la vieille peau, non, c’était une voix jeune, une voix masculine entendit prononcer une excuse. Faith n’entendit pas exactement ce qu’il disait, elle n’écoutait pas après tout. Tout ce qu’elle entendait, c’était une voix qui lui était inconnue, tout ce qu’elle savait, c’était ce qu’elle pouvait sentir à savoir la présence de quelqu’un qui selon toute évidence, avait du sang frais à lui offrir. Peut-être aurait-elle pu retenir ses pulsions s’il était ressorti aussi rapidement, mais non, il s’approcha. Cette fois elle entendit très bien, mais n’avait aucune réponse à lui opposer. « Pas vraiment non…. Je. » Elle franchit le reste de la distance qui les séparait. Elle avait faim et c’était une occasion en or qui se présentait devant elle. Elle passa à côté du jeune homme pour verrouiller la porte. Hors de question de le laisser sortir, elle avait besoin de manger. Et il était là au mauvais moment. « Excuse moi. » C’était bien inutile comme excuse, surtout sachant qu’elle s’approchait de lui pour l’attraper. Elle était devenue un peu plus forte que la moyenne, mais elle espérait qu’il soit pétrifié et la laisser se servir dans sa jugulaire en toute tranquillité.  
electric bird.


i wake up, it's a bad dream no one on my side i was fighting but i just feel too tired to be fighting guess i'm not the fighting kind wouldn't mind it if you were by my side but you're long gone
I wake up, it's a bad dream
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t772-faith-oswell-we-ll-be-lucky-if-we-ever-see-the-sun http://detroit-monsters.forumactif.fr/t775-faith-oswell-carnet-de-bord
avatar
Chillin

▌Espèce : Loup garou
[+] Sens développés
[+] Guérison un peu plus rapide
[-] Transformation partielle (oreilles, queue) parfois incontrôlée
[-] Affecté par les objets en argent.
▌Messages : 65
▌Double(s) Compte(s) : Elséar Nillan

MessageSujet: Re: flynn. i'm hungry for some unrest.   Sam 19 Déc - 19:09


I'm hungry for some unrest.

Mauvais pressentiment. C'était fou comme ce genre de choses pouvaient arriver plus rapidement en ayant l'habitude. Ces derniers temps, ça n'arrêtait pas. Ces derniers temps, revenir à la fac aurait dû le réhabituer à avoir une vie normale d'étudiant un brin glandeur. Ces derniers temps, rien ne se passait jamais comme escompté. Super. C'était toujours tellement pratique de sentir quand les évènements allaient partir en sucette, surtout quand ça avait l'air bien amorcé. En l'occurrence, c'était plutôt bien parti pour mal tourner... et donc c'était très mal parti pour finir la soirée sans encombres.

Voir la bonne femme lui passer devant pour aller verrouiller la porte, le figea d'abord sur place. Euh... D'accord, elle avait envie de finir tôt, mais ils iraient plus vite si elle ne l'enfermait pas, non ? Son bouquin entre les mains, Flynn suivit du regard les mouvements de son interlocutrice. Le "clic" de la serrure lui arracha une expression perplexe. D'accord... Elle planait sérieusement la dame, elle allait avoir besoin de rentrer chez-elle et de dormir un bon coup. Non...? Pourquoi "excuse-moi" ? Avec sa tête de psychopathe, elle rendait cette rencontre quand même un brin flippante là... Attendez, elle se rapprochait de lui, maintenant ? Ouh, ça sonnait comme une mauvaise blague...

- Euh, j'voudrais bien sortir quand même... articula le jeune homme en désignant la porte d'un mouvement furtif de l'index.

Non...? Non, apparemment, ce n'était pas le projet qu'elle avait pour lui. Flynn opta donc pour un repli stratégique à quelques tables de la bibliothécaire. La voir approcher aussi près ne l'avait pas particulièrement inspiré. Pas avec un regard pareil et ce "excuse-moi" qui voulait tout dire et rien dire en même temps. S'il y avait bien une chose qu'il avait appris depuis quelques temps, c'était bien de bouger lorsque ça devenait dangereux. Outre le manque de confiance qu'il avait dans cette situation, les sens du loup lui soufflaient que ça allait mal tourner. Parfait, hein : devinez cependant qui avait la clé de la porte... Un humain normal n'aurait sans doute pas compris ce qu'il lui arrivait, ni n'aurait réagi.

Un humain normal n'aurait pas eu le réflexe de se demander à quoi il avait affaire. Pendant un moment, Flynn se demanda s'il s'agissait d'un autre loup-garou, ou d'encore une autre créature. Malheureusement, il s'était bien trop spécialisé dans les recherches sur ce qu'il était devenu, plutôt que sur les possibles autres bestioles qui pouvaient hanter le coin. En parlant de coin, il ne resta pas longtemps à la vue de la bonne femme. Il aurait bien parlé, mais il avait dans l'idée que ça ne lui faciliterait rien. Au contraire, sans doute aurait-il perdu un temps précieux en bavassant au lieu de courir. Alors, il avait choisi de courir... en essayant de la raisonner. Pourquoi choisir de faire l'un ou l'autre, quand on pouvait faire les deux ?

Bon, c'était sans compter sur son endurance complètement naze. Déglutissant, le voilà qui se planquait tranquillement derrière des étagères, observant à droite et à gauche. Le jeune homme savait se faire oublier quand il le voulait bien : manque de bol, il était la principale cible. Si par chance il parvenait à ne pas être vu et à trouver une issue, faute d'une bonne cachette, alors il fallait tenter le coup.

- Qu'est-ce que vous voulez, au juste ? interrogea-t-il en avançant prudemment le long d'un rayonnage.

Arrivé dans le coin de ce dernier, il jeta un coup d'oeil et s'empressa de changer d'endroit pour atteindre le suivant. En parlant, il risquait de dévoiler sa position. Merde... La question était posée, autant oublier de bavarder tant qu'elle ne se manifesterait pas. D'ailleurs, où pouvait-elle bien être ? Déglutissant, Flynn calma sa respiration courte et repéra la porte de la réserve, juste derrière le comptoir. Et s'il réussissait à atteindre cet endroit et s'y enfermer de l'intérieur ? Encore fallait-il savoir ce que la bibliothécaire comptait faire... et où elle se trouvait.

© VAL


Don't mess with Moon Moon's power

 
by Minibouh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t294-flynn-norwood-damn-it-moon-moon
avatar
Chillin
avatar by kahsha & sign by which witch

▌Espèce : jeune vampire
+ ne vieillit pas △ immunité aux maladies △ sens décuplés (ouïe et vue nocturne) △ régénération (les petites blessures guérissent rapidement)
- régime limité (ne peut boire que du sang) △ insomnie △ sensibilité à la lumière du soleil (et autres lumières fortes) △ incontrôlable face au sang △ absence d'image △ malaise devant les choses sacrées et la foi.
▌Messages : 65
▌Age : 26
▌Double(s) Compte(s) : aucun.

MessageSujet: Re: flynn. i'm hungry for some unrest.   Jeu 24 Déc - 11:01
i'm hungry for some unrest
FLYNN NORWOOD & FAITH OSWELL
Honte, voilà ce que Faith ressentait précisément. Ce n’était pas seulement le fait de foutre la trouille à un étudiant (un gamin même !), c’était le fait qu’elle perdait totalement le contrôle d’elle-même. Oh, certes, elle avait bien fait exactement tout pour que ça arrive, mais pour sa défense, il n’était pas simple de se faire transformer soudainement en monstre suceur de sang prêt à dépecer chaque humain dès qu’une goute de sang apparaissait. Puis, contrairement à une faim habituelle où elle se sentirait simplement faible et où son ventre ne ferait que réclamer l’ingestion de quoi que ce soit, cette faim nouvellement découverte pour le sang ressemblait davantage à un impératif brutal qui lui retirait tout once d’humanité. Une belle façon de découvrir l’étendue du changement qui se produisait chez elle. C’était un rappel dont elle aurait sans doute pu se passer, mais malheureusement, elle ne semblait pas avoir le choix.
C’était finalement ce qui expliquait sa présence entre le jeune homme et la porte, une présence qui ne signifiait rien de bon autant pour lui que pour elle. Certes, il avait le petit bout du bâton puisqu’il risquait de se faire vider de son sang alors qu’elle ne s’en tirait qu’avec la crainte de faire quelque chose d’horrible (ou de le faire véritablement).

Elle n’aidait sans doute pas à le rassurer puisque la réponse inévitable ne tarda pas lorsqu’il exprima sa volonté de sortir : « Non. » Elle ne pouvait pas le laisser sortir. Que ce soit par volonté ou par ce drôle d’instinct qui la contrôlait bien plus qu’elle-même. Maintenant qu’elle avait agit aussi bizarrement, la vampire ne pouvait pas se permettre une soudaine faiblesse. Elle ne voulait peut-être pas le dépecer pour le vider de son sang, mais c’était de plus en plus impératif, l’université ne pouvait pas entendre parler de cet incident. Seulement, Faith ressentit le besoin de s’excuser. Une autre chose qui n’aidait sans doute pas la situation, mais que pouvait-elle bien faire d’autre ? Ne rien dire aurait été une option, mais ce qui lui restait d’humanité ne lui permettait pas d’ignorer que si tout se passait bien, elle risquait d’enlever la vie à quelqu’un ou en tout cas une grande partie de sa force vitale. Elle se surprit à se demander comment Constance faisait, mais elle chassa rapidement cette idée de son esprit. Ce n’était pas le moment de penser à sa mère même si elle était bien la responsable.

Réalisant bien rapidement qu’elle avait perdu le jeune homme de vue, Faith ne put retenir un soupir. Ce n’était pas seulement la faim qui se faisait sentir, c’était aussi le fait qu’elle se rendait compte qu’elle n’était qu’une piètre chasseuse. Il fallait qu’elle le retrouve et rapidement, elle avait peut-être fermé la principale sortie, mais rien n’empêchait qu’il en trouve une autre. Elle commença donc à arpenter les différentes rangées de la bibliothèque. Elle n’appréciait pas avoir l’opportunité de tester ses nouveaux sens qui se révélaient tout de même inefficaces dans un lieu aussi peuplé, même lorsqu’il était vide. C’est finalement sa proie qui signala son emplacement. La voix du jeune homme s’éleva dans la bibliothèque ce qui permit à la vampire de se diriger vers lui. Il était beaucoup cependant plus difficile de répondre à sa question. Ce qu’elle voulait faire ? Pouvait-elle vraiment dire qu’elle voulait le vider de son sang ? Probablement pas. « En fait, c’est que… C’est compliqué. » Non, elle n’arrivait pas à se résoudre à lui dire ce qui risquait d’arriver. Faith soupira une nouvelle fois en continuant son chemin. Au moins, pour pallier à son manque de talent pour la chasse, il y avait le fait qu’elle connaissait la bibliothèque comme sa poche. Si bien qu’elle put retrouver le jeune homme et lui mit la main sur l’épaule. « Je t’ai trouvé. » Ça lui donnait surement un air de psychopathe, mais c’était la faute de la faim (au moins en partie). Maintenant, elle pourrait manger et ressentir la culpabilité plus tard. Elle ouvrit alors la bouche, dévoilant par la même occasion ses canines acérées, celles qui ne pouvaient pas appartenir à un humain normal.
electric bird.


i wake up, it's a bad dream no one on my side i was fighting but i just feel too tired to be fighting guess i'm not the fighting kind wouldn't mind it if you were by my side but you're long gone
I wake up, it's a bad dream
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t772-faith-oswell-we-ll-be-lucky-if-we-ever-see-the-sun http://detroit-monsters.forumactif.fr/t775-faith-oswell-carnet-de-bord
avatar
Chillin

▌Espèce : Loup garou
[+] Sens développés
[+] Guérison un peu plus rapide
[-] Transformation partielle (oreilles, queue) parfois incontrôlée
[-] Affecté par les objets en argent.
▌Messages : 65
▌Double(s) Compte(s) : Elséar Nillan

MessageSujet: Re: flynn. i'm hungry for some unrest.   Dim 17 Jan - 1:55


I'm hungry for some unrest.

Compliqué, hein ? Retenir un gars en otage ? Il voulait bien croire que c'était compliqué dans la tête de la dame, mais il ne désirait rien savoir de plus. Pourquoi ça lui tombait encore dessus, hein ? Fallait-il que ce soit marqué sur son front ? "Attire emmerdes", qu'il aurait dû s'appeler ! En tout cas, la bibliothécaire n'avait pas l'air de vouloir le lâcher de sitôt. Bon allez, un sprint vers la réserve, c'était peut-être sa seule chance. Sainte Endurance devrait être avec lui, même s'il en doutait fortement quand même... Tu parles d'une situation pourrie... Il n'était pourtant pas très loin du lieu qu'il visait.

Tout à sa motivation et son instinct de survie, Flynn s'apprêtait à se lancer dans la course lorsqu'une main se posa soudain sur son épaule. Son sang se glaça presque instantanément et il poussa un hoquet de surprise à la virilité modérée. "Je t'ai trouvé". Le tout prononcé avec la voix morne d'une psychopathe. La panique. La panique totale même : on ne pouvait pas accuser le jeune loup-garou de rester paralysé lorsqu'il se retrouvait dans une situation pareille. Complètement agité par le contact inopiné et sa tentative ratée de s'échapper, il finit par tourner la tête pour avoir un aperçu de ce qu'il trouverait dans son dos. La bibliothécaire avait la mâchoire ouverte, dévoilant deux crocs acérés qui firent pâlir sa proie d'angoisse. Pas besoin de se demander plus longtemps à quoi il avait affaire...

- Y'a erreur sur la personne ! J'suis pas humain ! s'écria-t-il en tentant de la raisonner.

Pas moyen de se faire bouffer par un vampire, surtout après avoir testé la morsure de son agresseur, quelques mois plus tôt. Le jeune homme se retourna, ou du moins, essaya de lui faire face autant que faire se pouvait et posa une main contre l'épaule de la bonne femme pour l'empêcher d'approcher. La tentative était peut-être vaine, mais c'était au moins une façon de se défendre... peut-être... Bon sang, il allait finir par se faire bouffer...

- Je suis un loup-garou !
insista-t-il. Ça se voit pas tellement avec ma tête et mon corps de lâche, mais c'est la vérité !

Évidemment, les oreilles et la queue de loup n'apparaissaient plus autant sous le coup de ses émotions, depuis qu'il avait commencé à fréquenter les loups-garous de la meute d'Adrian. Apprendre à se contrôler n'allait pas l'aider dans une telle situation, d'autant qu'il avait encore du mal à prendre sa nouvelle apparence à volonté. Pourtant, si cette femme s'en prenait directement à lui sans chercher à comprendre, il allait probablement devoir s'y mettre. C'est qu'elle avait de la poigne en plus... certainement plus que lui, à bien y réfléchir.

Nouveau réflexe, plutôt que de frapper comme il aurait dû le faire pour sauver sa peau : poser ses mains contre son cou pour limiter l'idée de la morsure qui semblait inévitablement devoir survenir. Voilà ce qui arrivait lorsqu'on était pas spécialement un violent dans l'âme... Puis bon, ses coups n'avaient pas pour réputation de surpasser ceux d'un chaton... Réfléchis, réfléchis, réfléchis... Faute de réfléchir, c'était le loup qui voulait s'en occuper à sa place. Le loup, qui ne cessait de l'enquiquiner durant les nuits de pleine lune et qui pensait pouvoir prendre sa place : un instinct qu'il ne maîtrisait pas encore. Si la bête sortait maintenant, c'était fichu... ou plutôt, il ne savait pas comment les choses tourneraient.
Ne pas perdre le contrôle devenait primordial.

- Lâche-moi ! Sinon ça va mal finir !



© VAL


Don't mess with Moon Moon's power

 
by Minibouh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t294-flynn-norwood-damn-it-moon-moon
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: flynn. i'm hungry for some unrest.   
Revenir en haut Aller en bas
 
flynn. i'm hungry for some unrest.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 'India has the highest number of hungry people on earth'
» The very hungry caterpillar. (14/05/12 à 01h24)
» Normand Flynn
» 'Something brought you here, Flynn Rider. Call it what you will, fate, destiny...' 'A horse.'
» Flynn Rider cavalier de Waterloo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Quartiers divers :: Lycées & Universités :: Wayne State University-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsg