Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.



Le Deal du moment : -63%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
Voir le deal
219 €

Partagez
Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.
Constance F. Flavia
Constance F. Flavia
Wanna Fight
Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. 266561profil1
▌Espèce : Vampire bi-millénaire à casquette.
▌Messages : 82
▌Double(s) Compte(s) : Josiah Warren.

Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. Empty
MessageSujet: Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.   Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. EmptyVen 30 Oct - 13:11
Il y avait de cela quelques mois, Constance s'était fait un nouvel enfant vampire. Une enfant comme elle les aimait : beaux et fades. Elle aimait les prendre flasques, mornes et tristes, dans une petite vie si coquette et simplette, et les voir dégénérer en devenant vampire. Puis, après un siècle, les voir enfin embrasser leur nature et devenir tellement plus beaux, tellement plus intéressants que s'ils étaient restés humains. Constance oubliait souvent qu'elle avait été comme cela, elle aussi, cette petite noble adorable et jolie, heureuse avec son mari et ses deux enfants. Elle ne savait pas qu'elle avait été choisie pour les mêmes raisons. Lorsqu'elle se souvenait, parfois, en bribes, de son passé d'humaine, elle souriait de l'ironie de la situation.
Son enfant s'appelait Faith. Ça avait aussi été un paramètre. Elle trouvait ce nom vraiment trop drôle pour ne pas l'exploiter.

Faith la haïssait, visiblement. Constance aimait bien. Faith haïssait sa nature de vampire aussi, ce qui faisait rire Constance. Ils étaient tous comme ça au début. Bon, certains plus que d'autres, et Faith faisait partie des obstinés. Déjà plusieurs mois et son bébé continuait de ne pas vouloir se nourrir vraiment de sang. Malgré l'insistance et les propositions de chasse de Constance, sa gamine refusait systématique. Pauvre bébé perdu. Si seulement elle acceptait enfin de voir plus loin que le bout de son nez, tout irait pour le mieux.

Encore une fois, Faith avait l'air décidée à se nourrir de façon humaine. Il devait être vingt-deux heures. Constance s'était levée il y a quelques heures, s'était douchée, avait mangé, puis avait senti sa progéniture non loin. En se rapprochant, elle repéra vite, à l'odorat, que sa gamine avait, aujourd'hui, décidé de squatter un fast-food. Quelle blague. Constance rigola et continua de suivre sa trace, déterminée à s'amuser un peu ce soir.
Il y avait beaucoup de gens dans ce fast-food. Personne ne remarqua la gamine qui se faufilait dans la foule. Merci les capacités de vampire, n'empêche. Elle commanda sans ciller un menu super size avec double frites, double burger et super boisson. Plateau en main, elle trouva vite la table de Faith, s'installa face à elle, toujours étrangement dissimulée dans ce pouvoir qui ne la rendait pas tant invisible que indécelable. Finalement, après avoir déjà commencé à jouer avec sa nourriture en éparpillant les frites et disséquant un des burgers, elle se fit connaître à la brunette.

« Alors ? Bien mangé ? Tu voudras partager mes frites ou tu auras assez des tiennes ? »

Aujourd'hui, c'était bonnet, salopette et t-shirt ACDC. La gamine de quinze ans mâchait son chewing-gum tout en souriant de cet air supérieur et moqueur qu'elle adorait donner à ses enfants en face de rébellion. Elle se demandait depuis quand Faith n'avait pas mangé, et à quel point elle était affaiblie. En fonction, les choses pourraient devenir vraiment intéressantes ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t756-je-preferais-jules-cesar https://detroit-monsters.forumactif.fr/t764-vampires-suck
Faith Oswell
Faith Oswell
Chillin
avatar by kahsha & sign by which witch
Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. T2Yh9LR

▌Espèce : jeune vampire
+ ne vieillit pas △ immunité aux maladies △ sens décuplés (ouïe et vue nocturne) △ régénération (les petites blessures guérissent rapidement)
- régime limité (ne peut boire que du sang) △ insomnie △ sensibilité à la lumière du soleil (et autres lumières fortes) △ incontrôlable face au sang △ absence d'image △ malaise devant les choses sacrées et la foi.
▌Messages : 65
▌Age : 28
▌Double(s) Compte(s) : aucun.

Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. Empty
MessageSujet: Re: Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.   Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. EmptyVen 30 Oct - 22:43
maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.
CONSTANCE f. fimbria & faith oswell
Installée devant ce qui semblait être le hamburger phare du restaurant (si un fast-food pouvait vraiment être qualifié comme tel), Faith considérait la chose avec un dégoût à peine dissimulé. Notons pour l’anecdote qu’elle n’avait jamais été de ces enfants qui torturaient leurs parents en quête d’un Happy Meal arraché à la dure, même qu’il n’avait jamais été particulièrement fan de ce genre de type de nourriture. Seulement, entre un burger graisseux avec des frites potables et du sang, le choix se faisait facilement. L’option fast-food avait certes le désavantage certain du risque de mauvaise digestion (qui se terminait généralement par un épisode dans les toilettes), mais c’était un risque qu’elle acceptait de prendre. Puis bon, il fallait y voir un rare optimisme de sa part, peut-être que les produits ajoutés visant à empêcher les gens d’être malade suffiraient à vaincre les réticences de son organisme. L’espoir faisait vivre disait-on, il fallait espérer que ça fonctionnait aussi avec les morts.

Commencer à manger avait été dur, continuer l’était davantage. Il n’y avait rien de bien plaisant dans le goût et l’odeur était tout aussi peu agréable. Il fallait croire que son organisme témoignait son désaccord avant même qu’elle n’ait vraiment avaler quoi que ce soit. Tout de même capable de s’entêter - ce qui était prouvé par son refus constant d’aller chasser avec sa « mère » - elle continua sa dégustation de l’horreur sans même remarquer se qui se tramait dans le restaurant. Sans doute que sa condition de vampire aurait pu l’aider à repérer la gamine qui passait pourtant inaperçue aux yeux des autres.
Mais non, elle n’avait rien vu. Elle était même plutôt restée concentrée sur ce qui restait de son repas - reste qui semblait d’ailleurs bien impossible à vaincre - lorsqu’une voix familière se fit entendre. Et par familière, il fallait comprendre le genre de voix qu’on reconnaissait parmi toutes les autres, mais qu’on ne voulait absolument pas entendre. Si bien qu’elle avait sursauté avant de relever le regard. Eh oui. c’était bien elle, cette personne qu’elle tenait pour responsable de tous ses malheurs (et qui l’était sans doute à quelque part). « Non merci. » Elle tenait ses réponses au plus court, non pas dans un but vaguement adolescent-esque de provoquer l’autorité mais bien parce qu’elle ne se sentait pas en force de discuter plus que cela. Elle était clairement en manque de sang, faute de s’être correctement nourrie depuis quelques jours et ça influait décidément sur l’énergie qu’elle avait à donner (c’était-à-dire pratiquement rien). « Tu voulais quelque chose ? » Tutoyer quelqu’un âgé d’environ 2000 ans était toujours quelque chose de bien étrange, mais bon, vu les circonstances le vouvoiement n’était pas de mise. « Sinon, je préférerais manger seule. » Essayer de taire sa faim, essayer d’ignorer les signaux que son corps lui envoyait comme quoi elle n’était définitivement pas en état, qu’elle était sans doute trop faible pour faire opposition à sa « mère » (quoi qu’elle ne pouvait sans doute jamais lui offrir une opposition quelconque).
electric bird.


i wake up, it's a bad dream no one on my side i was fighting but i just feel too tired to be fighting guess i'm not the fighting kind wouldn't mind it if you were by my side but you're long gone
I wake up, it's a bad dream
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t772-faith-oswell-we-ll-be-lucky-if-we-ever-see-the-sun https://detroit-monsters.forumactif.fr/t775-faith-oswell-carnet-de-bord
Constance F. Flavia
Constance F. Flavia
Wanna Fight
Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. 266561profil1
▌Espèce : Vampire bi-millénaire à casquette.
▌Messages : 82
▌Double(s) Compte(s) : Josiah Warren.

Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. Empty
MessageSujet: Re: Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.   Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. EmptyMar 3 Nov - 1:27
Oh mais c'est qu'elle mordait la petite ! Constance l'adorait déjà. Elle avait été si morne, si triste, si banale à suivre lorsqu'elle était humaine. La voir devenir caractérielle, dangereuse et instable en vampire faisait vibrer Constance bien plus qu'il ne devrait. Elle était vraiment trop addict de ces nouveaux transformés qu'elle faisait naître par-ci par-là. Elle oubliait toujours l'extase que cela lui procurait de les voir se débattre avec leur destinée. Elle commença doucement à rigoler en entant son enfant la rejeter aussi simplement. Comme si ça allait aider son cas. Après avoir un peu rigolé, elle prit une mine toute attristée, avec une petite moue, pour répondre à sa question : « Mais c'est que maman s'inquiète pour toi ma chérie. Tu as pas l'air dans ton assiette en ce moment. Tu es sûre que tu vas bien ? Tu as l'air... un peu pâle. » Et elle eu un sourire triomphant sur cette remarque, avant de se remettre à disséquer son hamburger, actuellement occupée à étaler la sauce du burger sur une bonne moitié du plateau. « Nan plus sérieusement ça fait combien de temps que t'as pas sucé ? Faudrait p'tete que t'arrêtes de faire ta coincée et que tu ailles nous charmer de l'humain. Tu sais t'es bien assez jolie pour qu'ils te filent leur sang gratuitement. Après y a toujours l'option violente mais, je ne sais pas pourquoi, je n'ai pas l'impression que ce soit pour toi, ce genre de technique. »

Elle rigola encore, visiblement vachement amusée de la situation. Pourtant, elle aussi, à l'époque, avait passé des jours et des jours sans boire. « Je sais même pas comment tu peux apprécier manger ces trucs. Ça a plus de goût maintenant. Et c'est tout mou, tout flasque. » Elle jouait avec les frites maintenant, qu'elle soulevait et faisait dodeliner de quelques mouvements de mains. Puis, par une pulsion absolument gratuite, elle lança la fritte sur Faith. Puis une deuxième. Et une troisième. Elle faisait ça avec un air détaché, comme on gribouille sur une feuille quand on s'ennuie parfois en cours. « Que tu prennes pas de sang ok. Mais s'entêter comme ça à manger seule dans un fast-food, c'est juste triste ma pauvre fille. » Elle s'arrêta après la sixième frite, amenant la septième à sa bouche et essayant de la manger avec de vite faire la grimace et de la recracher quelque part sur le plateau, entre de la mayonnaise, un cadavre de steak haché et un morceau de cornichon.

« Ouais, vraiment dégueulasse. Alors qu'un bon petit humain tout frais, y a que ça de vrai. Aujourd'hui c'était un étudiant. En droit je crois ? Tiens il va p'tete à ta bibliothèque d'ailleurs. Tu veux que je lui demande ? » La vérité c'est que Jean-Patrick lui manquait un peu, son sang surtout. Mais ça, elle ne le disait même pas à Roxane, alors le dire à cette ingrate de Faith...
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t756-je-preferais-jules-cesar https://detroit-monsters.forumactif.fr/t764-vampires-suck
Faith Oswell
Faith Oswell
Chillin
avatar by kahsha & sign by which witch
Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. T2Yh9LR

▌Espèce : jeune vampire
+ ne vieillit pas △ immunité aux maladies △ sens décuplés (ouïe et vue nocturne) △ régénération (les petites blessures guérissent rapidement)
- régime limité (ne peut boire que du sang) △ insomnie △ sensibilité à la lumière du soleil (et autres lumières fortes) △ incontrôlable face au sang △ absence d'image △ malaise devant les choses sacrées et la foi.
▌Messages : 65
▌Age : 28
▌Double(s) Compte(s) : aucun.

Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. Empty
MessageSujet: Re: Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.   Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. EmptyJeu 5 Nov - 22:40
maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.
CONSTANCE f. fimbria & faith oswell
Laissée de glace face à la réaction de sa « mère » que ce soit le rire ou la moue piteuse, Faith tenta en vain de garder le même contrôle en entendant ce qu’elle lui disait par la suite. « On se demande qui est à remercier pour ça. » Elle se voyait obligée d’étirer ses réponses, d’insister sur les reproches qu’elle lui faisait à tout moment en son fort intérieur. Certes pour le coup, Constance ne pouvait pas être blâmée pour son teint clair de base, mais elle n’avait certainement pas aider. Puis il fallait surtout comprendre qu’elle voulait éviter une chose : admettre que cette gamine bimillénaire était maintenant sa mère. Autant lui reprocher les malheurs de sa condition sans admettre que la vampire pourrait réellement s’inquiéter de sa personne. La question qui suivit lui arracha une grimace, tout comme le commentaire qui accompagnait la chose. Bien sur, il suffisait qu’elle propose à un pauvre type de lui sucer son sang et il serait partant, c’était l’évidence même ! « Aucune technique ne fonctionne pour moi je pense. » Et par, ‘je pense’ elle voulait dire que c’était la simple vérité (à ses yeux). Elle ne voulait rien savoir de boire le sang de quiconque, volontaire ou non.

Pourtant, elle aurait pu approuver entièrement ce que Constance affirmait au sujet de la nourriture, elle était même tentée de le faire. Après tout c’était mou et flasque, puis en prime ça lui donnait la nausée. Elle allait donc répondre, elle était tentée de le faire, de laisser aller la colère qui rongeait son ventre jusqu’à ce qu’elle se fasse interrompre dans son élan par une frite, puis une autre et ainsi de suite. Faith n’avait définitivement pas besoin du jugement de valeur, elle n’avait pas davantage besoin de se faire dire qu’elle était triste. « Oui, merci je suis bien au courant. Difficile de faire autrement grâce à toi. » Elle ne pouvait pas aller dans une foule sans risque d’avoir envie de mordre le coup de plusieurs personnes, sans risquer de perdre le contrôle. C’était d’ailleurs ce qui arrivait parce qu’elle n’était définitivement pas elle-même à répondre aux provocations ni-même à être abrupte. Après, il fallait avouer que recevoir des frites n’aidait en rien son humeur.
Pas plus que l’affirmation qui avait suivit l’avalanche des frites. Pour le coup, elle ne put s’empêcher du sort de ce pauvre étudiant qui avait servi de déjeuner à cette vampire, mais jugea que finalement, il valait mieux qu’elle évite d’y penser. « Non. » Pas de doute, elle ne voulait absolument pas savoir. Préférant taire le sujet, elle préféra ajouter : « Puis, tu devrais être contente alors je te laisse les humains et je garde mes… burgers » Qui ne lui plaisait pas dans la moindre mesure, mais hors de question de l’admettre. Elle n’avait pas l’impression que donner raison à sa « mère » la sauverait de cette conversation. Conversation déplaisante qui gobait toute l’énergie qu’elle avait pu emmagasiner. « À part ça, ce que je mange ne change rien pour toi. » Ça changeait tout pour elle, mais sans doute qu’à vingt-quatre ans, elle avait passé l’âge où on lui disait quoi manger.  
electric bird.


i wake up, it's a bad dream no one on my side i was fighting but i just feel too tired to be fighting guess i'm not the fighting kind wouldn't mind it if you were by my side but you're long gone
I wake up, it's a bad dream
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t772-faith-oswell-we-ll-be-lucky-if-we-ever-see-the-sun https://detroit-monsters.forumactif.fr/t775-faith-oswell-carnet-de-bord
Constance F. Flavia
Constance F. Flavia
Wanna Fight
Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. 266561profil1
▌Espèce : Vampire bi-millénaire à casquette.
▌Messages : 82
▌Double(s) Compte(s) : Josiah Warren.

Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. Empty
MessageSujet: Re: Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.   Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. EmptyVen 6 Nov - 17:51
Maintes fois, Constance leva les yeux au ciel, faussement désespérée du comportement obtus et coincé de sa fille. La vérité c'est qu'elle trouvait ça presque mignon. Cette pauvre fille s'accrochait tellement fort à sa haine pour sa mère que Constance avait presque envie de lui donner de vraies raisons de le faire (la transformation étant pour elle plus une amélioration qu'un déclin). La santé mentale de Faith, en assez bon danger vu le jeun qu'elle s'infligeait à elle-même, semblait dépendre de Constance, du fait qu'elle était la coupable de tous les malheurs de sa vie et que tout cela n'était qu'une grosse erreur qui serait réparée une fois qu'elle aurait battu le méchant. Constance était même étonnée que la gamine ne la combatte pas autrement. Vu comment elle était partie, il suffisait qu'un idiot lui dise « Si tu tues ta mère, tu redeviendras humaine » et elle le ferait. Remarque, ce serait rigolo à voir.

Quelque part dans les plaintes, le drame et les accusations de Faith, Constance bailla. Un bâillement comme on en voit peu dans le monde civilisé : sans retenue, sans main devant, et avec ce petit bruit de contentement caractéristique des personnes tout juste réveillées. Ou tout juste ennuyées, comme dans le cas de Constance. Pour tromper l'ennui, elle cracha son chewing-gum quelque part dans un de ses burger et en enfourna un autre. Elle se serait bien fumé une clope, mais son pouvoir risquait de s'évanouir si elle commençait à faire des choses trop absurdes, et fumer à l'intérieur n'était plus accepté. Les années 60 lui manquaient vraiment... Elle commença à se faire une belle grosse bulle pendant que Faith finissait de se plaindre, ce qui la fit sourire et ravaler sa bulle.
« Tu sais ma chérie, personne ne veut être amie ou amante d'une pauvre fille qui ne sait pas prendre le meilleur de la situation. J'suis gentille avec toi vu que je suis ta mère, mais franchement, j'espère que tu agis pas comme ça d'habitude parce que c'est pas très attirant. Ne gâche pas ta beauté avec ton pessimiste, c'est pas correct envers tous les moches qui sont bien plus gentils que toi et qui vivraient bien mieux avec ta face. »
Elle avait dit tout ça avec l'expression et la voix typique de cette concierge d'immeuble qui se mêle de ce qui ne la regarde pas en donnant des conseils sur la vie de personne qu'elle ne connaissait pas. Constance devenait de plus en plus une vieille mégère acariâtre mais ça, entre beaucoup d'autres choses, elle s'en moquait pas mal.

« Et sinon, sache que si, ça me change des trucs. T'es ma gosse, t'es sous ma responsabilité, et puis j'ai une réputation à tenir dans le coin. Tu fais partie d'une famille maintenant. Tu dois avoir environ deux cent frères et sœurs si je compte bien, ne leur fous pas la honte. »
Là-dessus elle commença à fouiller dans son sac pour en sortir une bouteille remplie d'un liquide rouge qu'elle posa au milieu de la table. Puis une pile de papiers qu'elle lança à côté. Un bout d'une feuille trainait dans la sauce étalée sur son plateau, mais elle semblait pas y prêter attention. Cela faisait plus de cinq cent ans que l'imprimerie avait été inventée, mais elle n'arrivait toujours à se faire à la fascination qu'avaient les gens pour le papier, les livres, toutes ces conneries. Le cinéma, la musique, ouais, ça c'était génial. Mais alors l'écriture.... Bref.
« Du sang. Du O négatif, vu que je sais pas ce que tu aimes. Il sort du congélo. J'l'ai piqué à l'hôpital, les papiers sont là, la meuf est toujours vivante donc il devrait pas y avoir de soucis. T'es pas obligée de le boire maintenant, mais garde-le au moins. »
Elle paraissait désintéressée, saoulée, flegmatique, voire horripilée d'avoir du faire ça pour sa gosse. La réalité c'est qu'elle commençait à être quand même un peu inquiète des conneries de cette fille. Elle voulait pas avoir à gérer un massacre. C'était plus de son âge, ces conneries-là.
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t756-je-preferais-jules-cesar https://detroit-monsters.forumactif.fr/t764-vampires-suck
Faith Oswell
Faith Oswell
Chillin
avatar by kahsha & sign by which witch
Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. T2Yh9LR

▌Espèce : jeune vampire
+ ne vieillit pas △ immunité aux maladies △ sens décuplés (ouïe et vue nocturne) △ régénération (les petites blessures guérissent rapidement)
- régime limité (ne peut boire que du sang) △ insomnie △ sensibilité à la lumière du soleil (et autres lumières fortes) △ incontrôlable face au sang △ absence d'image △ malaise devant les choses sacrées et la foi.
▌Messages : 65
▌Age : 28
▌Double(s) Compte(s) : aucun.

Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. Empty
MessageSujet: Re: Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.   Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. EmptySam 7 Nov - 10:49
maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.
CONSTANCE f. fimbria & faith oswell
Visiblement ses reproches coulaient comme de l’eau sur le dos d’un canard (et avec raison). Constance baillait et n’avait visiblement que peu d’intérêt dans la chose. Elle aurait pourtant pu admirer la rareté de la scène, Faith était dramatique à la base, mais elle n’était que très rarement revancharde à un tel point. Le comportement de sa mère n’aidait en rien son animosité. Entre les chewing-gums, les bulles et les commentaires, il n’y avait pas de point des comportement rassurant ou agréable. Peut-être qu’elle ne méritait pas mieux, après tout, elle n’avait fait que se plaindre depuis le moment où elle avait été changée. Ça faisait ressortir un côté de sa personne qu’elle n’avait jamais vraiment soupçonnée et ça ne l’aidait pas vraiment à supporter la transformation. Pas plus que Constance ne l’aidait au final, en l’encourageant à agir à la hauteur de sa beauté. Un compliment en soit, mais qui n’eut qu’en retour : « Parce qu’évidemment les gens ont plus envie d’être l’amie ou l’amante d’un monstre. Jolie ou pas. » Elle avait bien insisté sur le mot « monstre », comme si c’était l’unique façon de se décrire. Faith se jugeait bien en droit d’être pessimiste considérant ce qu’elle était devenue. Même si pour le coup, on pouvait donner raison à Constance, elle ne voyait pas les meilleurs côtés de la situation.

Ce pourquoi elle n’était pas franchement rassurée par l’affirmation de la vampire que ce soit la partie sur le fait qu’elle était sa mère (deuxième mère d’ailleurs) ou sur le fait que sa famille comptait à présent deux cents frères et soeurs supplémentaires. Et il fallait maintenant qu’elle fasse attention à ne pas leur faire honte. Tout le monde savait bien que le meilleur moyen pour faire que quelqu’un s’accepte, c’était bien de lui mettre la pression ! Faith commença à lui rétorquer : « J’ai déjà… » mais elle s’interrompit en voyant sa mère sortir une bouteille remplie de liquide rouge. Sa réponse comme quoi elle avait déjà une famille se perdit dans le néant à la vue du liquide. Loin d’être une experte dans la matière, elle n’eut pas besoin d’entendre l’information pour savoir ce que c’était. Et c’était dur de résister, elle serra le poing en tentant de retenir l’envie qui montait en elle. Après tout, elle n’avait pas été repue par le fast-food, elle était donc affamée. D’ailleurs ce que Constance dit par la suite passa un peu sous silence, devenant un bruit sourd dont elle ne comprit que la moitié faute d’écouter. Tout ce qu’elle voulait, c’était résister, ignorer cette bouteille pour prouver qu’elle était bien capable de s’en passer. De toute façon, ce n’était pas parce que sa mère disait qu’elle était maintenant sous sa responsabilité que Faith sentait une réelle inquiétude de sa part. Ou même qu’elle accepterait la chose si jamais elle voyait le moindre signe en ce sens…

Enfin, sans doute qu’elle réussit à retarder l’inévitable pendant quelques instants, peut-être même qu’elle réussit à se convaincre qu’elle n’en avait pas besoin. Sauf que comme on dit, chassez le naturel et il revient au galop. Sa tentative était vouée à l’échec depuis le début et il n’était donc pas surprenant de la voir attraper la bouteille pour la vider de son contenu. Et là, elle dut se rendre à l’évidence (bien que bonne chance pour la voir admettre) c’était tellement plus gouteux que tout ce qu’elle avait pu manger ces derniers jours. C’était même un délice, quelque chose de merveilleux à boire ce qui la faisait culpabiliser encore plus. « Merci » finit-elle par marmonner. Elle était ingrate, mais pas à ce point quand même. « Sauf que je n’ai pas besoin que tu t’occupes de moi. » Ou si en fait, elle était bien ingrate, parce qu’il était évident qu’elle avait besoin qu’on s’occupe d’elle, qu’on lui montre ce qu’elle devait faire pour survivre en tant que vampire. Mais voilà le problème, elle n’avait pas envie de survivre en tant que vampire : « Du coup tu peux t’occuper de tes nombreux autres enfants et me laisser tranquille. » Une bien mauvaise idée franchement, parce que c’était l’évidence même qu’elle avait besoin d’aide, mais elle ne pouvait pas demander l’aide de la personne qu’elle estimait responsable.
electric bird.


i wake up, it's a bad dream no one on my side i was fighting but i just feel too tired to be fighting guess i'm not the fighting kind wouldn't mind it if you were by my side but you're long gone
I wake up, it's a bad dream
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t772-faith-oswell-we-ll-be-lucky-if-we-ever-see-the-sun https://detroit-monsters.forumactif.fr/t775-faith-oswell-carnet-de-bord
Constance F. Flavia
Constance F. Flavia
Wanna Fight
Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. 266561profil1
▌Espèce : Vampire bi-millénaire à casquette.
▌Messages : 82
▌Double(s) Compte(s) : Josiah Warren.

Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. Empty
MessageSujet: Re: Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.   Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. EmptyJeu 19 Nov - 21:07
Elle était vraiment trop mignonne. Constance avait un sourire attendri en la regardant fixer le sang jusqu'à se résoudre à le boire à grandes gorgées avides. Plus le temps passait, plus elle était à la fois exaspérée et attendrie par cette petite fille. Les enfants étaient vraiment les plus mignons. Pas comme tous ces vieux gamins qui avaient depuis longtemps quitté les jupes de maman. Elle préférait ces petits êtres qui avaient besoin d'elle pour survivre. Elle devrait en faire plus souvent.
« De rien ma p'tite. Et crois-moi que c'est bien meilleur à la source. » Elle avait bien vu comment elle avait savouré le sang. Elle savait ce que cela faisait de se limiter à de la nourriture humaine. Elle n'en avait qu'un faible souvenir, lavé et esquinté par les millénaires, mais c'était le genre de sensation qui ne s'oubliait jamais complètement.

Elle éclata de rire à la mauvaise foi de Faith. Ah qu'elle était conne cette gamine ! Face au rire tonitruant de l'enfant, quelques personnes se retournèrent avec surprise et regardèrent avec un air un peu effaré cette ado bruyante et tapageuse qu'ils n'avaient jamais remarqué jusque là. Mais ils l'oublièrent vite et retournèrent à leur discussion et leur hamburger dégueulasse. Qu'est-ce que ça pouvait être con un humain. A la fin de son rire, elle révéla d'ailleurs cette pensée à voix haute : « Qu'est-ce que vous pouvez être cons quand même les humains. Heureusement que tu changes, t'es déjà un peu moins chiante que le jour de notre rencontre. » Et elle lui fit ce sourire adorable qu'elle aimait lui faire quand elle savait pertinemment qu'elle disait quelque chose que Faith n'allait pas prendre comme un compliment, mais qu'elle s'en foutait.
A ses remarques d'enfant ingrate, elle se leva sur sa chaise et mit un genou sur la table pour lui donner un petit coup de doigt sur le front. « Tu es ma seule gamine en bas-âge pour le moment, et la seule qui ai autant besoin qu'on la surveille. Tu ne te débarasseras pas de moi comme toi ma chouquette. » Et elle eut un petit sourire tendre, en lui pinçant la joue comme une mamie bien chiante.

En se redressant, elle sauta de sa chaise, remettant ses fringues, replaçant son bonnet, vérifiant ses poches et commençant déjà à préparer sa clope. « Bon sur ce j'te laisse finir ton délicieux repas. Hésite pas à m'appeler si besoin, j'ai changé de numéro donc j't'enverrai un sms sous peu pour que tu le retrouves. » Inutile de lui dire que c'était pour éviter qu'on la retrace depuis le téléphone de Jean-Patrick. « Et puis j'te ramènerai un autre p'tit cadeau la prochaine fois. Un p'tit animal ou une connerie comme ça. Tu me diras si y a une bestiole que tu aimes particulièrement bien manger. Bref, tchao. »

Et elle se cassa, comme ça, là-dessus, laissant son plateau et toutes ses frites étalées, jetées, et ses hamburgers éparpillés. En sortant, elle s'alluma sa clope avec un petit air satisfait. Elle avait fait manger Faith. Bientôt elle la ferait chasser.
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t756-je-preferais-jules-cesar https://detroit-monsters.forumactif.fr/t764-vampires-suck
Faith Oswell
Faith Oswell
Chillin
avatar by kahsha & sign by which witch
Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. T2Yh9LR

▌Espèce : jeune vampire
+ ne vieillit pas △ immunité aux maladies △ sens décuplés (ouïe et vue nocturne) △ régénération (les petites blessures guérissent rapidement)
- régime limité (ne peut boire que du sang) △ insomnie △ sensibilité à la lumière du soleil (et autres lumières fortes) △ incontrôlable face au sang △ absence d'image △ malaise devant les choses sacrées et la foi.
▌Messages : 65
▌Age : 28
▌Double(s) Compte(s) : aucun.

Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. Empty
MessageSujet: Re: Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.   Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. EmptyDim 29 Nov - 12:34
maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.
CONSTANCE f. fimbria & faith oswell
Résister au sang avait été trop difficile, elle n’avait pas pu et maintenant qu’elle avait goulument avalé le tout jusqu’à la dernière goute, elle se sentait mal. Faith n’était pas un digne vampire, elle n’était même pas une pale copie. Oh, bien sur, elle pouvait sentir à quel point boire du sang lui avait fait le plus grand bien, mais jamais elle ne voudrait l’admettre. Elle cherchait surtout à renier cette sensation et taire l’intérêt qui était né entre elle lorsqu’elle entendit le commentaire de sa mère. À quelque part, elle voulait gouter et c’était ça le plus énervant. Parce qu’elle ne savait pas combien de temps elle pourrait résister encore. Les burgers n’avaient rien de particulièrement plaisant, du moins, ils ne pouvaient qu’être une pale comparaison avec le liquide vermeil. Le fait de le savoir n’était qu’un poids de plus à porter et elle savait pertinemment qui blâmer pour ça ou du moins qui elle comptait blâmer.

Elle ne chercha pourtant pas à le faire savoir à Constance, qui éclata soudainement de rire, attirant ainsi bien des regards sur elles de façon momentanées. C’était ceux qui réalisaient maintenant qu’elle n’était pas seule avec son hamburger. Il fallait l’avouer, c’était impressionnant de voir comment sa mère pouvait se cacher de la vue d’autrui - Faith étant la première à s’y faire prendre, peut-être que c’était quelque chose qui se développait avec l’âge. Un maigre avantage pour pallier aux multiples problèmes que lui apportait sa nouvelle condition. Bon visiblement, de cette liste de problème, elle pouvait retirer la stupidité puisqu’aux dire de l’autre vampire, elle était moins chiante. Les sourcils froncés, elle se devait de réagir. Une vague tentative de tenir tête à sa mère, bien que l’intention était inutile : « C’est trop gentil. » N’étant pas caractérielle de nature, un genre de tapis version humaine, Faith n’était pas des plus douées dans ses réponses, encore moins quand elle avait l’impression de lui donner raison. Elle changeait depuis sa transformation et bien plus que le simple fait de ne plus pouvoir apprécier la nourriture normale. La preuve, elle faisait son enfant ingrate - une chose qu’elle n’avait jamais osé faire avec ses véritables parents. Et la réaction qu’eut Constance manqua de peu de lui arracher une réaction plus violente. Non, il fallait qu’elle se calme, qu’elle ne perde pas son bien. « Je n’ai pas besoin qu’on me surveille » finit-elle par marmonner. Ce n’était pas poignant ou même une réponse digne de ce nom, mais elle ne pouvait pas faire une scène dans un lieu public.

Puis Constance décida qu’il était le moment de partir, ce que Faith ne put que considérer comme une bonne chose. Elle avait besoin d’être seule, loin de cette personne qu’elle estimait responsable de ses malheurs et surtout qui était clairement une mauvaise influence. Ça revenait à l’idée qu’elle n’aurait pas du boire le sang qu’elle lui avait ramené. Il n’était donc pas plus étonnant que ça de voir la jeune femme refuser les deux propositions que lui faisait sa mère. Elle ne comptait pas l’appeler et elle ne voulait surtout pas se voir devant un petit animal mort : « Tu peux garder tes cadeaux pour toi. » Encore une fois, il fallait voir l’échec d’une répartie digne de ce nom, mais elle faisait des efforts pour lui tenir tête, c’était déjà un changement de taille.
electric bird.


i wake up, it's a bad dream no one on my side i was fighting but i just feel too tired to be fighting guess i'm not the fighting kind wouldn't mind it if you were by my side but you're long gone
I wake up, it's a bad dream
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t772-faith-oswell-we-ll-be-lucky-if-we-ever-see-the-sun https://detroit-monsters.forumactif.fr/t775-faith-oswell-carnet-de-bord
Contenu sponsorisé

Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. Empty
MessageSujet: Re: Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.   Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Faith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Centre-ville :: Restaurants & Fast Food-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsgFaith ▬ Maman t'a déjà dit que les fast-food c'était pas bon pour ta ligne. 1453056025-88-31