Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.



-21%
Le deal à ne pas rater :
TCL 50P611 – TV LED UHD 4K 50″ (127 cm) à 224,99€
224.99 € 284.99 €
Voir le deal

Partagez
Take sad song and make it better || Jude
Jude Hartfield
Jude Hartfield
Chillin
▌Espèce : [Ecrivez ici l'origine de votre personnage (conte, légende, divinité, folklore, etc) ainsi que ses capacités et faiblesses]
▌Messages : 57
▌Double(s) Compte(s) : Rouquine.

Take sad song and make it better || Jude Empty
MessageSujet: Take sad song and make it better || Jude   Take sad song and make it better || Jude EmptyMar 20 Oct - 0:16


Hartfield Jude

153 réellement, 25 d'apparence - Française - Brancardier - Druide - Chillin'

Pouvoirs : Les compétences de Jude lui proviennent des éléments et, plus particulièrement, de la terre. En tant que druide, il sait reconnaître et utiliser toutes les plantes pour les vertus qu’elles contiennent. Il saura vous préparer des décoctions et des remèdes très efficaces pour toute sorte de maux.
Mais la compétence la plus phénoménale dans son cas, c’est son pouvoir de guérison. On peut appeler ça comme on le sent : pouvoir, don, sort. Toujours est-il qu’il lui suffit d’apposer les mains sur vous pour trouver l’endroit exact qui vous fait souffrir. C’est après que ça se complique.
Il peut vous soignez en fonction du type de maladie ou de blessure dont vous souffrez. Plus la blessure et grave, plus la maladie est rare, plus il mettra du temps et de l’énergie à essayer de vous rendre la vie plus douce. Sachant qu’il ne peut qu’essayer, rien n’est garanti. Il ne peut soigner un cancer en dix minutes, ni même en dix heures. Non, il lui faudrait plusieurs séances, des recherches, de l’entraînement supplémentaire. Et même en utilisant toutes les nouvelles données, il n’est pas obligé de réussir à vous soigner.

Faiblesses : Les contreparties sont assez douloureuses pour le druide. Pendant ses soins, il peut être pris de violent maux de têtes voir, parfois, des saignements de nez. Quand ceux-ci interviennent, c’est qu’il est temps qu’il s’arrête.
Par ailleurs, les blessures physiques peuvent fréquemment lui être transmises. Si vous vous êtes entaillé le doigt en coupant un gigot et qu’il vous soigne, vous n’aurez aucune trace de la coupure mais, Jude sera obligé de se soigner lui-même de façon manuelle. Il ne peut pas faire repousser un membre arraché ou amputé, il peut cautériser la plaie et la refermée, mais pas recréer ce qui a été supprimé. Dans le cas d’énormes blessures comme celles-ci, il ne se retrouvera pas avec la jambe arrachée mais il sera victime de douleurs articulaires ainsi que de brûlure sur la surface de son corps.
Petit détail supplémentaire, il ne peut pas utiliser ses pouvoirs pour se soigner lui-même. C’est-à-dire qu’il récupérer, comme une éponge, les miasmes de certains de ses patients tout en se contentant de décoction et de remèdes naturels.

 
Miroir de l'âme
Vous voici face à un questionnaire ! Il y a beaucoup de questions, mais elles ne sont pas toutes obligatoires, seules les cinq marquées d'un ▌ le sont. En plus de celle-ci, il vous est demandé d'en choisir 2 de plus au choix parmi toutes les autres. Evidemment, vous pouvez en prendre plus ! Il n'y a pas de minimum de lignes ou de mots pour ces questions, mais si nous considérons les réponses trop maigres ou manquant trop d'informations pour que l'on apprenne à connaître votre personnage, nous vous demanderons d'étoffer un peu plus.

  ▌Description du caractère : Jude, c’est un peu le jour et la nuit.
Le jour, il est vache, un peu cynique, distant. Il peut absolument vous aboyer dessus sans aucune raison. Il ne prend pas de pincette et ne supporte pas les pleurnichards. Il veut voir les gens avancer et non se morfondre pendant des heures entières sur une occasion manquée. Il veut que les humains soient forts. Aussi fort qu’un monstre. Tout en ayant diablement conscience de leur faiblesse.  Mais il ne faut pas croire que c’est un mauvais bougre.
Il est râleur, un brin bougon sur les bords mais il n’hésitera pas à donner un coup de main si on le lui demande gentiment. Par contre, vous en prendrez pour votre grade.
La nuit, c’est plutôt l’homme timide, réservé et gentil. Quand il vous aime bien du moins. Il peut prendre soin de n’importe quel inconnu dans la rue sans se demander qui il est. La mort inutile d’humains, il en a vu tout le long de sa vie. Alors dès qu’il peut en sauver, il le fait avec plaisir.
C’est quelqu’un de méticuleux. Il est organisé et son appartement comme sa vie est ordonnée. Il ne veut pas que les choses lui échappent de trop non plus. Il aime avoir le contrôle sur sa vie et sur son corps. C’est pourquoi il observe régulièrement des régimes à base de légumes et de sport, principalement, et qu’il compte les calories pour ne pas faire n’importe quoi avec son corps.
Son rapport à la famille est compliqué, quasiment inexistant. Il a fui les siens rapidement lorsqu’il a été en âge de le faire. Il avait l’impression d’étouffer avec ses parents. Ils n’étaient pas méchants mais leur ouverture d’esprit était trop faible pour quelqu’un comme lui, avide de nouveautés. Alors aujourd’hui, il ne penserait même pas à l’idée de fonder une famille autrement qu’à deux. Mais il ne se laisse pas aller non plus, il sait qu’aimer un mortel est compliqué, il a déjà eu ce souci.


  ▌Aimez-vous votre condition de monstre ? Disons que je ne la déteste pas. Elle me permet de faire énormément de chose, de voir différentes époques ainsi que de soigner et, parfois, sauver les humains. Je pense qu’il y a pire, comme monstre ? Après je ne vais pas l’étaler dès que je rencontre quelqu’un, je sais que ça peut très mal finir en fonction de la personne à laquelle on s’adresse. Après, je ne supporte pas le terme de « monstre ». C’est réducteur. C’est idiot. Et ça n’a aucun intérêt. Nous sommes des êtres avec des capacités spéciales. J’aime les pouvoirs que mon druidisme me donne puisque ça me permet d’aider les humains. J’en souffre un peu, c’est peut-être le côté handicapant de la chose, mais je ne m’arrêterais jamais de donner un coup de main. Jamais.

  ▌Que pensez-vous des humains ? Je crois que je les aime bien. Ils sont pleins de force et pleins de ressources. Et puis, je suis intimement persuadé qu’ils sont bien plus nombreux que nous et tout aussi compréhensifs. Je les trouve géniaux, tout ce qu’ils peuvent accomplir en si peu de temps alors que je n’ai été capable de rien en 150 ans. Je les respecte profondément et ferait ce que je peux pour arranger les choses dans le monde. Je suis prêt à mettre ma vie en jeu pour les sauver. Je sillone les pays en guerre pour apporter mon aide, j’essaie d’avoir des contacts dans le plus d’associations possibles. Les rejoindre serait problématique avec ces changements de noms successifs. Mais voilà, j’aime les  humains et je veux les aider.

  ▌Êtes-vous bien intégré à la société ? Si oui, avez-vous un métier ? Et si vous êtes étudiant, qu'étudiez-vous ? Si vous ne faites rien de cela, que faites-vous ? Je pense m’y être intégré, en effet. Je ne suis pas très sociable mais je ne suis pas trop méchant. Je bosse oui, en tant que brancardier depuis quelques semaines seulement. Ça m’plaît. Sinon j’ai enchaîné les petits boulots pour m’occuper. Je sais faire plein de choses. J’ai des compétences en médecine dont je me sers dès que possible. Et je vais dans les pays du tiers monde pour aider dès que j’ai un peu de temps. J’crois qu’ils appellent ça de l’humanitaire ? Après, je suis à Détroit depuis à peine un an. J’ai eu le temps d’apprécier quelques endroits de la ville. Le bord du lac me fait penser à la plage de l’île de mon enfance. J’aime aussi me balader dans les quartiers résidentiels. J’ai quelques amis au travail. En bref, je suis bien ici. Je sais que je n’y serais que de passage mais j’ai conscience que même dans les grandes villes on peut avoir besoin de moi. J’ai vu ce qui s’était passé à Paris récemment. Et je me dis que j’aurais pu aider sur place. Alors je pense que je vais rester ici un moment et donner un coup de main.
C'est ma mère qui m'a enseigner le druidisme lorsque j'étais encore qu'un gosse. J'ai appris les bases avec elle pendant 25 ans. Puis, je suis allée me perfectionner en Écosse durant la première guerre mondiale. J'avais fuis l'Allemagne en 1912, juste avant que ça pète. Depuis je le perfectionne au fil de mes trouvailles dans les bouquins ou les sites web. C'est tellement pratique internet si vous saviez....

Souhaitez-vous dévoiler votre véritable nature au reste du monde ? Je n’irais pas le crier sur tous les toits, je sais comment sont les humains. Mais ça ne me gêne pas qu’ils soient au courant. Souvent ils me comparent à un guérisseur. C’est pas totalement faux.

  Quelles sont vos activités favorites ? Avez-vous une passion ? J’aime le sport, j’en fais beaucoup. Je cours, principalement, puis je me suis récemment pris au jeu du basket alors je m’y amuse beaucoup. Et j’aime nager aussi, je me sens bien dans l’eau. Ah et j’adore les puzzles. Je trouve que c’est parfait pour la concentration et ça m’aide à  travailler mon pouvoir. Ah et j’adore la danse de salon aussi. Toutes les danses de salon. On m’en a apprit beaucoup au court de mes différents voyages.

  Décrivez l'endroit où vous passez le plus de temps (une pièce chez vous, au travail, un endroit à l'extérieur, etc). Je dirais l’hôpital. J’y fais autant d’heures supplémentaires que possible. Après, comme dit plus haut, j’adore les bords du lac également. Je ne m’y baigne pas. Je sais nager, plus que correctement, mais je suis toujours contre aller dans l’eau. Sinon mon appartement également. Je n’ai pas vraiment de lieu préféré, en fait.

  Quel est le bien auquel vous tenez le plus ? Pourquoi lui accordez-vous tant de valeur ? Une montre, elle appartenait à François, ainsi qu’une gourmette que lui avait offerte Amalia.

  Qu'est-ce qui vous met le plus en colère ? La violence gratuite. Je ne supporte pas que quelqu’un s’en prenne à plus faible pour des raisons débiles. Je peux m’énerver assez violemment si j’en suis témoin.

  Quelle est votre plus grande peur ? Ne pas réussir à sauver quelqu’un que j’aime. J’ai déjà vécu ça avec François, c’était insoutenable. Alors si en plus je tiens sa vie entre mes mains, c’est impossible.

  Que faites-vous pour pallier au stress ? Je chante. Enfin, je marmonne des paroles de chanson. En fonction ça me calme. Et sinon je prends une douche froide et je vais bosser.

  Quelle est la routine d'un jour normal pour vous ? Comment vous sentez-vous si cette routine est rompue ? Dormir, manger, aller bosser. Après je sors, je me balade. J’ai pas vraiment de routine à proprement parler, je n’aime pas ça. C’est pour ça que je fuis, que je suis toujours en train de bouger dans tous les sens.

  Vous aimez-vous ? (question d'amour propre) Disons que je ne me déteste pas. Je pense que je suis quelqu’un de lâche mais de fréquentable.

  Listez trois choses  dans lesquelles vous vous considérez bon, et trois choses dans lesquelles vous ne l’êtes pas.
+ Le sport
+ La fuite
+ La cuisine

- L’attachement et la construction de relations
- L’expression de mes sentiments
- Le dessin.

  ▌Physionomie : Je suis plutôt grand, je frôle facilement le mètre quatre-vingt-cinq. Mais je ne me suis jamais réellement mesuré. Comme mon poids, j’ai une ligne correcte et, comme je pratique pas mal de sport, je m’en sors pas trop mal à ce niveau. Et puis, mon métabolisme me permet de manger beaucoup sans prendre trop de poids. Mes cheveux sont noirs comme le plumage d’un corbeau, mes yeux ont une teinte spéciale. Ils sont bleu turquoise. Et ils s’illuminent quand je me sers de mes pouvoirs et une faible lueur est visible dans le noir. Je porte donc des lentilles de contact pour atténuer cet effet au maximum. Et parce que ma vue n’est plus ce qu’elle était.
Vestimentairement parlant, je porte des vêtements simples. Des pantalons en jeans, des t-shirts évasifs unis et des baskets. Une veste en daim sombre pour compléter le tout et le tour est jouée.
Je n’ai pas de trait distinctif hormis mes yeux. Je suis quelqu’un de plutôt passepartout. Je ne suis pas moche, pas beau, je suis dans la norme quoi.  


Histoire
▌Quand et où êtes-vous né (précisez quelle époque si elle n’est pas ‘actuelle’) ? Je suis né en France, une petite île Bretonne sur laquelle peu d’habitant vivaient déjà à l’époque. J’y ai de bon souvenir. Notamment mon premier amour, mon éducation au druidisme, mes années à  la découverte de l’école et des nouvelles technologies. Je suis né en 1862, l’époque était plutôt agréable mais j’aimais voir les nouvelles technologies apparaître.

▌Quelle est la situation sociale de la famille dans laquelle vous avez grandi ? A-t-elle changé pour vous ? Elle était plutôt normale pour l’époque. On était des campagnards dans les années 1800. On n’était pas riche mais on s’en sortait pour vivre correctement. On vivrait grâce à l’agriculture, à la pêche et on fabriquait nous-même nos meubles et nos vêtements. On n’a jamais manqué de rien à la maison. Sauf peut-être d’amour paternel mais ça.

Comment vous entend(i)ez-vous avez vos parents ? Avez-vous des frères et sœurs ? J’étais fils unique. Mes parents, des monstres, s’étaient installé là après leur union pour mener une vie tranquille. Je ne me suis jamais vraiment entendu avec mon père. C’était un triton, il aurait aimé que son fils soit comme lui. Mais j’avais hérité des dons druidiques de ma mère. Ça ne me gênait pas. J’avais beau adoré l’eau, j’appris à la détester autant que j’en voulais à mon père qui n’avait jamais su me montrer la fierté et l’amour que j’attendais à cette époque. Et si ma mère temporisa un moment, elle ne continua pas lorsque je m’associais aux nouvelles technologies. Vivre d’agriculture et de pêche, s’éclairer à la bougie et lire de vieux manuels cornés lui suffisaient. Pas moi. J’avais envie de nouvelles choses, de nouveaux horizons. Alors je suis parti, j’avais vingt-cinq ans. J’avais essayé de les convaincre de passer à l’électricité. Ils n’avaient jamais dit oui. Ils n’avaient jamais voulu accorder de l’importance à ces « effets de mode ».  

Si vous êtes allé à l’école, comment votre scolarité s'est-elle déroulée et quel genre d’élève étiez-vous ? Comment vous entendiez-vous avec vos camarades ? Sinon, quel genre d’éducation avez-vous reçu ? J’étais plutôt bon, j’adorais l’école. Surtout les sciences, les mathématiques et la littérature. J’avais plus de mal avec les langues mais j’ai appris à me débrouiller ensuite. J’étais curieux de tout et j’avais envie de tout apprendre, de tout savoir. Mes camarades m’appréciaient. Je connu mon premier amour à l’école, d’ailleurs.

Plus jeune (enfant, adolescent), quelles étaient vos activités favorites ? Si vous avez une passion, quand l’avez-vous découverte et comment ? J’aimais lire, m’envoler dans les récits rocambolesques de Jules Vernes ou De Vinci. J’aimais aussi étudier le druidisme avec ma mère ou tout simplement la science de la terre. J’aimais nager aussi, mais j’ai rapidement fuis l’eau. A partir de quatorze ans, je n’y mis plus un pied.

Quels ont été vos premiers amours ? Y a-t-il eu des litiges avec vos tuteurs ou avec d'autres personnes à ce propos ? Et en ce moment, où en êtes-vous ? Amaranthe était belle, douce et distinguée. On avait de grande discussion sur les ouvrages que nous avions lus. Je l’aimais, mais elle dû rentrer sur  Paris, me laissant derrière elle. Je l’ai rencontrée au lycée, ses parents l’avaient envoyé à la campagne chez une tante pour qu’elle se calme. Je suis tombé amoureux d’elle au premier regard. Mais après notre certificat d’étude, elle retourna à Paris, m’abandonnant derrière elle.

Où logez/vivez-vous en ce moment ? Pourquoi avoir choisi cet endroit ? Dans un appartement simple dans un immeuble des quartiers modestes. J’aime l’appartement parce qu’il bénéficie d’une grande baie vitrée sur un duplex. Il est très lumineux et j’adore ça.

Aviez-vous, ou avez-vous encore une personne que vous considérez comme un modèle à suivre ? Non. Mes modèles sont morts. Et puis dans l’absolu, j’aime toutes les personnes qui donnent de leur temps pour les autres.

Avez-vous un but que vous souhaitez atteindre à tout prix ? Si oui, où en êtes-vous  ? Mon  but dans la vie est d’aider mon prochain. C’est un peu ringard dis comme ça mais j’ai toujours eu cette volonté de donner mon temps pour les autres. J’ai étudié la médecine à Londres pendant les années 1880. J’ai aidé à la découverte de la chimiothérapie dans les années 1910. J’ai été dans la résistance durant la seconde guerre mondiale, j’ai aidé durant la guerre du Vietnam et d’Algérie. J’aime pouvoir aider et sauver des gens. Je pense que mon but et d’aller en Irak ou en Syrie actuellement. Pour donner un coup de main.

Qu'est-ce que vous considérez comme votre plus grand accomplissement ? Je n’ai rien accomplis de particulier. Je suppose que filer un coup de patte durant quelques conflits a été quelque chose qui m’a beaucoup apporté. Mais je n’ai rien accomplis de particulier.

Quelle est la chose la plus embarrassante qui vous soit arrivée ? J’me suis fait prendre dans un placard avec un mec pendant la seconde guerre mondiale. C’était, disons. Désagréable. Et ça a causé, en partie, mon départ pour les pays du grand est.

Quel est votre plus grand regret ? Un jour, en 1910, je me suis réveillée dans le lit de ma meilleure amie. Amalia était une fille que j’adorais en tant qu’amie. Je savais qu’elle avait des sentiments pour moi et qu’elle était malheureuse, je l’avais déjà repoussée mais, ce soir-là, après plusieurs verres, nous avions fini dans le même lit. J’ai fuis après ça. Parce que je commençais à ne plus vieillir et que, finalement, j’avais peur de l’affronter.

▌Il nous est tous arrivé des événements marquants. De grandes peurs, d’immenses surprises ou des joies qui font ce que nous sommes à présent. Quant à vous, quel genre d’événement vous a vraiment marqué ? La seconde guerre mondiale. La résistance. J’ai aimé un type, François Robert, c’est lui qui m’a entraîné dans la résistance. C’était passionné mais caché. Nous avions tous les deux une femme qui donnait le change dans nos vies. J’ai fait face à énormément de souffrance durant cette période, j’ai vu des actes ignobles et j’ai essayé de faire au mieux pour aider la population de l’époque, aider les juifs et les tziganes. Mais je me suis rendu compte que mes actes étaient totalement inutiles quand François fut arrêter par les SS et déporter dans un camp. Je n’ai jamais retrouvé sa trace.

▌Êtes-vous né monstre ? Si oui, comment cela se passait-il chez vous ? Et en compagnie des humains ? Si non, qu’est-il arrivé ?  Je suis né druide, oui. Je n’aime pas le terme « monstre » qui est dégradant. J’ai des compétences. J’ai des acquis et des choses que j’ai apprises. Ma mère était druide aussi. Mon père triton. Du coup on se cachait un peu. Mais ça s’est toujours bien passé. J’ai toujours dissimulé ma nature de druide aux yeux du monde. J’utilise principalement mes facultés de médecine. Ça évite les vagues ou les chasses aux sorcières.  


 
Et vous êtes ?
Kendall Popopo je suis ton frèèère /pan.

  Age 23.

  Comment vous êtes vous retrouvé sur DM ? J'ai vu d'la lumière.

  Personnage sur l'avatar :Yamazaki Souseksy - Free!

  Un mot de la fin, une suggestion ? Une salle de mariage dans l'coin serait pas d'refus /pan
Revenir en haut Aller en bas
Tysha K. Reed
Tysha K. Reed
Chillin
▌Espèce : Աժդահակ ( Ajdahak ), « roi des dragons » dans la mythologie arménienne
▌Messages : 95
▌Localisation : Ici et là, surtout là-bas en fait o:
▌Double(s) Compte(s) : Lola Johns

Take sad song and make it better || Jude Empty
MessageSujet: Re: Take sad song and make it better || Jude   Take sad song and make it better || Jude EmptyMar 20 Oct - 0:45
DUDE. JUDE. Déjà que j'adore ce prédef'... 8D
Hâte de lire ta fiche, mon poussin. ♥


Tysha cause en firebrick ( #B22222 ), Aurore s'exprime en royalblue ( #4169E1 ), Blanche-Neige chante en deeppink ( #FF1493 ), Maléfique en impose grâce au olivedrab ( #6B8E23 ) et la Reine dans BN vitupère en blueviolet ( #8A2BE2 ).
Revenir en haut Aller en bas
Miremél
Miremél
Wanna Fight
▌Espèce : Dragon
▌Messages : 427
▌Age : 26
▌Double(s) Compte(s) : /

Take sad song and make it better || Jude Empty
MessageSujet: Re: Take sad song and make it better || Jude   Take sad song and make it better || Jude EmptyMar 20 Oct - 7:54
Ohh, un personnage français :3



they say dragons never truly die
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t592-speak-politely-to-an-enraged-dragon-miremel https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1150-miremel-if-the-sky-could-dream-it-would-dream-of-dragons#
Elséar Nillan
Elséar Nillan
Wanna Fight
Take sad song and make it better || Jude 1508300119077876213543812
▌Espèce : La Gargouille de Rouen
[+] Transformation en Gargouille
[+] Détection des créatures maléfiques
[-] Peut demeurer prisonnier de la pierre s'il est brisé sévèrement
[-] Ne peut pas se transformer s'il est entravé/enfermé
[-] Déstabilisé par un sifflement intense lorsqu'il est proche d'une créature maléfique.
▌Messages : 358
▌Double(s) Compte(s) : Flynn Norwood

Take sad song and make it better || Jude Empty
MessageSujet: Re: Take sad song and make it better || Jude   Take sad song and make it better || Jude EmptyMar 20 Oct - 15:09
Re-bienvenue et bon courage pour l'écriture de ta fiche ! =D





« Rid of the monsters inside your head »

Hop là:
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t90-elsear-nillan-do-you-want-to-bite-some-humans https://detroit-monsters.forumactif.fr/t338-elsear-nillan-carnet-de-bord
Jude Hartfield
Jude Hartfield
Chillin
▌Espèce : [Ecrivez ici l'origine de votre personnage (conte, légende, divinité, folklore, etc) ainsi que ses capacités et faiblesses]
▌Messages : 57
▌Double(s) Compte(s) : Rouquine.

Take sad song and make it better || Jude Empty
MessageSujet: Re: Take sad song and make it better || Jude   Take sad song and make it better || Jude EmptyVen 18 Déc - 0:48
J'ai fini hehe ♥



#Judéar 4evah

Merci Liron pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Valentin Pommier
Valentin Pommier
Chillin (admin)
Take sad song and make it better || Jude 160312121418587505
Take sad song and make it better || Jude 151107044853398411
Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

Take sad song and make it better || Jude Empty
MessageSujet: Re: Take sad song and make it better || Jude   Take sad song and make it better || Jude EmptySam 19 Déc - 23:41
Mandieu, j'ai très hâte de RP avec toi.
Ta fiche est parfaite, tu as parfaitement compris le personnage et tu te l'es approprié, c'est merveilleux. Tu as tout très bien décrit et damn il est super attachant. Tu brilles de mille feux.
Du coup bah pouf ! Validation ! J'espère qu'on se croisera vite :DD

Après la validation
C'est maintenant que la partie commence vraiment ! Mais pas de panique, voici quelques liens pour te rappeler où tu dois aller pour bien commencer. Les liens en gras sont obligatoires !
- Le recensement des avatars : tu trouveras un formulaire à poster pour que l'on ajoute ton avatar à la liste. Comme ça, personne d'autre ne le prendra.
- Recensement des légendes (pour les monstres) : pour que tout le monde s'y retrouve et qu'on puisse voir qui est quoi !
- Recensement des capacités spéciales (pour les monstres) : pour que les autres puissent savoir quelles capacités sont utilisées.
- Recensement de ton occupation / métier : Ça, c'est pour tout le monde ! Sauf si tu n'en as pas, évidemment.
- Après avoir jeté un oeil au récapitulatif des habitations pour savoir quelles places libres il reste, tu pourra ensuite faire une demande de logement. S'il n'y a plus de places, no worries, tu peux parfaitement demander la création d'un nouveau lieu !
- Demandes de RP : si tu ne sais pas avec où commencer, poste un petit quelque chose par là, et quelqu'un te répondra !
( Jette un œil aux idées de scénarios ! Il s'agit de plein de petites idées de RP ou de dialogues pour s'inspirer, donc fonce !)
- Fiches de liens : elles ne sont pas obligatoires mais bien pratique pour savoir où tous les personnages en sont, et aussi pour prévoir de futurs liens et RPs !
- Carnet de bord : l'avancée de tes RP, en gros. De même, c'est principalement pour toi, pour que tu t'y retrouves.
Pour ces deux derniers, tu trouvera des modèles ici !

- Le flood : la fête tous les jours à toute heure. Yey.

Et en bonus : Pour la palette du forum, des titres en plus et des polices supplémentaires c'est ici ! Si tu veux des mises en page html pour tes RP, c'est par là.


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel
Take sad song and make it better || Jude Dp8e87

incredible:
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin https://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
Contenu sponsorisé

Take sad song and make it better || Jude Empty
MessageSujet: Re: Take sad song and make it better || Jude   Take sad song and make it better || Jude Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Take sad song and make it better || Jude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Somebody That I Used To Know || Jude
» (734) 357.0002 || Jude.
» Photograph ♦ - PV Jude
» Barjow & Burke ft. Jude
» I need help. Like an old lady that fell & broke a hip. - Jude ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: ADMINISTRATION :: Présentations :: Validés :: Chillin'-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsgTake sad song and make it better || Jude 1453056025-88-31