Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.




Partagez | 
I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : La Gargouille de Rouen
[+] Transformation en Gargouille
[+] Détection des créatures maléfiques
[-] Peut demeurer prisonnier de la pierre s'il est brisé sévèrement
[-] Ne peut pas se transformer s'il est entravé/enfermé
[-] Déstabilisé par un sifflement intense lorsqu'il est proche d'une créature maléfique.
▌Messages : 358
▌Double(s) Compte(s) : Flynn Norwood

MessageSujet: I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]   Ven 27 Nov - 2:30


I see Burgers

Le carburateur faisait encore des siennes. Le pick up commençait à se faire vieux... Elséar le sentait à chaque fois que le pauvre avait du mal à démarrer correctement. Il s'essoufflait. Pourtant, la gargouille n'avait pas la moindre envie de s'en séparer pour taper sur du neuf : d'une part parce que les moyens n'étaient clairement pas là et surtout, surtout, parce que cette caisse rouillée par les ans était sa première vraie acquisition dans le Nouveau Monde. Comment s'en séparer, hein ? C'est qu'ils en avaient fait de la route ensemble !

Dégageant une mèche de cheveux collée sur son front, Elsé' poussant un soupir et ferma le capot du véhicule : il avait beau avoir connu cette voiture tout ce temps, il n'y connaissait pas grand chose en mécanique. Hélas, c'était un peu comme avec les ordinateurs... Grimaçant, il finit par reculer et verrouilla la portière. Tant qu'il était garé là, il ne gênait personne, non ? Il verrait bien ce qu'il en était après avoir trouvé un garage. Bon, par ce temps, personne ne viendra le dépanner, mais ce n'était pas une mauvaise idée d'essayer, non ?

Complètement trempé, le serveur téléphona au casino pour annoncer qu'il ne viendrait pas ce soir. Sébastien se devrait de comprendre... Entre monstres, on se comprenait, non ? Heureusement, le boulot était déjà moins rude de ce côté-là : avoir failli se battre avec le patron dans un restaurant chic avait ses avantages. Sa capuche sur la tête, Elséar fit son chemin sur le trottoir. Un passant lui avait indiqué qu'un garage se trouvait dans le coin. Selon ses souvenirs, ce n'était pas faux du tout. Il avait eu l'occasion de croiser l'enseigne sans vraiment s'y arrêter. Ou alors l'avait-il fait sans vraiment se souvenir ? Allez savoir... Il habitait dans le coin probablement avant que ce garage n'ouvre.

Ce fut au détour d'une rue qu'il rencontra enfin son but. Le bâtiment avait l'air de faire la gueule sous la pluie battante, mais bon. C'était peut-être même fermé. Merde... Avisant les rideaux de fers descendus, la gargouille tenta pourtant de s'en approcher. Si les bureaux de l'établissement étaient encore ouverts, ça pouvait aider. Longeant la façade, Elsé' posa sa main contre la poignée de la porte et fut à la fois surpris et soulagé de constater que c'était toujours ouvert. Parfait ! Peut-être n'aurait-il pas besoin de laisser sa voiture là trop longtemps. Oh, elle ne risquait rien, mais de là à rentrer en la sachant au centre-ville...

La porte émit un grincement de protestation, tandis que l'intrus pénétrait enfin dans la bâtisse. Enfin au sec... et dans le noir presque total. Dégoulinant, Elséar considéra les alentours avec une certaine perplexité et jeta un œil vers un escalier, dans le fond de la pièce. La seule lumière visible, semblait provenir des marches qui grimpaient à l'étage. C'était pas très prudent de laisser la porte ouverte comme ça... Comme constaté à son entrée, tout le bazar était à peine visible. Deux voitures étaient bien garées dans un coin, des outils étaient précautionneusement rangés... Fin de service pour aujourd'hui.

- Aaa... ATCH...

Jurant entre ses dents, la gargouille secoua ses cheveux d'une main et avança un peu vers l'escalier qu'il avait repéré. Monter. Ne pas monter. Oh, puis merde, il n'allait pas y passer la nuit, non ? Ce n'était pas comme si les desiderata d'un garagiste comptaient vraiment à ses yeux, hein. Haussant les épaules, Elsé' glissa ses mains dans ses poches et grimpa les marches sans se gêner, n'oubliant pas de mettre de l'eau partout au passage, mais ça... Puis, si ça se trouvait, les bureaux étaient là-haut et le bonhomme ou la bonne femme faisait tranquillement ses comptes ?

Passant la seconde porte de l'étage, Elséar se rendit bientôt compte que ce n'était vraiment pas des bureaux qui se trouvaient-là. Un appartement, visiblement. Celui du patron, déduisit-il sans trop forcer sur ses méninges. Toujours sans gêne, il pénétra à l'intérieur et scruta la pièce. C'était mignon comme tout : un vrai petit nid douillet pour se cacher des clients trop exigeants. Du moins, ceux qui n'étaient pas capables de grimper un escalier.

- Hé oh ? tenta-t-il en effectuant quelques pas vers une seconde pièce allumée.

Et maintenant le cœur de la maison : la cuisine ! Personne, évidemment. Du moins, pas au sens vivant du terme. Pour un Elséar trempé et fatigué de sa journée, autant dire que la vue des steaks hachés prêts à garnir des hamburgers était alléchante. Tu parles d'un instinct primaire... Tout était là, bien disposé. L'estomac de la gargouille retentit, mais il préféra réfréner l'envie soudaine de tout engloutir. Il n'était pas à la maison, il devait se ressaisir. Piquer chez les gens, hé puis quoi encore, tiens ? Mais... des burgers quoi... Il passerait peut-être en acheter en rentrant.

Ce fut le son distinct d'une porte s'ouvrant dans son dos, qui le ramena à la réalité. Sursautant légèrement, la gargouille se rendit très vite compte de tout l'aspect cocasse de la scène : lui, planté au milieu de ce qui semblait être un salon, trempé jusqu'aux os, fixé par un type sortant visiblement de sa douche, une vraie. Haussant un sourcil hors de toute confusion, Elsé' se contenta non pas de se justifier promptement, mais d'offrir son plus beau demi-sourire amusé. L'apparition était loin d'être désagréable.

- Le garagiste, je suppose ?

© VAL





« Rid of the monsters inside your head »

Hop là:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t90-elsear-nillan-do-you-want-to-bite-some-humans http://detroit-monsters.forumactif.fr/t338-elsear-nillan-carnet-de-bord
avatar
Really Curious
♥️Besoin d'un ravalement de façade ♥️
Merci aux personnes qui liront et m'aideront
~ J'T'AI A L'OEIL ~

▌Messages : 62
▌Age : 42
▌Localisation : Sous ta caisse
▌Double(s) Compte(s) : Saphir ♥

MessageSujet: Re: I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]   Sam 28 Nov - 13:05
ft. Elséar Nillan "Chaton"
Tohrment a toujours eut le coeur sur la main, et il a grand mal à ne pas s'occuper des chats et des chiens errants... surtout par un temps pareil ! Alors que Jazz est partit sans fermer la porte il se retrouve avec Elséar dans son salon, trempé, et le ventre vide... Ce soir c'est burger ! Autant rester au chaud et se tenir compagnie le temps que la pluie passe...

I See Burgers
Tohrment fronça les sourcils en voyant la clé qu'il tenait dans la main se dédoubler. Il se frotta les yeux en grondant qu'il était pas encore assez vieux pour porter des lunettes. Quand il regarda à nouveau il ne voyait qu'un seul outil mais son crâne le tambourina d'une tempe à l'autre et il comprit que pour ce soir il n'irait pas plus loin son efficacité étant tombée à zero. Depuis son escapade pour sauver un bus scolaire rempli de petites têtes blondes il se sentait légèrement à plat... Lui qui était costaud comme un ours 'avait pas imaginé une seconde qu'il pourrait tomber malade mais avec l'âge se genre de chose arrive plus facile. Quelle merde il s'en serait bien passé surtout des commentaires de Jazz qui avaient tendances à lui casser les pieds. Heureusement il lui renvoyait la balle avec une facilité qui le soulagea, il n'allait pas si mal que ça s'il pouvait encore faire de l'humour. De plus le gosse n'allait pas se faire prier pour rentrer plus tôt ce soir, quel flemmard celui-là... mais quoi qu'il en dise Tohrment l'aimait bien !

Il lui laissa donc la responsabilité de finit son taff' et de fermer le garage avant de partir. Quand à lui il posa son outil à sa place, le rangeant même s'il allait le réutiliser demain. Comment montrer l'exemple s'il n'était pas lui même irréprochable hmm ? Il monta les escaliers menant à ses quartiers et après une dernière boutade pour le petit il poussa sa porte pour arriver dans son havre de paix. Il détestait être malade et il allait faire un bon gros fuck à madame nature en se remettant sur pied avant même de tomber ! Il ouvrit son frigo et ne se prit pas la tête, il allait se préparer un repas chaud et consistant, simple et bon à la fois... une de ses spécialités, le Tohr's Burger, plus qu'un burger... une institution ! Il mit tous les éléments sur le plant de travail de l'îlot centrale mais en baissant les yeux sur ses mains il grimaça, une petite douche ne serait pas de refus... même plutôt longue histoire de bien retirer la crasse mais aussi de se détendre. La chaleur ne serait que bénéfique face à la pseudo maladie qu'il couvait.

Il alla alors se glisser dans sa salle de bain. Il avait une cabine de douche assez grande pour deux, avec même un petit banc sur le côté pour faire un sauna de temps en temps. Il adorait ça en écosse et n’avait donc put se résoudre d'arrêter d'en faire une fois aux USA ! Il se dit que transpirer un peu ne pouvait pas lui faire de mal. Il se déshabilla, laissant son corps musclé et fournis se dévoiler face au miroir... malgré sa quarantaine il se tenait parfaitement, il n'avait rien à envier au jeune de vingt ans qu'il avait été à l'époque. Au contraire il c'était presque embelli et avait développer sa musculature bien plus qu'à l'époque même s'il a toujours été costaud. Il attacha négligement ses cheveux en un chignon à l'arrière de son crâne et rentra dans la cabine ou il manipula plusieurs boutons et manettes avant de poser son cul sur le banc en bois. Il ferma les yeux et se laissa aller à ce petit moment de détente... il y avait même de la musique dans cette foutue douche et il avait lancé un bon vieux son de chez lui.

Mais alors que la chaleur engourdissait ses muscles, ses pensées s’écartèrent du présent pour plonger dans un passé assez proche. Il le revoyait descendre du bus, ses longs cheveux blonds flottant autour de lui... ce qui n'avait pas été la réalité mais à ses yeux il était comme un être dont rien ne pouvait atteindre même pas la gravité ! Forcément en pensant à lui son propre corps réagit. Il repensa à son rire, son regard et avec quelle maladresse il c'était adressé à lui ! Depuis Tohrment attendait un signe de sa part mais se connaissant il finirait par craquer le premier et aller roder comme un pervers autour de l'école. En attendant sa Veuve Poignet était assez active pour soulager ses désirs fantasmés du beau professeur et calmer ses ardeurs dans la journée. Après une dizaine de minute il coupa le saune pour allumer l'eau qui coula sur sa peau moite le débarrassant des traces de sa journée mais aussi de son irrésistible péché. Il prit le shampoing et comme tout bon mec qui se respecte en laissant une grosse quantité tomber dans sa paume, il se frottant la tête et les mains appuyé contre le mur il laissa l'eau retirer le trop plein de mousse et disparaître dans le drain.

Il changea de musique et lança un bon vieux rap le temps qu'il termine sa douche. Il sortit de la cabine s'essuya grossièrement le corps et les cheveux avant de laisser la serviette pendre sur ses épaules, il ne se regarda même pas dans le miroir à cause de la buée et ouvrit la porte pour rejoindre sa chambre et ainsi prendre des vêtements... seulement il ne put pas faire plus d'un pas qu'il se figea en entendant quelqu'un parler, il se tourna pour voir un... chaton trempé dans sa cuisine. Il était mignon avec ses mèches humides et devant les yeux, sa grosse veste trempé et les mains dans les poches. Il n'avait pas honte d'être nu devant ses yeux, en même temps il était chez lui et puis c'était plutôt le petit qui serait gêné face à sa masculinité plus que conséquente ! Il monta une main malgré tout à la serviette autour de ses épaules pour l'a faire glisser et la nouer autour de ses hanches. Il haussa un sourcil et croisa les bras sur sa poitrine épaisse.

- Tu supposes bien... et tu es ?

Il ne lui demanda pas comment il était rentré... vu les traces d'eau sur son sol il n'était pas passé par la fenêtre... et vu que les escaliers étaient dans l'obscurité Jazz était partit... sans fermer la porte d'entrée ! Il allait lui imbriquer dans son crâne à coup de cric de fermer derrière lui quand il partait. Pas que la visite le dérange mais pendant son sommeil ça aurait été une autre histoire. Le petit devait savoir que le garage était fermé mais s'il en était venu jusqu'à grimper ici pour miauler c'est qu'il y avait une raison. Pas la peine de lui faire la leçon tout de suite, il aurait droit à se faire tirer les oreilles une fois que Tohrment aurait éclaircit la situation.


//// --> CENSURE <-- //// :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t871-immatriculation-des-relations#8773 http://detroit-monsters.forumactif.fr/t875-de-la-roue-au-guidon#8786
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : La Gargouille de Rouen
[+] Transformation en Gargouille
[+] Détection des créatures maléfiques
[-] Peut demeurer prisonnier de la pierre s'il est brisé sévèrement
[-] Ne peut pas se transformer s'il est entravé/enfermé
[-] Déstabilisé par un sifflement intense lorsqu'il est proche d'une créature maléfique.
▌Messages : 358
▌Double(s) Compte(s) : Flynn Norwood

MessageSujet: Re: I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]   Mer 9 Déc - 2:58


I see Burgers

La contemplation dura quelques secondes. Elséar était très loin de rougir face à la vision qui se présentait devant lui. Un sourcil haussé, toujours son demi-sourire bien accroché à son visage, il se contenta de regarder ce qu'il y avait à voir sans rougir. Après tant d'années, rougir était devenu un exploit en ce qui le concernait. Immobile, difficile de se concentrer sur le regard plutôt interrogateur de son interlocuteur du moment. Pourtant, la gargouille demeura très calme. Voir autant de qualités être cachées par la serviette, acheva de l'amuser, lui arrachant une moue presque déçue. Oh, évidemment qu'il n'aurait pas dû se moquer : c'était lui, l'intrus, après tout.

- J'étais un potentiel client, mais je crois que j'arrive trop tard,
répondit-il en haussant les épaules.

Trop tard, oui, c'était peu dire. V'là que le garagiste avait pris sa douche et s'apprêtait visiblement à se préparer un bon repas. Hé ben, le pick-up n'était pas près de rentrer à la maison ce soir. Ça l'emmerdait vraiment. On ne pouvait cependant pas demander à un pauvre gars ayant fini sa journée, de descendre et d'aider. Quoi que, peut-être avait-il affaire à un humain, alors déranger était bien le cadet de ses soucis dans un tel cas. Après tout, il ne s'était pas gêné pour grimper les marches, hein ? Difficile de regretter après coup, lui s'amusait bien : par contre, il ne tenterait pas de provoquer davantage. Le bonhomme avait plutôt l'air costaud et il n'avait guère envie de finir la soirée aussi blessé que sa voiture.

- La porte était ouverte, poursuivit-il en désignant les escaliers d'un mouvement du pouce, j'ai cru que le bureau était à l'étage, ou quelque-chose du genre.

Ah ça, il n'allait pas pouvoir rester comme ça sans se justifier, c'était certain. Elsé' donnait là une piètre argumentation, mais tout avait le mérite d'être vrai. Son sourire amusé finit par s'estomper et il avisa toute l'eau qui jonchait le sol de la cuisine, jusqu'à celui du salon. Apercevant le propriétaire des lieux, il n'avait pas hésité à s'y engager. À présent, il se disait qu'il n'avait peut-être pas si bien fait que ça. Pour avoir tout trempé, il avait tout trempé. Ses cheveux continuaient d'ailleurs de dégouliner lentement d'eau, l'obligeant à les secouer une nouvelle fois d'un mouvement de la main.

Ce fut un éternuement qui mit fin à la phrase qu'il s'apprêtait à prononcer. Ratée, pour le coup. Chopper un rhume était bien la dernière chose dont il avait besoin ces derniers temps. S'excusant à une, puis deux reprises, la gargouille attendit que de nouveaux éternuements s'estompent enfin. Bon sang, qu'il se languissait de pouvoir virer ces fringues trempées, se précipiter sous sa douche et s'enrouler dans son lit pour ne plus en bouger.

- Je suis tombé en rade pas loin et comme vous étiez le plus proche, bah me voilà, mais je crois que je vais aller voir ailleurs du coup, annonça-t-il en faisant mine de reculer vers l'entrée, désolé pour le dérangement.

C'était pas tout ça, mais il allait devoir rentrer à la maison. À pieds... La galère. Ce n'était pas une première pour lui que de rentrer sous une pluie torrentielle, mais il n'imaginait pas finir sa soirée dans une situation pareille. La voiture, bon sang... Il n'avait aucune envie de la laisser-là. Peut-être qu'en cherchant un autre garage ouvert ? C'était une idée, après tout. Descendant les premières marches, Elséar finit par revenir sur ses pas et par interpeler de nouveau le bonhomme qu'il venait de déranger après sa douche. Manquant glisser comme une andouille dans les escaliers, il s'accrocha fermement à la rampe et passa de nouveau la porte du salon. Pour le moment, son garage habituel était en vacances, celui-là était vraisemblablement fermé, alors il allait devoir trouver autre chose. Qui mieux que ce type pour le renseigner sur le sujet ? La gargouille ne voyait personne d'autre à l'heure actuelle.

- Je sais que ça se fait pas avec ces histoires de concurrence et tout ça, mais vous savez pas où je pourrais trouver un garage encore ouvert à cette heure-ci ?

Si possible, une réponse : Elsé' n'avait pas l'intention d'y passer la nuit non-plus avec cette histoire de panne. La concurrence, à dire vrai, il s'en fichait comme de sa première chemise. Néanmoins, dans ce monde d'humains, mieux valait savoir faire profil bas dans certaines circonstances. Puis merde, il était fatigué...

© VAL





« Rid of the monsters inside your head »

Hop là:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t90-elsear-nillan-do-you-want-to-bite-some-humans http://detroit-monsters.forumactif.fr/t338-elsear-nillan-carnet-de-bord
avatar
Really Curious
♥️Besoin d'un ravalement de façade ♥️
Merci aux personnes qui liront et m'aideront
~ J'T'AI A L'OEIL ~

▌Messages : 62
▌Age : 42
▌Localisation : Sous ta caisse
▌Double(s) Compte(s) : Saphir ♥

MessageSujet: Re: I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]   Jeu 17 Déc - 18:09
ft. Elséar Nillan "Chaton"
Tohrment a toujours eut le coeur sur la main, et il a grand mal à ne pas s'occuper des chats et des chiens errants... surtout par un temps pareil ! Alors que Jazz est partit sans fermer la porte il se retrouve avec Elséar dans son salon, trempé, et le ventre vide... Ce soir c'est burger ! Autant rester au chaud et se tenir compagnie le temps que la pluie passe...

I See Burgers
Avec la porte de la salle de bain ouverte la musique qu'il avait mit leur parvenait et le morceau s'arrêta pour en laisser place à un nouveau dont un bon "21 Questions" de 50 Cent et bizarrement ça se prêtait bien à la situation où les points d'interrogations étaient en suspend entre les deux protagonistes ! En tout cas le garagiste était loin d'être un ignare et il capta parfaitement le regard et cette jolie petit moue qui se dessina sur le visage du chaton. Ça l'amusa à son tour étirant sa bouche dans un petit sourire qui sous entendait beaucoup de chose qui n'avait pas besoins d'être dites à voix haute, ça serait trop vulgaire pour une première rencontre ! Mais au final il irait peut-être remercier Jazz... après lui avoir mis le coup de cric quand même sinon c'était donner la carotte à cet âne sans jamais tendre le bâton ! Il l'adore ce gosse mais le boulot c'est le boulot et si Tohrment est aussi bon dans son business c'est bien parce qu'il n'a jamais lésiné sur les moyens !

Il le laissa s'expliquer sans bouger sans décroiser les bras, bien planté sur ses pieds il était figure de force et de puissance... même à poil avec une simple serviette pour couvrir son chibre et ses bijoux ! Il adora la façon qu'eut le petit chat en expliquant son raisonnement... "ou quelque-chose du genre"... on peut l’interpréter comme on veut, cela peut sous entendre tellement de chose. En gros il a foncé vers la lumière sans se poser de question, en supposant que c'était peut-être le bureau, mais ayant aussi en tête que cela pouvait être autre chose. Mais il n'en avait rien à foutre de déranger ou de pénétrer là où il n'aurait pas du être car au final il n'avait qu'un seul intérêt... le sien... c'était triste de voir comme tout le monde pense qu'à son petit cul. Mais bon il n'allait pas le blâmer entièrement, la porte était ouverte il avait tenté sa chance et même s'il ne le savait pas encore, il avait sans contexte toquer - et dégueulasser le sol - à la bonne porte.

Enfin là il était trop emporté dans son idée et dans ses attentes pour prendre le temps d'attendre une réaction de la part de l'homme qu'il venait de déranger. Mais Tohr n'allait pas le laisser s'échapper aussi facilement, car au fond ça reste une personne qui est concerné par les autres et qui fera toujours tout pour aider son prochain. C'est une bonne patte, certes qui peut taper du poing quand il le faut mais qui sait user des caresses pour réconforter ou tendre une poignée de main bien plus importante que des mots volubiles ! Il se détourna pour attraper un bas de survêtement qu'il enfila à la va vite laissant la serviette tomber par terre et alors qu'il allait le rattraper il le retrouva de nouveau devant la porte, il sourit un peu plus avant de se mettre à rire. Un son profond, régulier soulevant sa poitrine toujours nue avant qu'il ne se calme un peu. Il lui fit un clin d'oeil et fit un signe de la tête pour qu'il rentre tout en refermant la porte derrière lui.

- Bon et si tu te posais un peu au lieu de courir partout vers l'impossible hein ? ... Tu trouveras personne à cette heure là même pas un dépanneuse ou pour un prix exorbitant. Ta voiture gêne pas ? Non ? Voilà alors retire ta veste avant de dégueulasser tout mon appart, tes shoes aussi... bière ? coke ?

Lui proposa t-il en ouvrant le frigo pour se prendre une petite bibine bien fraîche. Il en profitant pour allumer le four et sortir une poêle pour faire les burgers par la suite. Il le rejoignit au salon tout en continuant à parler.

-  T'en as besoin ce soir de ta caisse ? ... Si oui on mange un bout et je vais te faire ça mais vu le temps je préférerais m'en occuper demain matin... tu peux rester ici en attendant.

Il faut comprendre que Tohrment n'est pas du tout le genre de type méfiant, et encore moins devant un chaton tout mouillé... il a confiance en ses capacités et puis y a pas grand chose à voler ici les choses de valeurs sont dans un coffre fort bien caché... Il ramassa la serviette trempée, la jeta dans la panière de linge sale et ouvrit un placard pour en sortir un sèche qu'il balança au petit pour qu'il se sèche un peu. Il lui prêterait la douche, des fringues et un lit au besoin, le gîte et le couvert. C'est comme ça un écossais ça à toujours de la place pour accueillir un arrivant impromptu ! Mais entre nous il avait aussi pas super envie de sortir par ce temps, il sentait qu'il était pas au mieux de sa forme c'est d'ailleurs pour ça qu'il enfila un débardeur et un sweat "Red Sox" par dessus. En tant que fan de cette équipe de baseball il avait quelques fringues estampillés aux couleurs de la franchise de Boston.

- Je suis Tohrment Warzk, propriétaire du garage et toi chaton ?



//// --> CENSURE <-- //// :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t871-immatriculation-des-relations#8773 http://detroit-monsters.forumactif.fr/t875-de-la-roue-au-guidon#8786
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : La Gargouille de Rouen
[+] Transformation en Gargouille
[+] Détection des créatures maléfiques
[-] Peut demeurer prisonnier de la pierre s'il est brisé sévèrement
[-] Ne peut pas se transformer s'il est entravé/enfermé
[-] Déstabilisé par un sifflement intense lorsqu'il est proche d'une créature maléfique.
▌Messages : 358
▌Double(s) Compte(s) : Flynn Norwood

MessageSujet: Re: I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]   Lun 22 Fév - 16:42


I see Burgers

- Bière, avait-il répondu machinalement à son hôte du soir.

Le bonhomme n'avait pas l'air d'un mauvais bougre, mais n'entendait pas non-plus le sortir de sa galère. Toujours dégoulinant d'eau de pluie, Elsé' l'observa entrer dans sa cuisine, sans pour autant bouger du salon. Sa voiture ne gênait pas, non. Par contre, l'idée de la laisser poiroter en centre-ville et pas dans le garage, c'était comme laisser son porte-monnaie sur un banc public : ça ne lui plaisait pas. Malheureusement, s'il voulait qu'on le dépanne, il allait devoir faire bonne figure.

Poussant un soupir, il s'exécuta et retira veste et chaussures. Malgré la chaleur de l'appartement, un frisson le parcourut. Il s'était un peu trop habitué à la chaleur de son manteau. L'eau n'était pas passée au travers, c'était déjà ça. En chaussettes au milieu du salon, la gargouille entreprit d'observer les lieux, tandis que son interlocuteur s'occupait de ses petites affaires.

- Elséar Nillan, lâcha-t-il en apercevant le garagiste qui revenait, propriétaire de la bagnole en rade.

Cette dernière affirmation fut libérée de ses lèvres avec un sourire un poil ironique, mais pas bien méchant. Sa main se saisit au vol de la serviette lancée dans sa direction et Elsé' entreprit de se sécher machinalement le visage et les cheveux. Il était du genre solide, mais ce n'était pas le moment d'attraper froid. Ce n'était jamais rigolo d'être en bonne santé, puis à la limite du décès lorsqu'un rhume tombait. Autant se montrer prévoyant !

- Et je ne suis pas un chaton...


Ah voilà qu'on le retrouvait : légèrement grincheux et antipathique, l'Elséar dans toute sa splendeur. Pas trop non-plus, il ne fallait pas oublier que le bonhomme était assez gentil pour l'inviter à rester sous son toit, le temps que la pluie cesse. Néanmoins, les familiarités n'étaient pas encore de mise... Quoi qu'après la vue à laquelle la gargouille avait eu droit, ils auraient sans doute pu se tutoyer. On ne se refaisait pas. Être un grand méfiant incluait de faire attention au lieu où l'on mettait les pieds. Un gars prêt à inviter un inconnu à sa table, était une sorte de zigoto plutôt rare. Le seul à avoir eu le privilège de ne pas l'inquiéter sur ce point était le druide dont il espérait encore un petit SMS... L'air un poil suspicieux de l'invité surprise se détendit et ce dernier finit par hausser les épaules.

- Va pour le repas, annonça-t-il tout simplement après la question posée, quant à ma voiture, j'ai surtout peur de ne pas la retrouver demain matin, simplement. La ville n'est pas très sûre. C'est un vieux souvenir, le genre sentimental, si vous voyez ce que je veux dire.

Elsé' fit quelques pas dans le salon, observant la décoration, mais sans réelle curiosité. Ce type n'avait pas l'air de vivre en famille. Un célibataire donc ? Si ce n'était pas le cas, il cachait bien son jeu. Oh, il aurait bien l'occasion de voir ce que cela donnerait au fil du temps... puisqu'il aurait l'occasion de dîner en sa compagnie.

- Je suppose qu'on pourra voir ça après... marmonna-t-il, faussement ennuyé par l'idée.

Après tout, ce n'était pas comme si les odeurs de la cuisine n'étaient pas alléchantes.

© VAL






« Rid of the monsters inside your head »

Hop là:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t90-elsear-nillan-do-you-want-to-bite-some-humans http://detroit-monsters.forumactif.fr/t338-elsear-nillan-carnet-de-bord
avatar
Really Curious
♥️Besoin d'un ravalement de façade ♥️
Merci aux personnes qui liront et m'aideront
~ J'T'AI A L'OEIL ~

▌Messages : 62
▌Age : 42
▌Localisation : Sous ta caisse
▌Double(s) Compte(s) : Saphir ♥

MessageSujet: Re: I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]   Mar 8 Mar - 12:01
ft. Elséar Nillan "Chaton"
Tohrment a toujours eut le coeur sur la main, et il a grand mal à ne pas s'occuper des chats et des chiens errants... surtout par un temps pareil ! Alors que Jazz est partit sans fermer la porte il se retrouve avec Elséar dans son salon, trempé, et le ventre vide... Ce soir c'est burger ! Autant rester au chaud et se tenir compagnie le temps que la pluie passe...

I See Burgers

Après lui avoir servit un bière, et avoir descendu la moitié de la sienne, Tohrment s'attaqua au repas tout en écoutant le jeune homme. Il voyait à sa tête, ses dires et ses déambulations qu'il n'était entièrement partant pour le plan de Tohr mais qu'il s'y ferait malgré tout n'ayant pas d'autre choix. Le garagiste jeta un coup d'oeil à sa montre et soupira. Il n'aurait qu'à se couvrir chaudement et il allait lui ramener sa caisse ici histoire qu'il se tienne tranquille. Il était vraiment une bonne patte... même en sentant la crève pointer son nez. Mais d'abord il allait manger car on ne bosse jamais le ventre vide ! Il sortit tous les ingrédients pour ses fameux burgers et sur une planche prépara tout minutieusement avant de faire doré le bun au four et de faire cuir le steack avec le fromage pour bien qu'il fonde et prenne le goût de la bonne viande.

Il en prépara deux pour chacun avec de la salade à côté. Durant la préparation il termina sa première bière et s'en pris une autre ben fraîche pour accompagner le repas. Il apporta son assiette à chaton... oui même si maintenant il connaissait son prénom c'était trop tard, dans la tête de l'écossais ça resterait chaton ! Et s'installa à côté de lui dans le canapé en allumant la télévision qui était restée sur la chaîne animale... ce soir c'était un documentaire sur les loups des forêts d'Europe de l'Est. Le garagiste regardait soit des documentaires, soit la chaîne de sport le reste c'était pas trop son truc... Il croqua dans un burger avant de dire une fois sa bouchée avalée.

- Alors Elséar, tu fais quoi dans la vie ?! T'as quel âge au fait ?!

Et cette dernière question était toujours un véritable casse tête, dès fois il rencontrait des mecs beaucoup plus jeune que lui en apparence et qui avaient le triple de son âge réellement... c'était terriblement frustrant, mais Tohr ne peut pas les considérer autrement que des gamins c'est comme ça ! Son regard se reporta sur la télévision et il se demanda si ce reportage filmait des vrais loups ou si dans le groupe il y avait des humains... sûrement que non ça serait peut-être trop risqué pour eux de s'exposer ainsi à la lumière des caméras... Il aurait bien appelé son ami Adrian pour avoir des news et parler moteur un peu... c'était toujours agréable !

- Je ne vais pas mettre les mains dans le cambouis ce soir, par contre ça me dérange pas d'aller chercher ta bagnole et la ramener au garage histoire que tu dormes sur tes deux oreilles...

Il termina son premier burger avec une dextérité d'expert. Malgré tout ce qu'il avait mit dedans, c'est à dire, cornichon, bacon, tomates, avocats, steack, fromage, oignons confit, la sauce et le pain bun... souvent en croquant dedans tout s'éparpillait si on avait pas la bonne technique... il se contenta de s'essuyer la bouche et de se rincer le gosier avec une bonne gorgée de bière avant d'attaquer le deuxième sans ralentir la cadence tout en regardant le reportage et en parlant avec le jeune homme d'ailleurs ça le fit un peu sourire.

- T'es le deuxième cette semaine qui trouve refuge sous mon toit... et comme dit le proverbe, jamais deux sans trois...

S'il savait qu'il avait tout à fait raison et que le prochain serait un serpent bien particulier qui allait lui offrir un moment bien plus agréable qu'il ne l'aurait pensé en récupérant l'animal... en tout cas pour le moment il avait un chaton sur les bras et il est pas avare de câlin avec ces petites boules de poils, encore plus quand elles sortent les griffes.

- Entre nous t'es bien plus mignon que celui de hier... ce gamin est un dieu de l'amour qui n'a pour lui que sa grande gueule... mais bon c'est pas un mauvais bougre au fond !


//// --> CENSURE <-- //// :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t871-immatriculation-des-relations#8773 http://detroit-monsters.forumactif.fr/t875-de-la-roue-au-guidon#8786
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : La Gargouille de Rouen
[+] Transformation en Gargouille
[+] Détection des créatures maléfiques
[-] Peut demeurer prisonnier de la pierre s'il est brisé sévèrement
[-] Ne peut pas se transformer s'il est entravé/enfermé
[-] Déstabilisé par un sifflement intense lorsqu'il est proche d'une créature maléfique.
▌Messages : 358
▌Double(s) Compte(s) : Flynn Norwood

MessageSujet: Re: I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]   Lun 21 Mar - 21:20


I see Burgers

La vue des burgers acheva de faire grogner l'estomac de la gargouille, qui se décida à rester sage sur le canapé. L'assiette était bien pleine et lui fit momentanément oublier la question posée par son interlocuteur. Autant dire qu'il ne se fit pas prier pour commencer. L'odeur de la viande était trop tentante pour attendre davantage. Ses dents pointues s'enfoncèrent dans le burger sans se retenir et il mâcha le tout avec un délice non dissimulé. Ceci fait et sa bouchée avalée, Elséar reporta son attention sur son hôte et répondit enfin à ses interrogations :

- Vingt-cinq ans, je suis serveur dans un café. Le GreenHouse, si tu connais.

Ce n'était pas la profession du siècle, mais au moins il gagnait sa croute. Peut-être que le bonhomme le prenait pour un étudiant ? Ce ne serait pas le premier et sans doute pas le dernier. Lorccàn, un ancien coup d'un soir, avait eu le réflexe de le croire à la fac, par exemple. Il se souvenait avoir beaucoup ri lorsque le gusse lui avait posé la question. Quant à ses potentiels vingt-cinq ans, Elsé' avait décidé que c'était largement suffisant pour ne faire ni trop jeune, ni trop vieux. Avoir plus de mille ans aurait pu faire un choc au garagiste... Après tout, la gargouille ignorait que ce dernier avait déjà eu affaire à des monstres.

L'entendre faire mention de sa voiture lui redonna un brin de sourire. Du moins, d'amabilité. L'idée qu'elle ne dorme pas dehors le rassurait totalement. Son pick up attendait dans une rue un peu plus loin, mais pas à l'autre bout de la ville non-plus, ils pourraient donc le bouger sans se crever.

- Ce serait super, merci ! approuva-t-il.

Ragaillardi, Elséar poursuivit son repas et se délecta du goût des hamburgers. Il était rare d'en trouver de bons, les fastfoods n'aidant pas à se faire une opinion positive sur la question, il fallait bien l'avouer. Cela dit, il savoura un peu plus que son hôte et mangea un peu plus lentement. Chaque bouchée était à déguster. En revanche, un seul élément demeura parfaitement intact dans l'assiette : la salade. Si la gargouille avait pris l'habitude d'ajouter des fruits et des légumes à son alimentation de carnivore, il n'était, en revanche, pas prêt à bouffer de la salade comme un lapin. Ce n'était pas la peine d'y penser, quand bien même le targuait-on que cela constituait un repas équilibré.

Il écoute brièvement Tohrment faire mention du premier visiteur qu'il avait eu et prit une gorgée de bière... qu'il manqua recracher en retenant un rire.

- Un dieu de l'amour ? T'es tombé sur un sacré numéro, on dirait ! Je vois bien le genre, un peu neuneu, mais pas méchant, quoi ? Il t'a donné des cours de drague ou il t'a épargné, le "docteur Folamour" ?

Esquissant un sourire moqueur, Elséar reprit une bouchée de son burger, puis entama le second, ne sachant pas vraiment comment il devait prendre le fait d'être "plus mignon" que le précédent. Tiens donc... Le garagiste était-il en train de le draguer ? L'éventualité l'amusait beaucoup et d'autant plus que ce genre de situation ne lui faisait pas si peur que ça. Il ne fit aucune remarque là-dessus durant quelques instants, se disant qu'il ne ferait peut-être pas que dormir, si jamais ses soupçons étaient fondés.

- Mignon, hein ? lança-t-il. Tu n'es... pas mal non-plus.

Provocateur, le regard de la gargouille s'était dirigé un peu plus bas sur le corps de son interlocuteur, lui prouvant ainsi qu'il parlait essentiellement de ce que celui-ci avait dissimulé sous sa serviette. Enquiquiner quelqu'un ne faisait jamais de mal, surtout en ce qui le concernait. C'était grossier et alors ? Elséar ne prétendait pas être chaste et encore moins gentillet. Plutôt joueur en fait, surtout si ça ne concernait qu'un potentiel coup d'un soir. Il se fichait un peu de lui, sans vraiment le faire : c'était toujours pareil, il était difficile de savoir au premier abord comment il prenait les choses. Cette petite drague adolescente visant à le traiter de "mignon" ne suffirait certainement pas à le rendre mièvre. Sortir les griffes, c'était bien l'expression, mais il fallait bien ça, sinon ça n'avait rien de drôle.

- Un chaton mignon qui va dormir sous ton toit... t'as une drôle de façon de qualifier un inconnu venant squatter ton appartement, décidément.

© VAL





« Rid of the monsters inside your head »

Hop là:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t90-elsear-nillan-do-you-want-to-bite-some-humans http://detroit-monsters.forumactif.fr/t338-elsear-nillan-carnet-de-bord
avatar
Really Curious
♥️Besoin d'un ravalement de façade ♥️
Merci aux personnes qui liront et m'aideront
~ J'T'AI A L'OEIL ~

▌Messages : 62
▌Age : 42
▌Localisation : Sous ta caisse
▌Double(s) Compte(s) : Saphir ♥

MessageSujet: Re: I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]   Ven 25 Mar - 11:39
ft. Elséar Nillan "Chaton"
Tohrment a toujours eut le coeur sur la main, et il a grand mal à ne pas s'occuper des chats et des chiens errants... surtout par un temps pareil ! Alors que Jazz est partit sans fermer la porte il se retrouve avec Elséar dans son salon, trempé, et le ventre vide... Ce soir c'est burger ! Autant rester au chaud et se tenir compagnie le temps que la pluie passe...

I See Burgers

Tohrment adorait cuisiner pour les autres, c'était un moment convivial, agréable et de partage. Puis voir le visage de ses amis même des inconnus s'illuminer avec un bon burger fait maison... c'était vraiment le plus beau cadeau qu'on puisse lui faire. Peut-être que s'il avait eut une femme il n'aurait pas touché autant au fourneau, se contentant de temps en temps de faire le repas lui pour soulager sa belle enceinte et fatiguée ? Mais ce n'était pas sa situation. En temps qu'homme seul qui a toujours mangé des petits plats, il ne supporte pas les conserves et les plats tout prêt ! Puis généreux dans l'âme il aime faire la cuisine pour ceux qui l'entourent, et même s'ils ne mangent pas avec lui, il en fait toujours un peu plus au cas où quelqu'un passe, où dans l'idée de l'apporter dans un tupperware à celui qui voudra. Mais bizarrement ce sont ses burgers que redemande le plus ses amis, et ça lui fait toujours plaisir d'en faire. Sinon il peut faire un peu de tout, il fait même sa soupe chaude en hiver et froide en été... il n'a plus vingt-ans, il ne peut plus manger gras à tous les repas où sa carrure musclée va finir par ramollir !

Aaah la chance de la jeunesse, le chaton est en plein dedans ! Mon dieu comme ses vingt-cinq ans lui manque... il était déjà ici, venant d'ouvrir son garage et s'émerveillant sur toutes les belles bagnoles qu'on lui amenait. Il voyageait aussi pas mal à travers le pays pour trouver des pièces et pouvoir faire plus que des voitures, des oeuvres d'arts. Il s'amusait pas mal, sortait à droite et à gauche, rencontrait des gens, les invitait dans sa garçonnière. Il avait toujours eut cette façon de voir les choses mais peut-être était-il plus laxiste en se disant tout simplement "j'ai le temps", il sait qu'il aurait été en écosse qu'il aurait déjà eut une femme et des enfants. Mais là, aux USA, il avait le temps, alors il n'a rien construit de sincère avec personne tout de suite, il n'a pas cherché une femme, juste des flirts. Mais pour l'humain qu'il est, le temps passe et fait des ravages, un matin on se lève et les vingt-cinq ans sont déjà loin. Il ne regrette pas, c'est la vie, mais pour ce grand optimiste ce n'est pas facile de se persuader qu'il rencontrera une femme qui lui fera un enfant à son âge. Alors oui son regard se porte sur les hommes plus qu'à l'époque... mais est-ce raisonnable ?

En tout cas Elséar n'était pas raisonnable, sérieusement ? Il n'allait pas manger sa salade comme les gosses ?! Il n'était pas assez vieux pour être son père, et heureusement, mais même sans ça il trouvait ça hilarant et rageant à la fois. Il a était élevé aux légumes, et certes certains lui sont encore difficiles d'avaler... il est certain que les choux de Bruxelles sont une invention de Satan ! Mais la salade... c'est le truc tellement inoffensif qui avec une bonne sauce et un bout de pain passe parfaitement. Il ébouriffa la tête du chaton en secouant la tête amusé tout en répondant.

- Le serveur a du caractère, la salade ce n'est pas pour son fin palais ?! Si tu la manges en même temps que le burger tu ne la sentiras même pas, ça apporte un peu plus de fraîcheur. En tout cas je ne connais pas le GreenHouse, mais ça sera une occasion de connaître !

Il fut content de voir le petit reprendre du poil de la bête par rapport à sa voiture. Bah au fond il le comprenait, lui aussi aurait eut du mal à abandonner ses bébés si ça lui arrivait. Il termina de manger en l'écoutant et sourit un peu à ses mots. Ainsi il ne le croyait pas au sens propre... bah c'était normal, personne n'est aussi réceptif que lui à ce genre d'histoires, mais quand même il pensait les jeunes beaucoup plus ouverts face aux monstres et autres trucs étranges. Mais s'il ne voulait pas perturber Elséar il ne pouvait pas non plus le laisser dire ces choses et les croire, ce n'était pas respectueux pour Eros qui lui avait ouvert son coeur et qui était en peine de sa condition. Certes le chaton ne le savait pas mais Tohrment le savait et il ne pouvait pas laisser une fausse image se répandre même dans un seul esprit, ça blesserait trop se dieu déjà en chagrin.

- Je sais que ça paraît fou mais je ne plaisante pas, je comprend que tu n'y crois pas mais je te demande juste de ne pas dénigrer cette personne. C'est fou de se dire qu'il ressemble à un jeune homme comme toi mais qu'il vit depuis la période antique... mais moins on croit en lui plus il perd de ses pouvoirs et qu'on y croit ou pas je ne veux juste pas qu'il est plus de mal qu'il n'en a déjà.

Il sourit au chaton espérant qu'il ne le prendrait pas pour un fou, il ne lui raconterait pas la petite démonstration au couteau qu'avait fait ce dieu de l'amour en se le plantant dans la main avant de guérir instantanément. Mais juste il ne voulait pas qu'Elséar dise des choses désobligeantes sur lui, parce que même si ce n'était pas méchant et normal, Tohrment avait peur que chaque mauvaise petite pensée affecte ce dieu qui au fond n'était pas un mauvais bougre. D'un côté le chaton avait tout à fait raison, c'était un phénomène, un sacré numéro, mais dans le bon sens du terme ! Il sourit un peu en repensant à la soirée, laissant le silence s'installer alors qu'il avait déjà terminé son assiette et attendait que son compagnon de ce soir en fasse de même... mais il lâcha une petite bombe entre eux qui sérieusement déstabilisa complètement le gros ours. Il faut comprendre que Tohr à l'air d'être massif et fort mais au fond c'est une guimauve qui a la main sur le coeur. Il aime taquiner, peut-être même flirter, mais depuis quelques temps il ne se sent pas vraiment au meilleur de sa forme et de son sex-appeal si on peut dire. Et qu'un gamin de vingt-cinq ans lui fasse du rentre dedans c'était pour lui inimaginable ! Surtout vu la direction qu'avait prit son regard aguicheur.... Il n'avait pas l'âge d'être son père certes mais il avait tout de même seize ans de lui que lui, et l'image de bébé Elsé face à grand ado' Tohr c'était assez pour le freiner complètement... et en même temps en posant les yeux sur ce chaton il n'avait en rien l'air d'un nouveau né inoffensif... c'était plaisant pour Tohrment se genre de compliment et il le prit comme ça. Mais sans arriver à faire sa petite remarque.

- Merci, tu aurais eu cinq ans de plus ça m'aurait donné des idées...

