Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.



-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Crater Impact SE
68.97 € 114.99 €
Voir le deal

Partagez
It took a funeral to make me feel alive.
Giacomo Bonavita
avatar
Chillin
▌Espèce : Strigoï ▬ Immortel; mais suicidaire ▬ Aspire l'énergie vitale des autres; malgré lui … ▬ Peut se rendre invisible; à condition de rester immobile, sans respirer, et de dire adieu à la vue ▬ Gagne un énorme boost en consommant du sang; au dépens de contrecoups digne d'une drogues dures
▌Messages : 49

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. EmptyDim 12 Avr - 23:53

carte d'identite






Nom : né Vlașin-Drăgoi, il est passé par bien des identités à travers les années. En ce moment, c'est mr. Bonavita
Prénom(s) : Vasile Ioan. Couramment, il se fait appeler Giacomo et commence tout juste à s'attacher à la sonorité de ce prénom.
Âge : 52 ans à sa mort
Nationalité : italo-américain est indiqué sur ses papiers, mais il est roumain d'origine
Race / Légende : Strigoï; les quenottes peuvent induir en erreur, mais c'est bien plus proche d'un revenant avec un corps physique ou d'une sorte de mort vivant que d'un vampire.
Pouvoir(s) : Giacomo est physiquement immortel depuis sa 'résurrection' et n’a pas pris une ride de plus que son lui ante mortem. De ce fait, une balle dans la tête, un coup de couteau dans la jugulaire, une chute du deuxième étage, sans dire que cela ne fait que le chatouiller, ça ne risque pas de le réexpédier dans le cercueil. Par contre, un bon vieux bûché …
Aspirer l’énergie vitale de son entourage est plus proche de la capacité passive que du pouvoir: c’est ce qui lui permet de survivre au temps. S’il a un coup de barre, il y a des chances qu’il vous le refilera dans la journée et retrouvera son humeur pimpante, mais n'ayez crainte : à si petite échelle, il vous sappe juste votre énergie, pas vos précieuses années de vie.
La capacité de se rendre invisible lui donne le plus de fil à retordre: il arrive à s’effacer complètement, mais seulement en restant parfaitement immobile. Ce n'est peut-être même pas possible, mais il a l’éternité pour essayer de répondre à la question.

La consommation de sang est, quant à elle, marquée par une humeur euphorique, une énergie permanente et démesurée, une agitation inquiétante, un jugement erroné de la réalité et l'incapacité d'estimer la dangerosité d'une situation. Les sens sont à fleur de peau, conférant un bonus de rapidité, de force et d'endurance au prix d'une perte de lucidité. C'est plus un bonus qu'un pouvoir en soi.

Faiblesses(s) : Tout d'abord, l'immortalité ne rend pas insensible à la douleur, elle signifie même devoir souffrir de ses blessures sans être soulagé par la mort: même l'inconscience prend une éternité à arriver, si encore elle s'offre à lui avant la période de régénération -pouvant s'étendre sur des semaines-. Cela va sans dire que survivre à sa propre mort dans ces conditions ne laisse pas la psyché indifférente, sans parler de voir ses proches succomber inévitablement à l’appel de la mort, ni du trauma engendré par les accidents violents. A force de temps, il a fini par développer la tendance à tomber dans des épisodes dépressifs. De plus, survivre aux plus horribles supplices est bien beau, mais tout ce qui lui est arrivé avant de mourir ne soignera jamais, alors le mal de dos et les problèmes de vieux, il les traînera avec lui pour l'éternité.
Tout se meurt inévitablement autour de lui -à cause de lui. Il peut tirer une croix sur l’idée de vivre en compagnie de l’être aimé sans prématurément causer sa perte ou celle de posséder un animal de compagnie. Cela peut paraître dérisoire, mais sur le long terme, la certitude de vivre éternellement seul finit par peser lourd.
Qui dit invisibilité, dit être entièrement invisible. Et l’œil ne peut capter ni lumière ni image s'il n’y a rien sur lequel réfléchir. L’invisibilité le rend donc totalement aveugle. De plus, pour s’effacer, il doit retenir sa respiration, et même un champion d’apnée ne peut pas tenir plus que tant.

Le contrecoup de la consommation de sang est une fatigue extrême, une soudaine chute de l’humeur, des courbatures musculaires, une soif inétanchable et un sentiment de tristesse et de vacuité intense. L’irritabilité devient extrême et l’envie de consommer pour pallier aux contrecoups se fait irrésistible : autant dire que la meilleure chose à faire est se cacher sous ses draps et tenter de dormir en ignorant la soif.

Groupe : Chillin'

miroir de l'ame

Vous voici face à un questionnaire ! Il y a beaucoup de questions, mais elles ne sont pas toutes obligatoires, seules les cinq marquées d'un ▌ le sont. En plus de celle-ci, il vous est demandé d'en choisir 2 de plus au choix parmi toutes les autres. Evidemment, vous pouvez en prendre plus ! Il n'y a pas de minimum de lignes ou de mots pour ces questions, mais si nous considérons les réponses trop maigres ou manquant trop d'informations pour que l'on apprenne à connaître votre personnage, nous vous demanderons d'étoffer un peu plus.

▌Description du caractère : Giacomo est égocentrique, dominant, -trop- décontracté, sournois, sarcastique, buté, extrême, contrôleur, vague, fervent adepte de la xyloglossie –parfois même à son insu-, étrangement charismatique, inconscient, impulsif, technosaure, pas tout à fait lucide, turbulent, cynique, malin et légèrement claustrophobe. Il se croit invincible et intouchable, a le rire trop facile et souvent déplacé, une ou deux cases en moins et met facilement mal à l’aise.
Mais dans ses moments de faiblesse, il devient émotif, irritable, paranoïaque, autodestructeur, imprévisible, nerveux, démotivé, indécis, anxieux et incapable de penser clairement.  

▌Aimez vous votre condition de monstre ? Se faire chirurgicalement retirer toutes ses dents pour les remplacer par une dentition humaine met un peu la puce à l’oreille, mais en réalité, c’était juste pour s’empêcher de croquer dans les gens à tort et à travers : Giacomo ne se fait pas confiance saoul, et il rajouterait même que sobre non plus. Il semble plus que satisfait d’être revenu d'entre les morts: ça l’a changé de but en blanc, pour le mieux d’après-lui. Mais il lui a fallu un très long moment pour accepter son échec et bien plus encore sa condition. Pourtant, certains jours l'immortalité lui semble être un sort pire que la mort.

▌Que pensez-vous des humains ? Voyons, à force de vivre parmi eux incognito, c’est comme s’il était humain, non ? Il accorde beaucoup de valeur aux têtes fortes, ce que les humains tendent à être, et il est vrai qu'il les préfère en temps que partenaire malgré leur périssabilité. En somme, du moment qu'ils ne sortent pas les fourches et ne montent pas des bûchers, il les aime bien.

▌Êtes-vous bien intégré à la société ? Si oui, avez-vous un métier ? Et si vous êtes étudiant, qu'étudiez-vous ? Si vous ne faites rien de cela, que faites-vous ? Giacomo est un zoologue diplômé et un cryptozoologue reconnu par ses confrères –bien que la majorité de la communauté scientifique soit très critique de la profession- : autant dire que, lorsque votre vocation est d’enquêter sur les mythes et les légendes urbaines pour écarter les canulars alors que vous êtes un monstre, vous êtes très, très bien intégré à la société. Du moins, c'est la description du métier sur le papier: il a quelque peu réinterprété la profession à sa manière; son job consiste plus à falsifier toute preuve laissée derrière par ses clients et tourner en ridicule les éventuels témoins qu'à établir la vérité, mais les humains ne se doutent de rien, donc autant continuer à prétendre ! Il est même passé à la télévision peu après sa mutation à Détroit pour discuter de la véracité de la fameuse vidéo.

Souhaitez-vous dévoiler votre véritable nature au reste du monde ? Quelle bonne idée, il en avait justement marre de s’appeler Giacomo et cela faisait depuis un moment qu’Isidore lui faisait de l’œil. Ce sera parfait quelque part au nord de la Belgique ! Plus sérieusement, il a à peine entamé cette identité-là, ça l’embêterait de devoir de nouveau cavaler. Après tout, partout où il y a des monstres en liberté, les chasseurs autoproclamés ne sont pas loin, et même s’il aime les bagarres, une période de répit ne se gâche pas comme ça –surtout après le bordel qu'était le 20e siècle.

Quelles sont vos activités favorites ? Avez vous une passion ? Ces temps, c’est le jardinage. D’ailleurs, il vient tout juste de se procurer des nouvelles clématites, les dernières ayant –sans surprise- rendu l’âme à une vitesse impressionnante. Quant à Cesare, le citronnier, il fait la gueule mais tient bon. Par contre, un matou a renversé le cactus géant et Giacomo est décidé à lui rendre la pareille dès qu'il mettra la main dessus. De grandes aventures, en somme.
Au début, c’était surtout une excuse pour observer les humains depuis son balcon, mais ça a fini par l’avoir et il se bat dur pour garder ses plantes en vie. C'est venu un peu comme la passion du vin rouge: il en buvait par politesse, mais à force de côtoyer les italiens, la colle a fini par prendre -un peu trop fort peut-être-. Si ça ne tenait qu’à lui, il ne ferait que déguster toute la journée en dorlotant ses amis verts, mais ça ferait de lui un alcolo.

Décrivez l'endroit où vous passez le plus de temps (une pièce chez vous, au travail, un endroit à l'extérieur, etc).  S'il en avait une, ce serait la cave à vin.

Quel est le bien auquel vous tenez le plus ? Pourquoi lui accordez-vous tant de valeur ? Ma fois, les années lui ont déjà pris bien des choses dont il ne pensait pas pouvoir se séparer. L'ouvre-lettre bat des records de durabilité avec bientôt une petite cinquantaine d'année au compteur sans avoir été perdu quelque part. C'est fou l'attention que l'on peut accorder aux objets les plus inutiles après le décès de leur propriétaire, heh ?

Qu'est-ce qui vous met le plus en colère ? La trahison, car il faut se faire confiance pour se poignarder correctement. Ça fait mal au cœur des coups de pute comme ça, et Giacomo a beau ne pas être particulièrement rancunier, ça, ça mérite le même traitement que celui réservé à ce foutu chat.
Secondairement mais plus important encore : les bruits de mastication. La bouche ouverte ou fermée, ça lui donne juste envie de sauter à la gorge de l’autre. Autant dire que les dîners romantiques en tête-à-tête dans le silence le plus complet, c’est un non non, par expérience.

Quelle est votre plus grande peur ? Ça devrait probablement être sa trop grande confiance en lui. Malheureusement, il est trop inconscient pour réaliser ou trop fier pour admettre une quelconque peur ; mais la vue de la plus petite flamme –comme celle d’un pauvre briquet ou la braise d’une cigarette- lui arrache tout de même un tressaillement irrépressible. Comme quoi son instinct de survie n’est pas entièrement foutu.

Que faites-vous pour pallier au stress ? Le quoi ?

Quelle est la routine d'un jour normal pour vous ? Comment vous sentez-vous si cette routine est rompue ? Ses jours sont plus décousus et différents les uns que les autres, mais les crises d'angoisses nocturnes qui le hantaient jadis l'ont habitué à se lever durant la nuit. C’est devenu un automatisme et lorsqu'il passe la nuit sans encombre, il se réveille beaucoup plus perturbé qu’il ne voudrait l’admettre.

Vous aimez-vous ? (question d'amour propre) En temps normal, on n’en douterait pas ; mais dans la vie il y a des hauts et des bas, et dans les bas… Il vaut mieux ne pas parler de ce qui se passe durant les bas.

Listez trois choses  dans lesquelles vous vous considérez bon, et trois choses dans lesquelles vous ne l’êtes pas.   Les chantages et les compromis véreux, soutirer des informations, gagner au stabscotch –ou jeu du couteau- mais c’est de la triche puisque l’échec n’est jamais punitif très longtemps
dessiner un rond potable ou de produire quoi que ce soit de créatif, raconter des mensonges qui ne sont pas gros comme une montagne –s’il arrive à avoir qui que ce soit, c’est bien parce qu’il dit des choses vagues 90% du temps et rit pour rien-, se tenir en société


Quelque chose à rajouter ? 10% de réduction sur ses services si vous pratiquez le léchage de cul intensif. Sérieusement.

▌Physionomie : paraît ridiculeusement grand à cause de sa posture et son corps longiligne- assume tout de même un bon mètre quatre-vingts – plus musclé que ce que l’on pourrait penser, mais trop sec pour être puissant – cheveux noirs coiffés en arrière, parsemé de quelques mèches grisonnantes, la racine légèrement reculée – a le teint trop pâle pour ne pas trahir ses vraies origines ( autant dire qu’il crame au soleil ( sans mauvais jeu de mot sur sa nature ) au lieu de bronzer ) – n’est pas assez velu pour un soi-disant italien, mais assez pour un homme digne de ce nom - doigts longs et osseux, presque crochus - sourcils comiquement arqués et froncés – visage et menton long - nez aquilin – sourire torve permanent collé sur la tronche, ressemblant presque à une grimace ( on peut remercier une bonne vieille commotion pour ça ) et découvrant souvent une partie de ses dents très alignées – rides creusées le long de ses joues à cause de ladite grimace – pommettes marquées et rehaussées par son sourire - grandes poches sous les yeux et paupières tombantes – lèvres très fines - yeux qu’il décrit comme ‘ambré’ mais sérieusement, ils sont jaunes, et bien trop pour paraître tout à fait naturel – toujours habillé semi formel, pour ne pas dire ringard – abhorre les vestons et a la plupart du temps les manches de sa chemise retroussée – a faillit se faire étrangler avec une cravate et les a bannie de sa garde-robe, comme tout ce qui entoure de trop près la gorge - le bleu est sa couleur de prédilection – l’ensemble est souvent couronnée d’une paire de gant court en cuir - parle avec ses bras en faisant de grands gestes - très expressif

Autre apparence : Lorsqu'il consomme du sang, son corps subit quelque modifications physiques : ses bras s'allongent légèrement, tout comme ses doigts qui deviennent aussi crochus que des serres et ses yeux s'injectent de sang. Ses dents, quant-à-elles, gagnaient un bon centimètre de longueur dans cet état. Tout se remet plus en place une fois que l'effet du sang s'estompe, mais après une période d'abus intense, ça a finit par laisser des traces sur son physique 'normal' -sans parler du mental-, comme sa dentition qui était devenue trop acérée et irrégulière pour pouvoir se faire passer pour un humain.

histoire




Pour votre histoire, afin de faciliter les choses pour ceux qui auraient des difficultés ou qui préféreraient le modèle du questionnaire, vous avez le choix entre raconter les aventures de votre personnage de façon traditionnelle (sous forme d'un rp ou d'un récit) ou bien répondre aux questions suivantes.
Pour ce qui est du questionnaire, les questions ne sont pas toutes obligatoires, sauf celles précédées d'un ▌. Nous vous demandons ensuite de choisir au minimum 3 autres questions parmi les autres, et les conditions restent les même que pour les questions sur le caractère.

▌Quand et où êtes-vous né (précisez quelle époque si elle n’est pas ‘actuelle’) ? Au début du 19e siècle, le 8 mai 1821 en Roumanie actuelle. Étrangement, il a une foutrement bonne mémoire des dates.

▌Quelle est la situation sociale de la famille dans laquelle vous avez grandi ? A-t-elle changé pour vous ? Les Vlașin-Drăgoi travaillaient pour des propriétaires de terre prospérant dans le commerce de céréale et n'étaient pas tout au fond de la hiérarchie, leur situation était donc plutôt correcte pour des roturiers. Quant à la sienne, elle n’a cessé de jouer les montagnes russes depuis sa mort, mais il est arrivé à un niveau tout à fait enviable, et pas grâce à son métier actuel.

Comment vous entend(i)ez-vous avez vos parents ? Avez-vous des frères et sœurs ? A vrai dire, il n’en a pas un souvenir transcendant. Il était le cadet d’une famille de sept, tous des garçons sauf l’aînée, ses parents n’avaient pas énormément de temps à accorder à l’un ou l’autre. Quant à ses frères, ils étaient plus du genre tortionnaire que protecteur. Sa grande sœur était là pour les empêcher de lui donner des coups de bec à longueur de journée -par pitié, s'est-il persuadé.

Quels ont été vos premiers amours ? Y a-t-il eu des litiges avec vos tuteurs ou avec d'autres personnes à ce propos ? Et en ce moment, où en êtes-vous ? Il a bien entendu été naïvement amoureux de sa grande sœur, mais il a eu le bégin pour bien des jeunes filles en grandissant. On peut même dire qu’il s’entichait beaucoup trop facilement à l’époque, ce qui a inévitablement fini par causer sa perte. Au fil des années, la situation s’est renversée et il a fini par être celui qui brisait des cœurs, mais dans toutes ses relations, il y a toujours un instant où il a été sincèrement et profondément amoureux de son partenaire. Avoir deux divorces officiels au compteur ne change pas la véracité de ce fait, même si la plupart ont du mal à y croire.
A présent, il a abandonné l'idée du mariage -après double confirmation que si cela ne menait pas à fonder une famille, c'était inutile; n'ayant pas la capacité d'exhausser ce souhait- et préfère concubiner à gauche et à droite.

Où logez/vivez-vous en ce moment ? Pourquoi avoir choisi cet endroit ? Dans un appartement de taille modeste en bordure de Détroit ; c’était ce qui était disponible sur le marché. Dès que ces histoires de monstre seront résolues, il s’en retournera en Antarctique, retrouver un VRAI ciel nocturne et ses amis les phoques.

Aviez-vous, ou avez-vous encore une personne que vous considérez comme un modèle à suivre ? Umberto Dellacroce. A son arrivée sur le continent américain, c'est lui qui l’a pris sous son aile, et il a rapidement remplacé la figure paternelle dont Gia avait terriblement besoin –surtout après ce qu’il venait de traverser. Il ne posait pas de questions futiles et le respectait à -ce qu'il pense être- sa juste valeur: et le respect était partagé, une première depuis sa résurrection.
Le vioc est mort de vieillesse au printemps 1935, un luxe qui est rarement offert aux gens de sa trempe, surtout aux prémices de la seconde guerre mondiale et après avoir autant profité de la prohibition.
Il lui manque encore aujourd’hui, terriblement.

Avez-vous un but que vous souhaitez atteindre à tout prix ? Si oui, où en êtes-vous  ? Les buts, c’est une affaire de vivant, on les oublie vite à force de vivre.

Quelle est la chose la plus embarrassante qui vous soit arrivée ? Rester coincé dans son cercueil. Deux jours passés à pleurer hystériquement alors qu'il suffisait simplement d'enfoncer le bois de piètre qualité et battre un peu des bras pour s'extirper de là. Il n’y avait pas de témoin mais Dieu qu’il a honte en y repensant-- Non, à bien y réfléchir, LA chose la plus embarrassante qui lui soit arrivé, c'est ce qu'il était avant de mourir. Avec plusieurs décennies de recul, il comprend pourquoi il s’était fait tabasser et regrette de ne pas avoir pu participer au lynchage.

Quel est votre plus grand regret ? ? Avoir oublié ce qui était arrivé à Marinescu lorsque sa nièce l’avait soi-disant aperçu quelque jour après son enterrement avant de se présenter chez lui après être sortit de la tombe. Personne ne veut voir une sale bête roder sur ses terres et encore moins son frère récemment décédé sur le pas de sa porte: la tentative d’immolation était totalement justifiable, mais il aurait pu s'éviter ce crève-cœur s'il n'avait pas été aussi naïf.
Avoir raté son suicide n'est pas loin sur la liste, mais ça n'est pas comme s'il y pouvait quelque chose. Il ne s’est techniquement pas lourdé –s’égorger, à cette époque, lui laissait peu de chance d’être sauvé par la médecine-, mais reste qu’il s’est réveillé six-pieds sous terre malgré tout et que l'échec lui reste en travers de la gorge. Il essai encore périodiquement, mais rien n'y fait.

▌Il nous est tous arrivé des événements marquants. De grandes peurs, d’immenses surprises ou des joies qui font ce que nous sommes à présent. Quant à vous, quel genre d’événement vous a vraiment marqué ? Par où commencer ? Le fameux passage à tabac derrière la grange -un guet-apens évident que tout autre môme de son âge aurait su évité- ? Son enrôlement dans l’armée allemande après avoir fui la Roumanie ? Ses exploits inexpliqués durant la première guerre mondiale ? Comment il est parvenu à être déclaré ‘porté disparu’ pour fuir son premier mariage ? La rixe durant la traversée jusqu’en Amérique ? La descente de police dans le speakeasy de Dellacroce ? La chanteuse qui lui tomba dans les bras après lui avoir servit de bouclier humain –et son second mariage raté- ? La liste est encore longue : après tout, il a trois vies derrière lui. Il y a tant de visages qui lui échappent inévitablement et d’autres détails qui s’accrochent malgré les années -l’étreinte légère mais ferme de sa sœur, l’humidité glaciale du port et la moiteur de ses paumes à la présentation de son visa, les mains s’agrippant à son uniforme maculé de bout pour le tirer dans les tranchées, l’impitoyable canicule roumaine, la scène du baiser dans le film Ivan’s Childhood d’Andrei Tarkovsky. Des anecdotes, il en a plein les tiroirs, mais pour être franc il n'est plus tout à fait sûr de ce qui est vrai dans le tas.

▌Êtes vous né monstre ? Si oui, comment cela se passait-il chez vous ? Et en compagnie des humains ? Si non, qu’est-il arrivé ? Giacomo a bien entendu été humain –pendant 52 ans tout de même !- et est revenu en vie sous la forme d’un strigoï après son suicide –se suicider sans être marié est pourtant un des signe avant coureur de ce genre d’incident, ils auraient tous du s’y attendre et prendre les précautions nécessaires-. Sa famille n’a pas très bien pris sa résurrection et l'aurait eu s’il ne s’était pas libéré d’un coup de dent, ce qui marqua aussi son premier sang. S’en suivit un véritable trou noir dans sa vie, comme si l’on avait coupé et jeté quelque centimètre de film avant de raccorder les extrémités de la bande. Des mois passés à terroriser la campagne roumaine, dont les rares instants de lucidité ont alimenté nombre de crises d’angoisses. Mais après un pénible sevrage, il a pu recommencer à vivre parmi les humains, ailleurs, puis tout est redevenu plus ou moins normal.

et vous etes ?

Pseudo : Pistache
Age : 17 ans
Comment vous êtes vous retrouvé sur DM ? La faute à Lluvia
Personnage sur l'avatar : OC de foxycraven
Un mot de la fin, une suggestion ? hm

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: Re: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. EmptyLun 13 Avr - 9:33
Bienvenue parmi nous Giacomo Ronronne
J'aime beaucoup ton début de fiche et la légende que tu as choisi, hâte de voir ce que tu vas faire de lui.
Bon courage ♥ Papouilles
Revenir en haut Aller en bas
Lola Johns
Lola Johns
Chillin
▌Espèce : Descendante du couple légendaire d'Hewan Reinkarnasi - Peut se transformer en serpent - Mord - Craint le froid - Et la sécheresse aussi.
▌Messages : 1102
▌Localisation : Juste derrière toi, chaton...
▌Double(s) Compte(s) : /

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: Re: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. EmptyLun 13 Avr - 10:12
Bienvenue parmi nous, Giacometto... What a Face

J'ai beaucoup aimé ton début de fiche, non vraiment. Et ton choix de légende aussi. ... Et j'ai vraiment hâte de pouvoir lire ta fiche en entier ♥️

Bon courage pour la terminer, Giacometto ♥️-♥️
Revenir en haut Aller en bas
Jacob K. Schröder
Jacob K. Schröder
Chillin (fonda)
It took a funeral to make me feel alive. Ab1sau

It took a funeral to make me feel alive. 1zyvpt3
▌Espèce : Cavalier sans tête (âme damnée) ▲ immortel et ne craint ni les armes à feux, ni les armes blanches ▲ Peut décrocher sa tête de son corps ▲ tête vulnérable ▲ le feu ainsi toutes choses sacrées sont ses faiblesses.
▌Messages : 516
▌Double(s) Compte(s) : Cesare Da Conti - John Willard - Saint Sebastien

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: Re: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. EmptyLun 13 Avr - 12:41
Je t'aime parce que j'adore la dessinatrice de ton avatar et je trouve ça tellement cool que tu ai pris ce perso pour faire un strigoï...ET TU FAIS UN STRIGOÏ. Laisse moi te conter mon amour au travers d'un balade 8D
Sérieux, très bon début de fiche, j'ai hâte de voir le reste de la fiche ♥



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: Re: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. EmptyLun 13 Avr - 17:22

Bienvenue ! ♥ Très bel avatar *_* Et excellent choix de légende ! On a une arrivée de nouveaux badass, dis donc ! ♥ Hâte d'en savoir plus et bon courage pour tout terminer.


Revenir en haut Aller en bas
Giacomo Bonavita
avatar
Chillin
▌Espèce : Strigoï ▬ Immortel; mais suicidaire ▬ Aspire l'énergie vitale des autres; malgré lui … ▬ Peut se rendre invisible; à condition de rester immobile, sans respirer, et de dire adieu à la vue ▬ Gagne un énorme boost en consommant du sang; au dépens de contrecoups digne d'une drogues dures
▌Messages : 49

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: Re: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. EmptyMar 14 Avr - 12:00
Huhu merci à vous tous, ça fait toujours plaisir ♡ pour le choix de la légende, je suis obligée de créditer Lluvia parce que sans elle je serais encore en train de chercher
Je vais tenter de finir ça dans le courrant de la semaine ♡

( et Jacob je suis plus qu'étonnée de trouver une personne qui connait aussi la dessinatrice, je me sens moins seule )( et une balade oh là là stop it u )
Revenir en haut Aller en bas
Camille Tremblay
Camille Tremblay
What's goin' on
It took a funeral to make me feel alive. E67o60
▌Espèce : Humain franco-Canadien
pouvoir: -Boit sans soif
▌Messages : 106
▌Age : 34
▌Localisation : Dans ton C...anapé

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: Re: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. EmptyMar 14 Avr - 14:36
BIENVENU !! Amen j'adore le folklore roumain et j'aime beaucoup beaucoup beaucoup ta fiche ! gendo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: Re: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. EmptyMer 15 Avr - 22:00
Bienvenue parmi nous *A*
Ta légende est vraiment classe ♥ Et ton avatar aussi !!
Bon courage pour la suite !
J'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ce perso huhu !!
Revenir en haut Aller en bas
Giacomo Bonavita
avatar
Chillin
▌Espèce : Strigoï ▬ Immortel; mais suicidaire ▬ Aspire l'énergie vitale des autres; malgré lui … ▬ Peut se rendre invisible; à condition de rester immobile, sans respirer, et de dire adieu à la vue ▬ Gagne un énorme boost en consommant du sang; au dépens de contrecoups digne d'une drogues dures
▌Messages : 49

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: Re: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. EmptyDim 19 Avr - 20:28
Après moult cassage de tête, je viens déclarer que ma fiche est terminée 4
( et merci à ceux passés ici entre temps vous êtes des amours )

Je précise quand même au cas où que si la partie histoire ne donne pas masse de précision est reste vague, c'est bien volontaire. Ça ferait zéro sens au niveau du perso de s'attarder mille ans sur des évènements qui ne l'ont pas frappé et qui lui sont passé par-dessus la tête malgré leur apparente importance, donc voilà, j'espère que ça suffira quand même
et disclaimer: 90% de cette fiche a été rédigé et corrigé à des heures pas possibles. Du coup je m'excuse en avance si j'ai écrit des trucs chelou et borderline pas correcte

voilà voilà je vais m'assoir dans un coin et attendre le jugement dernier
Revenir en haut Aller en bas
Jacob K. Schröder
Jacob K. Schröder
Chillin (fonda)
It took a funeral to make me feel alive. Ab1sau

It took a funeral to make me feel alive. 1zyvpt3
▌Espèce : Cavalier sans tête (âme damnée) ▲ immortel et ne craint ni les armes à feux, ni les armes blanches ▲ Peut décrocher sa tête de son corps ▲ tête vulnérable ▲ le feu ainsi toutes choses sacrées sont ses faiblesses.
▌Messages : 516
▌Double(s) Compte(s) : Cesare Da Conti - John Willard - Saint Sebastien

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: Re: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. EmptyDim 19 Avr - 20:58

Bravo !

Il faudrait que je fasse un poème en alexandrin pour montrer à quel point j'ai aimé ta fiche, mais nous n'avons pas le temps pour ça lors je vais me contenter de te dire seulement ceci : TA PRÉSENTATION ET TON PERSO, C'EST DE LA BALLE.
Sérieusement, je crois que j'ai tout aimé, du début à la fin ! Les descriptions son vivantes, bien détaillées, on a l'impression d'avoir Giacomo devant les yeux (ce qui est un point flippant, mais passons) ! L'histoire elle aussi est franchement bien foutue, même si on a que certains bouts, le tout reste cohérent et franchement bien emboité. Le personnage, quant à lui, et à la fois attachant et détestable, mais on aime ça. On aime beaucoup ça. Je voudrais aussi jeter des fleurs à ton style d'écriture qui franchement est impeccable et très agréables à lire. Bref, je crois que je vais mettre une semaine pour me remettre de ta fiche qui, comme un bon vin (gros clin d’œil foireux à ta fiche, wesh) a été dégustée avec grand plaisir ♥

C'est maintenant que la partie commence vraiment ! Mais pas de panique, voici quelques liens pour te rappeler où tu dois aller pour bien commencer. Les liens en gras sont obligatoires !
- Le recensement des avatars : tu trouveras un formulaire à poster pour que l'on ajoute ton avatar à la liste. Comme ça, personne d'autre ne le prendra.
- Recensement des légendes (pour les monstres) : pour que tout le monde s'y retrouve et qu'on puisse voir qui est quoi !
- Recensement des capacités spéciales (pour les monstres) : pour que les autres puissent savoir quelles capacités sont utilisées.
- Recensement de ton occupation / métier : Ça, c'est pour tout le monde ! Sauf si tu n'en as pas, évidemment.
- Recencement de ton logement : Sauf si tu es sans-abri, tu habites certainement quelque part.
- Demandes de RP : si tu ne sais pas avec où commencer, poster un petit quelque chose par là, et quelqu'un te répondra !
( Jette un œil aux idées de scénarios ! Il s'agit de plein de petites idées de RP ou de dialogues pour s'inspirer, donc fonce !)
- Fiches de liens : elles ne sont pas obligatoires mais bien pratique pour savoir où tous les personnages en sont, et aussi pour prévoir de futurs liens et RP !
- Carnet de bord : l'avancée de tes RP, en gros. De même, c'est principalement pour toi, pour que tu t'y retrouves.
Pour ces deux derniers, tu trouvera des modèles ici !

- Le flood : la fête tous les jours à toute heure. Yey.

Et en bonus : Pour la palette du forum, des titres en plus, de nouvelles polices et un tuto pour utiliser le basique lecteur youtube en RP, c'est ici ! Si tu veux des mises en page html pour tes RP, c'est par là.



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

It took a funeral to make me feel alive. Empty
MessageSujet: Re: It took a funeral to make me feel alive.   It took a funeral to make me feel alive. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
It took a funeral to make me feel alive.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Can you feel my heart ? | Lycan – 100%
» I must confess, I feel like a Monster ~
» Take sad song and make it better || Jude
» Hræsvelg Helgard || "Feel like a Monster"
» Make me purr...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: ADMINISTRATION :: Présentations :: Validés :: Chillin'-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsgIt took a funeral to make me feel alive. 1453056025-88-31