Depuis la nuit des temps, l'Homme se pose une même question : sommes nous vraiment seul ?
Que ce soit sur terre ou bien ailleurs, dans l'au-delà, l'être humain à souvent chercher des réponses sans jamais en trouver. En quête d'une chose qui serait son égal, un être qui lui serait supérieur, un modèle, peut être, ou encore un ennemis, ses recherches, hélas, ont toujours étaient vaines.
Années après années, siècles après siècles, de nouvelles questions étaient soulevées, mais toutes restaient sans aucune réponses et ce malgré les incessantes recherches, les gigantesques et terribles inquisitions et les nombreuses battus. L'ignorance reignait.
Lire la suite.



Le Deal du moment : -40%
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD ...
Voir le deal
369.99 €

Partagez
WCS † « et tressaillez d'allégresse... »
Wolfgang C. Sade
Wolfgang C. Sade
Wanna Fight
WCS † « et tressaillez d'allégresse... » 149351tumblrmyvht2yC7D1r7xd5jo1250

▌Espèce : Méphistophélès, une des incarnations de Satan.
● Pactise avec les hommes, les sert sournoisement, récolte leurs âmes, leur plante un couteau dans le dos. Puis rigole.
● Vole, ou plutôt lévite.
● Devient intangible.
● A besoin d'âmes pour rester sur Terre.
● Craint les symboles religieux.
▌Messages : 17
▌Double(s) Compte(s) : /

WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
MessageSujet: WCS † « et tressaillez d'allégresse... »   WCS † « et tressaillez d'allégresse... » EmptyLun 2 Nov - 12:26




WOLFGANG CHRISTOPHER SADE

Plus de 2000 ans, la trentaine en apparence - Franco-allemand - Marchand d'art, écrivain, occasionnellement voleur - Méphistophélès - Wanna' Fight ?

Pouvoirs :
FAISEUR DE PACTES. Je ne suis qu'un humble ange gardien. J'offre protection et puissance à qui le mérite et en fait la demande. Tout ce que tu veux, tu auras. Je forcerai la chance, je manierai l'espace, j'aménagerai le temps pour exaucer chacun de tes souhaits, fussent-ils terribles, fussent-ils affreux. Je mets toute la formidable puissance des Enfers à ton seul service. Grandiose, n'est-ce pas ? Une incarnation du Grand Cornu pour serviteur, voila qui est alléchant. Cependant, comprend bien qu'on ne peut s'offrir mes services gratuitement – c'est un échange que je te propose là. J'échange mes pouvoirs, ma force et ma liberté contre un objet très simple, dont tu n'as pas usage. Ton âme.
TRICHEUR. Comme tout cela est clinquant, comme tout cela sonne bien. Mais, comprenez, je ne peux pas gâcher de mon temps en restant enchaîné à un seul mortel, obéissant à la moindre de ses basses directives. J'ai d'autres choses à faire, d'autres chats à fouetter, d'autres âmes à moissonner – plus j'en obtiens, mieux je me porte. Alors, disons que je tourne ce petit arrangement à mon avantage. Il y a toujours des failles dans les souhaits, toujours des conséquences fâcheuses et imprévues ; et tout mon art consiste à exploiter ces jolis défauts. Lorsque mon associé regrette ses décisions, lorsqu'il se rend compte que je le trompe, que je l'exploite, que je ne l'aide en rien, la pauvre bête souhaite fuir loin de moi. Comme je le comprends. Et cela tombe très bien, car une close dans le contrat stipule très clairement qu'au moindre regret évoqué, le pacte peut être rompu, sur le seul bon vouloir de l'humain. Ainsi, s'il le souhaite, je partirais, sans dommage, et je le laisserai mener tranquillement sa mortelle petite vie. Seulement, son âme restera mienne. Je l'ai gagnée, pour l'éternité, à la seconde où nous nous sommes chaleureusement serrés la main.
LÉVITATION. Je m'envole à quelques mètres au dessus du sol, je suis léger et aérien, je me déplace avec aisance, je file et je glisse, je tourmente les hommes et je séduis les femmes comme un insaisissable courant d'air.
SOLIDITÉ VARIABLE. Je peux être aussi tangible que n'importe quel mortel, ou m'évanouir en un gaz indicible, qu'on ne peut ni voir ni sentir mais qui rode et voyage. Je peux laisser les balles passer à travers moi sans dommage, et les coups de couteau traverser l'air en croyant trancher la chair. Ainsi, on ne peut me blesser – c'est la moindre des choses pour un être de mon rang.
CHARME. Je suis particulièrement doué pour deviner ce qui vous démange, ce qui vous hante, et surtout ce que vous voulez entendre. Ce qui saura vous convaincre de me laisser vous servir. Pour autant, je n'ai jamais aucune certitude, plutôt des intuitions ; ce don n'a pas grand-chose de surnaturel, il est surtout le résultat de plusieurs millénaires de pratique.
(EN PRATIQUE : lorsque vous signez un pacte avec Wolfgang, celui-ci prend effet dès la poignée de main. L'accord des deux partis est nécessaire, Wolfgang ne peut vous faire passer un contrat à votre insu. Il peut venir vous voir et vous proposer ses services de lui-même, ou vous pouvez l'invoquer en suivant certains rites bien particuliers. À la manière d'un génie, il peut pratiquement tout faire pour vous ; il existe cependant des règles :
• il ne peut se faire du tort à lui-même ;
• il ne peut faire du tort aux Royaumes des Enfers ou au Seigneur Lucifer ;
• il ne peut changer le passé ou prévoir le futur ;
• il ne peut interférer dans les pensées d'un être humain ;
• il ne peut agir sur ce qui fut béni par les armées de Dieu.
Lorsqu'une âme est capturée, cela n'a aucune conséquence dans la vie physique du mortel en question. C'est à sa mort que les choses se compliquent : ne pouvant plus accéder ni au Ciel ni aux Enfers, il est condamné à errer pour l'éternité au Purgatoire, aussi appelé Limbes ou Champ des Asphodèles, sorte de non-lieu gris et vide fait de tristesse et de désolation. Aucun repenti n'est possible, aucune bénédiction acceptée, aucun jugement divin ou infernal ne peut plus être prononcé. À celui qui n'a plus d'âme, on refuse le statut d'Être.)


Faiblesses :
DÉPENDANCE. Je ne récolte pas les âmes pour mon seul bon plaisir. J'en ai besoin. Si je ne m'approprie pas d'âme pendant un certain laps de temps, mettons un mois, je perds mes attributs infernaux, je tombe malade, je m'affaiblis, et je me meurs. Au bout de 66 jours sans âme aucune, je me retrouve privé d'enveloppe terrestre et renvoyé au Purgatoire, où je erre parmi mes capturés durant un siècle entier. Cela m'est déjà arrivé par deux fois, et croyez-moi, ce fut particulièrement pénible. On ne fait pas plus vide que le Purgatoire.
SERVITUDE. Je suis plus ou moins omnipotent quand je sers un humain : mais lorsque je n'ai plus de maître, je me vois dépossédé de ces dons sataniques. Ne me reste que le vol et ma capacité à transformer ma masse. De plus, les pouvoirs de serviteur ne sont utilisables que pour l'humain et pour lui seul, jamais pour moi, jamais pour un autre. Je ne peux désobéir, seulement interpréter les choses à ma manière, ce qui requiert une manœuvre fine et précise.
PURIFICATION. Au cours des millénaires, différents prêtres, anges et autres exorcistes ont hélas créé bien des formules pour me nuire. Cela va du simple repoussoir au bannissement complet, qui me vaut un retour direct aux Enfers voire même au Purgatoire. On peut me blesser avec une lame sainte, me brûler avec de l'eau bénite, me piéger dans un calice sacré. Et, pire que tout, on peut délivrer un de mes associés et m'obliger à rendre son âme en faisant appel à la Vierge Marie. Ce qui me prive de mes pouvoirs et m'affaiblit grandement. Je ne peux regarder la figure du très saint Christ en face, et l'archange Gabriel est mon ennemi juré. Et je ne peux, naturellement, pas pénétrer dans la maison de Dieu.

Miroir de l'âme


▌Description du caractère : charmeur ; enjôleur ; distingué ; artiste ; extraverti ; grandiloquent ; menteur ; retors ; manipulateur ; rusé ; amical ; jovial ; bon public ; vieux jeu ; coureur de jupons ; très sûr de lui ; ironique ; joueur ; malhonnête ; lâche ; éduqué ; soigneux ; orgueilleux ; bon vivant.

▌Aimez vous votre condition de monstre ? Oh oui. Je l'aime, je la protège, je la chéris comme la plus précieuse de mes attributions. Voyez-vous, l'une des principales menaces lorsqu'on est une émanation de Satan sur Terre, c'est la transformation en mortel. Il existe des saintes formules utilisées par les cléricaux qui rendent un démon humain, et le Grand Maître d'En Bas peut choisir d'appliquer cette sentence comme punition. C'est bien ce qui me pousse à faire profil bas et à refreiner mes différentes pulsions : jamais je n'accepterais de devenir mortel. La honte serait bien trop immense. Je préfère encore le Purgatoire, et croyez-moi, je ne dis pas ça souvent.

▌Que pensez-vous des humains ? Je pense des humains ce que les humains pensent de leurs bêtes. Il y en a des braves, il y en a des belles, mais il y a également beaucoup de bétail inutile et de nuisibles dérangeants. D'une manière générale, c'est une foule compacte et molle, sans saveur et sans intérêt, qui suit un mouvement spontané et commun aussi bêtement d'un troupeau de moutons. Peu de réflexion, peu d'originalité, trop peu d'âmes intéressantes. Malgré tout, j'aime me mêler à cette foule, en comprendre les mouvements, et surtout trouver les petits éclats de lumières qui contrastent merveilleusement avec le reste de la masse. Des hommes exceptionnels, il y en a, et j'aime ces hommes-là. Je deviens leur ami, je les écoute parler, gesticuler, rêver et bâtir des empires, je me délecte de leur réussite. Je suis plus honnête avec eux qu'avec n'importe laquelle de mes proies, je suis avec passion le chemin de leur réflexion et de leurs doutes. J'aime les plaisirs charnels qu'offrent les femmes, qui succombent si facilement à la tentation du Diable, et qui se battent avec bien plus de finesse et d'esprit que leurs pendants masculins. Les autres êtres des Enfers ont souvent raillé mon attachement aux habitants de la Terre – mais ils ne savent tout simplement pas s'amuser. La vie humaine est un spectacle permanent et riche, qui ne me déçoit jamais.

▌Êtes-vous bien intégré à la société ? Si oui, avez-vous un métier ? Et si vous êtes étudiant, qu'étudiez-vous ? Si vous ne faites rien de cela, que faites-vous ? Après des siècles à contempler l'humanité évoluer, je n'ai aucun mal à m'y fondre. J'ai su conserver quelques trésors des temps anciens et les faire fructifier, comprendre le fonctionnement des marchés et en tirer avantage, savoir où tirer bénéfice de mon temps passé sur cette Terre – je suis riche et influent. J'aime l'art, j'en ai fait mon métier : je vend des œuvres et j'en achète, je m'y fait des contacts, je rencontre des artistes parfois pathétiques, parfois très bons. Quelques fois, j'utilise mes pouvoirs pour voler des pièces convoitées, puis les revendre au marché noir – j'aime ce monde souterrain et flou, où les règles ne sont pas les mêmes qu'ailleurs. Je n'ai pas toujours fait ça, mais aujourd'hui c'est ce qui me convient le mieux : par ailleurs, tout au long de ma longue vie, j'ai été écrivain. Des textes très variés, inspirés de différents mouvements, de différents auteurs, ont été signés de ma main. Mon nom changeait souvent mais j'adorais cette idée, Méphistophélès marquant au fil des siècles la tortueuse histoire de la littérature.

Souhaitez-vous dévoiler votre véritable nature au reste du monde ? Pas au monde tout entier, voyons, cela tuerait mes affaires. Mais je me révèle à ceux que je choisis pour cible. Je ne peux pas dire que mon identité soit un secret très bien gardé, et même si j'agis habituellement comme un humain normal, je me soucis peu de savoir si l'on a des soupçons quant à ma véritable nature. Si on me découvre, je propose un pacte : si l'autre refuse, alors je m'en irai tout en gardant un œil sur lui, et s'il accepte, parfait, une âme de plus pour moi. Comme quoi la vie est simple, tout de même.

Quelles sont vos activités favorites ? Avez vous une passion ? L'art. "Une bassesse puérile" diront certains démons ; quelle bande d'ignares, c'est bien la plus belle invention des mortels. Je suis sûrement l'incarnation du Diable la plus portée sur la question : j'adore me mêler à la vie des artistes, des peintres, des compositeurs, des écrivains. J'ai marqué l'oeuvre de plusieurs d'entre eux, que j'affectionne encore en mon cœur immortel. Le marquis de Sade, par exemple, était un formidable spécimen, qui arpenta la voie de vice et de la liberté de corps et d'esprit comme aucun autre avant lui – je porte mon nom actuel en son hommage. D'ailleurs, Wolfgang est le deuxième prénom de Johann von Goethe, auteur du merveilleux Faust qui me met en scène ; et Christopher est le prénom de Marlowe, dramaturge et poète anglais qui écrivit également sur moi. J'aime m'approprier ce qui est né de ma personne.

Qu'est-ce qui vous met le plus en colère ? Il est difficile de me mettre en colère. Je n'aime pas qu'on me fasse perdre mes moyens, et j'ai trop d'orgueil pour admettre une quelconque influence sur mon état d'esprit. Cependant, tout ce qui contredit mes plans et, surtout, tout ce qui affaiblit mes pouvoirs provoque ma hargne. Je hais les prêtres, je hais les anges et leurs prières contres lesquelles je ne peux rien. Je hais avoir à fuir devant une incantation, et par-dessus tout, je hais avoir à rendre une âme. Alors, j'entre dans une rage légendaire, démoniaque, je retourne à un état primaire de fureur pure. Je ne suis jamais plus maléfique que lorsque je suis en colère.

Quelle est votre plus grande peur ? Il y en a deux, et uniquement deux. La première, c'est le Purgatoire. La seconde, c'est la transformation en mortel. Je suppose que celle-ci est la pire, puisque de toute manière si je deviens humain, je n'aurai pas d'âme, et finirai par mourir et errer dans les Limbes sans aucun espoir d'en sortir.

Que faites-vous pour pallier au stress ? J'absorbe une âme, ou je m'invite dans le lit d'une femme. Facile.

Quelle est la routine d'un jour normal pour vous ? Comment vous sentez-vous si cette routine est rompue ? Je ne dors jamais, alors je ne peux pas dire qu'il existe de "jour" normal pour moi. Ma vie est décousue, sans aucune routine stable, ce qui me ferait de toute façon horreur. Je passe beaucoup de temps auprès d'artistes, j'en visite certains à leurs ateliers, je me rends à des expositions, des vernissages, des ventes, ce genre de choses. J'ai appris que c'est là qu'on trouvait le plus d'âmes d'exceptions. J'espionne les gens en adoptant ma forme intangible : je visite certains quartiers, j'entre dans des maisons, j'assiste à des scènes intimes et je m'amuse beaucoup. Ainsi, je détermine qui pourra potentiellement être un bon parti, et je m'emploie à séduire et à convaincre. Quelques fois, je répond à des invocations – mais seulement lorsque ça en vaut la peine, comprenez, je me révèle rarement à des jeunes filles de 14 ans en mal de sensations fortes. Parfois si, lorsqu'elles sont assez jolies. Sinon, je traîne dans les rues la nuit, je vogue de bar en bar, jamais dans ces night-clubs mal fréquentés. Je découvre des curiosités, des gens. Et évidemment, lorsque je suis sous contrat, mon emploi du temps dépend entièrement de l'humain. Je reste toujours à ses côtés, visible ou invisible, apte à le conseiller et surtout à le berner. J'obéis à sa volonté et lui seul décide de mes actions, en théorie. Disons que si les choses se présentent bien, un contrat dure rarement plus d'une semaine. Après cela, je repars, satisfait et rassasié.

Vous aimez-vous ? (question d'amour propre) Bien sûr. Je suis un être puissant, exceptionnel, un manipulateur de génie et un immortel parmi les éphémères. Tout ce que je veux, je l'ai. Je me satisfais de petits plaisirs et j'aide à accomplir d'immenses choses. Nombre de grandes réalisations de l'Histoire portent ma marque. Je suis une des incarnations du très grand Seigneur Lucifer, celui qui porte la Lumière, ennemi du Ciel et libérateur des Hommes. Comment pourrais-je ne pas aimer ce que je suis ?

Listez trois choses  dans lesquelles vous vous considérez bon, et trois choses dans lesquelles vous ne l’êtes pas.  Bon lorsqu'il s'agit de :
• charmer ;
• mentir ;
• faire l'amour (en toute objectivité)
Mauvais lorsqu'il s'agit de :
• se battre ;
• prendre parti ;
• compatir.


Quelque chose à rajouter ? Mes amitiés aux différents groupes de black metal norvégiens ayant brûlé des églises en mon nom – ce fut apprécié.

▌Physionomie : Je suis beau. Je peux le dire, puisque mon enveloppe charnelle fut créée pour plaire. Il est d'ailleurs intéressant de noter que mon apparence physique a légèrement changé selon les époques, s'adaptant aux critères de beauté toujours changeants des humains. Celle d'aujourd'hui s'est stabilisée autour du XVIIIè siècle, cette période de l'Histoire m'ayant particulièrement plue ; de la même manière, c'est à ce moment là que j'ai pris les nationalités française et allemande. Malgré cela, je conserve un physique très latin, et ce depuis le premier millénaire. Techniquement parlant, je mesure 1m80 pour 64 kilos – ma masse ne change pas, ma condition de démon m'empêchant de grossir ou de maigrir, ou même de perdre en muscles. J'en profite pour préciser que je ne me nourris que d'âmes, et même si j'apprécie la bonne gastronomie et plus particulièrement les bons vins, je n'en ai pas réellement besoin. Je suis bien entendu parfaitement proportionné, les épaules larges, le buste droit, les jambes élancés, les doigts fins. Je porte ma tête haute, comme on porterai une œuvre d'art. Car c'en est une, n'est-ce pas ? Pommettes nobles, nez droit et yeux félins : le visage du tentateur, aussi séduisant qu'on est en droit de l'attendre venant du Diable en personne. D'ailleurs, la moustache et le bouc sont une sorte de trait d'humour – c'est un classique de l'imagerie de Satan sur Terre. Et puis, avouons-le, je les porte bien. Le seul élément de mon apparence qui pourrait trahir ma condition, c'est la couleur ocre de mes pupilles, ainsi que leur légère luminescence. Je dois admettre que j'ai un petit temps de retard sur le style vestimentaire de l'époque, mais que voulez-vous, j'aime bien trop les costumes grandioses des italiens et des espagnols. Je leur trouve un certain côté impie. Et puis, aujourd'hui, les modes évoluent si vite, que tenter de les suivre me fatigue. Ma beauté me permet de toute manière de tout porter – les gens diront simplement que ça embellit mon côté artiste.

Autre apparence : Lorsque je retourne aux Enfers – ce qui est rare, il n'y a pas grand-chose à faire là-bas – je reprend automatiquement ma forme primaire. C'est-à-dire celle d'un Diable tout ce qu'il y a de plus classique, un monstre gigantesque, doté de deux cornes sur le front, d'immenses ailes de dragon et d'une queue fourchue. Sur Terre, il m'est impossible d'apparaître ainsi ; cependant, lorsque je suis particulièrement furieux et qu'il me prend des envies de meurtre, cette forme apparaît comme en transparence. Je grandit, me voûte, perd ma beauté et hurle d'une voix vibrante et inhumaine – malheureusement, ça ne va pas plus loin que ça. Mais à part dans ces conditions, il n'y aucune raison pour qu'un mortel me voit jamais autrement que sous mon apparence terrestre.


Histoire


▌Quand et où êtes-vous né ? Voila une question difficile. Pour y répondre, il nous faut déjà déterminer ma nature. Voyez-vous, le Diable n'est pas une seule entité unique et concrète ; ce n'est même pas un être à proprement parler. Il se manifeste partout, est une idée, un concept, sujet à de nombreuses interprétations, et prenant de nombreuses formes. Ce que les hommes appellent démons, ce sont des formes particulièrement tangibles et identifiables du Diable. Les premiers démons, les plus puissants, ceux qui portent en eux les raisons mêmes de l'existence de Lucifer, sont ses incarnations. C'est ce que je suis. Je suis né en même temps que le concept de religion monothéiste : tandis que les hommes se figuraient un Dieu unique et ses armées du bien, apparaissaient les forces du mal qu'il leur faudrait combattre. Ainsi je suis apparu, prêt à jouer mon rôle. Quand ? Difficile de donner une date précise, mais le début de l'écriture de l'Ancien Testament remonte au VIIè siècle avant Jésus Christ. Je n'étais alors qu'un être balbutiant, une sorte d'esprit frappeur, une malédiction, à peine une conscience. Ce n'est qu'au fur et à mesure que la foi des hommes se construisit, se solidifia, que je devins un être concret. Ma véritable naissance, sous ma forme terrestre complète telle que les mortels la connaissent aujourd'hui, se fit le même jour que celle du Christ. C'est le cas pour beaucoup de démons, à vrai dire. Où ? En Terre Sainte, ironiquement – en ce qui est aujourd'hui l'Israël. Et puis j'ai voyagé, suivant la foi chrétienne partout où elle se répandait.

▌Quelle est la situation sociale de la famille dans laquelle vous avez grandi ? A-t-elle changé pour vous ? Une famille ? Quelle famille ? Je suis un être autonome, né formé ; je n'ai pas connu ce que les hommes appellent "l'enfance". De la même manière, le concept de famille ne vaut rien pour moi. Je pourrais bien vous parler de mon rapport aux autres êtres maléfiques… Mais vous entreriez alors dans un imbroglio d'histoires que les millénaires ont rendu indéchiffrables, ce qui, croyez-moi, n'est pas souhaitable.

Où logez/vivez-vous en ce moment ? Pourquoi avoir choisi cet endroit ? Je vis aux Etats-Unis depuis près de quatre-vingt ans – depuis la naissance et le développement de l'industrie du cinéma, en réalité. Ah, le cinéma : la preuve que la créativité humaine parvient encore et toujours à me surprendre. Vous ai-je déjà dit que j'avais bien connu Georges Méliès ? Enfin, cette nouvelle forme d'art m'a très vite passionné, et a motivé mon départ, même s'il m'est arrivé de revenir en Europe de nombreuses fois depuis. J'habite Detroit depuis cinq ans maintenant ; je vous avoue que j'ai un faible pour la côte Est, et que ce fut un déchirement de la quitter. Mais il se passe tellement de choses dans cette ville. Moi qui me suis toujours tenu à l'écart de mes frères monstrueux, voila que les mortels s'en mêlent, donnant aux choses une tournure intéressante. Il fallait que je voie ça de mes propres yeux…

Avez-vous un but que vous souhaitez atteindre à tout prix ? Si oui, où en êtes-vous  ? Non, je n'ai aucun but. Ma vie n'est qu'une sorte de vagabondage permanent, d'un lieu à un autre, d'une époque à la suivante. Dire que je m'en satisfait ne serait pas entièrement juste – il m'arrive de passer quelques décennies à me demander si je ne ferais pas mieux de me trouver un objectif, plutôt que de simplement contempler les mortels et de récolter machinalement des âmes. Puis, l'Histoire s'agite, un gouvernement est renversé, un mouvement se crée, un tyran apparaît. Et j'oublie alors ma mélancolie de la veille, pour apprécier à sa juste valeur le fascinant spectacle de l'humanité.

Qu'est-ce que vous considérez comme votre plus grand accomplissement ? Hm, la haine viscérale et la crainte réelle que je provoque chez l'Eglise ? Les douzaines de bâtards à demi démoniaques que j'ai engendré de part le monde ? Le Prince de Machiavel ? Le Faust de Goethe ? Les 120 journées de Sodome de Sade ? Toute l'œuvre de Füssli ? Celle de Francis Bacon ? Ou plus simplement, le dépucelage de plus d'une centaine de jeunes nonnes ?

Quelle est la chose la plus embarrassante qui vous soit arrivée ? Mes deux renvois au Purgatoire. Le premier fut le fait des chasseurs de diables du Vatican, en 852. On me tendit un piège en sacrifiant un jeune prêtre : il m'offrit son âme, pour qu'une armée de religieux me la fassent régurgiter par la suite. Une fois que je fus affaibli, gisant à terre, privé de mes pouvoirs, l'archidiacre me bannit pour ce qu'il croyait être l'éternité. Fort heureusement, je revins un siècle plus tard – trop tard pour me venger de lui, hélas. La deuxième fois, c'est l'Inquisition qui m'exorcisa en 1241. Je voulais alors sauver du bûcher une humaine qu'on prétendait sorcière, pour obtenir son âme qui était d'une fort bonne facture. Hélas, on me surpris alors que je la visitais au cachot : l'évêque m'empêcha de m'enfuir, pour finalement parvenir à m'envoyer au Purgatoire, après m'avoir traîné de force dans la cathédrale. J'ai brûlé, lentement, sous le regard du Christ crucifié. Là encore, je suis revenu trop tard pour me venger. M'être ainsi laisser berner par les mortels est encore aujourd'hui une honte cuisante, et une source de colère intarissable.

Quel est votre plus grand regret ? Avoir manqué deux siècles d'histoire humaine. Ne pas avoir créé d'ordre anti-chrétien à mon nom, ç'aurait pu être drôle.

▌Il nous est tous arrivé des événements marquants. De grandes peurs, d’immenses surprises ou des joies qui font ce que nous sommes à présent. Quant à vous, quel genre d’événement vous a vraiment marqué ? Il y en a bien trop pour que je puisse en faire une liste exhaustive. L'avantage de l'immortalité, voyez-vous. Je peux en revanche vous citer mes périodes de l'Histoire préférées, celles où je fus le plus actif.
• L'Antiquité romaine a été ma première passion. Ma forme terrestre était alors encore toute jeune, et vous ne pouvez imaginer à quel point cette période était propice à la découverte des joies du corps. Les vices en tout genre pullulaient, assumés et admis, pas encore muselés par cet agaçant concept de péché religieux. Le péché était religieux. Et toute cette effervescence, ce bouillonnement d'idées, cette humanité bredouillante, fougueuse et impatiente… C'était un temps réellement extraordinaire.
• J'ai assez peu apprécié le Moyen-Âge – un certain sentimentalisme sûrement, voir l'Empire Romain décliner fut très triste. C'était une époque sale, obscure, d'intellect bas. Par ailleurs, l'Eglise régnait en véritable tyran, de sorte que je ne pouvais faire mes petites affaires sans risques ; j'en ai payé le prix par deux fois. C'était agaçant, fatiguant. Et puis, les cathédrales, c'est bien beau, mais quand on ne peut même pas s'en approcher…
• Après cette longue, longue période crasseuse et peu intéressante, vint enfin la lumière. La Renaissance – comme elle porte bien son nom. Enfin, les choses redevenaient belles, fines, réfléchies. Ma nostalgie était contentée, et mon besoin de nouveauté également ; je redécouvrais avec délices les arts, pouvait enfin profiter de l'architecture, et voyait le peuple commencer à se poser des questions. Enfin.
• Viens ensuite mon moment préféré de l'Histoire : la Révolution Française. La définition même du bouleversement. C'était magnifique, de voir tous ces hommes reconstruire presque entièrement leur nation, réinventer des principes, s'affronter, lutter, triompher ! Il y avait une véritable passion, une volonté générale d'en découdre et de s'élever plus haut, vers l'avenir. Un mouvement permanent. C'était instable, c'était dangereux, c'était neuf, c'était absolument passionnant.
• J'aime beaucoup Napoléon, son Empire avait de l'allure. À partir des années 1800, je suis allé voir un peu partout en Europe, découvrir ce qu'il se disait – et il se disait beaucoup de choses. C'est à cette période que le progrès a commencé aller de plus en plus vite, et les mœurs à se moderniser. J'apprécie beaucoup les œuvres littéraires écrites à cette époque, elles ont un curieux aspect intemporel.
• La montée des extrêmes et les deux Guerres Mondiales furent relativement intéressantes, même si je déplore un certain appauvrissement artistique durant toute leurs durées. Heureusement, il y eut les surréalistes. Et puis, il y avait le cinéma.


▌Êtes vous né monstre ? Si oui, comment cela se passait-il chez vous ? Et en compagnie des humains ? Si non, qu’est-il arrivé ?  Bien sûr que je suis né monstre. L'Enfer est mon berceau, la Terre, ma demeure. Les humains sont mes proies et mon jeu préféré.


Et vous êtes ?
Pseudo Khatt.

Age 18 balayy

Comment vous êtes vous retrouvé sur DM ? Partenariat

Personnage sur l'avatar : Dracule Mihawk, One Piece.

Un mot de la fin, une suggestion ? GNIHIHIHIHIII SMILEYS-MEMES  :nein:  right  :doit:  nic cage  tears  yaranaika j'vois que niveau lol on se comprend. Amour.
(je précise aussi que j'ai un peu retravaillé le monde des Enfers à ma sauce, y a pas la masse de changement mais j'espère que ça n'entrera pas en contradiction avec le background d'un autre personnage o_o)
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t848-like-hannibal-marched-on-rome-wolf
Invité
avatar

WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
MessageSujet: Re: WCS † « et tressaillez d'allégresse... »   WCS † « et tressaillez d'allégresse... » EmptyLun 2 Nov - 12:34
Tiens, un beau-frère. Hi, Mephi de Sade ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Miremél
Miremél
Wanna Fight
▌Espèce : Dragon
▌Messages : 427
▌Age : 26
▌Double(s) Compte(s) : /

WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
MessageSujet: Re: WCS † « et tressaillez d'allégresse... »   WCS † « et tressaillez d'allégresse... » EmptyLun 2 Nov - 15:20
Mihaaaaaaaaaaaaaaaaaawk *^*

Welcome What a Face et bon courage pour la suite de ta fiche !



they say dragons never truly die
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t592-speak-politely-to-an-enraged-dragon-miremel https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1150-miremel-if-the-sky-could-dream-it-would-dream-of-dragons#
Valentin Pommier
Valentin Pommier
Chillin (admin)
WCS † « et tressaillez d'allégresse... » 160312121418587505
WCS † « et tressaillez d'allégresse... » 151107044853398411
Merci Alec pour ce magnifique dessin *-*

▌Espèce :
Nixe — Transformation en ondin — Charme par la voix (non maîtrisé) — Sensible aux chocs thermiques — Déshydratation rapide — Régénération aquatique.

▌Messages : 619
▌Double(s) Compte(s) : A venir :booty:

WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
MessageSujet: Re: WCS † « et tressaillez d'allégresse... »   WCS † « et tressaillez d'allégresse... » EmptyLun 2 Nov - 16:43
Bienvenue à toi Wolfgang, c'est un perso fort intéressant que tu nous propose là, tu as la classe What a Face Le début de ta fiche est génial en tout cas.
Bon courage pour la suite de ta fiche, et si tu as une question, n'hésite pas ♥️


DON'T LET THE WATER DRAG YOU DOWN
©️ okinnel
WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Dp8e87

incredible:
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t1279-qu-est-ce-qui-est-venu-en-premier-le-pepin-ou-la-pomme-valentin https://detroit-monsters.forumactif.fr/t119-les-aventures-d-une-pomme-valentin
Ismaël Saenz
Ismaël Saenz
Really Curious (anim)
WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Teamla11
▌Espèce : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Banalité de l'humanité.
Médecin Légiste ( Ex-medecin de gang).
Junkie névrotique et désillusionné.
∆∆∆∆∆∆∆
▌Messages : 144
▌Age : 25
▌Double(s) Compte(s) : Anastase [Staz]

WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
MessageSujet: Re: WCS † « et tressaillez d'allégresse... »   WCS † « et tressaillez d'allégresse... » EmptyMar 3 Nov - 18:46
Wow.
Boy oh boy booty face
Coucou toi, déjà, laisse moi te dire que j'apprécie le choix d'avatar ( tant de classe madre de dios )
Then, le nom, De Sade, rpz, l'hypokhâgne que je suis apprécie ce fleuron de la littérature française ( et se remémore avec bonheur ces doux temps de lecture insouciante avec cette bonne vieille Justine, ou ces visionnages des adaptations de Pasolini, mais bref What a Face cela n'est que l'étalage de mon sentimentalisme ahah ).
Enfin bon juste comment dire que voila un personnage de toute classe, rien que par son métier et sa valeur d'Esthète ahaha, j'ai hate d'en savoir plus sur lui !


nb :
Mr De Sade a écrit:
Mes amitiés aux différents groupes de black metal norvégiens ayant brûlé des églises en mon nom – ce fut apprécié
Comment te dire que j'ai ris ? tears


WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Signa212
# Retrouvez les Puns de folie d'Alec Dewart tout les samedi au zénith de Toulouse #
( ͡° ͜ʖ ͡°):
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t600-soggy-clothes-and-breezeblocks-i-s-m-a-e-l
Wolfgang C. Sade
Wolfgang C. Sade
Wanna Fight
WCS † « et tressaillez d'allégresse... » 149351tumblrmyvht2yC7D1r7xd5jo1250

▌Espèce : Méphistophélès, une des incarnations de Satan.
● Pactise avec les hommes, les sert sournoisement, récolte leurs âmes, leur plante un couteau dans le dos. Puis rigole.
● Vole, ou plutôt lévite.
● Devient intangible.
● A besoin d'âmes pour rester sur Terre.
● Craint les symboles religieux.
▌Messages : 17
▌Double(s) Compte(s) : /

WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
MessageSujet: Re: WCS † « et tressaillez d'allégresse... »   WCS † « et tressaillez d'allégresse... » EmptyMar 3 Nov - 23:37
Gnihihii, merci, vous êtes tous bô 14 (omg quelle est cette chose) (COUCOU BELLE-SOEUR)

Ismaël > tu te doutes que j'apprécie fort beaucoup ton avatar à toi également booty face Et puis Sade, c'est un peu mon idole en vrai (dit comme ça ça fait chelou mais c'est pas juste Marc Dorcel le mec en vrai c'est un fucking précurseur). Et pis l'hypokhâgne j'y ai échappé de peu. Et pis Pasolini c'est un malade. Et pis tu ris à mes blagues. DONC BISOUS SUR TOI ♥️

Sinon BIM WALA, J'AI FINI MA FICHE hi allongé (wtf les chats)
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t848-like-hannibal-marched-on-rome-wolf
Invité
avatar

WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
MessageSujet: Re: WCS † « et tressaillez d'allégresse... »   WCS † « et tressaillez d'allégresse... » EmptyMer 4 Nov - 0:45
Il y a la grande classe ce personnage ! Et toutes ces références à l'Histoire, aux œuvres artistiques. (AAAH Goethe ♥) Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Tysha K. Reed
Tysha K. Reed
Chillin
▌Espèce : Աժդահակ ( Ajdahak ), « roi des dragons » dans la mythologie arménienne
▌Messages : 95
▌Localisation : Ici et là, surtout là-bas en fait o:
▌Double(s) Compte(s) : Lola Johns

WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
MessageSujet: Re: WCS † « et tressaillez d'allégresse... »   WCS † « et tressaillez d'allégresse... » EmptyMer 4 Nov - 23:22
MIHAWK. MEPHISTOPHELES. JE JE JE JE...
tears tears tears yaranaika tears tears tears

... La littéraire artistique qui règne en moi est comblée. ;w;
Et ta fiche est juste géniale, c'est c'est... Oh thanks god, j'en perds mon koine ( je meurs en silence //bam ). TwT

Well done. GG. BEAUTIFUL. MA-GNI-FAY-QUE. *Q*
et j'ai la flemme d'écrire les autres parce que t'as saisi l'idée =w=

Bienvenue, Mephistophélès ( ah ouais, j't'ai pas dit que j'adorais Méphistophélès ? //bam ).
You're shining. Luv you.


Tysha cause en firebrick ( #B22222 ), Aurore s'exprime en royalblue ( #4169E1 ), Blanche-Neige chante en deeppink ( #FF1493 ), Maléfique en impose grâce au olivedrab ( #6B8E23 ) et la Reine dans BN vitupère en blueviolet ( #8A2BE2 ).
Revenir en haut Aller en bas
Elséar Nillan
Elséar Nillan
Wanna Fight
WCS † « et tressaillez d'allégresse... » 1508300119077876213543812
▌Espèce : La Gargouille de Rouen
[+] Transformation en Gargouille
[+] Détection des créatures maléfiques
[-] Peut demeurer prisonnier de la pierre s'il est brisé sévèrement
[-] Ne peut pas se transformer s'il est entravé/enfermé
[-] Déstabilisé par un sifflement intense lorsqu'il est proche d'une créature maléfique.
▌Messages : 358
▌Double(s) Compte(s) : Flynn Norwood

WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
MessageSujet: Re: WCS † « et tressaillez d'allégresse... »   WCS † « et tressaillez d'allégresse... » EmptyJeu 5 Nov - 19:09
Bonjour et bienvenue à toi, Méphisto ! (J'peux t'appeler Méphisto, hein ? Allez quoi !)

Ta fiche a été très agréable à lire et j'ai beaucoup aimé tes références à l'Histoire et à la Littérature ! C'est qu'il a l'air d'en avoir vu et de bien en profiter, ce coquinou de démon ! J'ai vraiment hâte de voir ce que ton personnage va donner en RP, il promet de nous offrir de bons moments de lecture !

Je te valide sans plus attendre ! Bon jeu !

Après la validation
C'est maintenant que la partie commence vraiment ! Mais pas de panique, voici quelques liens pour te rappeler où tu dois aller pour bien commencer. Les liens en gras sont obligatoires !
- Le recensement des avatars : tu trouveras un formulaire à poster pour que l'on ajoute ton avatar à la liste. Comme ça, personne d'autre ne le prendra.
- Recensement des légendes (pour les monstres) : pour que tout le monde s'y retrouve et qu'on puisse voir qui est quoi !
- Recensement des capacités spéciales (pour les monstres) : pour que les autres puissent savoir quelles capacités sont utilisées.
- Recensement de ton occupation / métier : Ça, c'est pour tout le monde ! Sauf si tu n'en as pas, évidemment.
- Après avoir jeté un oeil au récapitulatif des habitations pour savoir quelles places libres il reste, tu pourra ensuite faire une demande de logement. S'il n'y a plus de places, no worries, tu peux parfaitement demander la création d'un nouveau lieu !
- Demandes de RP : si tu ne sais pas avec où commencer, poste un petit quelque chose par là, et quelqu'un te répondra !
( Jette un œil aux idées de scénarios ! Il s'agit de plein de petites idées de RP ou de dialogues pour s'inspirer, donc fonce !)
- Fiches de liens : elles ne sont pas obligatoires mais bien pratique pour savoir où tous les personnages en sont, et aussi pour prévoir de futurs liens et RPs !
- Carnet de bord : l'avancée de tes RP, en gros. De même, c'est principalement pour toi, pour que tu t'y retrouves.
Pour ces deux derniers, tu trouvera des modèles ici !

- Le flood : la fête tous les jours à toute heure. Yey.

Et en bonus : Pour la palette du forum, des titres en plus et des polices supplémentaires c'est ici ! Si tu veux des mises en page html pour tes RP, c'est par là.





« Rid of the monsters inside your head »

Hop là:
Revenir en haut Aller en bas
https://detroit-monsters.forumactif.fr/t90-elsear-nillan-do-you-want-to-bite-some-humans https://detroit-monsters.forumactif.fr/t338-elsear-nillan-carnet-de-bord
Contenu sponsorisé

WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
MessageSujet: Re: WCS † « et tressaillez d'allégresse... »   WCS † « et tressaillez d'allégresse... » Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
WCS † « et tressaillez d'allégresse... »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Détroit Monsters :: ADMINISTRATION :: Présentations :: Validés :: Wanna Fight-

Nos partenaires
Logo 88*31Logo 88*31468,60.pngsgWCS † « et tressaillez d'allégresse... » 1453056025-88-31