Mais ce n'était pas le cas, bon oui il avait des idées, mais elles resteraient à l'état d'idées et c'est tout !! Il le remercia intérieurement de changer de sujet et il se leva pour s'occuper les mains en débarrassant son assiette, attendant toujours qu'il ait terminé. Il commença à faire la vaisselle, et lui dit de lui apporter son assiette quand il aurait finit, puis qu'ils iraient directement chercher sa caisse, et que si au retour il avait envie d'un dessert qu'il pourrait en avoir un. Pour le moment Tohrment était assez plein pour tenir plusieurs heures sans rien manger de plus... mais quelques cuillerées de glace ne font pas de mal, sa glisse tout seul... directement sur les hanches certes... Il sourit un peu à sa remarque et haussa les épaules.

- Tu ne squattes pas, je t'ai invité à rester puis tu n'es plus un inconnu Elséar... et entre nous je ne résiste pas face aux chatons ! Quel homme pourrait laisser une petite bête si mignonne et inoffensive sous la neige hmm ?


//// --> CENSURE <-- //// :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t871-immatriculation-des-relations#8773 http://detroit-monsters.forumactif.fr/t875-de-la-roue-au-guidon#8786
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : La Gargouille de Rouen
[+] Transformation en Gargouille
[+] Détection des créatures maléfiques
[-] Peut demeurer prisonnier de la pierre s'il est brisé sévèrement
[-] Ne peut pas se transformer s'il est entravé/enfermé
[-] Déstabilisé par un sifflement intense lorsqu'il est proche d'une créature maléfique.
▌Messages : 358
▌Double(s) Compte(s) : Flynn Norwood

MessageSujet: Re: I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]   Lun 18 Avr - 4:17


I see Burgers

Le garagiste avait perdu un point en se permettant de coller sa grosse main dans ses cheveux. Dès lors, Elséar avait perdu son envie de plaisanter, mais pas son sourire. Un sourire qui s'était fait carnassier dans la barbe qu'il n'avait pas, avant qu'il ne retrouve une expression neutre. Le serveur allait lui arracher la tête, s'il prenait un peu trop ses aises avec lui. Aucun contact n'était permis, à moins qu'il n'y concède. Pour le moment, ce n'était pas le cas.

Se concentrant sur le burger qu'il tâchait de finir, Elsé' l'écouta déblatérer au sujet de son petit copain le dieu de l'amour, ou il ne savait quoi. Depuis la période antique, hein ? Si la gargouille avait déjà élu domicile dans un temple dédié à Vénus, hélas détruit un peu par sa faute, il n'avait jamais vraiment connu aucune divinité antique. Soit il s'agissait du plus parfait taré se présentant comme un professionnel de l'amour, soit cet humain avait eu affaire à un réel dieu. Quelle importance ? Ça ne le concernait pas et il ne voulait pas réellement savoir de quoi il retournait à ce sujet.

Le plus intéressant et donc le plus amusant, fut de constater que ce type le prenait véritablement pour un petit jeune. Normal, dans un sens, mais Elséar en riait intérieurement. Cinq ans de plus, hein ? Qu'aurait-il dit d'un millénaire ? Certes, pour une gargouille, ce n'était rien de très long. Un humain ne pouvait décidément pas entendre ces choses-là. Le gusse en était-il bien un d'ailleurs ? Plus leur conversation avançait et plus le visiteur inopiné se le demandait. En tout cas, il avait réussi à imposer un léger silence, qui en disait long sur la gêne de son interlocuteur. Alors quoi ? Le "vieil homme" allait s'empourprer pour un commentaire déplacé ? Elséar avait lancé sa petite bombe pour s'amuser et il n'aurait pas espéré mieux. Voilà qui rattrapait l'agacement ressenti face au geste du garagiste, quelques minutes plus tôt.

Le bonhomme alla jusqu'à se lever et lui fausser compagnie. La gargouille en oubliait presque le pourquoi de sa venue ici. Si ce n'était pour sa voiture, sans doute se serait-il fait un plaisir de lui apprendre que l'on ne devait pas juger quelqu'un sur ce que l'on pensait voir de lui. Il se serait du moins totalement ravisé si Tohrment n'avait pas renchéri.

Un nouveau sourire mauvais vint étirer ses lèvres. Comme demandé, Elséar prit son assiette et s'avança tranquillement jusqu'à la cuisine. Son hôte faisait la vaisselle et l'objet ne tarda pas à rejoindre le reste, afin d'être lavé. Devait-il lui faire comprendre qu'il n'avait pas affaire à une gentille bébête recueillie au bord de la route ? De quelle façon ? Il ne pouvait décemment pas se faire entendre tant que sa caisse ne serait pas dans le garage... pourtant, ce n'était pas l'envie qui manquait. Prenant une inspiration, la gargouille fit de son mieux pour se calmer. Que le gars fasse ce qu'il devait faire et en suite, peut-être lui ferait-il passer cette manie de le surnommer "chaton".

- Tu devrais te méfier des apparences, siffla-t-il tout en s'éloignant du dos du garagiste.

Simple avertissement. Sans s'y laisser inviter, Elsé' prit place contre les meubles à l'opposé et attendit patiemment. D'abord sa voiture, puis il règlerait ses comptes avec Tohrment. À moins que ce dernier ne s'obstine à vouloir le considérer comme un petit jeune fragile et délicat. C'était horripilant. Être materné, rabaissé à l'état de petite chose inoffensive... il avait bien assez donné par le passé. Ça l'agaçait, même si c'était dit sur un ton gentillet.

- Quand penses-tu remettre ma voiture d'aplomb ?
interrogea-t-il en retrouvant une voix calme. Il faudra me dire combien ça va coûter au passage.

Encore et toujours des factures : quand ce n'était pas son ordinateur qui tombait en rade, c'était son véhicule. Il n'avait pas vraiment de chance, mais la différence était que, cette fois, il avait les moyens de payer. Le salaire de ses jobs serait largement suffisant pour lui permettre de faire réparer tout ça en un rien de temps et sans se dire que le mois serait compliqué. À la limite, c'était principalement sa santé qui en pâtissait. Tôt ou tard, il lui faudrait prendre une décision au sujet de ses horaires : ça n'allait pas du tout.


© VAL





« Rid of the monsters inside your head »

Hop là:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t90-elsear-nillan-do-you-want-to-bite-some-humans http://detroit-monsters.forumactif.fr/t338-elsear-nillan-carnet-de-bord
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]   
Revenir en haut Aller en bas
 
I see Burgers - [PV Tohrment Warzk]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Centre-ville :: Tohr's Garage-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsg