Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.



-17%
Le deal à ne pas rater :
– 50€ sur DYSON V7 MOTORHEAD ORIGIN Aspirateur balai sans fil
249.99 € 299.99 €
Voir le deal

Partagez
L I V S N J U T A R E
Raphaël L. Ovsana
Raphaël L. Ovsana
Really Curious
L I V S N J U T A R E Cb2cf1e838ed6c3d658465ed021d2787
▌Espèce : H u m a i n
(et pirate dans l'âme)
▌Messages : 22
▌Age : 24
▌Double(s) Compte(s) : Miremél

L I V S N J U T A R E Empty
MessageSujet: L I V S N J U T A R E   L I V S N J U T A R E EmptyMer 10 Fév - 22:48




Raphaël Lov Ovsanna

33 ans - Suédois - Animateur radio - Really Curious

Miroir de l'âme

▌Description du caractère :

"My mother told me I had a chameleon soul, no moral compass pointing due north, no fixed personality ; just an inner indecisiveness that was as wide
and as wavering as the ocean."

Imprudent et téméraire, se met constamment en danger Δ charmant et compréhensif Δ loyal et fidèle Δ intrépide Δ immature et naïf, très facilement influençable Δ colérique Δ espiègle Δ ouvert d'esprit et tolérant Δ engagé Δ épanoui et extraverti Δ indépendant Δ impulsif et spontané Δ versatile et nuancé Δ rayonnant et passionné Δ ingénieux Δ débrouillard Δ polyvalent Δ motivé et tenace Δ câlin et tendre Δ nerveux et stressé Δ capricieux Δ émotif et sensible Δ indécis et changeant Δ rebelle Δ enjoué et authentique Δ caractériel et combatif Δ rêveur Δ créatif et curieux Δ nonchalant et puéril Δ paternel et très protecteur Δ cultivé, il s'exprime bien et n'hésite jamais à dire ce qu'il pense Δ vit très modestement, se contente de ce qu'il a

▌Croit-il en l'existence des monstres ? Si oui, en a-t-il déjà vu ?

"Human beings are no damn good, he said. We are even worse than animals. We’re like... He trailed off, cleared his throat, but his voice hardly reached a whisper.
We’re like monsters, he said."

Il aime à penser que l'humain n'est pas la seule espèce dominant la planète Terre et c'est tout. Ça ne l'inquiète pas, ça ne le rend pas euphorique. Mais l'Homme avec un grand H a vraiment besoin d'un bon coup de pied au cul pour se remettre le cerveau dans le bon sens.  Histoire de se rendre compte très clairement que non, il ne contrôle pas tout et tout le monde ; et que non, l'argent ne fait pas une vraie force. La vraie puissance c'est la force brute et sauvage de ces fameux monstres. Et toutes ces histoires et ces contes de fée, il a beau ne pas y croire à 100%, ça le fascine.

▌Que pensez-vous de cette fameuse vidéo qui a tourné sur le web ? Il l'a visionnée mais ça ne l'a pas rendue plus réaliste et plus intéressante que toutes ces vidéos s'entassant sur le web et parlant de monstres, de fantômes et autres spectres, et qui se vantent no fake. Ça a titillé sa curiosité l'espace d'une seconde insignifiante et il n'y a plus jamais repensé. C'est pas ce genre de choses qu'il va chercher sur internet, mais ce qui commence à devenir vraiment blasant c'est ces auditeurs qui surchargent le standard pour ne parler que de ça à la radio. Raphaël veut bien s'efforcer de comprendre cet engouement soudain mais de là à pourrir son émission avec tout le temps ce même sujet, ça l'emmerde et il refuse de faire passer à l'antenne ce genre de personnes surexcitées –à moins d'en avoir discuté avant, pour vérifier qu'ils disent vrai et qu'ils ont des arguments a défendre, par exemple.

▌Se sent-il à l'aise a Détroit ? Non, il se sent oppressé. Emprisonné. A Détroit, l'ambiance est lourde de pollution, de gaz d'échappement et de pauvreté, et c'est une ville est remplie de voitures et de circulation qui se croisent à toute vitesse… Brr ! La Suède, son pays natal, lui manque et il aimerait y retourner le plus tôt possible. Sérieusement, il ne se rappelle même plus comment il a atterri ici et parfois il se demande ce qu'il fout là.

Quelles sont vos activités favorites ? Raphaël n'a pas besoin de ce confort superficiel de riche pour bien vivre et s'épanouir dans sa vie. Ce qu'il aime ? Dormir jusqu'en fin d'après-midi, siroter tranquillement un verre à la terrasse d'un bar, dessiner, capturant le moment présent en un revers de crayon et reprendre l'esquisse après, pour la peaufiner et la finaliser, rêvasser en somnolant contre la vitre du bus, l'observation des animaux et la photographie, le voyage et la découverte, le violon (il en jouait plutôt bien, avant), son métier, la radio c'est son domaine. Dormir sur le pont de son voilier, dans un tas d'épaisses couvertures et de coussins en observant les étoiles, quand la météo lui permet. Grimper sur le mât et s'y percher pour observer la mer et l'agitation quotidienne régnant au port. Récupérer un animal errant en ville et le soigner. Son copain à poils du moment c'est un bon matou, justement. D'un noir profond et l'observant avec de grands, graaaands yeux verts émeraude. Ce chat semble bien l'aimer. Raphaël l'a baptisé Switch.

A-t-il une passion ?

I felt my lungs inflate with the onrush of scenery- air, mountains, trees, people. I thought, "This is what it is to be happy."

La neige, les étoiles et l'immensité de l'espace, les oiseaux qui sifflent et chantent sur la balustrade de son voilier tôt le matin, l'état dangereux de l'océan et le roulement sauvage des vagues en pleine tempête, le grondement du tonnerre et les éclairs vibrant dans le ciel, ce magnifique papillon venant se poser sur le rebord de son verre, les arabesques et les élégantes courbes dessinées par le givre sur la carrosserie des voitures, le coucher et le lever du soleil, le décollage d'un immense avion, les animaux et leur façon de vivre, de se hiérarchiser, l'odeur de la terre après un orage, l'odeur de la pluie, un arc-en-ciel, le spectacle d'un feux d'artifice… Tout plein de choses et d'événements de la vie quotidienne qu'on qualifierait de normaux et inintéressants prennent une autre dimension pour Raphaël. Il a le regard d'un gamin qui s'émerveille de tout et surtout de rien. Sa passion c'est le monde dans toute sa globalité, parce que si on fait l'effort d'en ignorer les défauts on se rend vite compte qu'on vit dans un monde merveilleux, et ça, Raphaël sait l'exploiter.

Décrivez l'endroit où il passe le plus de temps : Un voilier de la marque Beneteau Oceanis 48 qu'il a acheté d'occasion a un prix raisonnable –c'est pas ce que vous dira sa banque mais chut– ce bateau mesure 11 mètres sur 4. L'intérieur est spacieux, lumineux et bien aménagé, les voiles claquent au vent ; la coque est brillante, vernie et semble presque neuve, bien que la peinture soit délavée par l'assaut des vagues et du sel ; et le grand mât brandit fièrement le drapeau de la Suède.
Le matin, Raphaël se réveille au son des mouettes, du tintement des cloches et de l'appel des bateaux partant en voyage, doucement bercé par le roulement des vagues et ça, tout ce ressenti et cette ambiance, jamais il ne serait capable de s'en passer. Le sol c'est dur, c'est triste, c'est fait de béton et de fausse verdure reconstituée : il n'y a rien de plus vrai que l'océan.

Quel est le bien auquel il tient le plus ? Pourquoi lui accorde-t-il tant de valeur ? Son deuxième et dernier bras ? Ahah lol, non. Son bateau lui est cher –il y a laissé 30000€, sans parler du prix du permis à naviguer et de la place au port– c'est pas un investissement fait à la légère donc forcément, il y tient à ce voilier.

Qu'est-ce qui le met le plus en colère ? La violence envers les animaux. La destruction de la planète Terre. La télé, c'est con. Ceux qui se croient supérieurs et qui ne respectent rien ni personne. La société humaine, son hypocrisie, son égoïsme, son jugement, son regard, bref, tout ce négatif que Raphaël a pu endurer dans sa vie. Il préfère de loin la compagnie des animaux –un animal c'est authentique, ça ne ment jamais, ça ne cherche pas à manipuler, contrôler et tuer pour le plaisir– ou même rester parfaitement seul, face à la mer.

Quelle est sa plus grande peur ? Traverser la route et la circulation l'effraie, et il ne touchera plus jamais à une voiture. Parfois il est obligé de prendre un taxi pour aller à la radio, et c'est un véritable calvaire. Il sursaute à chaque coup de frein, dans un embouteillage il est incroyablement nerveux, et l'autoroute bah ça l'achève. Dead, le pauvre Raphaël.

Que fait-il pour pallier au stress ? DORMIR Forcément, en se levant à 5h du matin, c'est pas Raph' qui aura du mal à s'endormir.

Quelle est la routine d'un jour normal pour lui ? Comment se sent-il si cette routine est rompue ? Il se réveille tôt le matin vers 5h, parce que Switch confond sa tête avec un coussin –ce chat ne le respecte pas–, se lève, prend une douche et ne déjeune pas, se contente d'un verre de jus d'orange et d'un café –plus exactement, de BEAUCOUP DE CAFÉ. Il se rend à la radio entre 5h30-40 et prépare le studio et les appareils pour l'émission ; le reste de son équipe le rejoint et ils commencent à 6h. L'émission dure environ 3h30 et se termine donc à 9h30, à sa suite l'équipe discute de l'émission de demain et mangent ensemble à 12h. L'après-midi est libre. Ils ne font pas d'émission le week-end. Comment se sent-il si cette routine est rompue ? Responsable. Raphaël doit assurer le bon déroulement de l'émission le matin à 6h et c'est tout, il ne peut pas se permettre d'y couper, c'est son travail. Problème technique, studio en panne, absence d'un membre de l'équipe ? Peu importe, Raphaël saura comment gérer ça.

Listez 3 choses  dans lesquelles il se considère bon, et 3 choses dans lesquelles il ne l'est pas :
+ Avec son expérience en radio, Raphaël s'exprime plutôt bien. Il est cultivé, informé, parle de façon rythmée et dynamique et n'hésite jamais à dire ce qu'il pense. Une conversation avec lui n'est jamais ennuyeuse –à moins qu'il se décide a faire son gamin, il est irrécupérable–
+ Raphaël dessine bien, croque rapidement et efficacement ce qu'il voit et imagine, et reprend ensuite le dessin pour le peaufiner et le terminer.
+ Forcément, il a bien su s'adapter à la perte de son bras gauche. Il n'avait pas le choix, mais il y a pas mal de choses qu'on fait quotidiennement qui sont compliquées pour Raph' et pourtant il se débrouille, a force d'ingéniosité et d'habitude. Et d'ailleurs, avant son accident, il était gaucher. Du coup il s'est vu forcé de devenir droitier et ça l'a bien emmerdé.

- Raphaël parle couramment le suédois et l'anglais. Très souvent, il lance des insultes et s'amuse à faire des commentaires dans sa langue natale, le suédois –personne ne comprend ce qu'il raconte, c'est marrant–, mais hésite parfois en plein milieu de sa phrase, par manque de vocabulaire en anglais et lorsqu'il est nerveux.
- Il aime faire la fête mais ne tient pas du tout l'alcool. C'est plutôt triste.
- Sa maladresse est plus gênante que son bras manquant.

▌Physionomie : Plutôt grand (1m87), mince et finement musclé. Regard d'un or ambré et mielleux, perçant et très expressif, changeant selon la lumière. Cheveux d'un roux flamboyant et très sombre, presque d'une couleur cerise ; Raph' ne s'embête pas, un coup de main pour les ébouriffer plus joliment qu'au réveil, et poof magie ils sont coiffés. Se présente toujours avec une barbe pas rasée de 3 jours et un grand sourire de gamin. Trois longues cicatrices lui barrent l'œil gauche –ça date de son enfance, ce jour où il s'est fait agresser par un chien, il n'avait que 7 ans et a failli perdre la vue. Mais finalement sa vision est revenue, doucement, et il voit très bien même si on œil gauche reste sensible. Il lui manque son bras gauche –oui oui, la gauche a vraiment pris cher– sa perte datant de quatre ans et d'un bête accident de voiture –mais ne vous méprenez pas, c'est pas de sa faute. Raphaël s'habille très simplement, enfile un jean, une chemise et une veste / un manteau selon la saison et c'est tout.


Histoire



▌Quand et où est-il né ? Le 05 décembre 1982. Raph' est suédois.

▌Quelle est la situation sociale de la famille dans laquelle il a grandi ? Il lui manquait son père, qui apparemment s'est barré en courant bien avant sa naissance et qu'il n'a jamais rencontré, et de toute façon ça ne l'intéresse pas. Sa mère et lui vivaient en bord de mer, près d'un port dans lequel sa mère bossait. Ils avaient du mal à payer les fins de mois et dès qu'il en eu l'occasion, l'adolescent travailla à son tour. C'est ce qui inculqua à Raph' ce sens de la modestie, du respect et de la détermination.
A-t-elle changé pour lui ? Sa mère est morte dans un accident de voiture. Il s'est fait la promesse de ne pas reproduire la même erreur, ça a failli louper mais bon, c'est pas de sa faute, c'est la voiture qui lui a foncé dessus et pas l'inverse. Sa douleur n'est pas tellement physique –ça le démange, ça le tiraille mais il y est habitué– mais plutôt mentale. Sa mère lui manque et il lui en a voulu pendant très longtemps de l'avoir abandonné ainsi, si bêtement. Mourir à cause d'un accident de voiture, la bonne blague. Mais finalement il sait très bien qu'elle l'aimait et qu'elle ne voulait pas partir comme ça, et si tôt.

Comment s'entendait-il avec ces parents ? A-t-il des frères et sœurs ? Pas de frère ni de sœurs ; pas de père non plus. Raphaël a donc grandi très proche de sa mère, qui l'a forgé tel qu'il est, qui lui a communiqué cet amour et cette passion de l'océan et du monde. Puis sa mère est morte dans cet accident et depuis, il est resté seul. Se poser durablement avec quelqu'un ne l'intéresse pas, même si cette solitude est pesante parfois.

Qu'est-ce qu'il considère comme son plus grand accomplissement ? à la sortie de l'hôpital les médecins lui ont dit que s'il était vivant et en bonne santé, c'est parce qu'il en avait la volonté. La volonté de vivre, pas seulement de survivre, et c'est vrai qu'il y a une différence infime, mais elle explique tout. Après cet accident Raphaël aurait pu se contenter de survivre, et même de se laisser mourir s'il l'avait voulu, mais il a décidé de faire bien plus et il en est très fier. Ça ne le dérange absolument pas d'en parler et ça le ferait même rire de bon cœur, s'il ne s'était pas rendu compte que c'est la première chose qu'on lui demande d'expliquer en le rencontrant. Il a l'impression d'être automatiquement fiché, on le traite soit d'infirme, soit de… différent. C'est fatiguant à force.

Avait-il, ou a-t-il encore une personne qu'il considère comme un modèle à suivre ? Non. Raphaël n'a jamais cherché a prendre l'exemple sur quelqu'un d'autre. A quoi ça lui servirait ? Il se serait transformé en la copie exacte de cette personne. C'est tellement plus enrichissant d'apprendre de soi-même.

Quelle est la chose la plus embarrassante qui lui soit arrivée ? Sa maladresse est plus handicapante que son bras manquant. Certains diront que c'est mignon (wtf) et d'autres que, citation, "Raphaël c'est juste un grand con qui sait même pas se servir de son propre corps". Ne comptez pas sur lui pour aider une grand-mère a traverser la circulation. Il peut rester planté trente minutes à attendre sur le bord de la route qu'il n'y ait plus une voiture à l'horizon pour enfin se décider de traverser.
Il y a aussi toutes ces fois où les gens ont flippé en saisissant la manche vide de sa chemise, croyant à une mauvaise blague pour Halloween.

▌Il nous est tous arrivé des événements marquants. De grandes peurs, d’immenses surprises ou des joies qui font ce que nous sommes à présent. Quant à lui, quel genre d’événement l'a vraiment marqué ?

"Those who escape hell, however, never talk about it and nothing much bothers them after that."

Cet accident. Le 6 février 1986, à 29 ans, lors d'une nuit d'hiver recouvrant la route d'un verglas terriblement glissant et dangereux. Ça la rendait belle, cette route, ça brillait de mille feux et ça étincelait comme des diamants.

Raphaël se promène en bord de route, cherchant à rejoindre sans s'étaler lamentablement par terre son arrêt de bus. Il n'y a pas énormément de circulation cette nuit, c'est plutôt tranquille et relativement safe. Les voitures se croisent gentiment, roulent très doucement, bref la situation est sous contrôle, pour les prudents conducteurs comme pour le prudent Raphaël. Jusqu'à ce que le boulet ULTIME décide enfin de se pointer, parce qu'il fallait forcément que ça arrive : on a donc une voiture arrivant de derrière, et un semi-remorque en face. Le camion pars violemment en une série de zigzags incontrôlés et la voiture freine en crissant des pneus ; Raphaël s'immobilise et observe la scène, l'esprit vide et paralysé. Il sait que ça va très mal finir et pourtant il est tout bonnement incapable d'esquisser le moindre mouvement parce que bordel, c'est effrayant et merde, il n'a plus aucun contrôle sur son corps !

Le camion percute violemment la voiture et les deux véhicules partent en tournoyant vers la gauche, la remorque se renverse et les pensées de Raphaël s'emballent et s'emmêlent, jusqu'à l'ultime seconde. Il se jette sur le côté et le camion dévie vers la droite, s'éloigne et s'immobilise enfin, mais la voiture ne s'arrête pas. Raphaël est percuté de plein fouet mais ne comprend pas exactement ce qu'il s'est passé, sur le moment. Il est violemment jeté en arrière et roule dans un fossé boueux, ne ressent rien, est incapable d'aligner une seule pensée cohérente mais il sait, inconsciemment, que quelque chose manque. Rassemblant ses toutes dernières forces, il jette un coup d'œil sur ce vide et ça finit de l'achever.

Ce qui se déroule ensuite, Raphaël n'en aura pas conscience et il ne se réveillera de son coma artificiel qu'après un long, très long mois de guérison, suivi par plusieurs mois de rééducation et de tests et de suivis médicaux afin de s'assurer que tout se passera pour le mieux, à la suite de ce grave accident. Cette période de sa vie fut terriblement longue et pénible, et juste atroce. Se remettre de l'accident en lui-même, physiquement et surtout mentalement, apprendre à vivre avec son handicap, à l'apprivoiser, le comprendre et refuser la prothèse. Supporter le regard des gens, qui juge et qui est tout à part bienveillant, parce que l'humain est égoïste et rejette impitoyablement ce qui n'est plus en l'état de s'adapter à la société. Un peu comme un déchet qu'on jette à la poubelle.

Ça n'a pas été facile, c'est certain, mais Raphaël s'en est sorti et s'est relevé, affichant presque fièrement la manche vide et pendante de sa veste comme pour dire "je suis fort, vous ne me faites pas peur et je n'en ai pas honte".


Et vous êtes ?
Pseudo Appelez-moi Mimi :3

Âge 19

Comment vous êtes-vous retrouvé sur DM ? DC de Miremél

Personnage sur l'avatar : Shanks, One Piece

Un mot de la fin, une suggestion ?  booty face je vous n'aime


moving forward
and it's for the best.


Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1226-raphael-we-are-like-islands-in-the-sea-separate-on-the-surface-but-connected-in-the-deep
Charlie MacKintosh
Charlie MacKintosh
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:
 

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

L I V S N J U T A R E Empty
MessageSujet: Re: L I V S N J U T A R E   L I V S N J U T A R E EmptyDim 14 Fév - 19:47
Re-bienvenue sur DM Mimi ! booty face

Ton personnage a l'air vraiment sympathique. C'est cool qu'il arrive à positiver son handicap et puis il a l'air vraiment rigolo (le côté gamin, c'est mignon). Et le bateau steuplé, c'est la classe.

Bref, je n'ai rien à redire sur ta fiche et je te valide de ce pas. Allez bichette, amuse-toi bien avec ce nouveau personnage ! <3

Après la validation
C'est maintenant que la partie commence vraiment ! Mais pas de panique, voici quelques liens pour te rappeler où tu dois aller pour bien commencer. Les liens en gras sont obligatoires !
- Le recensement des avatars : tu trouveras un formulaire à poster pour que l'on ajoute ton avatar à la liste. Comme ça, personne d'autre ne le prendra.
- Recensement des légendes (pour les monstres) : pour que tout le monde s'y retrouve et qu'on puisse voir qui est quoi !
- Recensement des capacités spéciales (pour les monstres) : pour que les autres puissent savoir quelles capacités sont utilisées.
- Recensement de ton occupation / métier : Ça, c'est pour tout le monde ! Sauf si tu n'en as pas, évidemment.
- Après avoir jeté un oeil au récapitulatif des habitations pour savoir quelles places libres il reste, tu pourra ensuite faire une demande de logement. S'il n'y a plus de places, no worries, tu peux parfaitement demander la création d'un nouveau lieu !
- Demandes de RP : si tu ne sais pas avec où commencer, poste un petit quelque chose par là, et quelqu'un te répondra !
( Jette un œil aux idées de scénarios ! Il s'agit de plein de petites idées de RP ou de dialogues pour s'inspirer, donc fonce !)
- Fiches de liens : elles ne sont pas obligatoires mais bien pratique pour savoir où tous les personnages en sont, et aussi pour prévoir de futurs liens et RPs !
- Carnet de bord : l'avancée de tes RP, en gros. De même, c'est principalement pour toi, pour que tu t'y retrouves.
Pour ces deux derniers, tu trouvera des modèles ici !

- Le flood : la fête tous les jours à toute heure. Yey.

Et en bonus : Pour la palette du forum, des titres en plus et des polices supplémentaires c'est ici ! Si tu veux des mises en page html pour tes RP, c'est par là.


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
 
L I V S N J U T A R E
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: ADMINISTRATION :: Présentations :: Validés :: Really curious-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsgL I V S N J U T A R E 1453056025-88-31