Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.



-29%
Le deal à ne pas rater :
Kit de mémoire vive PNY XLR8 2X8 (2 x 8Go) à 49,90€
49.91 € 69.91 €
Voir le deal

Partagez
on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad
Mona R. Isengard
Mona R. Isengard
Wanna Fight
▌Espèce :
Managarm. Chien pure race d'origine nordique, pelage blanc. Vaccins à jour, entretien des crocs à faire régulièrement.

▌Messages : 66
▌Age : 27
▌Double(s) Compte(s) : Cheyenne Romero

on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad Empty
MessageSujet: on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad   on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad EmptySam 19 Sep - 16:04
Vlad & Mona

« on ne mords pas la main qui nourris. »

   
« Faim.... »

Raaah. Cesses donc de gémir. Tes plaintes m'ennuient et m'empêchent de dormir. Tu es impossible, Mona. Si tu m'avais écouté, nous aurions le ventre plein à cette heure. Nous aurions chasser cette nuit et croqué quelques passants naïfs. Mais non. Tu refuses toujours de céder, tu résistes, autant que possible. Ça ne dura pas éternellement. Tu le sais n'est-ce pas ? Tu es déjà en train de faiblir. Nous avons besoin de viande Mona, tu ne peux pas lutter contre ce que nous sommes réellement. Nous sommes un carnivore. Un prédateur. Nous chassons, nous tuons, nous dévorons tout. Tu ne pourras pas te contenter de croquer des cadavres pour calmer nos pulsions, nous avons besoin de plus. Ce n'est qu'une solution temporaire.

J'ai le temps. Je patiente, tapis dans l'ombre. J'attends de pouvoir sortir. Je me délecte de te voir lutter, tu es si mignonne, si pathétiquement ridicule. Regardes-toi. Tu fais honte à ton sang, à tes origines. Que dirait nos frères s'ils nous voyaient ? Tu n'as plus rien d'une Managarm digne de ce nom. Viendra un temps ou tu t'en rendras compte. Ou tu ne pourras plus faire autrement que me laisser reprendre le dessus. En attendant, tu te débats contre tes instincts. Tu t'efforces de tenir. Chaque seconde est une victoire, maigre, mais bien réelle à tes yeux. Continue Mona. Nous finirons par nous déchaîner de nouveau. Nous finirons par être ce que nous devons être ; un chasseur.

Mais il semblerait que ce ne soit pour aujourd'hui. Tu t'es arrêté devant la vitrine d'un fast-food, regardant l'intérieur avec envie. Les gens passent autour de nous en t'ignorant ou en te regardant avec les sourcils froncés. Ces humains, toujours à juger. Rira bien qui rira le dernier, comme on dit. Nous les croquerons tous au bout du compte. Quoi ? Tu ne veux pas ? Allons ne fait pas cette tête, au fond tu en as envie aussi. Notre estomac gronde, méchamment, comme un chien agressif. Il est vide et proteste. Tu n'as pas d'argent, évidemment. Le peu d'économies nous restant est restée dans le bocal caché sous le coussin droit du canapé, au bungalow du cimetière. C'est malin. Débrouilles-toi maintenant.

Tu tournes un peu la tête. Tu sais ne pouvoir rentrer à l'intérieur. Tu as essayé, on t'as prise pour une mendiante -c'est ce que tu es au fond- et fichu dehors. Ton regard agrippe soudain celui d'un humain. Tu ne le lâches plus. Il est plus grand que nous, yeux noir et las. Notre ventre gronde de nouveau, fort. On entends que lui. Tu te mordilles les lèvres.

« Faim... » gémis-tu en regardant l'humain, lui faisant des yeux de louveteau battu, l'air misérable. Tu as un doigt sur ta lèvre inférieure, un peu humide de bave à force de regarder les sacs à viande manger ces choses qu'ils appellent hamburger.

Toi aussi tu en veux. Mais t'as pas d'argent. Et maintenant, tu mendies à un humain. Pathétique. J'ai honte de toi. J'espère qu'il passera son chemin, ce sac à viande.

   
© Chieuze

      


    lonely wolf
       
    Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in I was never one for pretenders, everything I tried to be, just wouldn't settle in If I told you what I was, would you turn your back on me? And if I seem dangerous, would you be scared? I get the feeling just because, everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem-sos.azureforum.com https://detroit-monsters.forumactif.fr/t475-mona-homo-homini-lupus
M. Vlad Costache
M. Vlad Costache
What's goin' on
▌Espèce : Humain originaire de Roumanie et malentendant.
Il est gaucher, a super peur de tout ce qui est surnaturel (monstre, fantôme, esprit et compagnie, bonjour -_-)
Il a pas l'air très sympa comme ça (c'est parce qu'il sourit pas souvent, ça, asocial xD) mais il est gentil.

▌Messages : 44
▌Localisation : Quelque part à Détroit
▌Double(s) Compte(s) : /

on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad Empty
MessageSujet: Re: on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad   on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad EmptyDim 11 Oct - 17:20
on ne mords pas la main qui nourris.


Ft. Mona

Il est encore tôt dans l'après midi lorsque tu retournes dans le centre ville de Detroit. Aujourd'hui, tu ne travaille que le matin, en fait, tu ne devais pas travailler du tout mais tu n'avais qu'un petit truc à finir et tu trouvais ça dommage de le reporter donc t'es aller au labo ce matin. Il y avait pas grand monde, c'était calme et t'aime bien quand c'est comme ça. T'es en train de marché jusqu'à l'arrêt de bus pas très loin de l'entreprise, tu vas pas trop vite parce que tu sais que le prochain bus pour Detroit arrive dans cinq minutes s'il n'y a pas de retard et t'es déjà presque arrivé.

Tu sais pas ce que tu vas faire cette après midi, tu n'as pas grand monde à voir et t'as pas envie de rester dans ton appartement. T'as rien à faire, t'es seul. Parfois, tu te dis que tu devrais pas mettre toutes ces barrières entre toi et les autres mais t'as peur qu'ils te comprennent pas alors qu'en fait t'es pas si différent des autres. C'est juste que t'entends pas tous les sons. Le fait d'avoir grandi en étant mis à l'écart t'as pas vraiment aidé, maintenant tu appréhendes ce que les autres pourraient penser de toi.

Tu montes dans le bus qui te reconduit à Detroit. Tu sais toujours pas ce que tu vas faire quand tu descends en plein centre ville. Peut-être que tu pourrais aller faire quelques courses, t'as plus grand chose dans tes placards ou tu pourrais aller dans l'un de ces café et attendre que le temps passe. Tu sais pas. Tu continues juste de marcher.

Sans vraiment faire attention, t'es arrivé sur la rue marchande avec tous ces magasins aux néons colorés et aux vitrines décorées. C'est peut-être le bon moment pour t'acheter quelques nouvelles fringues. Il y a pas longtemps, t'as tâché une de tes chemises avec un produit de labo, t'avais mal fermé ta blouse et un peu de ta solution à coulée sur ta chemise. C'est pas comme si c'est très grave mais ça peut te permettre de t'acheter quelques trucs.

En fait, tu te rends compte que tu commences à avoir faim, tu iras faire tes achats après mais maintenant tu mangerais bien un burger dans un fast food. Tu fait demi tour et te dirige vers la rue où il y a le plus de restaurant. Tu marches un peu et t'arrêtes devant un mcdo. Tu t'apprêtais à rentrer lorsque ton regard est attiré par celui d'une jeune fille. Elle est plus petite que toi et elle à l'aire d'avoir faim, en effet de la bave coule le long de son menton. Elle doit attendre ici depuis un moment déjà mais personne ne fait attention à elle. Tu restes à la regarder quelques secondes jusqu'à ce qu'elle gémisse :

« Faim... »

Tu pèses le pour et le contre, tu serais pas contre lui offrir un truc à manger, elle te parais toute petite, t'as envie de l'aider. Tu la regardes de nouveau dans les yeux et dis d'une voix que tu espères douce :

« Viens, je vais te payer un truc. »

Tu t'avances vers la porte, la garde ouverte en attendant qu'elle te suive.

(c)neo




Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t550-ghost-lights
Mona R. Isengard
Mona R. Isengard
Wanna Fight
▌Espèce :
Managarm. Chien pure race d'origine nordique, pelage blanc. Vaccins à jour, entretien des crocs à faire régulièrement.

▌Messages : 66
▌Age : 27
▌Double(s) Compte(s) : Cheyenne Romero

on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad Empty
MessageSujet: Re: on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad   on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad EmptyMer 14 Oct - 20:25
Vlad & Mona

« on ne mords pas la main qui nourris. »

   
Les humains sont des êtres égoïstes. C'est une des premières choses que nous avons appris à leur sujet. Tu t'en souviens Mona ? Les humains ne pensent qu'à eux. Ils peuvent regarder l'un des leurs crever la main tendue sans bouger. Ils s'en fichent, ils ne pensent qu'à eux de toutes manières. Toujours à leur propre personne. Tu le sais. Tu as souvent demandé de l'aide, mais jamais personne n'a accepté de te donner ce que tu quémandais. Pourtant tu persistes à dire que non. Tu prétends qu'il y a des exceptions, qu'ils ne sont pas tous ainsi. Eh, quoi ? Tu parles de ce vieux professeur qui jouait les pères de substitution avec toi ? Ouvres les yeux Mona. Nous étions un cobaye, une étrangeté intéressante à observer. Tu n'avais pas de valeur à ses yeux. C'était dans son propre intérêt.

Tu protestes, tu t'insurges. Non il n'était pas ainsi, maintiens-tu. Très bien. Fais ta tête de mule si cela te chante. Je m'en moque. Un jour tu sauras que j'ai raison. Tu comprendras que le seul être qui se soucie réellement de toi, pauvre pathétique chose, c'est moi. Nous sommes indissociables, nous ne pouvons exister sans l'autre puisque je suis toi et que tu es moi. Alors cesses de lutter Mona et acceptes cela.
Nous sommes seule.

L'humain est toujours là. Il nous observe. Tu fais de même. Il a l'air appétissant, mais tu secoues la tête. Non, tu ne veux pas le manger. Évidemment. Toujours à lutter contre notre véritable nature, petite Mona. Finalement, il parle. Tes yeux s'illuminent. Il a accepté. Réellement. Tiens donc, quelle surprise. Il doit attendre quelque chose de toi. Mais tu ne m'écoutes pas, naïve chose. Tu lui fais un grand sourire en le voyant qui t'attends, tenant la porte. Il est gentil, décides-tu. C'est un bon humain. Pouah. Tu me dégoûtes.

« Merci Grand Monsieur ! Le Grand Monsieur est gentil. Mona t'aimes bien. Mona te remercie. » t'exprimes-tu, dans ce langage enfantin horripilant.

Tu rentres à sa suite, mais t'arrêtes aussitôt. Il y a du monde à l'intérieur, trop de sacs à viande même. Tu as un peu peur. Pas d'eux, oh non. Tu as peur de perdre le contrôle, tu as peur que je sorte. Toutes ces proies devant nous, si faibles, si délicieuses. Tu te mords les lèvres. Pour l'instant tu parviens à résister, mais cela ne durera éternellement. L'un des serveurs derrière le comptoir te regarde mauvais, voyant sans doute en toi la mendiante sans le sous que tu es. Ta place n'est pas ici. Tu viens te cacher derrière la silhouette de l'humain qui t'a proposé de te payer quelque chose à manger.

« Hm. Mona peut rester avec Grand Monsieur alors ? Lui il est gentil. Il fait pas peur. Mona veut pas être seule, en plus le Monsieur en uniforme et casquette rouge veut pas que Mona vienne... »

Traiter une descendante de Fenrir comme une sdf. Stupides, pathétiques humains. Cela se payera en temps et en heure.

   
© Chieuze

      


    lonely wolf
       
    Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in I was never one for pretenders, everything I tried to be, just wouldn't settle in If I told you what I was, would you turn your back on me? And if I seem dangerous, would you be scared? I get the feeling just because, everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://fire-emblem-sos.azureforum.com https://detroit-monsters.forumactif.fr/t475-mona-homo-homini-lupus
M. Vlad Costache
M. Vlad Costache
What's goin' on
▌Espèce : Humain originaire de Roumanie et malentendant.
Il est gaucher, a super peur de tout ce qui est surnaturel (monstre, fantôme, esprit et compagnie, bonjour -_-)
Il a pas l'air très sympa comme ça (c'est parce qu'il sourit pas souvent, ça, asocial xD) mais il est gentil.

▌Messages : 44
▌Localisation : Quelque part à Détroit
▌Double(s) Compte(s) : /

on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad Empty
MessageSujet: Re: on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad   on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad EmptyVen 30 Oct - 17:20
on ne mords pas la main qui nourris.


Ft. Mona

Elle te fixe, elle semble réfléchir. En la regardant plus attentivement tu remarques qu'elle est vraiment maigre, elle n'a pas du avoir un bon repas depuis longtemps. Cette observation confirme ton choix de lui offrir ne serait ce qu'un burger. C'est vrai, tu n'es pas ce genre de personne qui méprise ceux qui ont moins de revenu que toi, même si tu n'avais pas choisi de manger au fast-food tu lui aurais comme même donné de quoi se payer quelque chose. Ça ne fait jamais de mal d'aider quelqu'un. Et puis, tu pourrais presque comprendre ce que ça fait de ne pas avoir tout ce qui est nécessaire pour vivre, tu viens d'une famille plutôt pauvre à la base.  
La plus petite te fait un grand sourire et dit :

« Merci Grand Monsieur ! Le Grand Monsieur est gentil. Mona t'aimes bien. Mona te remercie. »

Tu ne t'attendais pas à ce qu'elle parle de cette façon si enfantine. Tu supposes donc qu'elle doit être seul ou, en fait tu sais pas, comment pourrais-tu savoir, tu la connais pas.
Elle entre dans le restaurant mais s'arrête presque aussitôt. Toi, Vlad, tu la suis et essaye de comprendre pourquoi elle s'est arrêtée. Elle regarde autour d'elle. Tu sais pas vraiment quoi faire donc tu essaye de trouver ce qui la perturbe. Tu poses ton regard sur l'un des serveur. Tu remarques qu'il fixe Mona, et qu'il a pas l'air de lui vouloir du bien. Au même moment, la petite se cache derrière toi. Une fois en sécurité derrière toi elle dit de sa voix aiguë :

« Hm. Mona peut rester avec Grand Monsieur alors ? Lui il est gentil. Il fait pas peur. Mona veut pas être seule, en plus le Monsieur en uniforme et casquette rouge veut pas que Mona vienne... »

Tu comprends le serveur, il est là pour vendre pas pour donner de la bouffe à tous les gens qui passent mais c'est pas une raison de regarder la petite comme ça, elle a rien fait de mal. T'es en train de réfléchir à quoi faire quand le serveur s'approche de toi et s'apprête à parler à la jeune fille. Tu t'interpose, tu restes à ta place en fait, et lui dit d'une voix ferme :

« Ne la virez pas, c'est moi qui paie. Et vous devriez arrêter de la regarder comme ça, vous lui faites peur. »

Tu te tournes vers Mona et lui demandes :

« Ça va ? , tu attends quelques secondes et enchaines, Viens, on va commander. »

Tu attends sa réponse pour te diriger vers le comptoir.
(c)neo




Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t550-ghost-lights
Contenu sponsorisé

on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad Empty
MessageSujet: Re: on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad   on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
on ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» M. Vlad Costache | (734) 132-8953

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Centre-ville :: Restaurants & Fast Food-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsgon ne mords pas la main qui nourris. × ft. Vlad 1453056025-88-31