Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.



-32%
Le deal à ne pas rater :
Apple iPad 10.2 (2019) 32Go Wifi
266 € 389 €
Voir le deal

Partagez
Let's play - Mario Kart
Flynn Norwood
Flynn Norwood
Chillin
Let's play - Mario Kart 1508070227497876213491380
▌Espèce : Loup garou
[+] Sens développés
[+] Guérison un peu plus rapide
[-] Transformation partielle (oreilles, queue) parfois incontrôlée
[-] Affecté par les objets en argent.
▌Messages : 65
▌Double(s) Compte(s) : Elséar Nillan

Let's play - Mario Kart Empty
MessageSujet: Let's play - Mario Kart   Let's play - Mario Kart EmptySam 25 Avr - 17:02

Cher journal. La dernière fois aussi, c'était chez Jake. La soirée jeux-vidéo je veux dire. Comme si ça ne suffisait pas, il va falloir que je rentre encore à la maison dans le noir juste après. Je me demande si le loup-garou de la dernière fois traine encore dans les parages. Je suppose que je dois éviter de me faire du mouron comme ça. Autant passer une bon moment : puis il paraît qu'il y aura d'autres gens de la fac. Allez, ça va bien se passer !

Des manettes. Il en fallait plusieurs. Apparemment, il serait en petit nombre, mais en avoir quelques unes ne ferait pas de mal. Au moins, ils auraient le plaisir de jouer tous ensemble et pas de se regarder jouer. Flynn avait déjà eu des potes du genre : ceux qui faisaient venir pour jouer ensemble et que l'on regardait faire au bout du compte avec l'impression que l'on allait leur arracher la manette des mains. C'était frustrant d'être invité pour ça et de ne pas pouvoir toucher au jeu une seule fois. Depuis, plus question de se servir de cette excuse pour laisser les autres sur le sol, à attendre que ça se passe. Bon, au moins, chez Jake, ça ne se passait jamais comme ça. Enfin, mieux valait prévoir quand même.

S'il avait fait ses corvées ? Plutôt deux fois qu'une, tiens ! On retrouvait chez le jeune homme une motivation toute particulière lorsqu'il s'agissait de s'amender de ses tâches quotidiennes pour pouvoir partir l'esprit tranquille après. Pas question de donner à mémé le moindre prétexte pour le retenir ici. À part l'achat d'un nouveau jeu mais ça c'était hors catégorie, très clairement.

Son sac à dos pendu à une épaule, Flynn se dirigea sans attendre vers la porte et traversa la rue. Fort heureusement, il faisait encore jour : un bon point. Voilà un moment qu'il n'avait pas osé sortir de nuit dans le quartier, même s'il faisait de son mieux pour s'en remettre. C'était vrai quoi... Maintenant qu'il était transformé, il n'y avait plus de raisons pour qu'un loup-garou affamé ne l'attaque, n'est-ce pas ? Il essayait du moins de s'en persuader, ce qui n'était pas une mince affaire. Son casque sur les oreilles, la musique du lecteur MP3 fit son œuvre et tendit à le rassurer un maximum... et à l'obliger machinalement à accélérer un peu le pas. Il avait quand même toute la zone à traverser, jusqu'au pâtés de maison. Une petite demie-heure de marche en somme. Trois quarts d'heure en trainant la patte.

Le coin était encore vivant à cette heure-là. La fin d'après-midi offrait encore le plaisir de croiser des familles en ballade, des types pressés de nettoyer leurs voitures et des gosses jouant au ballon dangereusement sur les trottoirs. Ce fut d'ailleurs un ballon qui fit stopper sa route à Flynn. Un peu plus et il renversait un gamin qui accourait. Il ne l'avait pas vu arriver, l'andouiller. Un coup de pied dans l'objet plus tard pour le renvoyer au petit groupe de joueurs, il poursuivit son chemin. La maison de Jake n'était pas très loin et ils avaient rendez-vous juste devant.

Il semblait que des personnes se trouvaient déjà là. Des visages connus, d'autres moins. Allez Flynn, il fallait désormais tomber le casque et se montrer sociable. Affichant son plus beau sourire amical, le jeune homme salua tout d'abord l'hôte de la soirée, avant de serrer la main au quatre autres personnes qui se trouvaient à ses côtés. Voyons voir... Jessica, Marty, Dylan... et effectivement, il y avait deux gars qu'il ne connaissait pas à côté des habitués.

