Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.




Partagez | 
Remèdes pour monstres | PV Jude
avatar
Chillin
▌Espèce : Noppera-bõ - Esprit sans visage.
■ Capacité à changer de visage - Voleur d'identité - Esprit (Durée de vie indéterminée) - Incapacité à gérer le contrôle de son visage. ■
▌Messages : 102

MessageSujet: Remèdes pour monstres | PV Jude   Sam 27 Fév - 22:47



Cela devait faire un bonne dizaine d'années qu'Alec n'avait pas mis les pieds dans un Hôpital. Il ne s'en plaignait pas, d'ailleurs: jusque-là, sa santé n'avait jamais cessée d'être correcte. Il pouvait avoir des douleurs, de temps à autres, mais rien qui ne se soigne pas à coup d'aspirines , de sparadra ou d'une bonne dose de Doliprane. Le complexe Henry Ford, devant lequel il était passé maintes fois sans jamais y entrer, s'était donc dessiné à lui comme un centre médical tout ce qu'il peut y avoir de plus cliché. Les longs couloirs blancs dénués de vie, les infirmières qui affluent de tous les coin d'murs, l'air malade qui ronge l'entrée de chaque chambre... Alec s'était fait tout un film quant à c'que pouvait cacher un tel bâtiment. Il tirait la plupart de ses conclusions de la mauvais expérience qu'il  avait vécu quelques années plus tôts à Chicago: se retrouver dans une chambre blanche immaculée et être au point de griller son identité d'monstre n'était pas vraiment la solution idéale pour rester discret. C'était peut-être là l'origine de son dédain mais si une chose était sûre, c'était bien qu'il n'avait aucunement l'intention de s'attarder dans un tel lieu.

Pour tout dire, le fait qu'il soit arrivé jusqu'à la porte de la bâtisse tenait déjà du miracle. Il ne s'était pourtant pas fait d'illusions: si quelqu'un dans ce grand bâtiment pouvait prétendre à l'aider, il n'était probablement pas en mesure de faire grande chose pour lui. Sa "condition de monstre" n'était pas comme n'importe quelle maladie. Premièrement, il ne cherchait pas à s'en débarrasser, seulement à la contrôler. Secondo, il ignorait tout de ce qui pouvait avoir provoquer un tel don. Alors l'expliquer...

"Mais qu'est-ce que je fous là..."

Le sans-visage avait trouvé l'nom de bouche à oreille. Si il ne fondait pas beaucoup d'espoir sur la réussite du dit – Comment déjà? - Jude Hartfield, c'était toujours mieux que rien. Alec en avait déjà assez appris sur le bonhomme pour savoir qu'il n'était pas une arnaqueur de première. Ces trucs, onguents et autres potions, semblaient fonctionner dans la plupart des cas. C'était du moins ce qu'on lui avait laissé entendre.
La porte coulissante qui donnait sur l'hôpital n'avait en tout cas rien des vieilles portes grinçantes qu'avaient pu s'imaginer le blond. Il chercha d'un pas hésitant l'accueil avant de remarquer la figure d'une petite dame brune assise derrière un comptoir. Alec, ne voyant personne attendre, se présenta pour demander les horaires du service du brancardier – Mince, il avait encore oublié son nom – Hart... Hartfield?
Un petit mensonge, comme quoi il devait le récupérer à cause d'une panne de voiture, avait même suffit à convaincre la secrétaire à lui donner l'info. Il se doutait bien qu'elle n'avait absolument pas cru à son histoire, mais quoiqu'il en soit, elle avait répondu.

Si la vieille dame avait été plus honnête que lui, c'était l'heure de pause pour le brancardier. Alec n'avait pas l'intention de le déranger longtemps. Il demanda deux-trois fois son chemin avant d'arriver à destination, une petite salle blanche, visiblement réservée au personnel.

- Hum, bonjour. Je cherche un certain Hartfield? Il est brancardier dans le secteur.

