Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.



-40%
Le deal à ne pas rater :
Nike Sportswear Phoenix Fleece – Pantalon oversize taille haute
35.97 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪
Flynn Norwood
Flynn Norwood
Chillin
Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪ 1508070227497876213491380
▌Espèce : Loup garou
[+] Sens développés
[+] Guérison un peu plus rapide
[-] Transformation partielle (oreilles, queue) parfois incontrôlée
[-] Affecté par les objets en argent.
▌Messages : 65
▌Double(s) Compte(s) : Elséar Nillan

Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪ Empty
MessageSujet: Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪   Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪ EmptyJeu 2 Avr - 22:59

carte d'identite






Nom : Norwood
Prénom(s) : Flynn
Âge : 18 ans
Nationalité : Américaine
Race / Légende : Loup-Garou

Pouvoir(s) :
Sens développés : Depuis cette histoire de morsure, Flynn s'est retrouvé à avoir des sens développés. Finie la légère myopie à cause de l'ordinateur, finies les oreilles défoncées par de la musique trop forte... tout s'est développé plus fortement qu'un humain lambda.

Guérison améliorée : Améliorée dans le sens où les blessures de Flynn pourront guérir un peu plus vite que la moyenne, même si ça n'atteint pas l'instantané non-plus. Pareil pour les maladies d'ailleurs.

Faiblesses(s) :
Transformation hasardeuse : Flynn a tendance à se transformer partiellement lorsque des émotions négatives soudaines prennent possession de son esprit (peur, colère, panique, sursaut, tristesse…), apparaissent alors des oreilles et une queue de loup, pas très pratiques pour passer inaperçu. Il parvient néanmoins à contrôler leur apparition parfois, mais c'est très loin de marcher à tous les coups. Les soirs de pleine lune, en revanche, il n'a pas vraiment le choix et adopte automatiquement l'apparence d'un loup noir de taille moyenne. Il n'a d'ailleurs pas de caractère sauvage dans ces moments-là et se retrouve perdu à cause de ses sens trop développés.

L'argent : Flynn ne peut plus toucher d'objet en argent. Ces derniers brûlent sa peau et le blessent de façon aussi efficace qu'un fer chauffé à blanc.
 
Groupe : Chillin'
 

 
miroir de l'ame


  ▌Description du caractère : Sympathique / Souriant / Avenant / Agréable / Pas spécialement gentil, mais pas méchant non-plus / Ne rend (presque) jamais service / Mauvais menteur / Réactif / Instinctif / Malin / Observateur / Discret / N'aime pas parler de lui / S'offusque pour des broutilles / Surjoue souvent / Ses émotions sont faciles à deviner / Tendance à garder les choses pour lui / De mauvaise foi / Lunatique : change d'humeur comme de chemise / Expressif / Rarement froid / Pas moraliste / Déteste qu'on lui hurle dessus / Solitaire / Geek / Très geek / Aime les jeux-vidéo / Pas très courageux / A du mal à se faire entendre ou à obtenir l'attention des gens / Rêveur / Déteste le sport sous toutes les coutures / A peur des fantômes et des histoires d'horreur / N'aime pas le silence, ça le stresse.

  ▌Aimez vous votre condition de monstre ? C'est une blague, c'est ça ? Vous avez vraiment cru que devenir un monstre était du gâteau ? Que c'était comme dans ces séries débiles où le héros finit toujours par accepter sa condition et par en rire ? Personnellement ça ne me fait pas rire. Si vous saviez dans quelle mouise je me trouve actuellement ! Je me transforme pour un rien, j'ai l'air complètement strange aux yeux des autres... j'ai des putains d'oreilles de loups qui poussent et une queue remplie de poils ! C'est pas une vie ! Rendez-moi mon corps humain !

  ▌Que pensez-vous des humains ? Comment ça ce que je pense des humains ? Coucou, j'en suis un, hein ! Comment ça, qu'est-ce que c'est que ce truc derrière moi ? Non mais, ne vous focalisez pas là-dessus, j'ai juste un gros problème ! Pas de quoi s'alarmer, je suis humain, H-U-M-A-I-N : d'accord ? Je fais partie des abrutis qui consomment de l'électricité à outrance et qui pensaient que la magie c'était bon dans des jeux-vidéo. J'aimais bien ma vie, j'aimais bien mon humanité... et je l'aime toujours ! J'aime les humains, je ne les ai jamais autant aimés de ma vie !

  ▌Êtes-vous bien intégré à la société ? Si oui, avez-vous un métier ? Et si vous êtes étudiant, qu'étudiez-vous ? Si vous ne faites rien de cela, que faites-vous ? On ne fait pas plus intégré à la société que moi. Si si, je vous jure que ça va, tout va bien, no stress. Bon, ma grand-mère m'a toujours dit que j'étais un asocial et que je perdais mon temps sur mon ordinateur, des potes me traitent de "no-life" et c'est peut-être vrai... Mais tout de même, je suis intégré. Je vais à la fac, je suis en "Génie Informatique", je sors un peu... de temps en temps... Je parle même à des gens sur "WoW". On ne fait pas plus intégré que moi dans cette ville.

  Souhaitez-vous dévoiler votre véritable nature au reste du monde ? Jamais. C'est un coup à finir dans un laboratoire avec des électrodes de partout, à subir des expériences de cobaye qui n'en finiraient plus. Ma famille ne comprendrait pas, je ne comprends déjà pas moi-même. C'est complètement dingue de se retrouver dans une situation pareille. Si le monde découvrait ce que je suis, je crois que je m'en sortirais pas du tout. Il ne faut surtout pas qu'on sache. J'ai vraiment la trouille de me retrouver rejeté, enfermé et toutes ces choses horribles qu'on voit dans les films. Mieux vaut garder ça secret et trouver une solution pour sortir de cette galère.

  Quelles sont vos activités favorites ? Avez vous une passion ? Les jeux-vidéo. Je suis tellement fan de ces petites choses que je ne saurais pas m'en passer ne serait-ce qu'une petite heure ! On peut être tellement de gens en incarnant des héros ! Je passe le plus clair de mon temps et de ma belle jeunesse à jouer, que ce soit sur console de salon, sur console portable ou bien encore sur ordinateur. D'ailleurs, il m'arrive aussi de sécher les cours à cause de cela... c'est mal, je sais.

  Quel est le bien auquel vous tenez le plus ? Pourquoi lui accordez-vous tant de valeur ? Mon meilleur ami. Je parle bien entendu de mon ordinateur, évidemment. Il est l'objet auquel je tiens le plus et il ne serait pas de bon ton de tenter de m'en séparer. Ce serait même sacrément dangereux d'essayer. Pourquoi je lui accorde de l'importance ? Il est tout pour moi, il y a toute ma courte vie dedans, il est un peu mon lien entre le monde extérieur et moi, mon pain quotidien, mon "World of Warcraft", ma guilde... bref, ma vie quoi. Dur de se passer de sa vie ? Hé bien là, c'est pareil.

  Quelle est votre plus grande peur ? Les fantômes et les histoires d'horreur. Si vous saviez la trouille que me flanquent toutes ces bêtises ! Il suffit de m'en parler pour que je me mette à psychoter pendant des semaines entières. Le moindre bruit devient alors suspect, le moindre petit mouvement, la moindre petite brise, le plus petit silence. Non, décidément, je ne comprends pas bien l'intérêt que portent des gens à l'égard de ces phénomènes. Certains sont fascinés par ça, je les pense volontiers complètement fous. Oui, je suis un monstre et alors ? Je m'en fiche, je serais complètement désemparé si je croisais toutes ces choses.

  Que faites-vous pour pallier au stress ? Je colle mon lecteur MP3 sur mes oreilles et je fredonne pour ne plus y penser. J'ai tendance à me plonger dans le déni dès l'instant où je me retrouve en situation de stress. C'est un peu comme poser ses mains sur ses oreilles et crier "je ne t'entends pas !" : vous voyez le genre ? Le stress étant un dur à cuire chez-moi et difficile à chasser, je fais en sorte de faire comme je le peux. Dans le pire des cas, je mange... mais vraiment.

  Vous aimez-vous ? (question d'amour propre) Dans l'ensemble ça va. Psychologiquement, je ne me sens pas mal dans ma peau, du moins, pas tant que mon "énorme problème" ne se manifeste pas. Mes seuls regrets sont plutôt physiques : j'aurais bien aimé avoir droit à une apparence un peu plus costaude, avec des muscles pour me défendre un peu mieux face à des brutes et autres enquiquineurs qui prennent les autres pour des jouets juste parce qu'ils sont maigrichons... mais bon, je fais avec. Autre souci majeur en ce qui concerne mon corps, ma taille : je ne suis pas bien grand...

  Listez trois choses  dans lesquelles vous vous considérez bon, et trois choses dans lesquelles vous ne l’êtes pas.  
Je suis très mauvais sur tout ce qui concerne le sport. J'ai autant d'endurance qu'un escargot asthmatique en plein soleil et je suis le genre de gros boulet qu'il vaut mieux ne jamais avoir dans son équipe : ce serait un coup à perdre un match sans sommation. Je n'ai pas non-plus la force physique d'un taureau, comme je l'ai déjà dit... Le seul moment où ça s'arrange, c'est quand je suis un loup...

L'informatique, ça je suis bon au moins : un petit souci ? Une panne ? Je sais y faire et n'aurai aucun mal à réparer ça en moins de deux !

Par contre, je ne sais pas réparer les pannes de coeur autant vous dire que voir quelqu'un se mettre à pleurer sincèrement, a tendance à me faire pleurer aussi, allez savoir pourquoi... Je suis un petit gars plein d'émotions. D'ailleurs, je ne sais absolument pas réconforter les gens. J'essaie très fort (ou pas), mais je m'y prends comme un manche.

Je suis un champion olympique lorsqu'il s'agit de m'attirer des ennuis et de foncer dedans sans m'en rendre compte tout de suite. Je préfère mettre ça en tant que chose que je sais bien faire, parce que c'est la réalité. J'ai tendance à ne pas avoir ma langue dans ma poche lorsque je le veux... et à le regretter juste après quand des gros bras me tombent dessus.

Avec ma tendance à rêvasser, j'ai aussi beaucoup d'imagination et suis plutôt bon lorsqu'il s'agit d'écrire de bonnes histoires, voire de simplement les raconter oralement.

Habitué à ne manquer de rien, je suis un gros nul pour faire des économies : c'est tellement difficile de se montrer raisonnable lorsque l'on peut se débrouiller sans le moindre souci. Je suppose qu'être dépensier n'aide pas trop dans la vie. Ca craint un peu quand même...


  ▌Physionomie : Du haut de son mètre soixante-huit, on ne peut pas dire que Flynn soit taillé à la manière d'un colosse. L'on dira même que c'est tout le contraire, étant donné que l'on ne lui reconnaît pas une musculature impressionnante. Le jeune homme a le corps sec, mais on le qualifiera plus volontiers de maigrichon que de sportif. Il n'est d'ailleurs pas très endurant, même s'il a, paradoxalement, tendance à être plutôt speed dans sa façon d'être... disons que son manque évident d'exercice le rattrape très vite.

En grand habitué de la geekitude et du manque évident de goût pour les sorties en plein soleil, Flynn est blanc de peau. Les traits de son visage sont fins, dévoilant une paire d'yeux bleus irisés. Ses cheveux courts sont bruns, dévoilant des reflets bleus/violets et tombant en bataille devant son visage en quelques mèches. Il doit l'apparition tout à fait bizarre de ses reflets violets à son essence de monstre, depuis peu de temps. D'ailleurs, beaucoup se sont moqués de lui en pensant que sa dernière lubie avait été de se teindre la tignasse.

Côté vestimentaire, Flynn n'aime pas se prendre la tête : on le verra généralement arborer des vêtements simples, se résumant à jean/pull ou bien survêtement les jours où il n'a vraiment pas envie de faire un effort de ce côté-là.


  Autre apparence : Si l'on passe à son tout nouveau côté, à savoir le côté loup, il faut savoir que Flynn ne contrôle pas vraiment ses transformations. Cela n'arrive pas à tous les coups, mais lorsque des émotions négatives l'envahissent, il peut parfois se retrouver avec des oreilles et une queue de loup. Son apparence complète de loup, celle qui ne survient que durant les pleines lunes, est celle d'un loup de taille moyenne, au poil noir légèrement bleuté. Seuls ses yeux bleus conservent leur couleur originelle.

La bestiole:

   
histoire


 


 Flynn n'a pas toujours été un loup-garou. Il a même d'ailleurs passé plus de temps en tant qu'être humain. Au commencement de son histoire, c'était un enfant ordinaire, né à Détroit un Vendredi 13 Juin 1997. Parfaitement, un Vendredi 13. Les membres de sa famille y virent un signe évident que ce gosse aurait une vie hors du commun... et ils ne s'imaginaient pas à quel point ils auraient raison, bien des années plus tard.

Son enfance fut cependant rythmée par les nounous, lorsque ses parents furent de nouveau contraint de se déplacer. Tous deux médecins militaires, il n'était jamais rare de les voir s'absenter régulièrement : heureusement, pas assez longtemps pour oublier leur seul et unique enfant. De tout petit, Flynn dut apprendre à faire avec la présence d'une parfaite étrangère, qu'il finit par prendre pour sa grande soeur au bout du compte, même s'il serait amené à abandonner cette idée très vite. Ses deux parents n'étaient pas indifférents quant à sa situation, bien au contraire. La mère avait d'ailleurs décidé d'arrêter sa carrière quand le petit eut sept ans, n'en pouvant plus de le laisser.

Ce fut la grand-mère maternelle de Flynn qui mit fin à cette idée saugrenue. Plus tard, disait-elle, le gamin serait bien content d'avoir droit à une belle vie. Les salaires de deux médecins militaires étaient plus que nécessaires pour lui offrir au moins cela ! Elle n'eut pas tort dans le sens où le garçon ne manqua jamais de rien... du moins, de rien de matériel.

Ainsi Flynn abandonna la maison familiale pour s'installer chez sa grand-mère, dans une vieille maisonnée. Oh, ses parents vinrent tout de même régulièrement prendre de ses nouvelles, bien entendu. L'on ne peut pas dire que le gamin ne les connut pas : cela n'aurait pas été juste d'affirmer une telle chose. Tous deux faisaient de leur mieux pour partager leur temps entre leur enfant et leur carrière et ce n'était pas une mince affaire.

S'il avait eu du mal à l'accepter par moment, Flynn était déjà bien content de ce qu'il avait et ne comprit que bien vite ce que cela leur aurait coûté de tout abandonner. Lorsqu'ils partaient, avait expliqué son père, ils partaient pour aider des gens ! Des gens qui avaient grand besoin de leur présence. Pas rancunier pour un sous, leur fils s'était mis dans la tête que ses géniteurs étaient des héros en mission... ce qui n'était, dans un sens, pas totalement faux, n'est-ce pas ?

Si ses deux premières années scolaires avaient été plutôt calmes, Flynn eut tout de même beaucoup de mal à s'adapter à sa nouvelle école. Il avait été perdu, puis avait partiellement grandi avec les mêmes têtes. Cela valut aussi dans le secondaire, qui lui valut quand même de se faire ses quelques premiers amis. Devenu fan de jeux vidéo grâce aux cadeaux que lui rapportaient ses parents, il ne compta plus les après-midi passés à jouer en leur compagnie, ou en compagnie des enfants des voisins et ne se débarrassa plus de cette passion. Vint en suite son premier ordinateur et la vie devint plus belle... même si sa grand-mère déplorait de le voir passer ses journées libres là-dessus, plutôt qu'à faire du sport. Elle avait pourtant essayé de le mettre à la course à pieds... Bon là, d'accord, il se révélait médiocre. L'inscrire à la boxe n'eut pas un effet plus positif que le reste d'ailleurs...

Devenu adolescent, Flynn n'avait pas plus de force que cela, ne voyant tout simplement pas d'intérêt à la développer. Il préférait davantage des petites activités calmes. Le jour où il revint à moitié massacré du sport, la vieille femme décida d'accepter qu'il quitte le club. S'il avait pris une raclée ? Pas vraiment... son lacet s'était défait pendant un exercice, il était tombé, il avait heurté le front d'un camarade dans son élan... fin du chapitre sportif pour lui et de sa dignité du même coup. Ceci couplé à ses résultats scolaires moyens, ne réjouit pas trop la maisonnée.

Flynn avait quinze ans lorsque quelque-chose d'étrange entra subitement dans sa petite vie tranquille. Comme tout ado' soucieux de ne pas laisser sa grand-mère faire des efforts inutiles -elle faisait déjà beaucoup pour lui en le gardant ainsi-, le jeune homme s'apprêtait à sortir les poubelles, tout simplement. Déjà pas très rassuré dans le quartier par les rues désertes la nuit et les craquements sinistres dont la maison était tout le temps victime, il s'était arrêté net en entendant le bruit.

Sueurs froides.

- Il y a quelqu'un, là... ?


Evidemment qu'il n'y avait personne. Il était probablement le seul gusse à avoir oublié de sortir les poubelles avant une heure du matin. Ce n'était pas sa faute, son elfe de sang voleur n'attendrait jamais sur le champ de bataille sans se défendre et les gars de la guilde n'auraient pas apprécié... Dès que la victoire avait été leur, le jeune homme s'était empressé de sortir rapidement. Sa grand-mère était sourde comme un pot, il ne risquait pas de la réveiller, de toute façon. Alors qui ? Qui se promenait dans la rue à une heure pareille ?

- Hé oh... hasarda-t-il peu confiant.

Toujours rien. Pas un mot. Si c'était une blague elle n'était pas drôle. Un soir de pleine lune en plus ! C'était vraiment vache de jouer avec ses nerfs comme ça ! Soupirant, il finit par marmonner dans sa barbe et souleva le couvercle pour jeter son sachet. Il n'allait pas rester planté avec ça à la main jusqu'au petit matin non-plus !
Il poussa un cri et laissa tout tomber sur le sol. Une forme sombre s'était déplacée dans la haie des voisins, celle qui bordait l'autre côté de la rue. Rien qui fut de l'autre côté du grillage en plus. Il n'avait pas rêvé, il avait bien vu quelque-chose. La silhouette ne bougeait pas. On aurait dit un gros chien... Il aurait volontiers ri s'il s'était agi seulement de cela. C'était beaucoup trop gros pour être un chien.

Quand la créature se mit soudainement à grogner et que leurs yeux se croisèrent, Flynn n'attendit pas plus longtemps avant de prendre ses jambes à son cou. Derrière lui, les grognements se firent plus intenses et le son des pattes sur la route lui firent savoir que l'animal le suivait et de très près. L'adolescent avait refermé la porte avec une force qu'il ne se connaissait pas, la verrouillant autant qu'il était possible de verrouiller une porte et allant jusqu'à chaque fenêtre pour vérifier que tout était bien fermé. Pris de panique, il se précipita alors à l'étage et fit de même avec la porte de sa chambre. Lorsqu'il jeta un oeil à la fenêtre, le monstre disparaissait à nouveau de l'autre côté de la route.

Sa grand-mère eut du mal à le croire le lendemain. Pour elle, il passait un peu trop de temps sur son "Ward af Warkaft ou elle ne savait quoi". Pourtant, à le voir prendre un soin tout particulier à ne plus sortir à la nuit tombée durant des semaines et verrouiller les issues, elle ne put s'empêcher de penser que son petit-fils avait peut-être bien vu quelque-chose, ce soir-là. L'on ne pouvait pas avoir une telle peur sans raison. Certains chiens sauvages pouvaient parfois se comporter ainsi, aussi fit-elle en sorte d'en avertir les autorités. Mieux valait ne pas prendre tout ceci à la légère et, si Flynn avait une imagination débordante, il n'était pas un menteur pour autant.

Le jeune homme ne revit pas la créature. Son attention se fit un peu moins stricte au fil du temps. Dans sa tête, cette histoire de chiens sauvages avait fini par être réglée et c'était tout. Trois ans s'écoulèrent sans que le moindre incident ne se déroulât. Flynn en vint à s'occuper de bien d'autres choses, comme ses études, ou encore les soirées jeux vidéo organisées chez un ami régulièrement.

Ce fut à la suite de l'une d'entre elles que tout finit par basculer.
Cette fois-ci, il avait promis de rentrer avant le matin, histoire d'être là quand l'électricien reviendrait s'occuper de la nouvelle installation. Ce n'était pas trop tôt d'ailleurs, il était temps de changer cette vieillerie ! Ce fut donc les mains dans les poches que le jeune homme fit le petit trajet qui le séparait de la maison. Ses écouteurs sur les oreilles, il trouvait que la traversée du quartier était moins monotone ainsi. Sans doute n'aurait-il jamais dû se balader comme ça, sans faire attention aux bruits alentours.

Qui aurait cru que remettre son écharpe en place, lui arracherait pourtant l'un de ses écouteurs... et ne lui ferait entendre le grognement qui provint de derrière son dos ? Sursautant, il se retourna rapidement et se retrouva presque nez-à-nez avec une énorme silhouette canine. La chose avait tenté de lui sauter dessus, mais n'avait pas eu le réflexe de se déporter sur le côté, lorsque le garçon avait eu un mouvement maladroit pour l'éviter.

Se relevant d'un bond, Flynn détala dans la rue aussi vite que possible. Il aurait bien voulu sprinter et hurler à l'aide en même temps, mais son souffle était bien trop court pour ça. L'animal le chassait, l'empêchant de rejoindre la sécurité du pâté de maisons, bondissant pour lui barrer la route.

Flynn était à bout de souffle. Il était presque arrivé à la maison... C'était trop bête de ne pas tenir jusque là ! Il n'aurait pas le temps de sortir les clés de sa poche pour ouvrir. Pas avec cette bestiole sur les talons. Qu'est-ce qu'un loup aussi gros faisait à Détroit ?! Le jeune homme ne sut pas par quel miracle il était parvenu jusqu'au pallier de la porte. Il aurait juré que la créature avait sciemment choisi de ne pas le mordre avant qu'il ne se fatigue. Comment expliquer qu'il soit toujours vivant sinon ? C'était impossible...

Terrifié, il tambourina contre la porte sans obtenir de réponse. Le loup se trouvait dans son dos. Il se retourna pour lui faire face et se retrouva acculé, fixant les babines retroussées et les crocs luisants. Le monstre n'hésita plus et se jeta alors sur lui, attrapant son avant-bras entre ses mâchoires et l'obligeant par la même à chuter à terre.

La porte s'ouvrit alors brusquement dans son dos et un coup de feu se fit entendre. Un gémissement s'éleva et la silhouette enragée fila en courant. Incrédule, Flynn avait dévisagé son père, tenant le fusil de chasse de son grand-père entre ses mains. La créature avait été gravement touchée par la cartouche et ne survivrait sûrement pas à cela. Pour une fois, la chance n'avait pas été si loin du garçon : ses parents n'étaient pas censés rentrer ce soir-là et avait simplement décidé de lui faire une surprise. Malheureusement, tout ne s'était pas passé comme ils l'avaient prévu. Leur fils termina la soirée aux urgences et la police ne retrouva pas le corps de l'animal.

Au lendemain, inutile de vous dire que Flynn n'osa pas remettre le nez dehors. Il n'aurait jamais pensé que la bête, vue trois ans plus tôt, allait se montrer à nouveau. Plus encore, il avait décidé de ne plus bouger de sa chambre.

- Qu'est-ce qui m'arrive, bon sang... ?


Ce qu'il lui arrivait, il pensait le savoir mieux que personne : mais ça, d'habitude, ça se passait dans des films et autres supports prompts à la fiction. Dans la vie réelle, c'était impossible ! On ne se voyait pas des oreilles et une queue de loup... Tout sonnait comme une mauvaise blague, depuis la nuit précédente. Alors il attendit... encore quelques jours supplémentaires.

Ses attributs de loup disparurent sans qu'il ne s'en rende compte, durant la nuit. Au petit matin, il imagina qu'il avait rêvé. À la lueur de la pleine lune, deux jours plus tard, rien ne se passa comme il l'aurait voulu. Flynn avait verrouillé la porte de sa chambre, lorsque les premiers symptômes étaient apparus. Des griffes, de la fourrure sur le corps... Tout repoussait, comme l'autre jour.

Il avait fermé les yeux, senti ses os se mettre à craquer et à se tordre sous l'effet de la transformation... puis il s'était effondré sur le sol, ne sachant comment tenir sur quatre pattes. Ses sens lui donnaient l'impression que sa tête était prête à imploser. Sa vue avait changé, mais le plus déroutant furent sans aucun doute son ouïe et son odorat. Totalement perdu après avoir enfin croisé son propre reflet dans le miroir, il fila se cacher sous son lit et décida de ne plus en bouger. Autant dire que la nuit fut très, très longue. Pas seulement la première, mais aussi les deux autres nuits. Ses parents faillirent s'apercevoir de quelque-chose. Il avait déjà du mal à l'accepter, alors que feraient-ils en le voyant dans la chambre ? Le croyant endormi et en train de se reposer, fort heureusement, ils n'insistèrent pas plus que ça.

Aujourd'hui, Flynn tâche de reprendre une vie normale et de retourner à la fac. Même en se prétendant en train de jouer sur l'ordinateur, il ne pourra décemment pas se cacher durant des années. Au contraire, il est bien décidé à trouver comment se guérir de cette malédiction et se dit que le fameux site internet ayant apparu brusquement pourrait bien être utile pour lui dévoiler de nouveaux indices.

 
et vous etes ?

  Pseudo : Flynn
  Age : 28 ans
  Comment vous êtes vous retrouvé sur DM ? Demandez à Elséar ♪
  Personnage sur l'avatar : Yato (Noragami) / Blue (Wolf Rain) pour la forme de loup
  Un mot de la fin, une suggestion ? lee pace Je vous aime ♥️ !

 


Don't mess with Moon Moon's power

 
by Minibouh
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t294-flynn-norwood-damn-it-moon-moon
Valentin Pommier
Valentin Pommier
Chillin (admin)
Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪ 160312121418587505
Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪ 151107044853398411
Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪ Empty
MessageSujet: Re: Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪   Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪ EmptyMer 8 Avr - 22:28

Bravo !

Rebienvenueee ! En voilà un chouette choix d'avatar 8D Mais ça tu le sais déjà.
J'ai n'ai absolument rien à redire sur ta fiche ! J'aime beaucoup ce petit nerd, il risquera de croiser Val sur le campus d'ailleurs. Je n'ai pas vu de fautes et le questionnaire était amusant à lire. L'histoire aussi était sympathique, elle change un peu de d'habitude, c'est cool. Il a quand même pas de bol ce pauvre Flynn.
En tout cas, je te valide ! Amuse-toi bien, tu connais la maison What a Face

C'est maintenant que la partie commence vraiment ! Mais pas de panique, voici quelques liens pour te rappeler où tu dois aller pour bien commencer. Les liens en gras sont obligatoires !
- Le recensement des avatars : tu trouveras un formulaire à poster pour que l'on ajoute ton avatar à la liste. Comme ça, personne d'autre ne le prendra.
- Recensement des légendes (pour les monstres) : pour que tout le monde s'y retrouve et qu'on puisse voir qui est quoi !
- Recensement des capacités spéciales (pour les monstres) : pour que les autres puissent savoir quelles capacités sont utilisées.
- Recensement de ton occupation / métier : Ça, c'est pour tout le monde ! Sauf si tu n'en as pas, évidemment.
- Recencement de ton logement : Sauf si tu es sans-abri, tu habites certainement quelque part.
- Demandes de RP : si tu ne sais pas avec où commencer, poster un petit quelque chose par là, et quelqu'un te répondra !
( Jette un œil aux idées de scénarios ! Il s'agit de plein de petites idées de RP ou de dialogues pour s'inspirer, donc fonce !)
- Fiches de liens : elles ne sont pas obligatoires mais bien pratique pour savoir où tous les personnages en sont, et aussi pour prévoir de futurs liens et RP !
- Carnet de bord : l'avancée de tes RP, en gros. De même, c'est principalement pour toi, pour que tu t'y retrouves.
Pour ces deux derniers, tu trouvera des modèles ici !

- Le flood : la fête tous les jours à toute heure. Yey.

Et en bonus : Pour la palette du forum, des titres en plus, de nouvelles polices et un tuto pour utiliser le basique lecteur youtube en RP, c'est ici ! Si tu veux des mises en page html pour tes RP, c'est par là.



DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel
Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪ Dp8e87

incredible:
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin https://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
 
Flynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flynn Norwood | Damn it Moon Moon !
» Moon-Moon - L'évolution
» flynn. i'm hungry for some unrest.
» Tolunay | Once upon a moon [En cours]
» Une sortie pleine de surprise || Feat Flynn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: ADMINISTRATION :: Présentations :: Validés :: Chillin'-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsgFlynn Norwood | Moon Moon's back for U ♪ 1453056025-88-31