- Hey, salut ! Moi c'est Flynn, enchanté !
s'exclama-t-il en leur serrant la main.

Mince, il se sentait vraiment tout petit. Comme d'habitude, tous les gens autour de lui faisaient pas mal de centimètres de plus. Quelle bande de montagnes ! Seul Marty se rapprochait vraiment de lui de ce côté-là : bon, au moins un ! Un retardataire plus tard, le petit groupe finit par entrer dans la maison. Les parents de Jake étaient absents pour la soirée et ne reviendraient que tard dans la nuit. Un peu de bazar en perspective, mais pas trop non-plus, donc. Connaissant sa mère, il devait y avoir à manger pour un régiment dans la maisonnée. Attendant que leur hôte reviennent, les invités furent installés dans le salon. Voilà qui promettait de faire plus amples connaissances avec les visages méconnus.

© VAL


Don't mess with Moon Moon's power

 
by Minibouh
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t294-flynn-norwood-damn-it-moon-moon
Valentin Pommier
Valentin Pommier
Chillin (admin)
Let's play - Mario Kart 160312121418587505
Let's play - Mario Kart 151107044853398411
Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

Let's play - Mario Kart Empty
MessageSujet: Re: Let's play - Mario Kart   Let's play - Mario Kart EmptyVen 29 Mai - 1:28
LET'S PLAY MARIO KART
Flynn & Valentin

Si les murs ont vraiment des oreilles, je suis dans la merde ✻✻✻
Et putain.
(C’est le cas de le dire.)

Ce qui est en train de se passer actuellement est un cas de figure que je n’avais pas vraiment envisagé. Après tout, Détroit est une grande ville. Avec beaucoup d’habitants. Pas beaucoup de fortunés, par contre, c’est vrai. C’est peut-être ça le hic.
Ce trajet, je l’ai déjà fait il y a à peine deux semaines. A peu près à la même heure d’ailleurs – ou non, un peu plus tôt. Elle m’avait ‘invité’ à manger.
Evidemment, j’avais fait mes recherches sur la dame avant de me rendre chez elle, comme je le fais toujours à chaque fois. Prénom (Sue, courant), nom (Douglas, extrèmement courant), emploi vérifié, numéro de téléphone portable, etc ; un dossier entier que je remplis à chaque fois pour chaque personne. (Sinon autant me suicider tout de suite.) J’avais appris au passage l’existence d’un mari et d’au moins un fils. Rien qui me concerne(ait) vraiment, alors je n’avais pas creusé. Il se trouve que juste cette fois-ci, j’aurais dû.
Est-ce que vous pouvez seulement imaginer la détresse que je ressens quand je prends le virage qui mène à cette rue ? Celle que je ressens quand je m’arrête devant le numéro 34 et que j’observe la façade de la maison dans laquelle la mère du pote qui m’a invité a trompé son mari, le père de son fils, avec moi pour une somme supérieure à 2000$ ?
Je pourrais appeler pour dire que finalement, je suis malade. Oh mince, ma voiture ne démarre plus. Mon immeuble a pris feu. J’ai explosé. Je suis actuellement mort et je te préviens depuis l’au-delà.
J’ai baisé ta mère, Jake.

La mort dans l’âme, je finis par me garer. Il m’a dit que ses parents ne seraient pas là de la soirée. Donc normalement, aucun risque de se croiser. Honnêtement, c’est plus les lieux chargés de souvenirs qui me font marcher à reculons.
Pas que Sue ait été une mauvaise cliente, loin de là. Elle avait été hésitante au début, mais réglo, et tout s’était déroulé de la meilleure façon. Ce n’était pas quelqu’un de mauvais. Une simple petite envie de vengeance envers son mari qui avait été voir ailleurs – sur toutes les heures qu’elle avait pris, on en a passé beaucoup à discuter, c’est très important dans le job – mais vraiment, rien de grave. Utiliser le temps où elle savait qu’il était ailleurs et me payer avec son argent à lui était une idée que j’approuve plutôt, d’ailleurs.
Quoiqu’il en soit.

Heureusement, elle n’est effectivement pas là lorsque je passe le pas de la porte, mais j’ai du mal à regarder Jake dans les yeux quand je lui donne le sac de pop-corns et la bouteille de coca que j’ai amené en contribution. Ce n’est pas grave, je n’ai jamais été très doué pour ça au naturel de toute façon. Allez, Valentin, sors-toi tout ça de la tête et profite de la soirée.
Je me détends considérablement en constatant qu’il n’y a vraiment aucun parent intempestif, et prête finalement mon attention aux personnes ici présentes. De tout ce beau monde, je ne connais que deux personnes, dont Jessica qui m’a en réalité invité. Et un type de la fac que je connais de vue mais à qui je n’ai jamais parlé. Je me souviens de lui parce qu’il a des yeux un peu ahurissants – est-ce qu’ils fonctionnent comme les gilets de cyclistes et qu’ils se mettent à luire dès qu’on leur balance un phare ? Flynn, d’ailleurs, dit-il s’appeler. En essayant de ne pas afficher un sourire trop crispé, je me présente à mon tour avec un classique : « Valentin, mais vous pouvez dire Val, c’est plus simple. Enchanté. » Pas que je n’ai pas confiance en leur accent français, mais bon.

Jake nous installe au salon et repart pour aller chercher de quoi manger. Un tas de trucs salés apéritifs je présume. J’espère qu’il y aura des chips. J’adore les chips.
Les humains (humanoïdes ?) sont des êtes sociaux. De fait, en tant que membre de cette espèce, je décide d’assumer mon rôle dans la société et de m’asseoir sur le canapé à côté du mec aux phares qui nous a serré la main tout à l’heure. Je ne me sens pas vraiment de sociabiliser, là, pour être honnête. Mais bon. Je suppose qu’une partie de Mario Kart et de Smash Bros me décoincera. Et surtout, Injustice.

« On se croise souvent à la fac, non ? » je commence, pour briser un peu la glace. « Je te défie à Injustice. » Je souris. On se décide comme on peut, non ?
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel
Let's play - Mario Kart Dp8e87

incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin https://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
Flynn Norwood
Flynn Norwood
Chillin
Let's play - Mario Kart 1508070227497876213491380
▌Espèce : Loup garou
[+] Sens développés
[+] Guérison un peu plus rapide
[-] Transformation partielle (oreilles, queue) parfois incontrôlée
[-] Affecté par les objets en argent.
▌Messages : 65
▌Double(s) Compte(s) : Elséar Nillan

Let's play - Mario Kart Empty
MessageSujet: Re: Let's play - Mario Kart   Let's play - Mario Kart EmptyVen 10 Juil - 1:13

Cher journal. Bon, la soirée commençait plutôt bien et en plus un type que je connaissais à peine voulait me défier à Injustice. Il était temps de faire connaissance et d'entrer dans le vif du sujet : ça ne rigolait plus !

Assis sur le canapé, ce fut avec un grand sourire que Flynn accueillit la présence du prénommé Valentin. Dur à prononcer avec un accent anglais : la sonorité était plutôt amusante pour le coup. Néanmoins, si le bonhomme préférait qu'on lui donne un petit surnom, ce serait d'autant plus facile pour tout le monde. Val' donc, voilà qui partait bien pour une première vraie rencontre.

- Oui, je me souviens de toi, même si ce n'est que de vue, répondit Flynn, t'es en astronomie c'est ça ? On a dû se croiser pas mal de fois sans se parler en fait.

Il l'avait très vaguement vu, même s'il avait sans doute demander de qui il s'agissait à un pote geek. La fac était propice aux rencontres et aux amis des amis. Ceux qui ne se connaissaient pas finissaient par se croiser grâce aux autres, ce qui n'était pas plus mal dans le fond. Flynn était plutôt du genre solitaire, mais de nouveaux compagnons de jeux faisaient toujours plaisir à voir.

- Challenge accepted,
répondit-il finalement à la petite provocation de son interlocuteur, Jake ?! On prend la première partie à "Injustice" !

Ce n'était pas encore l'heure de la fameuse partie, mais ça ne tarderait sûrement pas à arriver. Plutôt content de voir la glace se briser entre eux aussi rapidement, le jeune homme rendit son sourire à son futur adversaire et ramena son sac à dos sur ses genoux. Avec les manettes qu'il avait ramené, tout le monde pourrait aisément profité de la soirée.

Ce n'était pas tout.
Jake revint bientôt avec quelques sachets sous les bras, avant de s'en retourner chercher des bols et autres pour contenir les diverses petites saletés qu'ils allaient grignoter. Les autres entreprirent également de vider leurs sacs et Flynn ne fut pas en reste, déballant les chips et les gâteaux que sa grand-mère lui avait fait emporter. Il fallait dire que faire les courses ne l'inquiétait jamais, il ne pensait donc pas à prendre ce qu'il fallait quand il allait chez un pote. Ils en avaient facilement pour un régiment et on ne comptait pas tout ce qui se trouvait encore dans la cuisine.

- Bon alors, on attaque les choses sérieuses ?
demanda Flynn en tapant dans la main de Jessica qui préparait déjà la console.

Il fit alors passer des gâteaux apéritifs à son comparse aux cheveux blonds et ajouta sur le ton de la plaisanterie :

- Val', prends des forces avant le combat, tu en auras besoin !


Comme promis, le jeune homme tendit aussitôt une manette à Valentin et reprit sa place à ses côtés sur le canapé. Les autres s'installèrent à leur aise pour attendre leur tour. Un petit échauffement n'était pas si mal après tout, non ? Très vite, l'écran de jeu s'afficha et le choix des personnages apparut devant eux. Vu la taille de l'écran télé, il n'était pas difficile de comprendre que les parents de Jake avaient les moyens de faire dans le grand.

Harley Quinn. Pour commencer ce serait pas trop mal, tiens. Sélectionnant son personnage, Flynn attendit que son adversaire fasse de même. Autant y aller tranquillement au départ, même s'il ne savait pas quel était le niveau de jeu de Val'. Encore quelque-chose à découvrir à son sujet, même s'il espérait vraiment que le bonhomme aurait de quoi le surprendre à ce petit jeu.

- Terrain "Atlantis", ça te va ?

Cette fois, ils y étaient.

© VAL


Don't mess with Moon Moon's power

 
by Minibouh
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t294-flynn-norwood-damn-it-moon-moon
Valentin Pommier
Valentin Pommier
Chillin (admin)
Let's play - Mario Kart 160312121418587505
Let's play - Mario Kart 151107044853398411
Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

Let's play - Mario Kart Empty
MessageSujet: Re: Let's play - Mario Kart   Let's play - Mario Kart EmptyLun 27 Juil - 4:35
LET'S PLAY MARIO KART
Flynn & Valentin

Si les murs ont vraiment des oreilles, je suis dans la merde ✻✻✻ On a à peine commencé que j’ai déjà du gras et du sel plein les doigts, à déballer tout le bazar. Mais ô joie : il y a des chips. Plein de chips. J’ai l’envie inconditionnelle de plonger la tête dans le saladier et de manger comme une vache (la grande classe oui je sais). Je perds le contrôle à chaque fois que je vois ces trucs. C’est comme les frites bien grillées. Je sais pas qui a inventé tout ça mais j’aimerais bien le remercier personnellement. Si vous saviez à quel point mon amour pour la junk food est grand et authentique ! Douce graisse.
Vient ensuite le moment où Flynn (aka le mec qui utilise encore des meme de 2010, je dois noter de le charrier là-dessus plus tard) s’assoit à côté de moi sur le canapé quand tout le monde s’installe. Cet homme sera à présent mon adversaire. Le duel, courageusement accepté par mon rival, va bientôt débuter. Avant, je prends un peu de temps pour m’extasier devant le matériel de notre hôte. Une télé comme ça, c’est le rêve. Plus HD que HD, l’écran fin comme une couverture de magazine. J’aime les chips, mais j’aime aussi la technologie. Je vous ai parlé de mon amour pour l’astronomie ?

Le jeu se lance, je donne un très, très léger coup d’épaule (c’est la virilité, ok) à mon adversaire. Mon sourire de gamin traduit clairement tout ce que je pense de cette situation. Le souvenir de la mère de Jake passe en tâche de fond alors que le jeu se lance.

« Tu sais pas à qui tu te frottes. »

J’observe un moment l’écran de jeu, hésitant. Lequel de mes favoris vais-je prendre ? Quand il propose le terrain, je lâche un rire léger.

« Absolument. »

A sélection sera donc en conséquence : Aquaman.
C’était prévisible, je sais. Mais ce mec est super cool ! Et puis c’est naturel pour moi que de l’aimer, n’est-il pas.
Cependant, je ne peux pas sortir le grand jeu tout de suite. C’est un échauffement, et je ne peux pas lui montrer toute ma dextérité. En plus, il est peut-être bon. On est une troupe de gros nerds après tout, et je sais que Flynn est en informatique. Il n’est pas à sous-estimer. Et les jeux-vidéo de combat, c’est très sérieux.
Harley Quinn est un choix parfaitement honorable, cela dit. Je suis pas fan du personnage de Batman, mais tellement plus de Quinn et Poison Ivy.

Le match commence, et je mets un peu de temps avant de reprendre mes aises autant avec la manette qu’avec le jeu en lui-même. C’est pas comme si j’avais une console chez moi, en même temps. Du coup, je perds le premier round en beauté. Par contre, je gagne le deuxième haut la main.

« Allez, c’est plus l’échauffement maintenant, donne-moi tout ce que t’as. »

J’enfourne trois petits machins apéritifs avant de reprendre fermement la manette.
Pour au final me faire rétamer alors qu’il ne lui restait plus que très peu de points de vie. Je ne savais que j’aurais dû prendre Nightwing. A la prochaine partie.
Je pose solennellement la manette sur la table basse et hoche de la tête d’un air humble.

« Je m’avoue vaincu. Tu es un homme talentueux, Flynn. »

Ceci étant dit, je m’approche un peu de lui en regardant les autres des yeux, de manière très peu discrète histoire que tout le monde remarque.

« Hey, ça te dis de tous les rétamer à deux à Smash Bros, tout à l’heure ? »

Tremblez.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel
Let's play - Mario Kart Dp8e87

incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin https://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
Flynn Norwood
Flynn Norwood
Chillin
Let's play - Mario Kart 1508070227497876213491380
▌Espèce : Loup garou
[+] Sens développés
[+] Guérison un peu plus rapide
[-] Transformation partielle (oreilles, queue) parfois incontrôlée
[-] Affecté par les objets en argent.
▌Messages : 65
▌Double(s) Compte(s) : Elséar Nillan

Let's play - Mario Kart Empty
MessageSujet: Re: Let's play - Mario Kart   Let's play - Mario Kart EmptyMar 11 Aoû - 23:28

Cher journal. Je crois que j'ai trouvé un adversaire trop cool pour les jeux ! Je me demande pourquoi je l'avais pas rencontré avant ! Je me suis vraiment éclaté à jouer contre lui et la soirée est loin d'être terminée.

Le léger coup d'épaule fit naître un sourire plutôt joyeux sur le visage de Flynn : ça faisait un moment qu'il n'avait pas pensé à s'amuser. Il ignorait combien de soucis occupaient le cerveau de Valentin, mais il était très content de pouvoir oublier les siens quelques instants. Ca faisait du bien, c'était agréable de se sentir à nouveau normal : un adolescent sans histoires qui passaient trop de temps devant son écran à jouer avec ou contre des potes. Pas de loup-garou à l'horizon et c'était tant mieux.

- Oh, t'inquiète pas pour ça, je vais te mettre la pâtée !

La partie fut tumultueuse, c'était le moins que l'on pouvait dire. Valentin était bon à ce jeu et le jeune homme dût reconnaître qu'il lui donna du fil à retordre plus d'une fois. C'est qu'il était coriace ! Une chips entre les dents, Flynn décida de mettre le paquet pour en venir à bout. C'était rare qu'on le pousse dans ses retranchements sur un jeu. Là, ça n'avait pas rigolé, du moins, pas sur l'écran... Pauvre Aquaman. La victoire n'était cependant pas cuisante, le blond se débrouillait trop bien pour ça. La proposition de tous les exploser à Smash Bros le fit sourire de nouveau et il acquiesça l'idée.

Entre deux parties, autant dire qu'ils profitèrent à fond de tout ce qu'ils avaient à manger : la soirée s'annonçait bruyante et pleine de rebondissements, autant se remplir l'estomac pour assurer après. Jessica avait la pêche. La partie d'Injustice suivante rendit justice à ses talents. Quant à ce pauvre Jake, ses parties furent aussi laborieuses qu'infructueuses.

Mario Kart. Flynn n'était pas aussi bon à ce jeu-là. Cette fois, autant dire que Valentin était carrément plus balèze que lui. Il regrettait vraiment de ne jamais l'avoir croisé plus tôt durant les soirées de ce genre, sans doute auraient-ils pu bien rigoler. Les choses allaient peut-être changer par la suite ! Dans tous les cas, ce pauvre Yoshi se prit la raclée du siècle et finit dans les décors à cause d'une banane plusieurs fois. Sans compter les carapaces rouges qui étaient lâchement balancées dans son dos. Les saletés ! C'était limite s'ils se mettaient pas à trois ou quatre pour lui faire passer l'envie de se la péter sur Injustice !

- D'accord ! D'accord ! Vous avez gagné ! s'exclama-t-il en levant les mains à la vue de sa place de bon dernier à la course.

D'accord, ils l'avaient bien eu. Nouvelle pause bouffe. Tout en se faisant charrier, il avait besoin d'un remontant. Les biscuits apéritifs et le genre de mini-buffet concocté par la mère de Jake passèrent très bien dans ces circonstances.

- Bougez pas, vous allez souffrir dans le prochain jeu, on va vous démonter bien comme il faut à Smash Bros !
menaça-t-il de son ton le plus autoritaire... et pas impressionnant pour un sous.

La partie arriva d'ailleurs et c'était plutôt bien entamé. Les manettes avaient souffert ce soir et c'était loin d'être terminé. Flynn était ravi de faire équipe avec Valentin. Contre lui, le combat aurait été plus difficile. Par contre, avec les autres en face, c'était limite du gâteau ! Ils allaient commencer le quatrième combat lorsque la porte de la maison s'ouvrit... pour laisser passer le père de Jake, suivi par sa mère. Allons bon, il était déjà si tard que ça ? En tant que gens cools, néanmoins, ils n'étaient pas du genre à chasser les amis de leur fils, bien heureusement. Désireux de ne pas déranger les joueurs, le monsieur décida de grimper dans sa chambre sans s'attarder. La dame, plus sociable, resta un peu pour saluer les petits jeunes.

- Je profite de la pause, prévint Flynn en chuchotant à l'adresse de Jake, AFK bio.

Pas besoin de donner plus amples indications quant à cela, n'est-ce pas ? Passant derrière ses camarades, il se glissa donc dans le couloir, dépassa l'encadrement lumineux de la cuisine et les abandonna un petit moment.

© VAL


Don't mess with Moon Moon's power

 
by Minibouh
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t294-flynn-norwood-damn-it-moon-moon
Valentin Pommier
Valentin Pommier
Chillin (admin)
Let's play - Mario Kart 160312121418587505
Let's play - Mario Kart 151107044853398411
Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

Let's play - Mario Kart Empty
MessageSujet: Re: Let's play - Mario Kart   Let's play - Mario Kart EmptyVen 5 Fév - 13:02
LET'S PLAY MARIO KART
Flynn & Valentin

Si les murs ont vraiment des oreilles, je suis dans la merde ✻✻✻ C'était une bonne soirée. Tout le monde avait l'air d'être content d'être là. Valentin avait l'impression de retrouver l'ambiance bonne enfant des soirées lycéennes, bien loin des grosses fêtes d'étudiants de fac. Il n'avait rien contre ces dernières, mais il aimait bien aussi rester tranquille comme ça.
Au moins, tout le monde pouvait être sûr qu'il n'y aurait pas de cadavre de lampe (ou de cadavre tout court) ou de mobilier défoncé à découvrir le lendemain matin. Sauf peut-être s'ils sortaient la Wii. Mais c'était une autre histoire.

Mario kart...
Ça avait peut-être été le seul moment (pour l'instant) de la soirée où il s'était trouvé mal à l'aise. Que de souvenirs. L'ondin préféra ne pas y penser et se concentrer sur la course - l'ambiance n'était pas au regret. Avec un peu de chance, Charlie et lui en rigoleraient plus tard. Dans longtemps. Très longtemps. Huh.
Bref, Val n'étant pas spécialement talentueux à ce jeu, il ne termina pas dans le podium. A vrai dire, c'était presque plus amusant de regarder les autres se concentrer sur l'écran. Jessica avait les jointures des doigts toutes blanches et penchant les épaules à gauche et à droite lors des virages avec un air concentré assez comique. Jake avait la mâchoire plus contractée que jamais et râlait à chaque fois que quelque chose venait l'entraver - ce qui arrivait souvent lors qu'il dérapait un peu trop. Marty parlait trop fort et crachait des injures sur tout et n'importe quoi et absolument personne n'en tenait compte(s'il était ainsi devant un jeu de course, Val n'osait même pas imaginer le gus au volant). Dylan quant à lui était raide comme un piquet, maniait la manette avec dextérité à défaut de fluidité et, avec un air suffisant avec lequel il tentait tant bien que mal de cacher son sourire, termina la course premier.
En tout cas, Flynn ne le savait pas, mais 70% des carapaces rouges qu'il s'était mangées venaient de chez Valentin. Et peut-être quelques vertes aussi. Il n'allait peut-être pas vite, mais il avait une excellente visée et une représentation dans l'espace plutôt bonne. Swag de pomme.

Quand ils passèrent à Smash Bros, ses épaules crispées, seules manifestation de son malaise, se détendirent.
Evidemment, le répit fut de courte durée.

Dans l'entrée, l'ouverture de la porte et deux voix se firent entendre : les parents de Jake étaient de retour. La relaxation fit place à la panique dans la tête de Valentin qui resta immobile dans le canapé alors qu'il entendait les pas approcher. Heureusement, personne ne s'en aperçut. Il prit sur ces quelques secondes pour se préparer mentalement. C'était plus que nécessaire.

Lorsque Sue Douglas se présenta, seule (Dieu merci), à l'entrée du salon, Valentin avait à la fois le sourire le plus crispé et le plus faux du monde collé sur le visage. Sa main droite, invisible depuis la porte, était crispée sur le canapé et son cœur battait un peu plus vite que la normale.
Il ne réagissait pas vraiment par peur mais plutôt par stress. De ce qu'il connaissait de la dame, un scandale n'allait très certainement pas éclater. C'était néanmoins la première fois qu'il se retrouvait dans ce genre de situation - situation dont il se serait bien passé.

Malgré ses traits un peu tirés par la fatigue - quelle heure était-il ? - Sue était radieuse, toujours bien maquillée, et malgré quelques mèches échappées au bas de son chignon, elle restait élégante. A vrai dire, dans d'autres circonstances, il aurait probablement pu apprécier la dame. Dans quel autre contexte, il n'en savait rien, ils n'étaient pas du tout dans la même tranche d'âge ni dans le même domaine. Mais bon.
Elle commença par un salut général, un sourire tendre vers son fils avant de tomber sur le sourire crispé couplé à l'air alarmé de Valentin qui tentait la technique "si je ne bouge pas, elle ne me verra peut-être pas". Cela ne fonctionnait pas vraiment avec lui. Il avait eu la bonne idée de mettre un t-shirt blanc. Le plafonnier aurait pu être un projecteur, ça aurait été la même chose.
Naturellement, l'expression de la mère de famille se transforma complètement. Leurs regards se croisèrent pendant une demi seconde et il put y voir toute la surprise, l'effarement, la honte puis la suspicion. Elle se reprit étonnamment vite, cependant, et continua de discuter l'air de rien avec Marty qu'elle avait l'air de connaitre.
Il ne remarqua même pas le départ de Flynn aux toilettes, élément pourtant crucial. Il y avait des fois où l'univers entier lui faisait un gros doigt d'honneur. Ce soir était probablement l'un de ces moments.

Sue, avant de quitter la pièce, regarda l'ondin avec des yeux crispés et fit un mouvement de tête vers la cuisine. Le message passa plutôt bien, et Val profita d'un moment d'inattention général pour s'éclipser du salon. Prenant son courage à deux mains, il entra dans la pièce adjacente. Elle l'attendait, un verre d'eau à la main, des cernes sous les yeux. Valentin comprenait totalement sa suspicion. D'ailleurs, il aimait bien cette réaction. C'était un sentiment sain venant d'une femme probablement saine d'esprit. Ça se faisait de plus en plus rare dans le métier.

Valentin n'était naturellement pas vraiment doté de tact, mais il savait prendre son temps et être conciliant pour expliquer les choses sans brusquer. Par contre, il savait très bien mentir. Bien que le but de cette soudaine rencontre nocturne n'était pas d'être faux, il allait devoir la caresser dans le sens du poil et adoucir un peu la réalité des choses. Elle avait l'air de s'en vouloir suffisamment comme ça.

Alors il s'était servi un verre d'eau à son tour, s'était adossé au plan de travail et lui avait expliqué la situation. Qu'il était de base un ami de Jake, qu'il l'avait invité ici pour la soirée et qu'il ne s'était douté lui-même de rien jusqu'à ce qu'il arrive devant la maison. Et surtout, que tous les deux se connaissaient de la fac, que non il n'avait pas été envoyé par l'agence, qu'il n'était pas non plus pas un mec louche qui était en fait venu faire du repérage pour ensuite venir les cambrioler ou lui faire du mal à elle et à sa famille.
Comme prévu, elle tiqua. Pas quant à la vérité, mais lorsque Val lui dit qu'il était étudiant. Son visage s'était adouci par l'inquiétude, et c'était exactement ça que Valentin ne voulait pas. Ce fut là qu'il mentit : que oui, tout se passait bien, qu'il faisait simplement ça pour payer ses études (ça c'était vrai, cela dit), que c'était occasionnel, qu'il choisissait les personnes qu'il rencontrait, que tout était sécurisé et que regardez-moi, je suis en forme, tout va bien. Evidemment qu'il ne pouvait pas dire qu'il se faisait violer en moyenne deux fois par mois par des cinglé(e)s. Ce n'était pas son problème, ça aurait été salaud de sa part que de lui avouer ça et sa réaction l'aurait sûrement énervé. Elle se serait blâmée pour avoir eu recours à ce service et se serait autoflagellée parce qu'elle aurait contribué à ce trafic dans le quel Valentin, pauvre petit étudiant innocent, était piégé. Son métier n'était peut-être pas vraiment comme les autres, mais il restait respectable à défaut d'être honnête, et avoir de la pitié revenait à le prendre de haut. Tout ce qu'il n'aimait pas.
Heureusement, elle avait accepté ses bobards. Par solution de facilité, peut-être, mais c'était mieux pour tout le monde. Exténuée, elle s'excusa et s'en alla prestement.

Valentin, lui, resta un moment pour contempler son verre vide et soupirer. Ça s'était bien passé, mais il avait une impression étrange. Quelle aurait été sa véritable réaction s'il lui avait vraiment raconté les envers du décor ? Après tout, c'était aussi impoli de sa part que d'anticiper ce qu'elle aurait pu ressentir.

C'était trop compliqué pour ce soir. C'était réglé, pas besoin d'y repenser pendant trois heures. Il était temps de sortir de cette maudite cuisine.

Mais, comme l'ondin aurait dû s'en douter, les emmerdes continuèrent. Parce que lorsqu'il rouvrit la porte, ce ne fut pas l'air vide de l'entrée qu'il trouva, mais une personne. Deux grands yeux bleus qui savaient. Une paire d'oreilles qui avait probablement tout entendu.
Valentin trouva donc approprier de lâcher dans un murmure le mot qu'il se retenait de hurler depuis une demi-heure :

« Merde. »
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel
Let's play - Mario Kart Dp8e87

incredible:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin https://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
Contenu sponsorisé

Let's play - Mario Kart Empty
MessageSujet: Re: Let's play - Mario Kart   Let's play - Mario Kart Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Let's play - Mario Kart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï RP
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Quartiers divers :: Habitations-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsgLet's play - Mario Kart 1453056025-88-31