Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.




Partagez | 
We're radioactive ♫
avatar
Wanna Fight

▌Espèce : Dragon de type occidental / européen
▌Messages : 426
▌Age : 21
▌Double(s) Compte(s) : /

MessageSujet: We're radioactive ♫   Mer 8 Avr - 20:43

L’ambiance était électrique ce soir-là, et le sol lui-même semblait frissonner sous le rythme lourd et puissant de Radioactive, par l’incroyable groupe d’Imagine Dragons. De très loin, on percevait la symphonie des tambours et de la batterie mêlés, puis un silence. Le chanteur, Dan Reynolds, inspira un grand coup… et relâcha son souffle, la mélodie reprit de plus belle.

« I'm waking up
I feel it in my bones
Enough to make my systems blow
Welcome to the new age, to the new age
Welcome to the new age, to the new age
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm-
Dan leva haut son micro et la foule rassemblée au bas de l’estrade chanta : radioactive, radioactive !
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive !!
»

On était en début avril et il ne faisait pas franchement chaud dehors en soirée, mais, cela n’empêchait pas à tout ce beau monde de s’amuser et chanter à s’en déchirer la voix, et danser sans se soucier des autres, ici, c’était un concert d’Imagine Dragons, et tous s’en donnaient à cœur joie ! La foule semblait onduler comme les vagues d’un océan déchainé, des lumières blanches, rouges et dorées flashaient sans interruption.

« All systems go, the sun hasn't died
Deep in my bones, straight from inside
»

La lumière des projecteurs baissa et la symphonie des tambours prit le relai.
Et Luz dans tout ça ? Perdue au beau milieu d’une foule de gens aussi exaltés qu’elle, la jeune femme dansait, son corps ondulant au rythme des battements de tambours. Ses cheveux se déployèrent dans son dos comme un éventail enflammé. Elle n’avait pas froid, non. La chaleur de la foule surexcitée la maintenait au chaud. De toute façon, elle était venue en voiture –un vieux modèle d’une Škoda Fabia, âgée d’une dizaine d’années minimum, mais au moins, ça ne lui avait presque rien coûté et en hiver, ça lui évitait de s’exposer à des températures trop froides, bref–

« I'm waking up
I feel it in my bones
Enough to make my systems blow
Welcome to the new age, to the new age
Welcome to the new age, to the new age
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive !
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive !!
»

Les dernières pulsations de batterie s’évanouirent et la musique prit fin. La foule cessa de s’agiter momentanément, et Luz décida d’en profiter pour s’éclipser une minute, le temps d’aller se servir à boire. Son ouïe sensible agressée par les hurlements, et déstabilisée par les éclairs de lumière irréguliers des projecteurs, elle percuta de plein fouet quelqu’un de non-identifiée. Luz reprit de justesse son équilibre –merci au bonhomme de derrière, qui lui évita une douloureuse chute– jeta un coup d’œil inquiet sur son fidèle instrument, heureusement bien protégé dans son étui matelassé et toujours plaqué contre son dos, et chercha ensuite à s’excuser :

Ohh, je suis vraiment désolée, je ne regardais pas où j’allais. Je ne vous ai pas fait mal, j’espère ?!

Ma couleur ;):
 



they say dragons never truly die
she's free in her wildness, she's a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t592-speak-politely-to-an-enraged-dragon-miremel http://detroit-monsters.forumactif.fr/t1150-miremel-if-the-sky-could-dream-it-would-dream-of-dragons#
avatar
Chillin
▌Espèce : Descendante du couple légendaire d'Hewan Reinkarnasi - Peut se transformer en serpent - Mord - Craint le froid - Et la sécheresse aussi.
▌Messages : 1100
▌Localisation : Juste derrière toi, chaton...
▌Double(s) Compte(s) : /

MessageSujet: Re: We're radioactive ♫   Mer 15 Avr - 18:17

Tu m'pousses, j'te mords. Parfait, maintenant on peut causer. Tu fais quoi ici, en fait... ?


Parce que la musique rythme chaque instant de notre vie...

Imagine Dragons, un groupe que Lola appréciait particulièrement. Elle avait ses périodes au niveau de la musique, et en ce moment, c'était ce groupe qui l'emportait. Et puis, elle appréciait plus encore les paroles des chansons ( en particulier celles de Bleeding Out et de Demons ), vous vous doutez donc bien que lorsqu'elle apprit qu'il y avait un concert... Elle ne tarda pas à se procurer une place illico. Il y avait seulement deux choses qui la rebutaient ; elle allait devoir mettre une partie de son planning de révision de coté et les horaires du concert n'étaient pas avantageuses pour notre Rousse. Comment ça pourquoi ? Quand il fait nuit, il fait plus chaud ou plus froid que quand le soleil est là d'après vous ? Imbéciles...

C'est donc après une séance de révision réduite à la Bibliothèque de son Université que Lola se dirigea – non sans courir comme une détraquée – vers le lieu du concert. Les temps se réchauffaient ( oui, ils sont plusieurs ) en ce moment, ce qui ne l'avait pas empêché d'enfiler une veste noire passe-partout, avec son écharpe verte et ses gants verts, aussi. N'oubliez que même à 24°C, Lola avait encore un peu froid, alors à 15°C... Quand le concert démarra avec l'imparable Demons, Lola esquissa un sourire, fredonnant aussi les paroles. Au fil des chansons, tous commencèrent à danser et à chanter dans tous les sens, si bien que la Rousse fut prise entre deux sentiments très contradictoires.

D'un côté, elle n'aimait pas tellement la foule et encore moins s'y mêler, distante de nature, et elle était aussi méfiante donc cela n'arrangeait rien, mais de l'autre côté, la foule lui garantissait une température élevée et donc de la chaleur. Elle opta pour être un peu marge près des boissons – chaudes –, et de danser elle aussi en fredonnant. Nouveau moment de répit alors que Radioactive venait de prendre fin. Elle avait pris un verre chaud – se fichant éternellement de la boisson qu'elle avait prise tant qu'elle était chaude – et en avait bu une gorgée, reposant son verre sur la table. Et dieu sait combien ce geste sauva ses vêtements. À peine reposa-t-elle le verre sur la table qu'une blonde ( ouais, notez bien l'ironie dans cette phrase ) vint la percuter de plein de fouet.

La morsure à l'épaule fut inévitable. Quoi donc, cette inconnue avait pu avoir mal ? Lola vous emmerdait aussi, sinon hein... Gardant son visage froid ( en ayant réussi à garder son équilibre tout en gardant le verre posé sur la table dans sa main par on-ne-sait quel miracle ), elle arqua un sourcil en voyant que machine ( ouais, machine, elle connaissait pas son prénom donc machine ce sera ) se préoccupa d'abord de l'état de son étui... Un étui à guitare, tiens tiens ? Notre Rousse se contenta d'arquer un sourcil, passant une main dans son dos qui alla se poser sur son étui. L'étui de son violon qui était dans son dos. Vous ne suivez rien... Et enfin les paroles arrivèrent et Lola secoua la tête. Elle l'avait mordue pour se venger, tout allait bien dans le meilleur des mondes maintenant. Un petit sourire – ironique – aux lèvres, la Rousse répondit donc en secouant la tête de droite à gauche.

- Nope, je vais bien. J'ai failli en lâcher mon gobelet, mais il a survécu on dirait. Les odeurs des lieux vous ont-elles dérangée à ce point ou bien la lumière est trop aveuglante ?

Bah quoi, vous avez cru qu'elle allait être aimable après s'être fait bousculer ? Faut pas rêver non plus hein. Mais bon... Ses dents avaient marqué l'épaule de l'inconnue, d'où le fait que Lola n'était pas aussi cassante que ce qu'elle aurait pu être. Juste franche. Et ironique. À se demander si c'était mieux, mais bon... Et c'est en le disant que son nez se retroussa. Quand bien même, elle était à moitié serpent ; si son ouïe humaine était normale, son odorat lui était plus sensible. Un odorat de serpent, je vous raconte pas le problème. Et l'odeur de transpiration des lieux lui tiquait les narines, celle de l'alcool encore plus. Et ne lui faites pas croire qu'un humain lambda ne l'aurait pas senti.

... Il n'y avait pas à dire. Définitivement, Lola détestait la foule. Mais bon, vu que c'était Imagine Dragons... Elle allait bien faire un effort. Une personne vint annoncer une pause de cinq minutes à peu près, le temps que le groupe se restaure un peu. Hum... Faisant craquer son cou, le visage froid de Lola se leva finalement sur l'inconnue.

- Ah d'ailleurs. ... Bonsoir. J'aurais dû commencer par là en fait. Sorry girl. Et aussi, parce que ceci, dit-elle, ponctuant son mot en désignant l'étui de la blonde, m'intrigue, vous êtes aussi au courant que chacun sera libre de jouer de son instrument après le concert ?


Voix toujours froide, ponctuée d'une ironie présente sur ses lèvres... Vous avez cru Lola aimable, vous ? ... Allez voir un ORL, votre cas devient urgent.
Code de Frosty Blue de Never Utopia


H.R.P:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
We're radioactive ♫
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm radioactive (ft. Max)
» ◭ radioactive (hadès)
» Welcome to the new age, I'm radioactive + (katherine-skye)
» Radioactive [Alex - Terminé]
» obadiah | RADIOACTIVE DOG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Centre-ville :: The Fillmore Detroit-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsg