Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.



-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -37%
PLAYMOBIL – 9266 – City Life – La ...
Voir le deal
76.99 €

Partagez
My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).
Harry Stuart
Harry Stuart
Really Curious
My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). 758484bloggif56c463aa06bac
▌Espèce : Scientifique fou, humain.
▌Messages : 118
▌Age : 35
▌Localisation : Au pays de la fondue, des vaches et du chocolat.
▌Double(s) Compte(s) : Pepper A. Hawthorn.

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyJeu 29 Oct - 20:42





Harry Potter Stuart

Vingt-huit ans - Américain - Scientifique PARFAITEMENT SAIN D'ESPRIT - Really really curious, maybe too much - Chaotic evil

We're all living in America


▌Description du caractère : Sociopathe. C'est ce qui figurait sur le carnet de ce psychiatre chez qui ses parents l'avaient envoyé, gribouillé rapidement au crayon à papier avec quelques autres traits de caractère grossiers. Comme si sa personnalité se résumait à des petites cases, comme s'il n'était qu'une maladie à traiter, un virus dont on se débarrasserait en l’assommant à coup de médicaments laxatifs. Alors forcément, de peur de finir en légume (et même pas bio, qui plus est), il a pris peur et a mordu jusqu'au sang ce type qui se permettait de le psychanalyser si grossièrement.

C'est après avoir dû payer des dommages collatéraux assez élevés et avoir forcé leur fils à s'excuser que monsieur et madame Stuart décidèrent de le laisser tranquille. Parce que non seulement, ils ne voulaient pas que tous les psys du coin se plaignent d'avoir été mordus sauvagement, mais en plus, ils savaient très bien que leur fils ne ferait pas d'effort. « On verra bien quand il sera plus grand, peut-être qu'il nous demandera lui-même de consulter. Il n'est juste pas prêt, c'est tout », disaient-ils.

C'est avec des gestes mécaniques et une curiosité scientifique malsaine qu'Harry travaille chaque jour comme un véritable martyr. Jamais il ne s'autorise une pause café, jamais il ne prend de vacances, jamais il ne pense à dormir. Il prend tellement de cocaïne et de Redbull qu'il en oublie même de manger, le sucre lui donnant la fausse impression d'avoir l'estomac plein. A cause de son train de vie malsain, il n'est pas rare qu'il saigne du nez. Mais bien loin de se laisser démonter pour si peu, il prétend que ça lui vient de son enfance, où son père le battait. Quoi de mieux que de jouer les ex-enfants battus pour mettre une fille séduisante dans son lit ?

Il vit à 300 à l'heure, Harry. Monté comme une véritable pile électrique, il ne s'offre le luxe de dormir que lorsqu'il s'effondre sur son bureau. Souffrant d'un trouble de l'attention avec hyperactivité (TDAH), il parle trois fois trop vite, a la bougeotte et des réactions complètement impulsives. Il n'est pas rare de le voir casser des objets lorsqu'il s'énerve, puis les réparer en se fondant en excuses devant eux, avant de leur shooter dedans.

Dans son travail comme dans la vie de tous les jours, il n'a aucune notion du « bien » et du « mal ». Seule l'efficacité et la satisfaction de sa curiosité comptent, les remords il les laisse aux autres. Notons également que Stuart est très observateur et minutieux. Comme un parfait psychopathe, il a le souci du détail et nettoiera ses traces en cas d'effusions de sang ou fera une multitude de calculs afin d'être sûr théoriquement de ce qu'il va faire avant de passer à la pratique.

Oh, les calculs parlons-en. Les additions, les opérations (avec des nombres comme avec un bistouri, d'ailleurs), les racines carrées, il adore ça. Et les énigmes. Ça lui donne l'air intelligent lorsqu'il les résout. Et alors, il ne se « sentira plus pisser » comme le dit si bien l'expression. Dans sa tête, c'est lui le plus grand scientifique de tous les temps. Newton et Einstein peuvent aller se rhabiller. Oui, on peut clairement dire qu'Harry est un pervers narcissique et qu'il pense que le monde entier tourne autour de ses petites épaules. Si vous voulez vous entendre avec lui, il adôôôôôre qu'on le bombarde d'éloges et de flatteries. D'ailleurs, sur les formulaires, il cache toujours la case « Docteur » au lieu de cocher « Monsieur » comme tout le monde. Et si elle n'y figure pas, il l'y ajoute et l'entoure en rouge. Non mais !

Socialement (et contre toute attente), Harry est une personne très abordable. Incompatible avec son côté sociopathe ? Pas forcément. Disons qu'il donne l'impression d'un type très confiant et extraverti. Le génie fou un tantinet charismatique qu'il est agréable d'avoir avec soi le temps d'une soirée. Dans le fond, il en a généralement rien à foutre de vous. On ne va pas se mentir ! Mais... Disons qu'il ne donne pas cette impression. C'est le loup déguisé en agneau. Si vous êtes une créature et qu'il se met à vous offrir des verres, vous faire de grands sourires et commence à vous poser plein de questions, fuyez ! Il voudra vous utiliser comme cobaye.

Corrompu jusqu'aux os, il n'hésitera pas à graisser quelques pattes ou à utiliser des moyens de pression comme le chantage pour arriver à ses fins. De toute façon, ça lui est égal d'être bien vu ou mal vu. Le regard des autres est subjectif, alors pourquoi y accorder la moindre importance ? C'est un électron libre, Harry. Sans cesse en mouvement, toujours survolté, comme coincé dans une course éternelle. Lorsqu'il n'est pas au travail, il sort dans des soirées branchées, se fait bien voir dans les soirées et flirte dans les clubs. Le monde de la nuit est le sien.

▌Croyez-vous en l'existence des monstres ? Si oui en avez-vous déjà vu ? Bien évidemment. Ils ont toujours existé, quelque part, dans l'ombre. Harry est d'ailleurs persuadé être l'élu, celui à qui ces monstres ont décidé de se montrer en premier. Car à sa connaissance (très étendue, selon ses propres dires), aucun autre humain n'a eu l'occasion de voir ces créatures avant que cette vidéo ne soit diffusée sur internet.

Et dire que ses mécréants de collègues ont mis en doute ses paroles, accusant la cocaïne, lorsqu'il a affirmé avoir vu une fée devant chez lui ! Lui seul mérite d'étudier, de disséquer et de comprendre ces chimères. Quel que soit le prix à payer pour ça.

▌Que pensez-vous de cette fameuse vidéo qui a tourné sur le web ?

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Life-changing-gif

Tout a changé pour lui quand il a découvert cette vidéo sur internet. Son ampleur médiatique était telle que le monde qu'il connaissait n'existait plus. Sa vie n'avait donc plus lieu d'être. C'est donc après avoir laissé un post-it en forme de cœur sur le frigo avec un gros « Je te quitte, de toute façon j'étais trop bien pour toi » pour sa femme qu'il se rendit à Détroit.

▌Vous sentez-vous à l'aise à Détroit ?  

A l'aise ? Il est au paradis, même ! C'est comme si vous enfermiez un chasseur avec Bambi et toute sa famille dans une cage dorée. Ici, c'est un gigantesque terrain de jeu. Il peut prendre ses prochaines victimes en photo, les traquer jusqu'à leur chambre en notant minutieusement leur emploi du temps, s'en rapprocher afin de tout savoir sur eux, et finir par les disséquer lorsque tous les mystères mentaux de la créature en question sont résolus.

Décrivez l'endroit où vous passez le plus de temps (une pièce chez vous, au travail, un endroit à l'extérieur, etc). Son laboratoire, c'est l’œuvre de toute sa vie. Tout y est blanc, immaculé. On s'y sent comme dans une clinique, l'antre d'un scientifique fou. L'odeur de propreté qui y règne vous met mal à l'aise dès le départ. Harry, lui, ça le détend. Ici, on trouve tout plein de bocaux contenant des choses étranges. Est-ce que ce bout de griffe appartient à une chimère, ou à une buse ? Et ce cerveau dans un liquide vert, là. Est-ce HUMAIN ? Oh merde, il a des objets de chirurgien.
On y trouve également des ordinateurs, et des centaines de livres d'anatomie humaine, ou sur les créatures magiques. Sans parler des tableaux remplis de calculs incompréhensibles ou des plantes carnivores en pot pour lesquelles il semble avoir une affection toute particulière. Bref, cet endroit TERRIFIANT est son jardin secret dans lequel il peut se sentir le plus à l'aise. Espèce de détraqué!

Qu'est-ce qui vous met le plus en colère ? Les radiateurs en panne. Ne plus avoir de papier toilette après avoir fait ses besoins. Marcher en chaussettes dans la salle de bains, et avoir les pieds trempés. Les moustiques. Les bus bondés. Les expériences ratées. Trop de bruit. Trop de silence. Les gens qui se craquent les doigts. Bref, toutes les petites choses énervantes de la vie de tous les jours peuvent avoir un impact totalement démesuré sur lui et ses nerfs, et il peut démarrer au quart de tour. Cependant, ça n'en fait pas une personne colérique car il peut aussi garder un calme colossal devant certaines situations particulièrement stressantes ou énervantes, si nécessaire. Disons qu'il est juste très impulsif.

Quelle est votre plus grande peur ? Il déteste les poissons rouges, et fait des cauchemars pendant des nuits, après avoir vu leurs yeux globuleux. Non, vraiment. Il serait capable de se cacher sous la table de votre cuisine s'il voyait le bocal contenant votre adorable Nemo dont la seule occupation est de manger des galets et de les recracher. « Et s'il sautait de l'aquarium afin de m'aspirer les yeux, hein ? Tu y as pensé, espèce d'irresponsable ?  » Plus rationnellement, Harry a également la phobie de l'échec. Sa plus grande hantise serait d'être relégué à la seconde place. Alors il prend un rail de cocaïne qu'il conjugue avec du Redbull, afin de se donner plus d'énergie pour travailler. Quitte à se tuer à la tâche. Hercule peut aller se rhabiller avec ses douze travaux !

Que faites-vous pour pallier au stress ?

Spoiler:

Quelle est la routine d'un jour normal pour vous ? Comment vous sentez-vous si cette routine est rompue ? Cocaine. Work. Rave. Repeat..

... Si cette routine se rompt (donc s'il est privé de cocaïne ou de travail), il devient fou. Comme un singe pris un cage, un poisson rouge tournant en rond dans son bocal. Il s'agite, bat des bras, se roule en boule, boit du redbull jusqu'à s'en faire exploser l'estomac et la vessie.

Vous aimez-vous ? (question d'amour propre)

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Tumblr_mkkbe3mJRf1rgfph0o5_500

Aime  Collectionner les bonnes choses. La taxidermie. Les blouses blanches. Les hôpitaux. Les yaourts à boire. L'odeur de la javel. La science. Les énigmes. Se prendre pour dieu. Sa patrie, l'Amérique. Etre surchargé de travail. La cocaïne, et toute autre forme de speed (sucre, etc). Observer les étoiles. Faire de nouvelles connaissances (*wink wink*). Brutus, sa plante carnivore en pot.  

N'aime pas  Devoir rester en place. Qu'on lui dicte ce qu'il doit faire. Le manque de manières. Les personnes lentes. LES POISSONS ROUGES. Dormir. La Russie. Le fromage, sous toutes ses formes. Les maillots moulants. Les pulls laids que les anglais portent à noël. L'odeur de la mandarine.

▌Physionomie : « Les sens abusent souvent la raison par de fausses apparences. » - Blaise Pascal

Si l'on devait résumer l'apparence générale d'Harry, on dirait qu'il est tiré à quatre épingles. Amoureux des belles choses, il sait comment être présentable et élégant en toutes circonstances. Cependant, il dégage quelque chose d'inquiétant. Serait-ce la lueur menaçante présente dans ses yeux bleus perçants ? Ou cette façon de se tenir trop droit, cette impression qu'il donne que chacun de ses gestes sont calculés à la perfection ? Ses cheveux blonds sont toujours retenus en arrière grâce à de la laque, et il noue toujours ses cravates avec précision. Bref, ce type-là vous fait froid dans le dos. En soi, il n'est pas désagréable à regarder. Certes, il est un tantinet maigrichon et les fossettes se dessinant dans le creux de ses joues lorsqu'il sourit peuvent accentuer ses traits de prédateur. Mais il est loin de l'image cliché que l'on pourrait se faire du scientifique de base, avec de grosses lunettes et des habits qui ne sont plus à la mode depuis les années 1950. Non, lui porte des chemises, des vêtements assez sobres mais dont les teintes s'accordent généralement bien. Notons aussi qu'il adore se déguiser, se faire passer pour un autre le temps d'une soirée. À cause d'expériences ratées ou de cobayes peu consentants, il n'est pas rare que son corps soit parsemé de bleus, cicatrices et autres vilains bobos en tout genre.  




Amerika ist wunderbar
.

▌Quand et où êtes-vous né ? Le 7 février 1987 à New-York (mais contrairement à Harry, je suis une quiche en maths. Errm, ça fait bien 28 ans, hein ? ;;)

▌Quelle est la situation sociale de la famille dans laquelle vous avez grandi ? A-t-elle changé pour vous ? C'est simple. La famille Stuart est pétée de thunes. Entre une mère ayant un très haut poste à la NSA et un père ayant fondé sa propre entreprise de fabrication d'armes (sa principale activité se basant au Texas), on peut dire qu'il roule sur l'or et qu'il n'a jamais manqué de rien. Sauf peut-être d'un peu plus d'équilibre. Maman devant commander des opérations pour lancer des fusées dans les airs et papa étant toujours en déplacement au Texas, il n'a pas eu beaucoup de limites dans sa jeunesse, pouvant faire tout ce qu''il voulait.


Comment vous entend(i)ez-vous avez vos parents ? Avez-vous des frères et sœurs ? Je vous vois déjà sortir vos mouchoirs en imaginant que pour faire un tel sociopathe, il faut au moins un père alcoolique qui bat son gosse, ou une mère décédée à la naissance dans d'atroces circonstances. Eh bien non, je vous arrête tout de suite. Ses parents sont bien vivants, en bonne santé, et n'ont jamais blessé leur fils. Au contraire, leurs enfants c'est la prunelle de leurs yeux. Alors certes, les parents Stuart sont bourrés de défauts, le principal étant le vide et l'absence qu'ils laissaient derrière eux en partant au travail, mais ce ne sont pas des monstres. Loin de là. Juste des maniaques du travail.

Zeppelin Stuart s'est endurcie pour devenir une chef aux mains d'acier. Dans son boulot, il n'est pas rare que ses associés la surnomment "le requin". Et même si celle-ci met une certaine pression sur les épaules de son fils en faisant tout pour que ce soit un « winner », elle l'aime tendrement et le couve. C'est son trésor, la huitième merveille du monde, son bébé, son adoré.

Quant à Earl Stuart, lui est moins démonstratif que sa femme, mais il n'en devient pas pour autant un père horrible et maltraitant son fils. Disons qu'ils gardent quand même une certaine complicité père-fils par moment tout en ayant une relation distante, vivant à des lieues l'un de l'autre. Aussi, une fois par mois, quand Earl rentre d'un voyage d'affaires, il part pêcher avec son fils ou lui apprend comment gérer un budget. Bref, des choses viriles père-fils.

Oh. Une dernière chose et pas des moindres. Harry a aussi une petite soeur. Violet. Elle est différente, cette petite. Jamais en phase avec le monde réel dont son grand frère cherche à la protéger. C'est probablement la personne qui connaît le plus Harry, avec ses bons comme ses mauvais côtés, qu'elle accepte avec patience. Bien sûr, il est loin d'être parfait avec elle, la surprotège et serait prêt à assassiner de sang froid un copain qui l'aurait blessée. Mais c'est la personne avec qui il se montre le plus "humain".

Apparences imaginées (je les réserve pas, bien sûr. C'est juste qu'ils sont comme ça dans ma tête) :
– Zeppelin Stuart (mère) : Diane Kruger, ou une blonde à la beauté froide.
– Earl Stuart (père) : Nikolaj Coster-Waldau
– Violet Stuart (sœur) : Evanna Lynch


Si vous êtes allé à l’école, comment votre scolarité s'est-elle déroulée et quel genre d’élève étiez-vous ? Comment vous entendiez-vous avec vos camarades ? Sinon, quel genre d’éducation avez-vous reçu ? En bon petit « posh » qui se respecte, Harry a reçu une très bonne éducation. Il était hors de question que les Stuart aient un fils qui ne soit pas instruit. Aussi, il reçut des cours privés dès son plus jeune âge en plus des cours de son école privée. À chaque fois qu'il montrait une lacune, on le faisait réviser jusqu'à ce qu'il ait compris et réparé ce problème. Ainsi, il était impensable qu'il ait des mauvaises notes. Ça, c'était pour les autres enfants. La famille Stuart préférait se tuer au travail plutôt que d'essuyer un échec. C'est comme ça qu'Harry est devenu le premier de sa classe, le type excellent au premier rang qui ne vivait que pour le travail. Alors bien sûr, il suscita très vite des jalousies et fut accusé d'être un rat de bibliothèque. Il traîna avec lui des surnoms tels que « Harry Potter » et passait pour un type arrogant. Et puis, réalisant qu'il se fichait des moqueries, les autres enfants ont fini par s'en désintéresser. Mais en grandissant, il commençait à montrer de nouvelles facultés sociables, et très vite il réussit à se créer une petite bande d'amis, ou plutôt d'autres adolescents qui traînaient avec lui pour satisfaire leurs intérêts communs.

Son diplôme de fin d'études en poche, l'héritier Stuart fut accepté dans l'université du « MIT » (Massachusetts Institute of Technology), une école particulièrement renommée pour les sciences et la technologies Là aussi, il ne cessait de se surpasser, de donner le meilleur de lui-même. Certains de ses camarades de cette époque racontent même qu'il s'est parfois évanouit à force de trop s'acharner dans son travail. C'est au début de ses études qu'il a commencé les drogues, et particulièrement celles ayant un effet de « speed », sinon il ne tenait plus le rythme qu'il s'était imposé.

Plus jeune (enfant, adolescent), quelles étaient vos activités favorites ? Si vous avez une passion, quand l’avez-vous découverte et comment ? Observer les étoiles au microscope. Pêcher, se promener, tirer sur des cibles en mouvement avec papa. Casser les oreilles de tout le monde jouer de l'harmonica.

Sa passion pour les sciences se manifesta très tôt, grâce à l'influence de sa mère qui l'emmenait régulièrement dans des musées scientifiques, voire à son travail dans les parties autorisées au public. Il adorait rester dehors pendant des heures, rien que pour observer le ciel, et tombait systématiquement malade le lendemain.

Quels ont été vos premiers amours ? Y a-t-il eu des litiges avec vos tuteurs ou avec d'autres personnes à ce propos ? Et en ce moment, où en êtes-vous ?

Techniquement, Ambroise a été son premier véritable amour. Avant, ce n'étaient que des coups d'essai, des filles là pour faire joli dans son lit ou utiles pour lui rendre tel ou tel service. Il avait une réputation de couche-partout. Heureusement pour lui, il était né avec un chromosome Y ce qui le rapprochait plus du titre de « tombeur » que de celui de salope. Mais croyez-moi, c'en était une vraie. Il n'avait aucune honte, aucun remord après s'être comporté comme un goujat avec ses coucheries. Jamais il ne s'y attachait réellement, ce n'étaient que des plaisirs éphémères d'un ou de plusieurs soirs. Et puis, cette connasse hautaine aux cheveux noirs est arrivée. Avec ses petits airs supérieurs et son visage adorable qui ne laissait personne indifférent. Et il s'en est réellement épris, de cette Ambroise. Il en a même fait sa femme, dans le feu de l'action. Après tout, toutes ses décisions étaient impulsives, alors pourquoi ne pas la demander en mariage ? Elle était belle, intelligente et faisait des études de chirurgie.

Mais le naturel revient au galop, comme on dit. Après quelques années, Harry s'en lassa. Mais au lieu de lui demander le divorce clairement, il préféra continuer de mener sa petite vie seul dans son laboratoire, ne la voyant que lorsque c'était nécessaire. Heureusement pour lui, elle était assez indépendante de son côté. Aucun des deux n'était vraiment assez constant pour rester fidèle à l'autre, mais ça, ils n'en parlèrent jamais. C'est donc tout naturellement après plus d'un an d'éloignement qu'il la quitta par post-it interposé sur le frigidaire. Tellement classe, tellement élégant.

Quant à ses parents, ils aiment beaucoup la petite Ambroise. D''ailleurs, ils ignorent complètement qu'elle n'est plus avec Harry, et continuent de correspondre avec elle par lettres interposées, une fois tous les six mois.

Où logez/vivez-vous en ce moment ? Pourquoi avoir choisi cet endroit ? En plein centre ville, dans l'immeuble A aka. le must du must. Son appartement est gigantesque, spacieux, moderne, mais laisse une impression de vide absolu, manquant cruellement de personnalité.

Quelle est la chose la plus embarrassante qui vous soit arrivée ? Quand il s'est essayé à la cuisine, et a littéralement MIS LE FEU à son appartement. Depuis, il ne touche plus à un seul ingrédient pas préparé, préférant se commander à manger, ou tout simplement sauter des repas. C'est littéralement un déchet humain en matière de cuisine. Heureusement pour lui, il est bien meilleur en chimie.

Oh, et puis cette fois-ci où il a voulu aller aux toilettes lors de la sortie piscine obligatoire de sa classe et qu'il a dérapé sur le sol mouillé, finissant la tête la première dans la cuvette.


Quel est votre plus grand regret ?

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Tumblr_m4k9v4HjLK1qiuijro1_400

▌Il nous est tous arrivé des événements marquants. De grandes peurs, d’immenses surprises ou des joies qui font ce que nous sommes à présent. Quant à vous, quel genre d’événement vous a vraiment marqué ?

« Monsieur... Stuart ? Veillez me suivre, s'il vous plaît ! »

Ce type sentait une odeur si forte de mandarine qu'Harry en avait oublié de respirer. Et puis c'était quoi, cette barbe de trois jours ? Il se prenait pour Robinson Crusoé ? Bon sang, c'était censé être un médecin, pas Chewbacca déguisé en blouse blanche après s'être empiffré d'agrumes.

« Bien. Bien, entrez. Je... Vous voulez vous asseoir ? »
« Ça ne sera pas nécessaire. Je peux bien rester debout pendant cinq minutes. »
« Euuh... O-Oui si vous voulez, mais... » Le médecin se tortillait les doigts, l'air visiblement de plus en plus mal à l'aise. « Ça risque de prendre plus de cinq minutes, vu la nouvelle que j'ai à vous annoncer. »
« Hmmquoi ?  » Demanda t-il, distrait, déjà en train de s'amuser avec les boules à neige du bureau du docteur. « Pardon, j'écoutais pas. Qu'est-ce que vous voulez me dire de si important, alors ? »
« Monsieur Stuart, vous- » L'homme se racla la gorge. C'est fou ce qu'il était mal rasé. Il avait même des poils sortant de son nez lorsqu'on l'observait de près.

...

« ... Monsieur Stuart ? Je. Ça va ? Je sais que c'est beaucoup à encaisser... Si vous voulez, je peux vous mettre en relation avec un service d'aide et-» Il avait l'air de plus en plus inquiet. C'était drôle, parce que ses lèvres bougeaient mais Harry refusait d'entendre ce qu'il avait à dire.

Et puis, il serra les poings. Attrapa la boule à neige et tenta de la lui lancer au visage. Et le médecin dut appeler sa secrétaire pour lui venir en aide afin de faire sortir Harry. Après tout, c'était une réaction presque "normale", pour un type qui venait d'apprendre qu'il venait d'avoir une maladie incurable du cœur.



Le truc derrière l'écran
Pseudo Chips.

Age Vingt-trois ans, mais je vais devoir le changer très vite avant la fin de la fiche. ;;

Comment vous êtes vous retrouvé sur DM ? Par partenariat avec mon ancien forum. Ca faisait longtemps que je vous bavais dessus avec envie sans oser sauter le pas, par peur de ne pas bien comprendre le contexte. Puis, j'ai vu ce prédéfini, j'ai eu un coup de coeur énorme pour lui, et boum zoupla (mais Chips, t'as des leçons à préparer ! Tu dois ranger ton appart et- TAIS-TOI, PETITE VOIX) - me voilà ! 8D

Personnage sur l'avatar : America, Hetalia. J'ai pris l'avatar prédéfini que vous aviez, parce que 1. Il est très bien fait, chapeau l'artiste.
2. Je suis une quiche en graphisme
3. J'ai pas encore assez d'images d'America sous tous ses angles

Oh, et IRL j'ai fini par choisir Boyd Holdbrook.

Un mot de la fin, une suggestion ? Citrouille.
Revenir en haut Aller en bas
Constance F. Flavia
Constance F. Flavia
Wanna Fight
My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). 266561profil1
▌Espèce : Vampire bi-millénaire à casquette.
▌Messages : 82
▌Double(s) Compte(s) : Josiah Warren.

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyJeu 29 Oct - 20:48


Bienvenue parmi nous. Hâte de voir ta fiche.



CERTES, JE POURRAIS ÉCOUTER CE QUE TU ME DIS MAIS JE SUIS BEAUCOUP TROP OCCUPÉE À COMPLÉTEMENT M'EN FOUTRE.
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t756-je-preferais-jules-cesar https://detroit-monsters.forumactif.fr/t764-vampires-suck
Invité
avatar

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyJeu 29 Oct - 20:50
Bienvenue parmi nous, hâte d'ne voir plus de ta fiche ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Miremél
Miremél
Wanna Fight
▌Espèce : Dragon
▌Messages : 427
▌Age : 26
▌Double(s) Compte(s) : /

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyJeu 29 Oct - 21:14
Welcome What a Face Et bon courage pour ta présentation !



they say dragons never truly die
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t592-speak-politely-to-an-enraged-dragon-miremel https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1150-miremel-if-the-sky-could-dream-it-would-dream-of-dragons#
Invité
avatar

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyJeu 29 Oct - 21:35
Bienvenue ici ! ♥ Très bon choix de predef', je l'ai toujours bien aimé celui-là 8D
Revenir en haut Aller en bas
Lola Johns
Lola Johns
Chillin
▌Espèce : Descendante du couple légendaire d'Hewan Reinkarnasi - Peut se transformer en serpent - Mord - Craint le froid - Et la sécheresse aussi.
▌Messages : 1102
▌Localisation : Juste derrière toi, chaton...
▌Double(s) Compte(s) : /

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyJeu 29 Oct - 21:45
Je ne peux qu'approuver ce choix de prédef my love. booty face
J'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire de Harry. \O/

Bienvenue mi pajarito et bonne chance pour ta fiche. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyJeu 29 Oct - 23:02
oohw *w* Bienvenue O/
Revenir en haut Aller en bas
Harry Stuart
Harry Stuart
Really Curious
My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). 758484bloggif56c463aa06bac
▌Espèce : Scientifique fou, humain.
▌Messages : 118
▌Age : 35
▌Localisation : Au pays de la fondue, des vaches et du chocolat.
▌Double(s) Compte(s) : Pepper A. Hawthorn.

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyJeu 29 Oct - 23:27
Mercii, vous tous ! ♥️

Bon, j'ai un peu avancé ma fiche, mais comme demain matin je dois me lever à 5h30 (gasp), je pense que je vais arrêter ici pour aujourd'hui. Je pensais finir d'écrire la case "description du caractère" ce soir, mais en fait je suis bien partie pour un pavé.

Uh, du coup y'a de grosses attentes pour ce personnage. J'espère que ce sera à la hauteur (pour pas me prendre des tomates pourries dans la figure).

Oh, et puis autant vous prévenir par avance mais ce week-end je fête mon anniversaire et le week-end prochain j'ai ma coloc qui revient donc j'aurais probablement peu de temps ces deux prochaines semaines. M'supprimez pas, s'il vous plaît. Moi, je vous aime déjà. *s'accroche à la jambe du forum* Je voulais m'inscrire tant qu'Harry était libre. Et j'avais des idées pour commencer la fiche, alors voilà. /bredouille/

Oh, et merci pour la musique.  8DD

PS : Je te vois, Invité. moon
Revenir en haut Aller en bas
Lola Johns
Lola Johns
Chillin
▌Espèce : Descendante du couple légendaire d'Hewan Reinkarnasi - Peut se transformer en serpent - Mord - Craint le froid - Et la sécheresse aussi.
▌Messages : 1102
▌Localisation : Juste derrière toi, chaton...
▌Double(s) Compte(s) : /

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyVen 30 Oct - 8:28
Je sais que tu me vois mi pajarito, moi aussi je t'aime. booty face
En tous cas, pour l'instant, I adoooooore ta fiche my love ! *Q*

J'ai hâte d'en lire plus ! \O/
Revenir en haut Aller en bas
Jacob K. Schröder
Jacob K. Schröder
Chillin (fonda)
My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Ab1sau

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). 1zyvpt3
▌Espèce : Cavalier sans tête (âme damnée) ▲ immortel et ne craint ni les armes à feux, ni les armes blanches ▲ Peut décrocher sa tête de son corps ▲ tête vulnérable ▲ le feu ainsi toutes choses sacrées sont ses faiblesses.
▌Messages : 516
▌Double(s) Compte(s) : Cesare Da Conti - John Willard - Saint Sebastien

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyVen 30 Oct - 12:36
Pas de soucis pour le délais, mon enfant 8D

SInon, tu as pris Harry, donc tu as TOUT MON AMOUR. Et ton début de fiche envoie du rêve alors keep the good work !


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Ismaël Saenz
Ismaël Saenz
Really Curious (anim)
My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Teamla11
▌Espèce : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Banalité de l'humanité.
Médecin Légiste ( Ex-medecin de gang).
Junkie névrotique et désillusionné.
∆∆∆∆∆∆∆
▌Messages : 144
▌Age : 25
▌Double(s) Compte(s) : Anastase [Staz]

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyVen 30 Oct - 12:49
Comment ça ça fait intéressé le junkie qui se ramène sur une fiche où le mot cocaïne apparait deux fois dans le titre. ? :nein: je vois pas de quoi vous voulez parler ahaha

Anyway, laisse moi te vomir mon amour a la tronche parce que fuck yeah ce predef.My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Tumblr_mj7muue8tF1s74ay1o1_500
Fuck yeah tes gifs sont glorious as fuck.
Fuck yeah, je sens que ça va dépoter grave.
Voila, j'adore le début de ta fiche, et j'ai hâte de voir Harry en action vgsdhxvsgd



ps: Lé chips c bon


My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Signa212
# Retrouvez les Puns de folie d'Alec Dewart tout les samedi au zénith de Toulouse #
( ͡° ͜ʖ ͡°):
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t600-soggy-clothes-and-breezeblocks-i-s-m-a-e-l
Invité
avatar

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyVen 30 Oct - 12:51
Hrm. Gif de Moriarty. Andrew Scott. Je me meurs.
En tout cas c'est vrai que ce début de fiche est délicieux ! *q*
Revenir en haut Aller en bas
Harry Stuart
Harry Stuart
Really Curious
My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). 758484bloggif56c463aa06bac
▌Espèce : Scientifique fou, humain.
▌Messages : 118
▌Age : 35
▌Localisation : Au pays de la fondue, des vaches et du chocolat.
▌Double(s) Compte(s) : Pepper A. Hawthorn.

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyVen 30 Oct - 21:02
@Lola : Uhuhu, j'suis pas si psychopathe. En vrai, c'est juste un vilain code Username. 8D
T'es adorable, je t'aime tout plein pour la peine. ♥️ Merci de tous les compliments !

@Jacob : Erm... En fait, je me suis un peu laissée emporter dans la joie de ce personnage et j'ai jamais terminé une fiche aussi vite. /pan/ Donc j'aurais pas besoin de délai. J'ai pas répondu à toutes les cases, ceci dit. Peut-être que j'en ajouterai quelques unes plus tard en éditant, dans le futur. Peut-être pas. /grosse fainéasse, ouais/ Et puis toi, t'as TOUT LE MIEN parce que t'as créé ce divin personnage, voilà. ♥️♥️♥️

@Ismaël : J'ai changé de titre, pour la peine. Pour une chanson qui parle de drogues aussi. Allez viens, on est bien sous drogues ! Et woow, tout cet amour et ces arc-en ciel, c'est pas méritéé ! MAIS MERCI MERCI MERCI. Je t'aime, du coup. Parce que arc-en-ciel + t'aimes les chips + tu connais les références des gifs alors t'es forcément awesome. DUH

@Silas : Uhuhu, Andrew Scott est génial, que dis-je ? FABULEUX. Et merciiii beaucoup énormément, c'est tellement adorable.

AH, en résumé => JE VOUS AIME DÉJÀ. Qui veut dormir dans ma baignoire ? :rih:

OH. Et avant que j'oublie :

J'ai fini ma fiche.
^ Ouais, elle en est fière, la Chips, d'avoir fini avant se se faire kicker à coups de nimbus 2000.

Love. ♥️


Baby, I'm preying
on you tonight
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Tysha K. Reed
Tysha K. Reed
Chillin
▌Espèce : Աժդահակ ( Ajdahak ), « roi des dragons » dans la mythologie arménienne
▌Messages : 95
▌Localisation : Ici et là, surtout là-bas en fait o:
▌Double(s) Compte(s) : Lola Johns

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyVen 30 Oct - 21:53
Oh my god, cette fiche est super magnifique. Mais mais mais... Mary, you're an aaaaawesooooome pajarito. booty face
Et techniquement ça fait 27 ans à Harry, 1988. Erhm, sorry. //pan

Good luck for your validation, love, 'cause you really deserve it. \O/

P.S. : J'avais tilté l'username. XD c'est bien les DCs Maaaaaais... J'voulais te troller. What a Face
J'suis méchante en fait. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Miremél
Miremél
Wanna Fight
▌Espèce : Dragon
▌Messages : 427
▌Age : 26
▌Double(s) Compte(s) : /

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyVen 30 Oct - 22:31
Hhéhéhé ta présentation est juste excellente, j'ai ri très fort xD hâte de te voir validé !



they say dragons never truly die
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t592-speak-politely-to-an-enraged-dragon-miremel https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1150-miremel-if-the-sky-could-dream-it-would-dream-of-dragons#
Charlie MacKintosh
Charlie MacKintosh
Chillin
avatar : ©️ alec. ♥️
▌Espèce : Monstre du Loch Ness.

Spoiler:

▌Messages : 181
▌Double(s) Compte(s) : Hermès, Saint Michael.

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). EmptyVen 30 Oct - 23:03
HARRY HARRY HARRY  booty face  booty face  booty face

Ta fiche est merveilleuse. J'ai adoré la lire du début à la fin et les gifs (les Daleks sérieusement, et Andrew Scott ♥️♥️♥️), et Brutus sa plante carnivore et sa phobie des poissons rouges. J'ai tellement KIFFÉ ! (ok j'ai plus ri sur le coup du PQ j'avoue, mais j'ai l'humour particulier parce que des histoires comme ça c'est l'histoire de ma vie  DUH ) T'as su donner un côté à la fois psycho et humain à Harry et ça c'est top  !

J'ai hâte de le voir martyriser les petits monstres de Detroit.  smartass

Amuse-toi bien sur le forum. ♥️

Après la validation
C'est maintenant que la partie commence vraiment ! Mais pas de panique, voici quelques liens pour te rappeler où tu dois aller pour bien commencer. Les liens en gras sont obligatoires !
- Le recensement des avatars : tu trouveras un formulaire à poster pour que l'on ajoute ton avatar à la liste. Comme ça, personne d'autre ne le prendra.
- Recensement des légendes (pour les monstres) : pour que tout le monde s'y retrouve et qu'on puisse voir qui est quoi !
- Recensement des capacités spéciales (pour les monstres) : pour que les autres puissent savoir quelles capacités sont utilisées.
- Recensement de ton occupation / métier : Ça, c'est pour tout le monde ! Sauf si tu n'en as pas, évidemment.
- Après avoir jeté un oeil au récapitulatif des habitations pour savoir quelles places libres il reste, tu pourra ensuite faire une demande de logement. S'il n'y a plus de places, no worries, tu peux parfaitement demander la création d'un nouveau lieu !
- Demandes de RP : si tu ne sais pas avec où commencer, poste un petit quelque chose par là, et quelqu'un te répondra !
( Jette un œil aux idées de scénarios ! Il s'agit de plein de petites idées de RP ou de dialogues pour s'inspirer, donc fonce !)
- Fiches de liens : elles ne sont pas obligatoires mais bien pratique pour savoir où tous les personnages en sont, et aussi pour prévoir de futurs liens et RPs !
- Carnet de bord : l'avancée de tes RP, en gros. De même, c'est principalement pour toi, pour que tu t'y retrouves.
Pour ces deux derniers, tu trouvera des modèles ici !

- Le flood : la fête tous les jours à toute heure. Yey.

Et en bonus : Pour la palette du forum, des titres en plus et des polices supplémentaires c'est ici ! Si tu veux des mises en page html pour tes RP, c'est par là.


“Nae.”

Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1391-charlie-freckled-galaxies
Contenu sponsorisé

My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
MessageSujet: Re: My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).   My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
My soul is so afraid to realize how very little bit is left of me ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Impossible" is not a scientific term — Harry Stuart.
» Soul's Breaking - ft. Liron
» SHORRY ▬ Everyone is king when there's no one left to pawn.
» faith oswell △ there’s a hole in my soul can you fill it ?
» The long dark tea-time of the soul [feat Vali]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: ADMINISTRATION :: Présentations :: Validés :: Really curious-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsgMy soul is so afraid to realize how very little bit is left of me  ㅡ You are the perfect drug. (Harry Stuart). 1453056025-88-31