Deux infirmières lui indiquièrent d'un geste désintéressé un homme aux cheveux bruns. Bon, il avait au moins réussi à ne pas se perdre. Il traversa la salle et interpella la silhouette qui lui avait été désignée:

- Jude Hartfield? Bonjour. Hum. Je m'appelle Alec, j'ai entendu parler de vous...Enfin, vous guérissez des gens, c'est ça?

La présentation était peut-être catastrophique, mais il était arrivé à dire ce qu'il avait à dire. Il reprit:

- Enfin, oui, guérir les gens est un peu le principe d'un hôpital mais... Vous auriez une minute?


© VAL



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t310-alec-dewart-no-face-s-friends http://detroit-monsters.forumactif.fr/t551-alec-carnet
avatar
Chillin
▌Espèce : [Ecrivez ici l'origine de votre personnage (conte, légende, divinité, folklore, etc) ainsi que ses capacités et faiblesses]
▌Messages : 57
▌Double(s) Compte(s) : Rouquine.

MessageSujet: Re: Remèdes pour monstres | PV Jude   Dim 20 Mar - 0:39
Living in the memory of our song
La journée n’avait pas été de tout repos. Il avait débuté sa garde à six heures du matin et avait dû enchaîné avec le remplacement d’un collègue au pied levé. Il était là depuis presque dix heures et il commençait à trouver le temps long. Dans une trentaine de minutes il pourrait rentrer chez lui, s’étaler sur son lit et dormir jusqu’au lendemain. Il avait aussi envie d’aller courir alors il allait devoir organiser un peu son temps libre d’ici le lendemain.

La journée débuta avec un carambolage sur l’autoroute. Il fut un des premiers sur les lieux et,  avec l’aide des pompiers ramena une jeune femme d’une vingtaine d’année jusqu’à l’hôpital. Il avait essayé de la sonder, histoire de donner les informations aux infirmiers et aux médecins en arrivant. Malheureusement, la jeune femme était décédée. Un morceau de ferraille lui avait transpercé l’abdomen et elle avait succombé avant même d’arriver au bloc opératoire.

Et la journée n’avait pas cessé de se compliquer depuis ce moment. Une petite fille qui se révèle avoir un cancer, une mamie qui succombe à un AVC et, pour clôturer le tout, un père de famille qui a pris une balle perdue.

Il n’avait pu sauver personne et ça le rendait fou. Alors, quand on l’interpella pendant la pause qu’il s’était octroyée, il se figea un moment. Il avait besoin de calme. C’est dans ces moments-là qu’il aurait aimé continuer la cigarette. Mais il ne se l’autorisait plus.

Il observa l’homme face à lui un moment et s’ébroua. Il n’avait pas accroché à la conversation tout de suite, il avait dû réfléchir à ce qu’il avait dit avant de percuter. Ce qui lui donna un air de poisson rouge pendant deux minutes.

« Je suis Jude oui. »

Il avait entendu parler de lui ? Il ne comprenait pas où il avait pu entendre ses prouesses. Il pensa à Elséar, cette gargouille qu’il avait « réparé » et, dans le même temps, sauvé. Ça venait peut-être de lui ? Ca l’étonnait un peu mais il n’en dit rien, histoire de ne pas le conforter dans une fausse idée s’il sentait mal à l’aise envers lui.

« J’ai pas beaucoup de temps mais je vous écoute. Néanmoins si vous avez besoin de soin, adressez-vous plutôt à un infirmier, vous êtes blessé ? »
Alec Dewart
Jude Hartfield
Cette fiche à été réalisée par Kendall. Toute reproduction est prohibée.



#Judéar 4evah

Merci Liron pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chillin
▌Espèce : Noppera-bõ - Esprit sans visage.
■ Capacité à changer de visage - Voleur d'identité - Esprit (Durée de vie indéterminée) - Incapacité à gérer le contrôle de son visage. ■
▌Messages : 102

MessageSujet: Re: Remèdes pour monstres | PV Jude   Dim 12 Juin - 21:03



Bien joué Alec, ce gars n'avait l'air d'être au courant de rien.
Et si c'était une erreur? Peut-être n'était-ce pas le bon Jude ? Ou peut-être n'était-il qu'un simple humain ? Il y avait de quoi se poser tout un tas de questions. Pourtant, Alec était presque sûr de son coup. Il y avait ce je-ne-sais-quoi qui lui faisait penser qu'il avait à faire à la bonne personne. D'ailleurs, de ce qu'il avait compris, les hôpitaux regorgeaient toujours de monstres et de soigneurs. C'était un bon moyen de garder sa couverture tout en participant activement à la vie de Détroit. Une fausse identité bien sûr... C'était sûrement ce qu'il essayait de préserver derrière son air un peu perdu.
Maintenant qu'Alec était là, difficile d'abandonner l'affaire. Si la plupart des monstres préféraient se rafistoler à la mode Do it Yourself, le sans-visage se devait tenter la solution du remède miracle. C'était sûrement naïf, se disait-il, mais qui ne tente rien n'a rien.

- Je suis pas blessé, non. Je suis... disons malade.

Malade. C'était un mot qui aurait plus tendance à correspondre à un petit rhume gênant qu'à la capacité de changer de tête. Cependant, avec les quelques infirmières indiscrètes qui profitaient de leurs pauses, difficile de crier quoique ce soit sur sa condition. Alec avait beaucoup de mal à se faire comprendre des humains . Avec les monstres, c'était un peu plus facile. Tant que la possibilité  qu'il se soit trompé de personne n'était pas totalement éliminée, il avait tout intérêt à faire attention au moindre de ses mots.

- Je sais qu'il y a une tonne de médecins dans cet hôpital mais je peux pas les voir. Me soigner est pas vraiment dans leur capacité, je pense.

Il sonnait un peu comme un illuminé, même de son propre point de vue. Déjà qu'il prenait du temps sur la pause de ce pauvre gars, voilà qu'il arrivait à peine à justifier sa présence. Il ne s'attendait pas à faire des miracles – à vrai dire, ce n'était pas à lui d'en faire – mais n'aurait pas broncher à l'idée de pouvoir parler de monstre à monstre.  
En attendant, il devait bien trouver un moyen d'être le plus clair possible. Même en essayant de donner des piste sur ses problèmes, il lui serait difficile de gagner la confiance de ce Hartfield en seulement quelques minutes. Il connaissait bien ce genre de monstre . C'était pas le type à accorder du temps à n'importe qui et pour n'importe quoi. Au vu la réaction qu'il avait eu, il n'avait d'ailleurs pas d'autre choix que d'expliquer pourquoi il était venu le chercher lui et lui seul :

- On m'a dit que vous pourriez peut-être m'aider. Enfin « on ». Un ami d'un ami, quoi.

De l'aide, voilà ce dont il avait besoin ! Mais si ses bafouillages avaient déjà réussi à intriguer le soigneur, c'est qu'il était sur la bonne voie, non ?

© VAL



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detroit-monsters.forumactif.fr/t310-alec-dewart-no-face-s-friends http://detroit-monsters.forumactif.fr/t551-alec-carnet
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Remèdes pour monstres | PV Jude   
Revenir en haut Aller en bas
 
Remèdes pour monstres | PV Jude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELECTIONS ??KAKAKOK OPTE POUR LE DUO JUDE & FOUREL CELESTIN !
» Woonin « Il y a des remèdes pour la maladie, il n'y en a point pour la destinée. »U.C
» Les iiiiiinscriiiiiiptiooooooooons pour Monstres et Cie Animation
» Un kit pour Jude SVP.
» BRIDES: Mirlande Manigat gagne 7% alors que Jude ne decolle pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: LA VILLE :: Quartiers divers :: Hôpital Henry ford-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsg